FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?   Lun 05 Juin 2006, 4:44 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/05062006/290/apres-la-securite-segolene-royal-s-attaque-aux-35-heures.html

lundi 5 juin 2006, 9h04

Après la sécurité, Ségolène Royal s'attaque aux 35 heures

Citation :
PARIS (Reuters) - Après son pavé dans la mare sur le thème de la sécurité, Ségolène Royal dresse un bilan mitigé de la semaine de 35 heures, mesure phare du gouvernement de "gauche plurielle" de Lionel Jospin et sujet tabou au parti socialiste.

Dans le chapitre 2 du "livre en ligne" qu'elle publie sur son site internet, "Désirs d'avenir", la députée socialiste estime que "la répartition de l'effort et des avantages" liés aux 35 heures "a été fortement inégalitaire".

La contrepartie de cette réduction du temps de travail a été "un spectaculaire assouplissement du droit du travail (...) et une flexibilité accrue (annualisation, réduction des délais de prévenance, etc.)", écrit Ségolène Royal, aujourd'hui favorite des sondages dans la course à l'investiture socialiste pour l'élection présidentielle de 2007.

La réduction de la semaine de travail, officiellement de quatre heures, s'est en fait "bornée en moyenne à 2h30, voire 1h30 pour les ouvrières du textile", poursuit la compagne du premier secrétaire du PS François Hollande.

"La proportion des salariés en horaires flexibles est passée de 10% à 40%, soit plus que les salariés américains", souligne-t-elle. "Pour ceux-là, les rythmes de travail ont été intensifiés, les amplitudes horaires étendues et la segmentation de la journée de travail accentuée."

C'est essentiellement au bas de l'échelle des qualifications et des statuts que la flexibilité a été accentuée, constate la présidente de Poitou-Charentes.

"RESULTAT NON VOULU"

Elle cite l'exemple du groupe de pneumatiques Michelin, où "les cadres ont bénéficié de jours de congé supplémentaires et les ouvriers sont venus travailler le samedi."

La semaine de 35 heures a ainsi abouti, selon elle, à un résultat "non voulu" : "Une dégradation de la situation des plus fragiles, notamment les femmes ayant des emplois peu qualifiés, pour lesquelles la flexibilité s'est traduite par un empiètement accru sur leur vie personnelle et familiale alors que les femmes cadres y ont trouvé, elles, des jours de respiration bienvenus."

"Malgré l'intensification du travail et du stress, malgré la difficulté à joindre les deux bouts pour ceux qui s'en sortaient en cumulant les heures supplémentaires, l'appréciation globale des 35 heures par les salariés reste positive", note cependant Ségolène Royal. "Sans doute parce que le désir est fort d'avoir un peu de temps pour soi ou pour sa famille (...) et parce que l'espoir de créations d'emploi était largement partagé."

Enfin, l'ancienne ministre de Lionel Jospin estime que la loi Fillon, votée par la droite pour assouplir les 35 heures, a en réalité "figé les inégalités et cassé la dynamique de création d'emplois", objectif initial de la réduction du temps de travail.

"En termes de qualité de vie au travail, les résultats des 35 heures sont donc mitigés", conclut-elle.

Ségolène Royal avait déjà jeté le trouble la semaine dernière au PS en proposant la mise en place de structures à "encadrement militaire" et la mise sous tutelle des allocations familiales pour défaut d'autorité parentale, pour lutter contre la délinquance des jeunes.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ungern
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?   Lun 05 Juin 2006, 5:25 pm

C'est le résumé de l'affaire .

Le prochain scrutin ne sera pas droite - gauche,mais droite - droite extrème .

En se démarquant de la gauche Ségolène a deux buts :

1° pouvoir participer au scrutin en tant que représentante de droite "de gauche" .
2° se mettre à l'abri des reproches de la gauche (par ailleurs désunie) .

La gauche est ainsi devant un choix :

soit elle ne dit rien ,et se dit que "ainsi" la gauche aura une porte de sortie,une deuxième chance ,via un sous marin ...
soit elle vire Segolene (mais il reste son mari...qui ne sera pas d'accord ... ce qui va scinder une fois de plus le PS ....) .

C'est la rançon de la déconfiture,
les outsiders peuvent dicter leur loi .

Le seul espoir du PS,c'est que Jospin se représente,
ou que l'on sorte Rocard de la naphtaline .

Avec ces deux là,les chances de succès sont très faibles ,mais non nulles .
Avec tous les autres elles sont non seulement nulles,mais la survie du PS elle même est en jeu .
Revenir en haut Aller en bas
http://palestine1967.site.voila.fr
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?   Lun 05 Juin 2006, 5:32 pm

Jospin et Rocard sont a oublier ! Royal joue finement sur l'insécurité chère aux Français ! Ce sera la Tony BLAIR du P.S. français !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?   Lun 05 Juin 2006, 6:15 pm

Ségolène, c'est du mauvais plagiat de Sarlozy :

http://fr.news.yahoo.com/05062006/5/l-ump-se-rejouit-du-ralliement-de-segolene-royal.html

L'UMP se réjouit du "ralliement" de Ségolène Royal

PARIS (AP) - Ségolène Royal obsède l'UMP. Le parti de Nicolas Sarkozy s'est félicité lundi du "ralliement" de la présidentiable socialiste à ses thèses sur les 35 heures ou la sécurité.

Lors de leur point presse hebdomadaire, les porte-parole de l'UMP ont toutefois dénoncé le "mauvais plagiat" de la politique de sécurité du ministre de l'Intérieur par Mme Royal.

L'ascension de Ségolène Royal n'inquiète officiellement pas l'UMP, mais c'est tout comme. Valérie Pécresse et Luc Chatel ont consacré la quasi-totalité de leur point presse aux propositions de la candidate socialiste.

Les porte-parole de l'UMP ont d'abord passé au crible les propositions musclées de Mme Royal sur la sécurité. Mercredi dernier à Bondy (Seine-Saint-Denis), la candidate socialiste a occupé le terrain de Nicolas Sarkozy en prônant une politique plus ferme que celle du ministre de l'Intérieur. Elle est allée jusqu'à défendre l'idée d'un encadrement militaire pour les jeunes délinquants.

"L'UMP relève le mauvais plagiat de Ségolène Royal sur la question de la délinquance des mineurs et l'invite à travailler le fond avant la forme", a commenté Valérie Pécresse.

Pour la porte-parole de l'UMP, la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes montre "une vraie méconnaissance du sujet quand elle dit que dès le premier acte de délinquance les jeunes doivent être placés dans un système d'encadrement à vocation militaire". En effet, "les primo-délinquants à 80% ne récidivent pas".

"Ce qu'il faut, c'est une réponse rapide, appropriée à la gravité des actes qu'ils ont commis, ce n'est certainement pas de les mettre tous dans le même sac", a souligné la députée des Yvelines.

Valérie Pécresse a mis au défi Ségolène Royal de "montrer son honnêteté et sa sincérité aux Français" en votant le projet de loi Sarkozy de prévention de la délinquance, qui sera examiné à l'automne par les députés.

Luc Chatel, l'autre porte-parole de l'UMP, a ironisé sur le "bilan mitigé" dressé par Ségolène Royal de la loi sur les 35 heures dans le deuxième chapitre de son livre, publié lundi sur son site Internet.

"Nous aurions été ravis d'entendre Mme Royal lorsqu'elle était membre du gouvernement Jospin exprimer le fond de sa pensée sur ce que sont les 35 heures", a-t-il commenté. "Nous nous félicitons une bonne fois pour toutes que les 35 heures soient définitivement enterrées par un candidat à la candidature socialiste."

Le porte-parole de l'UMP s'est réjoui du "ralliement" de la probable candidate à l'investiture socialiste aux valeurs défendues par le parti de droite: "travail", "responsabilité", "droit à la sécurité pour les plus fragiles" et "mérite républicain".

L'UMP juge cependant Ségolène Royal moins crédible que Nicolas Sarkozy. Selon un sondage Ipsos publié lundi par "Le Monde" et La Chaîne parlementaire-Assemblée nationale (LCPAN), les Français lui font moins confiance (29%) qu'à Nicolas Sarkozy (52%) sur la politique de sécurité.

A l'UMP, on feint de ne pas s'inquiéter du discours sécuritaire de Ségolène Royal. "On a besoin que le débat présidentiel se fasse sur la sécurité. Elle est en train de nous structurer le débat", note l'entourage de Nicolas Sarkozy.

Le ministre de l'Intérieur paraît néanmoins prendre la menace très au sérieux. Il tiendra ainsi jeudi une conférence de presse pour défendre son bilan en matière de lutte contre l'insécurité. Une occasion de répondre à Ségolène Royal. AP

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?   Mar 06 Juin 2006, 6:52 am

Je pense plutôt que Ségolène ROYALE inquiète davantage son pacsé de compagnon et les caciques du P.S. !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ségolène ROYAL femme de droite au P.S. ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RFA : Royal Fleet Auxiliary
» La ZM-FN / Marine monte la garde au Palais Royal à Bruxelles
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» Royal Rumble 2008
» La Femme Beauty (marque anglaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: