FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyDim 11 Juin 2006, 9:52 pm

Jean Lefebvre

Citation :
PHOTO

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] 55wcaoh-topsirka


http://membres.multimania.fr/dhennin/lefebvre.htm (+ petit article)


BIOGRAPHIE

http://perso.wanadoo.fr/chavignol/lefevre/biolefevre.htm


DECES

http://permanent.nouvelobs.com/culture/20040709.FAP4979.html?1316

http://www.reuters.fr/locales/c_newsArticle.jsp?type=topNews&localeKey=fr_FR&storyID=5629205


FILMOGRAPHIES

http://dvdtoile.com/Filmographie.php?id=857

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24


Dernière édition par le Lun 12 Juin 2006, 6:37 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 6:36 am

Marlon Brando

Citation :
BIOGRAPHIES

http://www.reuters.fr/locales/c_newsArticle.jsp?type=topNews&localeKey=fr_FR&storyID=5580172

http://membres.multimania.fr/zorrovideonet/brando.htm

http://www.ecrannoir.fr/stars/us/brando.htm

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=375.html

FILMOGRAPHIE

http://dvdtoile.com/Filmographie.php?artiste=Marlon+Brando

PHOTOGRAPHIES

http://images.google.fr/images?hl=fr&lr=&ie=UTF-8&q=marlon+brando&btnG=Rechercher

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 6:44 am

Serge Reggiani

Citation :
La mort de Serge Reggiani !

Serge Reggiani, acteur, chanteur, peintre, poète, artiste tout simplement, est mort la nuit dernière d'un arrêt cardiaque à Paris. Il avait 82 ans. Né en Italie à Reggio d'Emile, Serge Reggiani était arrivé en France à l'âge de 8 ans. D'abord artisan-coiffeur, il prend des cours d'art dramatique, devient acteur. Tout au long de sa vie, il tourna avec Carné, Becker, Visconti, Melville, Lelouch, Sautet aux côtés d'Edith Piaf, Simone Signoret, ou encore Jacques Dutronc. Serge Reggiani se découvrit chanteur à 43 ans. Il consacra alors un disque à Boris Vian, puis travailla avec Barbara. A l'époque de mai 68, Reggiani a fait un tabac parmi les jeunes. A l'époque, il est au sommet de sa popularité, avec des titres comme "Le petit garçon", "Ma liberté" (deux chansons signées Georges Moustaki) et "L'Italien". Autant de chansons qu'il a mis en scène à l'aide d'une voix profonde, bien timbrée et expressive. En tant que chanteur, il reçut de nombreuses récompenses dont le prix Edison, décerné notamment à Frank Sinatra et Barbara Streisand.

ARTICLES NECROLOGIQUES

http://radio-canada.ca/culture/modele-document.asp?prov=reportage&idRegion=1&section=musique&idEntite=2058

http://permanent.nouvelobs.com/culture/20040723.FAP7883.html?1533

BIOGRAPHIES

http://www.ramdam.com/art/r/sergereggiani_bio.htm

http://www.rfimusique.com/siteFr/biographie/biographie_8934.asp

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=1925.html

FILMOGRAPHIES

http://frenchfilms.topcities.com/nf_sreggiani.html

http://dvdtoile.com/Filmographie.php?id=3027

DISCOGRAPHIE

http://site.ifrance.com/leparolier/europeen/classartistes/s/sergereggiani.htm

TEXTES DE QUELQUES CHANSONS

http://www.paroles.net/artis/1798

Les loups sont entrés dans Paris

Paroles : Albert Vidalie
Musique : Louis Bessières

Les hommes avaient perdu le goût
De vivre et se foutaient de tout.
Leurs mèr's, leurs frangins, leurs nanas,
Pour eux c'était qu' du cinéma.
Le ciel redevenait sauvage,
Le béton bouffait l' paysage
D'alors...

Les loups
Ou ! ouh ! ououououh !
Les loups étaient loin de Paris,
En Croatie,
En Germanie.
Les loups étaient loin de Paris,
- J'aimais ton rire,
Charmante Elvire,
Les loups étaient loin de Paris.

Mais ça fait cinquante lieues,
Dans une nuit à queue-leu-leu,
Dès que ça flaire une ripaille
De morts sur un champ de bataille,
Dès que la peur hante les rues,
Les loups s'en viennent la nuit venue :
Alors...

Les loups
Ou ! ouh ! ououououh !
Les loups ont r'gardé vers Paris,
De Croatie,
De Germanie,
Les loups ont r'gardé vers Paris,
- Cessez le rire,
Charmante Elvire,
Les loups regardent vers Paris.

Et v'là qu'il fit un rude hiver,
Cent congestions en faits-divers,
Volets clos, on claquait des dents,
Mêm' dans les beaux arrondiss'ments
Et personn' n'osait plus, le soir,
Affronter la neig' des boul'vards !
Alors...

Deux loups
Ou ! ouh ! ououououh !
Deux loups sont entrés dans Paris,
L'un par Issy,
L'aut' par Ivry,
Deux loups sont entrés dans Paris.
- Cessez de rire,
Charmante Elvire,
Deux loups sont entrés dans Paris.

Le premier n'avait plus qu'un oeil.
C'était un vieux mâle de Krivoï.
Il installa ses dix femelles
Dans le maigre squar' de Grenelle
Et nourrit ses deux cents petits
Avec les enfants de Passy.
Alors...

Cent loups
Ou ! ouh ! ououououh !
Cent loups sont entrés dans Paris,
Soit par Issy,
Soit par Ivry,
Cent loups sont entrés dans Paris.
- Cessez de rire,
Charmante Elvire,
Cent loups sont entrés dans Paris.

Le deuxième n'avait que trois pattes.
C'était un loup gris des Carpathes
Qu'on appelait Carêm'-Prenant.
Il fit fair' gras à ses enfants
Et leur offrit six ministères
Et tous les gardiens des fourrières.
Alors...

Les loups
Ou ! ouh ! ououououh !
Les loups ont envahi Paris,
Soit par Issy,
Soit par Ivry,
Les loups ont envahi Paris.
- Cessez de rire,
Charmante Elvire,
Les loups ont envahi Paris.

Attirés par l'odeur du sang,
Il en vint des milles et des cents
Faire carouss', liesse et bombance
Dans ce foutu pays de France,
Jusqu'à c' que les homm's aient retrouvé
L'amour et la fraternité.
Alors...

Les loups
Ou ! ouh ! ououououh !
Les loups sont sortis de Paris,
Soit par Issy,
Soit par Ivry,
Les loups sont sortis de Paris.
- J'aime ton rire,
Charmante Elvire,
Les loups sont sortis de Paris.


PHOTOGRAPHIES

http://images.google.fr/images?q=serge+reggiani&ie=UTF-8&hl=fr&btnG=Recherche+Google

FAN CLUB

http://www.ramdam.com/art/r/sergereggiani_fanclub.htm

La femme qui dort dans mon lit

"La femme qui est dans mon lit
N'a plus 20 ans depuis longtemps
Les yeux cernés
Par les années
Par les amours
Au jour le jour
La bouche usée
Par les baisers
Trop souvent, mais
Trop mal donnés
Le teint blafard
Malgré le fard
Plus pâle qu'une
Tâche de lune

La femme qui est dans mon lit
N'a plus 20 ans depuis longtemps
Les seins si lourds
De trop d'amour
Ne portent pas
Le nom d'appas
Le corps lassé
Trop caressé
Trop souvent, mais
Trop mal aimé
Le dos vouté
Semble porter
Des souvenirs
Qu'elle a dû fuir

La femme qui est dans mon lit
N'a plus 20 ans depuis longtemps
Ne riez pas
N'y touchez pas
Gardez vos larmes
Et vos sarcasmes
Lorsque la nuit
Nous réunit
Son corps, ses mains
S'offrent aux miens
Et c'est son cœur
Couvert de pleurs
Et de blessures
Qui me rassure"

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 6:48 am

Janet Leigh

Source : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=105&art_id=186849

Citation :
La mort de l'interprète de «Psychose» est une douche froide pour les cinéphiles.

Monsieur et Madame Morrison tenaient un hôtel dans une station de ski de Californie du Nord.

Sur le bureau, trônait un charmant portrait de leur fille Jeanette, qui tapa dans l'oeil d'une cliente, l'actrice Norma Shearer, qui fut l'épouse d'Irving Thaberg.

Et voila comment Janet Leigh s'est retrouvée à 20 ans, en 1947, héroïne de «The romance of Rosy Ridge», un western de la MGM.

Ce fut le premier film d'une carrière longue de 50 ans.
La dernière fois qu'elle est apparue sur un grand écran, c'était en 1998, dans «Halloween H 20», en compagnie de sa fille Jamie Lee Curtis, née d'un mariage avec Tony Curtis en 1951.
Un bien beau couple.

Cette petite blonde pleine de peps avec juste ce qu'il faut de sophistication, brillait alors dans la comédie, qu'elle soit dialoguée, chantée ou dansée.

Parmi les oeuvres de Norman Taurog, Stanley Donen ou de Blake Edwards; on recommandera «Ma soeur est du tonnerre», réalisée par le formidable, mais un peu oublié, Richard Quine, et dont les chorégraphies étaient signées Bob Fosse.

Son charme, sa nervosité ne sont pas altérés par les costumes de chevalier ou de «Vikings», et la perruque platine de «Scaramouche» la rend plus étincelante encore.

Toutefois, ce n'est pas ce tempérament vif que le cinéma retiendra, mais deux rôles un peu atypiques dans sa filmographie, deux chefs-d'oeuvre marqués par la virtuosité technique de leurs auteurs: Welles et Hitchcock.

Elle est ambiguë dans la «La soif du mal» et puis surtout, elle est sous la douche dans «Psycho».
Cette cultissime scène de meurtre en 70 plans de fractions de seconde va terrifier les spectateurs (victimes de leur imagination) mais aussi la comédienne qui en fut traumatisée au point de ne plus prendre que des bains jusqu'à sa mort, dimanche à Beverly Hills à l'âge de 77 ans.

«Psychose» lui vaudra un Golden Globe, mais pas l'Oscar car après 45 minutes, Alfred avait fait disparaître sa star de l'écran, définitivement.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 6:52 am

Philippe de Broca

Source : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=105&art_id=194891

Citation :
Le cinéaste français Philippe de Broca, auteur de grands succès populaires comme "Cartouche" (1961) ou "L'Homme de Rio" (1963), est décédé vendredi à l'âge de 71 ans, a-t-on appris auprès de son entourage.

Selon le quotidien populaire français 'Le Parisien/Aujourd'hui', Philippe de Broca est mort vendredi soir des suites d'un cancer à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, en région parisienne. Le cinéaste n'avait pu assurer la promotion de son dernier film, "Vipère au poing", sorti dans les salles le 6 octobre.

Le président français Jacques Chirac a rendu samedi hommage à un "metteur en scène imaginatif et exigeant". "Philippe de Broca aimait les acteurs qu'il savait diriger avec finesse et précision", a déclaré M. Chirac. "

S'inscrivant dans la belle tradition d'un cinéma français de qualité, il aura signé quelques unes de ses grandes pages et notamment quelques unes de ses comédies les plus réussies", selon M. Chirac.

Pour le ministre français de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, le cinéaste était un "créateur au talent multiple".
Le maire-adjoint de Paris chargé de la Culture, Christophe Girard, a salué un "talent explosif et bigarré aux facettes multiples".

Philippe de Broca était l'auteur de films de divertissement, comédies populaires ou films en costume.
Celui qui disait "aimer avant tout faire rire" et qui reconnaissait ne "voir la vie que sous son aspect comique", avait réinventé le film d'aventures et fait tourner les plus grands comédiens, notamment Jean-Paul Belmondo pour six rôles, Yves Montand, Philippe Noiret, Catherine Deneuve, Daniel Auteuil.

Belmondo, acteur fétiche du réalisateur, s'est dit "totalement bouleversé" par sa mort.
"Avec de Broca, c'est le cinéma de toute une époque formidable, celle des années 1960 et 1970, qui s'en va", a déclaré Jean-Paul Belmondo au quotidien le Parisien.

Né le 15 mars 1933 à Paris, fils d'industriel et issu de la petite noblesse, Philippe de Broca de Ferrussac commence par filmer des comédies : "Les Jeux de l'amour" (1959) et "Le Farceur" (1960), tournées avec Jean-Pierre Cassel sur un scénario de Daniel Boulanger.

Le succès de l'inoubliable "Cartouche" (1961), populaire évocation du célèbre bandit joué par Belmondo, engage le réalisateur sur la voie des comédies à gros budget.
"L'Homme de Rio", incarné à nouveau par Belmondo, lui assure la notoriété internationale.

Philippe de Broca confiera à "Bebel" trois autres rôles sur mesure dans "Les Tribulations d'un Chinois en Chine" (1965), "Le Magnifique" (1973) - une époustouflante parodie des films d'espionnage - et "L'Incorrigible" (1975).

Entre-temps, le réalisateur connaît l'échec avec "Le Roi de coeur" (1966) et le succès avec "Le Diable par la queue", incarné par Montand (1968).
Dans les années 70 et 80, Philippe de Broca joue la carte de la pure comédie de divertissement comme "Tendre poulet", "On a volé la cuisse de Jupiter" ou "L'Africain".

Il se lance ensuite dans l'épopée des "Chouans", avant de renouer avec le film de cape et d'épée, en réalisant une superproduction: "Le Bossu" (1997).
Il retrouve une sixième fois Belmondo pour "Amazone" (2000), dont l'échec le décevra fortement.

Son dernier film, "Vipère au poing", est toujours à l'affiche en France et a déjà réalisé plus d'un million d'entrées. Chevalier de la légion d'honneur, il était père de deux enfants.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 6:56 am

Robert Dhéry

Source : http://permanent.nouvelobs.com/culture/20041208.FAP9409.html?1946

Décès de Robert Dhéry, le fondateur des «Branquignols» --par Laurent Pirot-- AP | 08.12.04 | 19:35

Citation :
PARIS (AP) -- Discret départ pour le fondateur des «Branquignols».
L'acteur et réalisateur Robert Dhéry, à qui l'on doit quelques grandes comédies du cinéma populaire dont «Le petit baigneur» ou «La belle Américaine», a été inhumé mercredi à l'âge de 83 ans.

Décédé vendredi, selon ses proches, Robert Dhéry a été enterré dans la discrétion comme il l'avait souhaité, dans la commune d'Héry (Yonne) où il a passé une partie de son enfance et dont il avait pris le nom pour pseudonyme.

Né en 1921 en Seine-Saint-Denis, Robert Fourrey avait notamment fondé la troupe des Branquignols en 1948, dont feront notamment partie Louis de Funès ou Pierre Tornade.
Le succès de la pièce lui a permis de porter la pièce à l'écran dès l'année suivante.

Il a collaboré comme acteur, auteur ou réalisateur à de nombreuses comédies jusque dans les années 1970.
On lui doit notamment «Vos gueules, les mouettes!» (1974), «Le petit baigneur» (1968), «Allez France» (1964), «La belle Américaine» (1961) ou encore «Ah! les belles bacchantes» (1954).
Robert Dhéry fait ses débuts au cirque alors qu'il est encore adolescent.

Puis il rejoint Paris où il fréquente le cours Simon et devient acteur. A l'époque, il joue beaucoup, au théâtre comme au cinéma: il fait sa première apparition à l'écran aux côtés de Jean Gabin (»Remorques», 1941), et apparaît dans «Les enfants du Paradis» de Marcel Carné en 1944.
En 1943, il se marie avec l'actrice Colette Brosset, qui apparaît dans tous ses films.
Le couple aura une fille, Catherine.

Après avoir fait ses armes de metteur en scène au théâtre dans les années 1940, il réalise ses premiers films pour le cinéma en 1949 (»La Patronne» et «Les Branquignols»).

Robert Dhéry cesse pratiquement de jouer à partir des années 1970, et réalise des comédies assez classiques qui ont fait ses plus grands succès.
Avec Pierre Tchernia, il écrit «La belle Américaine» et «Allez France», et fait jouer Louis de Funès (»Le petit baigneur».
Sa dernière apparition dans un film date de 1987, dans «Le
quatrième commandement» de Bertrand Tavernier.

Robert Dhéry ne s'est jamais éloigné du théâtre, mettant en scène une vingtaine de pièces en 40 ans de carrière.
Il avait également travaillé pour la radio et la télévision, pour laquelle il avait réalisé plusieurs films.
Robert Dhéry a également publié «Ma vie de Branquignol» (1978) et «Maleuil» (1981). AP

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 7:01 am

Jacques Dufilho

http://minilien.com/?yymtRuVA8d

--Message edité par Elsa le 2005-09-10 10:41:31--

Citation :
Jacques Dufilho est un acteur français né le 19 février 1914 à Bègles en France et mort le 28 août 2005.

Originaire du sud-ouest de la France où il fait des études d'agriculture, il s'installe à Paris pour vivre sa passion pour la peinture et la sculpture.

Mais grâce à son mentor, le grand homme de théâtre Charles Dullin, il fait ses débuts au café théâtre dans les années 1930.

Il apparait à l'écran en 1948, avec un rôle dans la Ferme des sept péchés de Jean Devaivre.

Grand homme de théâtre, sa carrière cinématographique, souvent dans des seconds rôles, est inégale.

Toutefois, Il joue dans des films de Jean Delannoy, André Hunebelle, Yves Robert, Louis Malle, Claude Chabrol, Claude Sautet...

En 1978, il obtient le César du meilleur acteur dans un second rôle pour sa prestation dans Le Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer


Plus de 150 films, dont :

1943 : Premier de cordée de Louis Daquin avec Maurice Baquet
1948 : La Ferme des sept péchés de Jean Devaivre avec Jacques Dumesnil, Claude Genia
1951 : Caroline chérie de Richard Pottier avec Martine Carol, Jacques Clancy
1955 : Marie-Antoinette reine de France de Jean Delannoy avec Michèle Morgan, Richard Todd
1956 : La vie est belle de Roger Pierre, Jean-Marc Thibault avec Roger Pierre, Jean-Marc Thibault
1956 : Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy avec Gina Lollobrigida, Anthony Quinn
1958 : Taxi, roulotte et corrida de André Hunebelle avec Louis De Funès, Raymond Bussières
1959 : Bobosse de Étienne Périer avec Charles Bouillaud, Hubert Deschamps
1959 : Signé Arsène Lupin de Yves Robert avec Robert Lamoureux, Alida Valli
1960 : Zazie dans le métro de Louis Malle avec Catherine Demongeot, Philippe Noiret
1961 : La Guerre des boutons de Yves Robert avec Andre Treton, Michel Isella
1962 : Un clair de lune à Maubeuge de Jean Chérasse avec Pierre Perrin, Bernadette Lafont
1962 : La Poupée de Jacques Baratier avec Sacha Pitoeff, Daniel Emilfork
1963 : Clémentine chérie de Pierre Chevalier avec France Anglade, Pierre Doris
1963 : Dragées au poivre de Jacques Baratier avec Sophie Daumier, Claude Brasseur
1963 : Le Bon Roi Dagobert de Pierre Chevalier avec Fernandel, Gino Cervi
1964 : La Cité de l'indicible peur / La Grande Frousse de Jean-Pierre Mocky avec Bourvil, Jean-Louis Barrault
1965 : Lady L de Peter Ustinov avec Sophia Loren, Paul Newman
1969 : Appelez moi Mathilde de Pierre Mondy avec Jacqueline Maillan, Robert Hirsch
1969 : Un merveilleux parfum d'oseille de Renaldo Bassi avec Francis Blanche, Michel Serrault
1971 : Les Bidasses en folie de Claude Zidi avec Gérard Rinaldi, Gérard Filipelli
1971 : Fantasia chez les ploucs de Gérard Pirès avec Lino Ventura, Jean Yanne
1972 : Une journée bien remplie de Jean-Louis Trintignant avec Luce Marquand
1972 : Chut de Jean-Pierre Mocky avec Jacques Michael Lonsdale
1976 : Le Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer
1976 : La Victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud avec Jean Carmet
1977 : Mocky's Moque n°1 de Jean-Pierre Mocky avec Michael Lonsdale
1980 : Le Cheval d'orgueil de Claude Chabrol avec Bernadette Le Sache
1980 : Un mauvais fils de Claude Sautet avec Patrick Dewaere, Yves Robert
1982 : Y a-t-il un Français dans la salle ? de Jean-Pierre Mocky avec Victor Lanoux, Jacques Dutronc
1986 : L'homme qui n'était pas là de René Féret avec Claude Jade, Georges Descrières
1988 : Mangeclous de Moshé Mizrahi avec Pierre Richard, Jacques Villeret
1988 : La Vouivre de Georges Wilson avec Lambert Wilson, Suzanne Flon
1991 : Les Enfants du naufrageur de Jerome Foulon avec Jean Marais, Brigitte Fossey
1993 : Pétain de Jean Marbœuf avec Jean Yanne
1998 : Les Enfants du marais de Jean Becker, avec Jacques Villeret, Jacques Gamblin
1999 : C'est quoi la vie ? de François Dupeyron avec Eric Caravaca
2002 : Là-haut, un roi au-dessus des nuages de Pierre Schoendoerffer avec Bruno Cremer, Jacques Perrin

Télévision

1990 Orages d'été, avis de tempête de Jean Sagols, TF1
1988 Le Vent des moissons de Jean Sagols, TF1

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyLun 12 Juin 2006, 8:14 pm

André POUSSE

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Andreppousse3td


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Pousse

André Pousse né le 20 octobre 1919 à Paris, et décédé le 9 septembre 2005 à Gassin (Var), est un acteur français et cycliste dans sa jeunesse.

Cycliste

Après une sortie en vélo avec des amis qu'il laisse littéralement sur place, André Pousse débute une carrière de cycliste professionnel (essentiellement sur piste).

Il participe aux 6 jours du Vél d’Hiv' et Alain Delon, qui était alors son admirateur, se souvient même s'être disputé l'honneur de lui porter son vélo lors de cette manifestation.

Il arrête sa carrière dans les années 40.

Acteur

À partir des années 1960, il devient acteur au cinéma et à la télévision.
Il joue la plupart du temps des rôles de gangsters dans les films policiers de l'époque.

Filmographie :

Qui mange quand? (2004)
Le Plein des sens (2004)
Frank Riva (2003)
Qui mange quoi? (2002)
Comme un poisson hors de l'eau (1999)
L'Âme-sœur (1999)
Deux bananes flambées et l'addition (1998)
Opération Bugs Bunny (1997)
En panne (1996)
Moi j'aime Albert (1996)
Dindes au marron (1995)
Le Diner est servi, Le (1995)
La Tactique du critique (1995)
Requiem pour un con damné (1994)
Cluedo (1993)
Paparoff se dédouble (1990)
Le Retour de Lemmy Caution
Le Privé (1986)
Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982)
Mettez du sel sur la queue de l'oiseau pour l'attraper (1982)
Le Corbillard de Jules (1982)
Les Égouts du paradis (1979)
Le Sacrifice (1978)
La Septième compagnie au clair de lune (1977)
Le Cœur froid (1977)
Drôles de zèbres (1977)
Madame le juge (1977)
Oublie-moi, Mandoline (1976)
Attention les yeux! (1976)
Bons baisers de Hong Kong (1975)
Flic Story (1975)
Bons baisers... à lundi (1974)
OK patron (1974)
Profession: Aventuriers (1973)
Au théâtre ce soir: Le million (1973)
L'Insolent (1973)
Quelques messieurs trop tranquilles (1973)
Un flic (1972)
Elle cause plus, elle flingue (1972)
Le Drapeau noir flotte sur la marmite (1971)
Comptes à rebours (1971)
Trop petit mon ami (1970)
Tumuc Humac (1970)
Le Clan des Siciliens (1969)
Une veuve en or (1969)
Des vacances en or (1969)
Le Pacha (1968)
Catherine (1968)
Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages (1968)
Fleur d'oseille (1968)
Max le débonnaire (1967)
Un idiot à Paris (1967)
Ne nous fâchons pas (1966)
D'où viens-tu, Johnny? (1964)


Divers

Il fut également un des directeurs artistiques du Casino du Liban.

EN SAVOIR PLUS

http://andrepousse.free.fr/

http://cine.voila.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=20226.html

http://www.planete.tm.fr/programmes/fiche.html?PROG_ID=27147

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Adieu Philippe NOIRET !   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] EmptyVen 24 Nov 2006, 6:47 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/23112006/290/deces-de-l-acteur-philippe-noiret-a-76-ans.html

jeudi 23 novembre 2006, 22h38

Décès de l'acteur Philippe Noiret à 76 ans

Citation :
PARIS (Reuters) - Les réactions se sont multipliées jeudi après le décès de Philippe Noiret des suites d'une longue maladie, Jacques Chirac saluant "l'un des maîtres de la scène et de l'écran" et Dominique de Villepin un acteur qui incarnait "une certaine idée du cinéma".

Né le 1er octobre 1930 à Lille, Philippe Noiret a joué dans plus d'une centaine de films, dont "Alexandre le bienheureux", "La grande bouffe", "Le vieux fusil", "Les ripoux" ou "Cinéma Paradisio".

Il a obtenu deux fois le César de la meilleure interprétation masculine, en 1976 pour son rôle dans "Le vieux fusil" et en 1990 pour "La vie et rien d'autre".

Jacques Chirac a fait part de sa "profonde émotion", expliquant dans un communiqué qu'"avec lui, c'est un géant qui nous quitte, l'un des maîtres de la scène et de l'écran, l'une des figures les plus marquantes et les plus attachantes du théâtre et du cinéma".

Philippe Noiret avait commencé sa carrière dans plusieurs cabarets parisiens, notamment avec Jean-Pierre Darras, et avait rejoint le Théâtre national populaire (TNP) dirigé par Jean Vilar.

Au cinéma, il avait travaillé avec Agnès Varda, Louis Malle, Georges Franju, Marco Ferreri ou encore Bertand Tavernier.

Dominique de Villepin a exprimé "son émotion et sa tristesse", soulignant qu'"à travers sa voix, son allure, son panache, Philippe Noiret a su saisir et exprimer quelque chose de l'âme française".

"Philippe Noiret n'était pas seulement un acteur exceptionnel (...), il a incarné une certaine idée du cinéma : un cinéma exigeant et généreux, un cinéma de courage et d'engagement, un cinéma au plus près de l'homme", a déclaré le Premier ministre dans un communiqué.

Le réalisateur Patrice Leconte, qui l'avait dirigé dans "Les grands ducs" en 1996, a expliqué sur France Info que l'acteur "n'a jamais cherché à démontrer, il était tout le temps dans le vécu, dans le vrai, dans le simple".

"Plus il avançait dans ce métier et plus il simplifiait son jeu. Il avait compris avec philosophie, humour et humilité, que moins il en faisait, meilleur il était", a ajouté Patrice Leconte.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]   Décès d'acteurs de cinéma [topic unique] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès d'acteurs de cinéma [topic unique]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acteurs AB présents dans les épisodes
» Moto modèle unique à vendre
» Pourquoi la médiatisation est à sens unique ?
» [Topic Officiel] Je cherche une chanson, aidez-moi!
» Topic du proxy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Cinéma et DVD, cinéma amateur, dessins animés, télévision :: Cinéma et DVD-
Sauter vers: