FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cours des miracles (Elsa)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Les cours des miracles (Elsa)   Mar 13 Juin 2006, 8:52 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cour_des_miracles

Citation :
Au début du 18ème siècle il y avait douze cours des miracles à Paris et une dans la majorité des plus grandes villes françaises.

A Paris, le principal lieu dénommé la cour des miracles était l'ancien quartier compris entre la rue du Caire et la rue Réaumur, dans l'actuel second arrondissement.

Les voleurs et les mendiants avaient pris possession de ce quartier et allèrent jusqu'à élire un roi.

Cet endroit inspirera à Victor Hugo certaines scènes de Notre-Dame de Paris.
Ainsi, la bohémienne Esmeralda trouve le poète Gringoire, alors perdu dans cet endroit, et le sauve en l'épousant.

- Miséreux des campagnes :
La population rurale la plus défavorisée se rendait dans les villes pour y chercher du travail et arriver à se nourrir.

- Miséreux des villes :
Sous le règne de Louis XIV, le nombre des miséreux était devenu très important ce qui avait entrainé une insécurité de nature à déplaire.

cours des miracles :

Les pauvres et les malfrats habitaient des cours des miracles (car les infirmités des mendiants y disparaissaient à la nuit tombée comme par miracle).

Ils s'y étaient organisés et représentaient un danger croissant que le pouvoir royal décida d'éradiquer.


disparition des cours des miracles

Une politique d'enfermement systématique dans les établissements de l' Hôpital général fut menée à partir de 1656.

Le lieutenant-général de la police Gabriel Nicolas de la Reynie fut alors chargé de mettre fin à cette situation, et s'y employa avec hardiesse:

maisons rasées et envoi aux galères de 60 000 mendiants et faux estropiés, marqués au fer rouge.

Le système répressif perd du terrain à partir de 1750 au profit d'une démarche des hygiénistes et des médecins.


Citation :
LES DIFFERENTES SORTES D'HABITANTS DES COURS DES MIRACLES

http://www.france-pittoresque.com/traditions/19b.htm

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Les cours des miracles (Elsa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: L'époque contemporaine-
Sauter vers: