FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Piètres résultats scolaires en France !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Piètres résultats scolaires en France ! Empty
MessageSujet: Piètres résultats scolaires en France !   Piètres résultats scolaires en France ! EmptyVen 17 Mar 2006, 8:52 pm

Source : http://www.immigrer-contact.com/bestof/pages/can_edu_458.htm

Citation :
Histoire que tu ne déprimes pas trop en pensant à l’éducation au Québec voici un extrait de l'étude PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves) mis en place par l'OCDE. Cette étude permet de fournir des indicateurs internationaux au sujet des connaissances et compétences des élèves âgés de 15 ans. Les tests sont communs à tous les pays participants (32 pays ont participé au PISA 2000). Cette étude, sous forme de test, avait pour but d'évaluer les connaissances en lecture, en mathématiques et en sciences. Voici quelques résultats :

Moyenne en lecture

1 - Finlande : 546
2 - Canada : 534
3 - Nouvelle-Zélande : 529
4 - Australie : 528
5 - Irlande : 527
.....
14 - France : 505

Si on devait intégrer les chiffres pour des provinces, le Québec ce situerait au 4ème rang avec une moyenne de 536

Moyenne en Mathématique
1 - Japon : 557
2 - Corée : 547
3 - Nouvelle-Zélande : 537
4 - Finlande : 536
5 - Australie : 533
6 - Canada : 533
.....
10 - France : 517

Si on devait intégrer les chiffres des provinces, le Québec ce situerait au 2ème rang avec une moyenne de 550

Moyenne en Sciences
1 - Corée : 552
2 - Japon : 550
3 - Finlande : 536
4 - Royaume Uni : 533
5 - Canada : 529
.....
11 - France : 500

Si on devait intégrer les chiffres pour des provinces, le Québec ce situerait au 4ème rang avec une moyenne de 541

Moyenne en repérage de l'information écrite
1 - Finlande : 556
2 - Australie : 536
3 - Nouvelle-Zélande : 535
4 - Canada : 530
.....
9 - France : 515

Si on devait intégrer les chiffres pour des provinces, le Québec ce situerait au 6ème rang avec une moyenne de 531

Moyenne en interprétation de l'information écrite
1 - Finlande : 555
2 - Canada : 532
3 - Australie : 527
4 - Irlande : 526
.....
13 - France : 506

Si on devait intégrer les chiffres pour des provinces, le Québec ce situerait au 3ème rang avec une moyenne de 538

Moyenne en réflexion sur l'information écrite
1 - Canada : 542
2 - Royaume-Uni : 539
3 - Irlande : 533
4 - Finlande : 533
.....
17 - France : 496

Si on devait intégrer les chiffres pour des provinces, le Québec ce situerait au 8ème rang avec une moyenne de 537

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Piètres résultats scolaires en France ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Piètres résultats scolaires en France ! Empty
MessageSujet: Re: Piètres résultats scolaires en France !   Piètres résultats scolaires en France ! EmptySam 13 Mai 2006, 10:41 pm

Ce qui est flagrant, ce sont les excellents résultats de la Finlande !

http://ecolesdifferentes.free.fr/OCDECOLE.htm

Citation :
En Finlande, les enfants ne sont scolarisés qu'à partir de 7 ans, et apprennent à lire ... à la maison.

Il y a 3 ans, la Finlande était déjà 1° (classement évaluation P.I.S.A.) en "lecture-compréhension de l'écrit"...
- jusqu'à 13 ans, pratiquement un seul enseignant pour toutes les matières.

Enseignants spécialisés les 3 dernières années.

- "enseignement "fondamental", le même pour tout le monde - mais chacun à son rythme et selon son appêtit : "à la carte" ! - jusqu'à 16 ans (pas de coupure élémentaire, primaire, collège)

- ni sélection, ni redoublement, ni "abandon" jusqu'à la fin (17 ans)

- enseignement privé pratiquement inexistant (env. 1%).


Premiers en lecture, en maths, en résolution de problèmes...
«Nous n’étions pas habitués à avoir tant de liberté.
Mais c’est très motivant pour une équipe
d’être ainsi responsable de la bonne marche d’un établissement.»

L'école finlandaise au tableau d'honneur mondial

Dans son rapport, l'OCDE souligne que les systèmes scolaires les plus efficaces sont ceux où les établissements sont «très autonomes».

C'est justement le cas de la Finlande : pour peu que les objectifs principaux soient atteints, l'État laisse chaque école choisir ses méthodes et ses professeurs.

Compétences scolaires à 15 ans : les Finlandais en tête selon l'OCDE

Les jeunes Finlandais arrivent en tête de l'enquête de l'OCDE sur les "savoirs acquis par les élèves" à 15 ans, immédiatement suivis par les Sud-Coréens, les Hong Kongais et les Japonais.

Créée en 2000, l'enquête Pisa (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves) a été menée en 2003 dans 41 pays (dont 30 de l'OCDE), sur plus de 250.000 élèves. Ils ont planché deux heures sur une série de questions permettant de mesurer leurs "compétences", à l'issue de la scolarité obligatoire.

Quatre grands thèmes sont abordés: la culture mathématique, la culture scientifique, la compréhension de l'écrit et la résolution de problèmes. En 2000, l'attention avait été portée sur la compréhension de l'écrit mais en 2003, la culture mathématique a été privilégiée.

Comme en 2000, c'est en Finlande que les acquis des jeunes de 15 ans dans les quatre domaines sont les meilleurs. Les très bons résultats en mathématiques des jeunes Finlandais (2e) égalent ceux des systèmes scolaires asiatiques tels que ceux de Hong Kong (1e), de Corée du Sud (3e) et du Japon (5e).

Hong Kong et le Japon sont en revanche un peu moins bien placés en matière de compréhension de l'écrit.

En bas de tableau, la Tunisie, l'Indonésie, le Brésil et le Mexique se disputent les dernières places.

Plus spécifiquement, les Pays-Bas enregistrent de bonnes performances en cultures mathématique (4e) et scientifique (6e), la République tchèque est le premier pays de l'UE à apparaître au classement après la Finlande et les Pays-Bas en culture scientifique (7e) et les jeunes Belges se distinguent en culture mathématique (7e) et résolution de problèmes (7e).

La France se situe un peu au dessus de la moyenne dans les 4 domaines avec un progrès en culture mathématique. En revanche, l'étude montre une augmentation de la proportion d'élèves en difficulté: 4,2% en 2000 et 6,3% en 2003.

Dans son commentaire, l'OCDE a souligné l'amélioration des résultats de la Pologne, "grâce aux progrès considérables qui ont été faits par les élèves, peu performants à la suite de la vaste réforme à laquelle le système éducatif a été soumis en 1999".

L'étude montre également que, si dans l'ensemble la richesse d'un pays est synonyme de réussite de ses élèves, la logique n'est pas imparable puisque le revenu national de la Corée du Sud est inférieur de 30% à celui de la moyenne des pays de l'OCDE.

Des relations étroites entre enseignants et élèves, la disposition des élèves à s'investir et un intérêt dénué d'anxiété pour les mathématiques et des règles disciplinaires constructives constituent le contexte idéal pour la bonne marche des enseignements, a relevé l'OCDE.

L'Australie, le Canada, la Finlande et le Japon ont des systèmes scolaires plus égalitaires que l'Allemagne, la Belgique, la Hongrie et la République slovaque dans la mesure où, dans les premiers, le niveau en mathématiques est supérieur à la moyenne et l'origine socio-économique des élèves exerce sur leurs résultats "un impact plus faible que la moyenne".

L'étude relève également que, si les différences de niveau entre garçons et filles restent importantes - en faveur des filles - en compréhension de l'écrit, l'écart se réduit en mathématiques.

Les élèves les plus performants sont enfin entre 8 et 9% (le double de la moyenne de l'OCDE) en Belgique, Corée du Sud et Japon. A contrario, un quart des élèves américains, italiens et portugais ont un niveau très faible.

Les élèves français un peu au dessus de la moyenne mais anxieux, selon l'OCDE

06/12/04 - Les élèves français ont des "compétences" à 15 ans un peu au dessus de la moyenne des pays de l'OCDE, malgré une anxiété constante qui les pénalisent notamment en mathématiques.

L'étude Pisa sur les "savoirs acquis par les élèves" à 15 ans, menée par l'OCDE en 2003 dans 41 pays (dont 30 de l'OCDE), montre qu'en culture mathématique (12e), en culture scientifique (10e) et en résolution de problème (10e), les élèves français se situent un peu au dessus de la moyenne des pays de l'OCDE, mais ils sont moins performants en compréhension de l'écrit (12e).

Globalement, on peut relever "l'homogénéité de nos scores: il n'y a pas de domaine dans lequel les élèves sont faibles", a affirmé Pierre Malléus, inspecteur général des Sciences physiques et chimiques lors d'une conférence de presse lundi à Paris.

Ces quatre thèmes ont été déclinés en série de questions auprès de 4.200 élèves âgés de 15 ans dans plus de 180 établissements (collège, lycées généraux et technologiques, lycées professionnels et lycées agricoles). A 15 ans, une majorité d'entre eux (49,6%) sont scolarisés en seconde générale ou technologique et en 3e générale (26,8%) tandis qu'une minorité est encore en 4e ou déjà en 1ère.

Les questions sur lesquelles ils ont été interrogés et qui n'ont rien à voir avec les programmes scolaires évaluent "la capacité des élèves à mobiliser et appliquer leurs connaissances dans des situations très diverses, parfois très éloignées de celles rencontrées dans le cadre scolaire", a précisé le ministère de l'Education nationale.

Il en ressort que les jeunes Français sont meilleurs en algèbre qu'en probabilités, abandonnent facilement un exercice qu'ils peinent à résoudre, sont très à l'aise dans la lecture de graphiques ou ont tendance à expédier la lecture de l'énoncé.

"Nous sommes en train de prouver que nos enseignements disciplinaires, que l'on considère souvent trop juxtaposés, conduisent à des comportements positifs des élèves placés devant de difficultés inconnues: l'Ecole fait donc passer des contenus autres que disciplinaires", a commenté M. Malléus.

L'étude précise des résultats obtenus par les adolescents, question par question, marque cependant un plus fort taux de réussite lorsqu'il n'y a pas de corrélation directe avec les programmes scolaires.

Les jeunes Français ont, de plus, exprimé une forte anxiété à l'égard des mathématiques alors même que les adolescents japonais, qui disent ressentir la même anxiété, enregistrent de meilleurs résultats. Sur ce point le ministère a évoqué "la fragilité de l'enseignement scientifique en France".

Enfin, l'étude Pisa 2003 montre une augmentation du nombre d'élèves en difficulté par rapport à 2000 (6,3% contre 4,2%). Dans le même temps, 22,5% des élèves se situent largement au dessus de la moyenne de l'OCDE en culture mathématique.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Piètres résultats scolaires en France ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Piètres résultats scolaires en France !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques extraits des bulletins scolaires
» Résultats pds : Bilan hormonal
» Qui pourrait me donner une info sur ce bateau
» GARAGE SOLIDE
» Le musée du chocolat et le Drakkar.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Éducation-
Sauter vers: