FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Luís de Camões / Les Lusiades

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Luís de Camões / Les Lusiades   Mar 20 Juin 2006, 1:54 pm

LUIS DE CAMOES


Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Lusiades

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lu%C3%ADs_de_Cam%C3%B5es

Citation :
Luís Vaz de Camões, poète portugais (vers 1525 - 1580)

Il est l'auteur de poèmes dans la tradition médiévale (redondilhas) ou pastorale, de sonnets inspirés de la Renaissance italienne, et de l'épopée nationale des Lusiades (en 1572 mais aurait déjà été achevée en 1556).

Grand poète, cet auteur fait l'objet d'un véritable culte de la part du peuple portugais en général et des gens de Lettres en particulier. Un peu comme Shakespeare en Grande-Bretagne.

Son nom est toujours cité avec révérence et gravité.
L'épopée des "Lusiades" est associée au renforcement du sentiment national portugais et a contribué à son essor.

Il est considéré le plus grand poète du Portugal et un des plus grands de l'humanité.
Son génie est comparable à celui de Virgile, de Dante ou de Shakespeare. Parmi ses œuvres, l'épopée des Lusiades est la plus représentative.

Origines et Jeunesse

Sa date et son lieu de naissance sont incertains mais on estime qu'il est né aux environs de 1525 à Lisbonne (peut-être Coimbra ?), d'une famille d'origine galicienne qui s'était d'abord établie dans le Nord (Chaves) et avait passé par Coimbra avant de venir à Lisbonne.

Son père était Simão Vaz de Camões et sa mère Ana de Sá Macedo.
Du côté paternel, Camoens serait arrière-petit-neveu du trouvère galicien Vasco Pires de Camoens, et du côté maternel il serait apparenté au navigateur Vasco de Gama.

Entre 1542 et 1545, il vit à Lisbonne, délaissant les études pour fréquenter la cour de dom João III, où il se fit une renommée de poète.
Il vécut quelque temps à Coimbra où il doit avoir suivi les Humanités, peut-être au monastère de Santa Cruz, où il avait un oncle prêtre, dom Bénto de Camoens.
On n'a pas de trace d'un passage du poète à Coimbra.

En tout cas, la culture raffinée qui ressort de ses écrits fait de la seule université du Portugal en ce temps l'endroit où il est le plus probable qu'il a étudié.

Lié à la maison du Comte de Linhares, dom Francisco de Noronha, et peut-être précepteur de son fils dom António, il le suivit à Ceuta où il resta de 1549 jusqu'à 1551.
C'était une chose qui arrivait assez souvent dans la carrière militaire des jeunes, comme le rappelle l'élégie Aquela que de amor descomedido.

Dans un combat il eut un œil crevé par une flèche par la « furie rare de Mars ».
Même ensuite, il conserva son ardeur combattive.
De retour à Lisbonne, il ne tarda pas à renouer avec la vie de bohème.
On lui prête plusieurs amours, non seulement avec des dames de la cour mais même avec l'Infante en personne, Da. Maria, sœur du Roi D. Manuel I.
Il serait tombé en disgrâce, au point d'être exilé à Constáncia.
Il n'existe pas, cependant, le moindre fondement documentaire.

Le jour du « Corpo de Deus » (Corps de Dieu) de 1552 il blessa au cours d'un combat un certain Gonçalo Borges.
Arrêté, il fut libéré par lettre royale de rémission le 7.3.1552, et s'embarqua pour servir aux Indes dans l'armée de Fernando Álvares Cabral, le 24 du même mois.

EN SAVOIR PLUS

http://www.cosmovisions.com/Camoens.htm

http://www.cosmovisions.com/textLusiades.htm

LES LUSIADES

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Lusiades

Les Lusiades (Os Lusíadas en version originale portugaise) est un poème de Luís de Camões, publié en 1572.

L'œuvre est divisée en 10 chants contenant chacun un nombre variable de strophes.

Le poème aborde le thème de l'histoire du Portugal depuis ses prémices jusqu'à l'époque de Luís de Camões, avec une idéalisation et des références fréquentes à la mythologie et aux périodes classiques.

Ce poème est considéré comme l'œuvre la plus importante du patrimoine littéraire portugais, à la fois par ses qualités mais aussi par le patriotisme qu'il répand. Les Lusiades sont également dédiées à dom Sébastien Ier, roi caché du Portugal.

Au delà de 10 chants, les Lusiades se composent de 1 102 strophes de vers décasyllabiques (de dix syllabes rythmiques) totalisant ainsi 8 816 vers.

http://www.cosmovisions.com/textLusiades.htm

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Luís de Camões / Les Lusiades
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eleowine, capucine, eglantine, camélia et maiwen ma petite famille pukifee au complet+pigglet family
» Il avait installé une caméra dans les WC... pour filmer les fesses de ses collègues
» Le Caméléon
» Caméra factice
» Station Emission de Caméléon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Théâtres, spectacles, littérature, poésie, beaux-arts, photographie, architecture, BD, mangas, tourisme, sport, divers :: Littérature, poésie-
Sauter vers: