FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Saint-Antoine dit "de Padoue"

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Saint-Antoine dit "de Padoue" Empty
MessageSujet: Saint-Antoine dit "de Padoue"   Saint-Antoine dit "de Padoue" EmptyVen 23 Juin 2006, 9:32 pm

Source : http://www.saintantoine.org/portale/santantonio/vita/vita/lavita.asp

Citation :
Les années au Portugal

Saint Antoine est né au Portugal, à Lisbonne, en 1195. Une tradition baroque indique la date du 15 août. Il était le fils de nobles, Martino de' Buglioni et donna Maria Taveira. Leur maison était distante de quelques mètres de la cathédrale. Il fut baptisé sous le nom de Fernand.

Pendant ses premières années de formation, il fut guidé culturellement par les chanoines du Dôme. Parmi ses compagnons d'études se trouvaient également des garçons déjà orientés vers le choix du sacerdoce. C'est très probablement de là que naquit l'aspiration du jeune Fernand à choisir le service sacerdotal.

Mais ce furent surtout la médiocrité morale, la superficialité et la corruption de la société qui le poussèrent à entrer au monastère augustinien de São Vicente, hors des murs de Lisbonne, pour vivre l'idéal évangélique sans compromis.

Parmi les Augustiniens

Fernand demeura à São Vicente pendant deux ans environ. Puis, agacé par les visites continuelles de ses amis, avec lesquels il n'avait plus rien à partager, il demanda à se transférer ailleurs, toujours au sein de l'Ordre augustinien. Antoine affrontait ainsi son premier grand voyage, 230 kilomètres environ qui séparent Lisbonne de Coimbre, à l'époque capitale du Portugal.

Fernand avait 17 ans. Il vécut avec une grande communauté d'environ 70 membres pendant 8 ans, de 1212 à 1220.

Ce furent des années très importantes pour la formation humaine et intellectuelle du Saint, lequel pouvait compter sur des maîtres de talent et sur une bibliothèque riche et à jour.

Fernand se dédia totalement à l'étude des sciences humaines et théologiques, pour s'isoler entre autres des tensions existant dans la communauté religieuse. Les années passées à Santa Cruz de Coimbre laissèrent des traces profondes dans la physionomie psychologique et dans le développement existentiel du futur apôtre.

De par son caractère, il nous apparaît déjà comme un homme isolé, jaloux de son secret, comme enfermé dans ses occupations qui le laissaient à peine respirer. Il devint de son plein gré un homme privé d'ambitions sociales ; contraire à toute ostentation et exhibition de soi et de ses qualités ; méfiant des polémiques ; indifférent à l'extériorité sous toutes ses formes, à moins qu'il ne soit poussé par le devoir du témoignage évangélique.

Il sortit de Coimbre en homme mûr. Sa culture théologique, nourrie par la Bible et la tradition patristique, avait atteint un stade définitif.

Ferdinand prêtre

A Sainte-Croix, Fernand fut ordonné prêtre, probablement en 1220. Pour le jeune Fernand, la norme ecclésiastique qui fixait à un minimum de 30 ans l'âge pour avoir accès au sacerdoce, ne fut pas observée.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Saint-Antoine dit "de Padoue" Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Saint-Antoine dit "de Padoue" Empty
MessageSujet: Saint-Antoine dit "de Padoue"   Saint-Antoine dit "de Padoue" EmptyVen 23 Juin 2006, 9:37 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Antoine_de_Padoue

Citation :
Antoine de Padoue (1195 - 13 juin 1231) est un saint catholique romain (fête le 13 juin), docteur de l'Église, surnommé aussi « le Thaumaturge ».

Citation :
Vie de Fernando di Bulione

Fernando di Buglione naquit vers 1195 à Lisbonne, dans une famille noble et militaire. Il suivit des études brillantes chez les chanoines Réguliers de saint Augustin à Saint-Vincent da Fora puis au monastère de Sainte-Croix de Coimbra, un important centre d'études et de vie religieuse, où il fut ordonné prêtre.

En 1220, les restes d'un groupe de Franciscains martyrs furent ramenés du Maroc. Cet événement le conduisit à joindre l'ordre de François d'Assise, où il reçut le prénom Antoine. Il partit en mission, à sa demande, au Maroc mais dut être rapatrié en Europe dès 1221 pour des problèmes de santé. Son bateau fut dévié par les vents sur la côte de Sicile où il rencontra les frères de Messine et se rendit avec eux au Chapitre général en 1221, et passa ensuite près d'un an en retraite au couvent de Montepaolo, pratiquement isolé du reste de la communauté.

En 1222, lors de l'ordination de plusieurs franciscains, il dut prendre la parole et montra un grand talent d'orateur et d'érudit. François d'Assise l'envoya alors prêcher en Italie et en France. Il prêcha et enseigna la théologie en Italie, notamment à Bologne, puis alla s'établir dans le sud de la France entre autre à Toulouse et Montpellier. Antoine connaissait très bien la théologie et ses prédications rencontrèrent un succès important, favorisant la conversion de nombreux hérétiques. Il fonda un monastère à Brive, où il fit de nombreuses conversions. Il fut d'ailleurs, comme Ferrier et Torquemada, surnommé le marteau des hérétiques.

En 1226, il est custode de Limoges et en 1227, après la mort de François d'Assise, il est Provincial d'Italie du nord, tout en continuant ses prêches et ses controverses avec les Albigeois. En 1230, au chapitre, il renonce sa charge de ministre provincial. Il fut envoyé à Rome où il fut un conseiller de Grégoire IX dans le problème de la validité du Testament de François d'Assise.

En 1231, il fut envoyé à Padoue où il poursuivit ses prêches durant le Carême mais il meurt d'épuisement le 13 juin suivant à Arcelle, près de Padoue.

Processus de canonisation

Il fut canonisé le 30 mai 1232 par le pape Grégoire IX. Le culte de saint Antoine de Padoue se répandit surtout aux XVe et XVIe siècles. Il devint le saint national du Portugal, dont les explorateurs le firent connaître du monde entier. Il est ainsi le patron des marins, des naufragés et des prisonniers.

À partir du XVIIe siècle, saint Antoine de Padoue fut également invoqué pour retrouver les objets perdus, puis pour recouvrer la santé, et enfin pour exaucer un vœu. L'idée d'invoquer saint Antoine pour retrouver les objets perdus vient du fait qu'un voleur qui lui avait dérobé ses commentaires sur les Psaumes se sentit obligé de les lui rendre.

De nombreux épisodes surnaturels lui sont attribués, comme d'avoir tenu une nuit l'Enfant Jésus dans ses bras.

François d'Assise lui a écrit une lettre l'autorisant l'enseignement aux frères de la sainte théologie dans certaines conditions.

Représentations artistiques

St. Antoine de Padoue à VienneAu Moyen Âge, les représentations de saint Antoine de Padoue sont assez rares, mais elles deviennent très courantes à partir du XIVe siècle. La plupart des églises comptent aujourd'hui une statue de lui. Il est généralement représenté comme un homme chétif, vêtu de la bure franciscaine nouée par une cordelière à trois nœuds.

On le représente souvent prêchant aux foules ou aux poissons, en discussion avec saint François, guérissant des malades, remettant en place la jambe qu'un homme s'était coupée en signe de pénitence, faisant s'agenouiller une mule devant le Saint Sacrement pour convaincre un Juif qui doutait de la présence de Dieu dans l'hostie, ou encore assistant à l'apparition de la Vierge Marie et de l'Enfant Jésus (assis ou debout sur un livre).

Ses principaux attributs sont la bure franciscaine, l'Enfant Jésus, une mule, un livre, des poissons, un cœur enflammé, un lys.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Saint-Antoine dit "de Padoue" Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Saint-Antoine dit "de Padoue"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Religions, philosophies et idéologies diverses :: Les religions monothéistes et autres :: Les christianismes-
Sauter vers: