FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DSK vs JOSPIN ET ROYAL !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: DSK vs JOSPIN ET ROYAL !!!   Jeu 29 Juin 2006, 3:17 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/29062006/290/le-message-presidentiel-de-dsk-brouille-par-jospin.html

jeudi 29 juin 2006, 8h56

Le message présidentiel de DSK brouillé par Jospin

Citation :
PARIS (Reuters) - Promettant de tenir un langage de "vérité" face aux "impostures" de la droite et aux "promesses sans lendemain" de la gauche, Dominique Strauss-Kahn s'est présenté comme le "présidentiable" socialiste d'une "France plus généreuse".

Le message de l'ancien ministre de l'Economie - "Moi ce que je veux, c'est changer votre vie" - a cependant été quelque peu brouillé par les déclarations concomitantes de Lionel Jospin.

L'ancien chef de la gauche plurielle, interrogé sur TF1, n'exclut plus d'être candidat à la présidentiable, s'il est en mesure de "rassembler la gauche".

La nouvelle est tombée au beau milieu du discours à l'américaine de "DSK": une heure à bâtons rompus, sans notes mais avec micro sans fil, sur une petite estrade installée au centre du gymnase Japy, haut-lieu de la gauche parisienne, dans le XIe arrondissement.

"Je ne fais pas de commentaire sur ce que je n'ai pas vu et je ne l'ai pas vu", a-t-il déclaré en descendant de l'estrade tendue de rouge devant laquelle se pressaient les caméras.

Son principal lieutenant, Jean-Christophe Cambadélis, s'est chargé du décryptage. Lionel Jospin envisage d'être candidat, "vous parlez d'une nouvelle!", s'est exclamé le député de Paris, visiblement agacé.

"Il y a des gens qui l'envisagent et puis il y a des gens qui combattent pour", a-t-il dit en se tournant vers le centre de la salle où Dominique Strauss-Kahn se soumettait au jeu des questions/réponses avec le public. "En attendant la campagne continue".

Dans l'ignorance des déclarations de Lionel Jospin, "DSK" a déroulé son argumentaire de campagne, prenant pour cibles quasi uniques Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy dont la pratique du pouvoir "nuit gravement à la démocratie".

Le ministre de l'Intérieur "n'est pas le dauphin de Jacques Chirac, il en est l'héritier. Il en a les pratiques, les comportements et les postures qui souvent tournent à l'imposture", a estimé le candidat à la candidature socialiste.

"LA FRANCE, MA FRANCE, EST GÉNÉREUSE"

Et de fustiger une à une les propositions du probable candidat de la droite pour 2007: la suppression des cotisations sociales sur les heures supplémentaires, la suppression des droits de succession, la remise en cause des 35h, la sécurité ou l'immigration.

"La France, ma France, est une France généreuse qui sait qu'on doit lutter contre l'immigration clandestine", contre les passeurs et les employeurs de travailleurs clandestins mais pas "contre les victimes", a estimé le député du Val d'Oise.

A quelques jours de la fin de l'année scolaire, qui marque la fin du répit pour les élèves sans papiers, Dominique Strauss-Kahn a refusé que des "enfants scolarisés chez nous, au petit matin, soient emportés, transportés, déplacés".

"C'est contre tout cela que je veux que nous ayons une exigence de vérité", a-t-il expliqué, une antienne qu'il veut également appliquer au Parti socialiste.

La "vérité" exige notamment de dire aux électeurs de gauche que, sur le plan économique, "ce ne sera pas facile" en 2007, qui "n'est pas 1997", date de l'arrivée au pouvoir de la "gauche plurielle".

La "vérité" commence par faire dire que le projet présidentiel du PS coûtera environ 50 milliards d'euros, et non 35 milliards, chiffrage avancé par le premier secrétaire, François Hollande.

"Des économistes en culottes courtes, il y en a partout même au Parti socialiste", a raillé l'ancien patron de Bercy. "Il n'y a aucune raison de se cacher. Il faut dire la vérité aux Français".

L'hymne de sa campagne trouvé - "Et c'est parti" de la chanteuse Nadiyâ - manquait une profession de foi pour clore le meeting.

"Nous partons parce que nous voulons changer les choses, parce que nous voulons une France plus généreuse. Nous partons parce que nous savons que le seul chemin pour y parvenir, c'est le chemin de la vérité et c'est la seule chose que véritablement ce soir je puisse vous promettre".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
DSK vs JOSPIN ET ROYAL !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RFA : Royal Fleet Auxiliary
» La ZM-FN / Marine monte la garde au Palais Royal à Bruxelles
» Royal Rumble 2008
» Les Amis de la Section Marine du Musée Royal de l’Armée
» ex A981 AVILA (yacht royal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: