FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI Empty
MessageSujet: Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI   Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI EmptyVen 07 Juil 2006, 9:59 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Dzerjinski

Citation :
Feliks Dzierżyński ou Felix Edmundovitch Dzerjinski (Феликс Эдмундович Дзержинский), surnommé Felix de Fer, (11 septembre 1877 près de Vilnius, Pologne - 20 juillet 1926) était un révolutionnaire communiste d'origine polonaise, qui devint un des dirigeants de l'Union Soviétique. Il fonda et dirigea la Tchéka, l'organisme de police politique devenu plus tard le KGB.

Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI Felixdzerzhinsky1919gw4


Un « agitateur » régulièrement emprisonné

Il est issu d'une famille de l'aristocratie polonaise installée près de Minsk, qui faisait alors partie de l'Empire Russe. Il fut exclu de l'école pour « activité révolutionnaire ». Il adhéra en 1895 à un groupement marxiste, le Parti Social-Démocrate Lithuanien.

Il passa une grande partie de sa vie en prison. Arrêté pour ses activités subversives en 1897 et 1900, il fut déporté en Sibérie, et s'en échappa les deux fois. Il séjourna à Berlin avant de retourner en Russie pour prendre part à la révolution de 1905 : il fut à nouveau arrêté par l'Okhrana et emprisonné. Relâché en 1912, il reprit aussitôt ses activités politiques et fut à nouveau jeté en prison à Moscou.

Un des dirigeants de la Révolution d'Octobre

Il fut libéré (ou peut-être s'évada-t-il ?) en mars 1917. Aussitôt, il rejoignit les rangs des bolcheviks. Avec Staline, Sverdlov, Boubnov et Ouritsky, il fut l'un des cinq membres du Comité Militaire Révolutionnaire chargé de diriger l'insurrection (couronnée de succès) de la Révolution d'Octobre.

Son caractère considéré comme honnête et incorruptible par certains, joint à son dévouement sans limites à la cause lui valut une rapide reconnaissance et le surnom de « Félix de fer ».

La mise en place de la police secrète

Lénine considérait Dzerjinski comme un héros de la Révolution et le pressentit pour organiser le combat contre les ennemis de l'intérieur. Le 20 décembre 1917, le Soviet des Commissaires du Peuple fonda la Vétchéka, sigle russe pour Commission panrusse extraordinaire pour combattre la contre-révolution et le sabotage (plus connue sous le nom de Tchéka). Celle-ci fut dotée de moyens importants et devint rapidement célèbre pour son combat inlassable contre « les forces contre-révolutionnaires ». Quand la Guerre Civile affecta tout le pays, Dzerjinsky commença aussi à organiser des troupes de sécurité intérieure afin de renforcer l'autorité de la Tchéka. Lénine lui accorda un pouvoir absolu dans la lutte contre les oppositions.

Les bolcheviks prirent le contrôle et développèrent le système des camp de travail de la Katorga, déjà établi et important du temps des tzars. Ils instituèrent même une administration séparée, le Goulag, pour le gérer.

La Tchéka et les organisations qui lui succédèrent continuèrent à envoyer dans ces camps de nombreux « ennemis du peuple », dont la définition était suffisamment vague pour concerner toute personne à l'opinion potentiellement dangereuse pour le régime et beaucoup d'entre eux y moururent.

Une influence grandissante, une disparition subite

Après la fin de la guerre civile en 1922, la Tchéka devint le Guépéou, une section du NKVD, mais ceci ne réduisit pas pour autant les pouvoirs de Dzerjinski : de 1921 à 1924 il fut en outre Ministre de l'Intérieur, Ministre des Communications et à la tête du Soviet Suprême de l'Économie Nationale. Pourtant, on dit qu'il n'était pas ambitieux.

Dzerjinski mourut d'une attaque cardiaque en juillet 1926 : d'un caractère violent, il s'était trop emporté contre Kamenev et Piatakov pendant un plénum du Comité Central du Parti Communiste.

Sa statue fut érigée sur la place de la Loubianka, près du siège du KGB où il avait tant travaillé. Elle fut enlevée en août 1991, lors de la chute du PCUS.

Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Dzerjinski »

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Un monstre : Felix Edmundovitch DZERJINSKI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: Les 20e et 21e siècles-
Sauter vers: