FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La cryogénisation

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La cryogénisation Empty
MessageSujet: La cryogénisation   La cryogénisation EmptySam 08 Juil 2006, 6:15 pm

Source : http://www.u-blog.net/cryogenisation

La cryogénisation

La vie éternelle, rêve ou réalité ?

samedi 9 Juillet 2005

Citation :
Crie au Génie ! -Tout d'abord, qu'est ce que la cryogénisation ? Ce terme fut employé pour la première fois en 1964 par Robert Ettinger, professeur de physique américain . Il publia ces thèses dans son livre ,"L'Homme est- il immortel ?" ( The prospect of Immortality) .Le public commença à s'y interesser lorsque 3 ans plus tard , le professeur James Bedford, âgé de 74 ans dceda d'un cancer du poumon .Il fut le premier homme à être plongé sous basses températures . Mais parlons un peu de cette méthode de congélation... Quelques temps après la mort, les expert en cryogénisation ont pour objectifs de nourir le cerveau de façon à permettre la survie de cette organe. Pour cela il lui fournissent un apport en oxygène et en élément nutritifs. On amène rapidement le corps à ~0°C. Pendant ce temps, une machine coeur-poumon entretient l'alimentation et la circulation du sang. Des médicaments sont injéctés pour réduire les besoins du métabolisme. Le sang est remplacé par une solution qui empêche la coagulation et le dévelopement de bactéries, il sert également "d'antigel" pour le corps. Puis le corps est stocker dans un conténaire, appelé "dewar" d'azote liquide. La tête est dirigé vers le bas. Il ne reste plus qu'à être décongelé quleque siècle plus tard !!!!!!! Mais d'un point de vue scientifique quels sont les risques? Les cellules des organismes vivants contiennent beaucoup d’eau. Or, en congelant un organisme, l’eau contenue dans les cellules se dilate puis se cristallise. Cette transformation de l’eau produit des micros-lames tranchantes qui déchirent littéralement les parois cellulaires, endommageant ainsi le tissu tout entier. Les chercheurs de ce domaine tentent donc de trouver des façons d’éliminer ces lames tranchantes. Tout d’abord, les cryobiologistes se sont tournés vers les amphibiens qui s’adaptent très bien aux froids intenses. En étudiant le métabolisme de la grenouille sylvestre, par exemple, ceux-ci découvrirent que cette grenouille libérait une protéine antigel appelée AFP qui empêche les cristaux tranchants de croître en les « enveloppant ». La molécule d’AFP agit donc comme une sorte de bouclier qui empêche la formation de cristaux. Les chercheurs entreprirent donc d’ajouter certains antigels organiques à l’eau de l’organisme humain afin d’en abaisser le point de congélation de l’eau. L’eau et d’autres substances de notre organisme peuvent entrer et sortir d’une cellule par simple filtration. Or, la concentration à l’intérieur de la cellule en eau et en certaines substances telles que les ions sodium (Na+) et les ions potassium (K+) doivent rester constantes pour maintenir la cellule en vie. Heureusement, presque chacune des cellules de notre corps est dotée de petites pompes appelées pompes à sodium-potassium (original, non ?) qui rejettent vers l’extérieur les intrus osmotiques. La concentration est donc toujours plus importante en ions à l’intérieur qu’à l’extérieur de la membrane de la cellule. C’est ce déséquilibre osmotique qui assure la survie de la cellule. Cependant, lorsqu’on refroidit les cellules vivantes d’un tissu quelconque, le froid bloque ces pompes à sodium-potassium et provoque la formation de cristaux de glace dans le liquide extérieur où baigne la cellule. La concentration de l’eau dans le liquide extracellulaire diminue donc puisque l’eau se transforme peu à peu en glace. En conséquence, la pression osmotique, qui s’exerce sur les parois de la cellule, la vide de son eau : elle implose. Comme résultat, la congélation sans dommage, par processus lent, sur une cellule humaine demeure impossible : soit des cristaux de glace se forment et déchirent la membrane, soit la cellule s’effondre sur elle même à cause de la pression osmotique. Voilà pourquoi aucun organe humain n’a jamais survécu aux basses températures. Si certains amphibiens comme les grenouilles arrivent à pouvoir dompter si bien le froid, pourquoi pas l’homme, demanderez-vous ? Eh bien, tout simplement parce que l’homme est trop grand. Il possède trop de cellules et il devient impensable de pouvoir contrôler la vitesse de congélation de toutes ses cellules à la fois. Faudrait-il se décourager pour autant ? Non, sûrement pas ! Cependant, les chercheurs doivent garder à l’esprit que les conséquences néfastes du froid sur la cellule resteront probablement inévitables. De plus, l’homme possède trop d’organes pour permettre de le congeler tout entier. Chaque organe demande une vitesse de congélation bien différente des autres. Un autre obstacle nous éloignant de l’immortalité... Y a-t-il de l’espoir ? Tout à fait !! Dans ce domaine de recherche extrêmement prolifique, l’équipe scientifique menée par Gregory M. Fathy des Naval Medical Research Laboratories a mis au point, depuis peu, une nouvelle technique de conservation d’organes à basses températures. Puisque la congélation classique ne réussit que sur de petits paquets de cellules, il fallait penser à un autre moyen de congeler un grand nombre de cellule. C’est alors que la thermodynamique apporta une solution. On sait que les matériaux solides peuvent être cristallins ou amorphes. Un matériau cristallin est caractérisé par un aménagement particulier et ordonné des particules qui le constituent. En pratique, un matériau solide diffracte les rayons X uniquement si ses constituants (les molécules) sont alignés dans un ordre précis. Un matériau (comme le verre) est dit amorphe lorsqu’il ne rencontre pas les caractéristiques expliquées plus haut. Pour l’eau, par exemple, la physique nous apprend qu’à des conditions extrêmes et en refroidissant ultra rapidement, la cristallisation de l’eau laisse place à la vitrification. La vitrification immobilise les molécules dans le plus parfait désordre. Les molécules de cette glace « non-cristalline » ne forment aucun arrangement particulier. Ce moyen élimine le problème des cristaux tranchants abîmant les tissus et les organes humains et celui de l’osmose. Par contre, il est très difficile de vitrifier ainsi toute l’eau contenue dans le corps humain sans former à plusieurs endroits des cristaux. Pour contourner cette difficulté, certains chercheurs ajoutent aux organes de grandes concentrations de substances antigels. Malheureusement, une trop grande concentration de ces produits est mortelle pour l’humain. Cependant, les chercheurs travaillent justement sur un savant dosage de substances cryoprotectrices (antigels) qui annuleraient mutuellement leur toxicité. Hélas, l’aboutissement de ces recherches ne sera guère pour demain et ce, bien que de grands pas aient été franchis dans cette direction. Qu’arrivera-t-il avec les corps tenus en hibernation par des société comme Alcor Life Extension ? Nul ne le sait jusqu’à ce jour ! Alcor prétend que la médecine saura pousser assez loin la nanotechnologie médicale pour être capable de réparer toutes les cellules qui ont été endommagées par le froid. Lorsqu’on y pense un peu, il semble presque impossible de réparer les milliards de milliards de cellules qui composent un seul être humain. En plus, Alcor possède déjà plusieurs cadavres à traiter...

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La cryogénisation Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 50
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

La cryogénisation Empty
MessageSujet: Re: La cryogénisation   La cryogénisation EmptySam 08 Juil 2006, 8:34 pm

A priori je n'y croit pas trop, mais qui sait ce que l'avenir nous réserve.

Question

_________________
La cryogénisation Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La cryogénisation Empty
MessageSujet: Re: La cryogénisation   La cryogénisation EmptySam 08 Juil 2006, 11:13 pm

Je partage ton avis ! bjr

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La cryogénisation Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




La cryogénisation Empty
MessageSujet: Re: La cryogénisation   La cryogénisation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La cryogénisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Santé, maladies, handicaps, mort, ... :: La mort-
Sauter vers: