FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Camille SAINT-SAËNS

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Camille SAINT-SAËNS Empty
MessageSujet: Camille SAINT-SAËNS   Camille SAINT-SAËNS EmptyMar 11 Juil 2006, 9:11 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Saint-Sa%C3%ABns

Citation :
Camille Saint-Saëns (9 octobre 1835 à Paris - 16 décembre 1921 à Alger) était un compositeur français de l'époque romantique.

Camille SAINT-SAËNS 195pxsaintsaens6ak


Biographie

Dès son enfance il se révèle être un virtuose : il donne son premier concert à onze ans et fait sensation avec un concerto de Wolfgang Amadeus Mozart. Il entre au Conservatoire à 13 ans. À l'âge de 18 ans, il est nommé organiste de l'église Saint-Merry, à Paris. Il acquiert très vite une très bonne réputation et suscite l'admiration de musiciens tels Hector Berlioz et Franz Liszt, qui le décrit comme le « premier organiste du monde ». À l'initiative de ce dernier, il créera son opéra Samson et Dalila à Weimar. Il commence alors sa carrière officielle, au cours de laquelle il abordera la plupart des grandes formes musicales, avec un classicisme que certains qualifieront, assez injustement, d'académique (surtout en France). Son oeuvre se révèle souvent remarquable, claire et d'une grande qualité d'écriture. Pianiste virtuose, il écrira près de 30 œuvres pour piano dont les cinq concertos pour cet instrument.

En 1871, il est l'un des fondateurs de la Société nationale de musique, dont le but est de favoriser la diffusion des œuvres écrites par les compositeurs français contemporains. Il a joué un rôle très important dans le renouveau de la musique française, en particulier symphonique, à une époque ou le goût était plutôt à l'opéra, ouvrant la voie à d'autres compositeurs comme Claude Debussy ou Maurice Ravel (il a également eu comme élèves, entre autres, Gabriel Fauré et André Messager). Il supervisa également la réédition des œuvres de Jean-Philippe Rameau. Il est élu à l'Institut de France.

Il meurt le 16 décembre 1921 à Alger et est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Œuvres célèbres

Musique symphonique et concertante

Principalement :

Tarentelle pour flûte, clarinette et orchestre, op. 6 ;
1ère et 3ème Rapsodies sur des cantiques bretons, op. 7 bis ;
Suite pour violoncelle et orchestre, op. 16 bis ;
Concerto pour piano n° 2 en sol mineur op. 22 ;
Introduction et Rondo capriccioso pour violon et orchestre, op. 28 (1863) ;
Le Rouet d'Omphale, poème symphonique, op. 31 (1869) ;
Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur, op. 33 ;
Romance pour flûte et orchestre, op. 37 ;
Phaéton, poème symphonique, op. 39 ;
Danse macabre, poème symphonique, op. 40 (1874) (d'après un poème de Jean Lahor) ;
Allegro appassionato pour violoncelle et orchestre, op. 43 ;
Concerto pour piano n° 4 en ut mineur op. 44 ;
La jeunesse d'Hercule, poème symphonique, op. 50 ;
Concerto pour violon n°3, op. 61 ;
Morceau de concert pour violon et orchestre, op. 62 ;
Rapsodie d'Auvergne pour piano et orchestre, op. 73 (1884) ;
Caprice-Valse pour piano et orchestre "Wedding-Cake", op. 76 ;
Symphonie n° 3 avec orgue, op. 78 (1886) ;
Le Carnaval des animaux (1886) ;
Havanaise pour violon et orchestre, op. 83 ;
Fantasie pour piano et orchestre "Africa", op. 89 ;
Morceau de concert pour cor et orchestre, op. 94 ;
Concerto pour piano n°5 "L'Égyptien", op. 103 ;
Concerto pour violoncelle n°2, op. 119 ;
Caprice Andalou pour violon et orchestre, op. 122 ;
L'Assassinat du Duc de Guise, première musique de film (1908), op. 128 ;
La Foi, 3 tableaux symphoniques, op. 130 ;
La Muse et le Poète pour violon, violoncelle et orchestre, op. 132 ;
Morceau de concert pour harpe et orchestre, op. 154 ;
Odelette pour flûte et orchestre, op. 162 ;
Javotte, musique de ballet (1896) .

Opéras

Une douzaine d'opéras dont :

La Princesse jaune (1872) ;
Samson et Dalila (1877) ;
Henri VIII (1883) ;
Les Barbares (1901) ;
Hélène (1904), poème lyrique (opéra en 1 acte) ;
Déjanire (1911) .

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Camille SAINT-SAËNS Maquet24


Dernière édition par le Mar 11 Juil 2006, 9:12 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Camille SAINT-SAËNS Empty
MessageSujet: Re: Camille SAINT-SAËNS   Camille SAINT-SAËNS EmptyMar 11 Juil 2006, 9:11 pm

Citation :
Musique de chambre

De nombreuses oeuvres dont :

Tarentelle pour flûte, clarinette et piano, op. 6 (existe en version orchestrale) ;
Quintette avec piano, op. 14 (1855) ;
Suite pour violoncelle et piano, op. 16 (existe en version orchestrale) ;
Trio n°1 pour violon, violoncelle et piano, op. 18 ;
Sonate n°1 pour violoncelle et piano, op. 32 ;
Romance pour cor et piano, op. 36 ;
Berceuse pour violon et piano, op. 38 ;
Quatuor avec piano, op. 41 ;
Allegro appassionato pour violoncelle et piano, op. 43 (existe en version orchestrale) ;
Romance pour violoncelle et piano, op. 51 ;
Septuor pour cordes, piano et trompette, op. 65 ;
Sonate n°1 pour violon et piano, op. 75 ;
Caprice "sur des airs Danois et Russes" pour flûte, clarinette, hautbois et piano, op. 79 ;
Chant Saphique pour violoncelle et piano, op. 91 ;
Trio n°2 pour violon, violoncelle et piano, op. 92 ;
Fantasie pour harpe, op. 95 ;
Sonate n°2 pour violon et piano, op. 102 ;
Quatuor à cordes n°1, op. 112 ;
Cavatine pour trombone ténor et piano, op. 114 ;
Sonate n°2 pour violoncelle et piano, op. 123 ;
Fantasie pour violon et harpe, op. 124 ;
Triptyque pour violon et piano, op. 136 ;
Quatuor à cordes n°2, op. 153 ;
Elégies pour violon et piano, op. 143 et op. 160 ;
Sonate pour hautbois et piano, op. 166 ;
Sonate pour clarinette et piano, op. 167 ;
Sonate pour basson et piano, op. 168 ;
L'Air de la Pendule pour violon et piano .

Piano

De nombreuses pièces dont :

3 Mazurkas, op. 21, 24 et 66 ;
Allegro d'après le 3ème concerto, op. 29 ;
Variations Beethoven pour 2 pianos, op. 35 ;
Six Etudes, op. 52 (Prélude, Pour l'indépendence des doigts, Prélude&Fugue, Etude de rythme, Prélude&Fugue, Etude en forme de valse) ;
Ballade "Koenig Harald Harfagar" d'après Heine, pour deux pianos, op. 59 ;
Allegro appassionato, op. 70 ;
Album pour le piano, op. 72 (Prélude, Carillon, Toccata, Valse, Chanson Napolitaine, Final) ;
Souvenir d'Italie, op. 80 ;
Les Cloches du Soir, op. 85 ;
Valse Mignonne, op. 104 ;
Valse Nonchalante, op. 110 ;
Six Etudes, op. 111 (Tierces majeures et mineures, Traits chromatiques, Prélude&Fugue, Les Cloches de las Palmas, Tierces majeures chromatiques, Toccata d'après le 5ème concerto) ;
Valse Langoureuse, op. 120 ;
Six Etudes pour la main gauche, op. 135 (Prélude, Alla Fugua, Moto Perpetuo, Bourrée, Elégie, Gigue) ;
Six Fugues, op. 161
Feuillet d'Album, op. 169 .

Orgue

Principalement :

Trois Rapsodies sur des cantiques bretons, op. 7 (1866, orchestration de la 1ère et 3ème rapsodie en 1891) ;
Préludes et Fugues, op. 99 ;
Fantaisie N°2, op. 101 ;
Préludes et Fugues, op. 109 ;
Sept improvisations, op. 150 ;
Cyprès, op. 156 ;
Fantaisie N°3, op. 157 .

Musique religieuse et profane

Dont :

Oratorio de Noël, op. 12 ;
Nuit Persane, pour soli, choeur et orchestre, op. 26 bis ;
Psaume XVIII, op. 42 ;
Le Déluge, oratorio op. 45 ;
Requiem, op. 54 ;
La Lyre et la Harpe (d'après un poème de V.Hugo) pour soli, choeur et orchestre, op. 57 (1879) ;
Calme des nuits, pour choeur, op. 68 n°1 ;
La fiancée du Timbalier (d'après un poème de V.Hugo) pour soprano et orchestre, op. 82 ;
La Nuit, pour soprano, choeur de femme et orchestre, op. 114 ;
Lola, drame pour 2 soli et orchestre, op. 116 ;
Des pas dans l'allée, pour choeur, op. 141 n°1 ;
Ave Maria, pour choeur et orgue, op. 145 ;
La Terre Promise, oratorio de 1913 .

Mélodie

De très nombreuses mélodies dont :

Le pas d'arme du roi Jean (1852), d'après un poème de V.Hugo (existe en version orchestrale) ;
La Cloche (1855), d'après un poème de V.Hugo (existe en version orchestrale) ;
Le lever de la lune (1855), d'après Ossian ;
L'attente (1855), d'après un poème de V.Hugo ;
Clair de lune (1865), d'après un poème de C.Mendès ;
Tristesse (1868), d'après un poème de F.Lemaire ;
Mélodies Persanes op. 26 (1870), sur des poèmes de A.Renaud : La brise, La splendeur vide, La solitaire, Sabre en main, Au cimetière et Tournoiement. (Existe en version orchestrale: "Nuit Persane") ;
Les cloches de la mer (1900), d'après un poème de C.Saint-Saëns ;
Violons dans le soir (1907), d'après un poème de A.de Noailles ;
La cendre rouge (1914), op. 146 (recueil de 10 mélodies) ;
Cinq mélodies sur des poèmes de Ronsard (1921) : L'amour Oyseau, L'Amour blessé, A Saint Blaise, Grasselette et Maigrelette et L'amant malheureux.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Camille SAINT-SAËNS Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Camille SAINT-SAËNS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Musique, chorégraphie, opéra :: Chorégraphie, opéras, ballets, danseurs, interprètes-
Sauter vers: