FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les discordes entre CHIRAC et SARKOZY s'accentuent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Les discordes entre CHIRAC et SARKOZY s'accentuent   Jeu 13 Juil 2006, 2:57 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/13072006/290/14-juillet-chiraquiens-et-sarkozystes-s-opposent-sur-le-bilan.html

jeudi 13 juillet 2006, 14h03

14 juillet: chiraquiens et sarkozystes s'opposent sur le bilan

Citation :
PARIS (Reuters) - A la veille de la douzième interview du 14-Juillet de Jacques Chirac, ses partisans et les proches de Nicolas Sarkozy s'opposent sur son bilan et rares sont ceux qui parient sur un troisième mandat du chef de l'Etat.

Sans attendre ce rendez-vous annuel, Jacques Chirac a devancé les questions sur son avenir politique, annonçant fin juin qu'il prendrait début 2007 sa décision sur une hypothétique nouvelle candidature.

"Chacun est libre d'être candidat, a fortiori le président deux fois sortant", a concédé sur RTL Brice Hortefeux, ministre des Collectivités territoriales et membre de la garde rapprochée du président de l'UMP, Nicolas Sarkozy.

S'il refuse de se poser en "exégète de la pensée présidentielle", il "imagine" cependant qu'une candidature présidentielle "s'appuie sur une appréciation, sur une envie, sur un projet, sur la mesure et le diagnostic des attentes de l'opinion".

François Fillon, conseiller politique de Nicolas Sarkozy depuis qu'il n'a pas été intégré dans le gouvernement Villepin, en juin 2005, va plus loin.

Non seulement l'interview du 14-Juillet est une "survivance de la monarchie républicaine" qui "n'a plus beaucoup de sens" mais Jacques Chirac devrait vendredi montrer "qu'il a confiance dans celui qui va être, selon toute vraisemblance", le candidat de l'UMP à l'élection présidentielle.

Devant les Français, "plutôt que de faire un bilan habituel en expliquant que tout est bien et tout est formidable, le président aurait intérêt à commencer à faire une analyse critique du bilan, sur laquelle on pourra s'appuyer pour construire la campagne présidentielle et la gagner", a ajouté l'ancien ministre de l'Education sur l'antenne de LCI.

PRESIDENCES UTILES?

Selon un sondage LH2 publié dans Libération, moins d'un Français sur deux (47%) juge que les deux présidences de Jacques Chirac ont été "utiles" et 43% pensent le contraire.

Interrogés sur le bilan du septennat puis du quinquennat du chef de l'Etat, 62% des Français estiment que son action en matière d'emploi a été négative.

Moins d'un Français sur deux (48%) le crédite d'une action positive sur la sécurité des biens et des personnes. En revanche, son bilan diplomatique est jugé positif par 58% des sondés.

"Sur le plan international et dans des situations très compliquées, le président Chirac est un homme qui est écouté, qui a une audience", confirme Michèle Alliot-Marie.

Le chef de l'Etat "a une conception et une vision stratégique des problèmes auxquels sont confrontés les Français que nul autre aujourd'hui n'a", Nicolas Sarkozy compris, a insisté la ministre de la Défense au micro de France Inter.

Quant à savoir si cette interview sera la dernière du président Chirac un 14-Juillet, Michèle Alliot-Marie, qui laisse planer le doute sur son éventuelle candidature à l'Elysée, répond non sans malice qu'elle sera certainement "sa dernière interview du deuxième mandat".

Jean-Louis Debré, fidèle d'entre les fidèles chiraquiens, est également de ceux qui veulent faire durer le suspense. Profitant de l'engouement national pour les Bleus, le président de l'Assemblée nationale file la métaphore sportive.

En politique, "comme au foot, rien n'est jamais acquis, l'histoire nous l'a montré", a-t-il déclaré au Journal du Dimanche.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Frank
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 471
Age : 74
Localisation : Sud Est France
Langue : français
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Les discordes entre CHIRAC et SARKOZY s'accentuent   Jeu 13 Juil 2006, 3:06 pm

Le petit vizir ingrat de la Chiraquie est accusé par Jacques 1er et Villepin d'avoir mouchardé quelques affaires contre le Califat. Et le missile qu'il prépare pour l'automne sera le plus explosif !

Marchés truqués, Mairie de Paris, Clearstream, comptes japonais… Dans l'entourage de Chirac, on accuse le fils ingrat Nicolas Sarkozy d'avoir instrumentalisé, sinon provoqué, la plupart des « dossiers » brûlant pour l'Elysée. C'est du moins la thèse de Franz-Olivier Giesberg dans son dernier livre, « La Tragédie du Président » (Flammarieon, 2006).

Mais s'il est un sujet qui subit une chape de plomb quasiment totale, c'est bien les « affaires marocaines » de la famille Chirac. Certes, Jean-Pierre Tuquoi a bien dévoilé dans « Majesté, je dois beaucoup à votre père… » (Albin Michel, 2006) les relations quasiment familiales entre la nomenklatura française et les élites d'Hassan II, mais même cet ouvrage ne pipe mot des « Château(x) Chirac », comme les appellent les Marocains, c'est-à-dire de ces résidences de luxe qu'on prête à Jacques et Bernadette en terre chérifienne.

Il faut dire que ces palais ont peut-être plus coûté au contribuable marocain qu'à son homologue français, hospitalité arabe oblige. Le Royaume a l'art de régler les frasques de ses amis de luxe et en particulier les factures de la Gazelle d'Or de Taroudant, haut lieu de villégiature des Chirac. Il faut dire aussi à la décharge des invités que ni Bernadette ni Jacques ne coûtent très cher dans la facture royale, puisque leurs nombreux séjours marocains consistent principalement à ne rien faire, à part boire, manger et regarder la télé.

Mais qu'en est-il de ces palaces dont au moins les terrains furent concédés à la famille Chirac, et en particulier à Madame la mal coiffée pour brouiller les pistes fiscales, par Hassan II ? Les Chirac n'y mettent pas les pieds, sinon ça se saurait. Préparent-ils une retraite bien méritée ? C'est ce qu'on dit au Maroc, où les légendes les plus farfelues sur l'origine marocaine de Jacques et Bernadette vont bon train. Difficile de démêler le vrai du faux, d'autant plus que si toutes les rumeurs politiquement incorrectes sont tolérées au Maroc, le moindre écrit béotien envoie ses auteurs au tribunal, voire en prison.

C'est sans compter la hargne de Nicolas Sarkozy, l'enfant terrible du chiraquisme. Il a constitué ses propres réseaux marocains, profitant d'ailleurs de la bienveillance de Mahomed VI, qui cherche davantage ses mentors à Washington qu'à Paris, contrairement à son papa. Tel Fouché, le petit Nicolas profite bien de son ministère de l'Intérieur pour faire des « dossiers » sur tout le monde, en particulier sur ses adversaires politiques.

Alors peut-être que le grand secret des trois (ou plus ?) « Château(x) Chirac » sera dévoilé très bientôt ? Et s'ils ne suffisent pas à émouvoir la ménagère française de 50 ans, alors on verra sans doute exposer d'autres « comptes marocains » dans les mois qui viennent…

_________________
La connaissance s\\\'acquiert par l\\\'expérience, tout le reste n\\\'est que de l\\\'information( Albert Einstein(1879-1955)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Les discordes entre CHIRAC et SARKOZY s'accentuent   Ven 14 Juil 2006, 7:43 am

Comptons sur SARKOZY pour mener la vie dure à CHIRAC et à son protégé !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les discordes entre CHIRAC et SARKOZY s'accentuent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les discordes entre CHIRAC et SARKOZY s'accentuent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dialogue en alexandrins entre Sarkozy et Merkel....
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» alternative entre porte-bébé et écharpe
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» J'hesite entre 3 modeles de groupe 0/0+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: