FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Liban : qui est Hassan Nasrallah ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Liban : qui est Hassan Nasrallah ? Empty
MessageSujet: Liban : qui est Hassan Nasrallah ?   Liban : qui est Hassan Nasrallah ? EmptyLun 31 Juil 2006, 2:04 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hassan_Nasrallah

Citation :
Hassan Nasrallah ( en arabe حسن نصر الله) est le secrétaire général du parti chiite libanais, le Hezbollah.

Sa jeunesse

Nasrallah est né en 1960 dans le quartier de Bourj-Hammoud, à Beyrouth-Est, Sa famille n'était pas particulièrement religieuse et son père, épicier, était un nationaliste syrien. En 1975 la guerre civile éclate au Liban ce qui oblige sa famille à retourner dans leur demeure ancestrale dans le village de Bassouriyeh au Liban-Sud. C'est là que Nasrallah décide de rejoindre le mouvement Amal ("Espoir") une organisation chiite politique et paramilitaire représentant à l'époque les chiites au Liban.

Nasrallah étudie dans la ville de Nadjaf en Irak pour devenir un ecclésiastique chiite et doit revenir au Liban quand le gouvernement baassiste décide, en 1978, d'expulser tous les ecclésiatsiques et étudiants chiites considérés comme radicaux.

Nasrallah étudie et enseigne ensuite à l'école du cheikh Abbas Moussaoui, un dirigeant d'Amal. En 1982 après l'invasion israélienne du Liban, Moussaoui et Nasrallah quittent Amal pour fonder une nouvelle organisation chiites libanais financés par l'Iran, le Hezbollah soutenu par l'Iran et la Syrie.

Le Hezbollah

Après l'assassinat par un missile israélien d'Abbas Moussaoui le 16 février 1992, Hassan Nasrallah est invité par l'Ayatollah Ali Khamenei à reprendre la tête du Hezbollah ; l'Iran, est l'un des principaux soutiens de cette organisation chiite libanaise avec la Syrie.

Sous la conduite de Nasrallah, le Hezbollah devient un adversaire sérieux de l'armée israélienne au Sud-Liban. La mort de plus en plus régulière de soldats israéliens et les attaques contre la défense aérienne israélien constituent un élément important dans la décision d'Israël de quitter le Liban. En conséquence, le retrait du Sud-Liban de l'armee israelienne est attribuée par beaucoup au Hezbollah, un accomplissement patriotique qui renforce considérablement la position de ce parti sur l'échiquier politique national.

Après le retrait israélien, Hassan Nasrallah réalise un échange complexe de prisonniers avec l'État d'Israël, des centaines de Palestiniens et d'activistes du Hezbollah sont libérés et les corps de militants du Hezbollah sont rendu par l'État hébreu aux familles. La position du Hezbollah, soutenu par la Syrie et par le gouvernement libanais (contrairement a l'ONU), est que le retrait israélien du Sud-Liban n'est pas complet, le Liban réclame en effet le retrait des soldats israéliens des fermes de Chebaa. Nasrallah appelle souvent à la "poursuite de la résistance" contre l'occupation israélienne au Liban.

Nasrallah vit humblement dans une maison au Sud de Beyrouth avec sa femme et ses trois enfants encore vivants : son aîné, Hadi, a été tué par l'armée israélienne au Liban sud à Jabal al-Rafei, en 1997. Il a déclaré dans une interview avoir lu une autobiographie d'Ariel Sharon et le livre de l'ancien premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, "Un endroit au soleil".

Nasrallah s'est fortement impliqué dans les événements qui ont suivi l'assassinat de l'ancien premier ministre libanais Rafiq Hariri, qualifiés de "Révolution du cèdre". En réaction aux manifestations populaires demandant le départ des troupes syriennes, Nasrallah a au contraire appelé les Libanais à manifester pour soutenir la Syrie, un des principaux alliés du Hezbollah avec l'Iran, et pour rejeter l'intervention de puissances étrangères au Liban. Il s'est allié avec Michel Aoun pour élaborer un document d'entente entre le Courant patriotique libre et le Hezbollah.

Enfin, Hassan Nasrallah ne soutient pas Al-Qaida qui, à ses yeux, défigure l'islam.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Liban : qui est Hassan Nasrallah ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
VINCENT

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 59
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

Liban : qui est Hassan Nasrallah ? Empty
MessageSujet: Re: Liban : qui est Hassan Nasrallah ?   Liban : qui est Hassan Nasrallah ? EmptyMer 02 Aoû 2006, 3:53 pm

Le Hezbollah, c'est aussi ceci :

Citation :
Au milieu des années 80, l’ancien guide spirituel du Hezbollah, Hussein Moussaoui, déclarait : "Vous Français, vous ne connaîtrez peut-être pas dans votre génération la République islamique de France. Mais, c’est sûr, vos petits-fils ou encore vos arrière-petits-fils la connaîtront. Inch’Allah ! Car l’Islam, c’est bon pour tout le monde."

Il serait temps que les Européens - et les Français en particulier - ouvrent les yeux et ne se comportent pas comme à Munich en 1938 !
Revenir en haut Aller en bas
 
Liban : qui est Hassan Nasrallah ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Terrorisme international-
Sauter vers: