FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Cuba : le début de la fin ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyVen 04 Aoû 2006, 9:23 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/04082006/202/bush-appelle-les-cubains-oeuvrer-au-changement-democratique-de-chez.html

vendredi 4 aout 2006, 7h43

Bush appelle les Cubains à oeuvrer au changement démocratique, de chez eux

Par Antonio RODRIGUEZ

Citation :
WASHINGTON (AFP) - Le président George W. Bush a exhorté jeudi les Cubains à "travailler au changement démocratique", mais à le faire sur l'île et à ne pas s'exiler aux Etats-Unis après la passation de pouvoirs annoncée lundi.

"J'appelle instamment le peuple cubain à travailler au changement démocratique sur l'île", a déclaré M. Bush dans un communiqué qui assure les Cubains du soutien aspirant à la démocratie du soutien "total et inconditionnel" des Etats-Unis.

Cette déclaration, la première réaction personnelle aux événements récents chez le voisin cubain, peut s'interpréter comme une exhortation à secouer le joug castriste mais aussi à ne pas émigrer en masse vers les Etats-Unis.

Le département d'Etat a été moins équivoque: "Nous encourageons les Cubains (...) à demeurer à Cuba pour travailler à des changements positifs", a écrit le porte-parole de la diplomatie américaine Sean McCormack dans un communiqué.

M. Bush garantit cependant l'appui américain aux "efforts pour établir à Cuba un gouvernement de transition engagé vers la démocratie". Les Etats-Unis observeront attentivement et se souviendront de ceux qui se seront opposés à la volonté populaire d'un "Cuba libre", a-t-il prévenu.

Selon M. McCormack en effet, en imposant, même provisoirement, à la tête de l'Etat le frère de Fidel Castro, Raul, le régime castriste "nie au peuple cubain le droit d'élire librement son gouvernement".

Jusqu'alors, Washington a réagi avec prudence aux événements cubains. La Maison Blanche a écarté de tendre la main à Raul Castro, "gardien des prisons" pour le compte de son frère dont il prolonge la dictature. Mais elle s'est gardée d'appeler ouvertement à exploiter la maladie de Fidel Castro pour changer le régime.

M. Bush lui-même a souligné qu'il s'agissait d'une période "d'incertitude" et que son administration "suivait attentivement" la situation.

"Notre connaissance sur le processus des prises de décision au sein de cette dictature n'est pas très grande", a abondé M. McCormack, "je ne pense pas que beaucoup de monde, en dehors du petit groupe de gens qui dirigent Cuba, sache ce qui se passe réellement".

La prudence américaine a été attribuée par des experts à la volonté de ne pas plonger Cuba dans les turbulences.

"Nous craignons une crise migratoire" comme celles de 1994 ou de 1980, où des dizaines de milliers de "boat-people" avaient pris la mer, a indiqué Mark Falcoff, analyste d'un centre conservateur de recherche American Enterprise (AEI).

Les experts soulignent aussi que les Etats-Unis ont déjà beaucoup à faire au Proche-Orient et en Irak. "La guerre en Irak et le conflit au Proche-Orient sont des questions trop compliquées pour que les Etats-Unis commencent à s'occuper" de Cuba, estime Ana Faya, de la Fondation canadienne pour les Amériques (Focal).

En outre, dit Mark Falcoff, "il est important de souligner que Cuba n'a rien dont les Etats-Unis ont besoin. Ce n'est pas comme l'Irak ou l'Iran", qui possèdent de grandes réserves pétrolières.

Depuis l'arrivée au pouvoir du président Fidel Castro il y a près d'un demi-siècle, Washington a maintenu sans relâche la pression sur le régime communiste avec un embargo économique de 44 ans, renforcé par la loi Helms-Burton en 1996 et par de nouvelles dispositions en 2004.

Les Etats-Unis comptent également depuis un an un coordinateur pour la transition à Cuba, Caleb McCarry. Ils ont récemment octroyé 80 millions de dollars à l'opposition cubaine pour "préparer le changement" sur l'île.

Mais Nelson Cunningham, ancien conseiller de l'ex-président Bill Clinton pour l'Amérique latine, minimise l'importance de la commission gouvernementale pour la transition à Cuba. "A ce stade, dit-il, ils ne font probablement rien d'autre qu'organiser des réunions internes, revoir les plans qu'ils ont envisagés, et attendre".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Cuba : le début de la fin ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
blandine
Membre intéressé
Membre intéressé


Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : Paris, France
Langue : français
Emploi/loisirs : designer en attente
Date d'inscription : 17/07/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyLun 07 Aoû 2006, 5:09 pm

Comme si Bush avait un pouvoir quelqconque sur les Cubains!!!!!

_________________
Mon blog design
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mobilier-design-interieur.typepad.fr/
Ronald Reagan
Membre intéressé
Membre intéressé
Ronald Reagan

Masculin
Nombre de messages : 60
Localisation : Ce qui reste de la France
Date d'inscription : 04/04/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyLun 07 Aoû 2006, 10:15 pm

J'appelle le peuple cubain à se révolter et à profiter de la maladie sans doute fatale du dictateur pour reprendre le pouvoir qui a été subtilisé depuis 1959.

Philippe de Villiers - cité dans le Midi Libre du 05 Août 2006

C'est la seule réaction intelligente de la scéne politique française.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cdh.fr
Ronald Reagan
Membre intéressé
Membre intéressé
Ronald Reagan

Masculin
Nombre de messages : 60
Localisation : Ce qui reste de la France
Date d'inscription : 04/04/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyLun 07 Aoû 2006, 10:17 pm

@blandine a écrit:
Comme si Bush avait un pouvoir quelqconque sur les Cubains!!!!!

Déja, les Cubains ont ras du bol du Lider Maximo, ils ne vont pas se gener s'ils ont l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cdh.fr
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyMar 08 Aoû 2006, 1:12 pm

Citation :
En outre, dit Mark Falcoff, "il est important de souligner que Cuba n'a rien dont les Etats-Unis ont besoin. Ce n'est pas comme l'Irak ou l'Iran", qui possèdent de grandes réserves pétrolières.

Je crois que tout est dit...
Ca alors, les USA, grande terre d'immigration, a peur de l'immigration cubaine ? Ils ont peur que la Floride fasse sécession ? lol!

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
blandine
Membre intéressé
Membre intéressé


Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : Paris, France
Langue : français
Emploi/loisirs : designer en attente
Date d'inscription : 17/07/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyMer 09 Aoû 2006, 4:29 pm

@Ronald Reagan a écrit:
@blandine a écrit:
Comme si Bush avait un pouvoir quelqconque sur les Cubains!!!!!

Déja, les Cubains ont ras du bol du Lider Maximo, ils ne vont pas se gener s'ils ont l'occasion.
Personnellement, je ne connais aucun Cubains donc je ne crois pas pouvoir dire si oui ou non ils en ont ras-le-bol.
Mais bon, je suppose que tu connais le syndrome de Stockholm non?

_________________
Mon blog design
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mobilier-design-interieur.typepad.fr/
Ronald Reagan
Membre intéressé
Membre intéressé
Ronald Reagan

Masculin
Nombre de messages : 60
Localisation : Ce qui reste de la France
Date d'inscription : 04/04/2006

Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? EmptyJeu 10 Aoû 2006, 7:23 pm

@blandine a écrit:
@Ronald Reagan a écrit:
@blandine a écrit:
Comme si Bush avait un pouvoir quelqconque sur les Cubains!!!!!

Déja, les Cubains ont ras du bol du Lider Maximo, ils ne vont pas se gener s'ils ont l'occasion.
Personnellement, je ne connais aucun Cubains donc je ne crois pas pouvoir dire si oui ou non ils en ont ras-le-bol.
Mais bon, je suppose que tu connais le syndrome de Stockholm non?

Ceux qui bénéficient des largesses du régime sont sous le coup du syndrome de Stockholm, il n'y a qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cdh.fr
Contenu sponsorisé




Cuba : le début de la fin ? Empty
MessageSujet: Re: Cuba : le début de la fin ?   Cuba : le début de la fin ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuba : le début de la fin ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vw à Cuba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Reste du Monde-
Sauter vers: