FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SARKOZY incontournable à l'U.M.P. !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: SARKOZY incontournable à l'U.M.P. !   Jeu 31 Aoû 2006, 8:20 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/31082006/290/sarkozy-sans-rival-mais-oblige-de-compter-avec-villepin.html

jeudi 31 aout 2006, 17h30

Sarkozy sans rival mais obligé de compter avec Villepin


Citation :
PARIS (Reuters) - L'université d'été de l'UMP devrait confirmer ce week-end à Marseille Nicolas Sarkozy dans sa stature de candidat "naturel" du principal parti de droite pour l'élection présidentielle de 2007.

Devant quelque 4.000 jeunes militants, le ministre de l'Intérieur entend notamment dimanche "adresser un message fort à la jeunesse dans la perspective des élections à venir", lors de son discours de clôture, dit-on dans son entourage.

Dominique de Villepin, fort de l'accumulation de bons chiffres sur le front du chômage et de l'économie, ira cependant vendredi à Marseille, au premier jour de ce rassemblement, rappeler que le président de l'UMP devra compter avec lui.

Il y a un an, lors de l'université d'été de l'UMP à La Baule, le Premier ministre, juste nommé à Matignon et au sommet de sa popularité, avait volé la vedette à Nicolas Sarkozy.

Les photographes avaient immortalisé un Dominique de Villepin en pleine forme faisant son footing et prenant un bain de mer pendant que le président de l'UMP, grippé, faisait tapisserie en l'attendant pour un petit déjeuner de travail.

Cette fois, pas de petit déjeuner commun ni de footing ou de bain de mer programmé : Dominique de Villepin quittera Marseille dès vendredi soir - "Il y a moins de mouettes en Méditerranée", ironise un responsable de l'UMP, dans une allusion au livre du Premier ministre "Le requin et la mouette".

Sa cote de popularité a sombré le printemps dernier dans la fronde anti-contrat "première embauche" et sous les retombées de l'affaire des faux listings Clearstream.

Personne ne semble croire qu'il puisse remonter suffisamment la pente d'ici début 2007 pour supplanter son ministre de l'Intérieur dans le coeur des militants de l'UMP.

"On imagine mal aujourd'hui une véritable concurrence entre Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin", résume le directeur des études politiques de l'institut LH2 François Miquet-Marty. "Il faudrait un miracle politique pour que Dominique de Villepin puisse se présenter" dans la course à l'Elysée.

Signe que le Premier ministre ne fait plus peur à Nicolas Sarkozy, les amis du président de l'UMP concentrent désormais leurs attaques sur la socialiste Ségolène Royal, qui devance de loin dans les sondages tous ses rivaux pour l'investiture du PS.

"CHACUN A SA PLACE" ?

Après la rivalité, une "complémentarité" synonyme d'apaisement des tensions au sein de l'UMP semble s'être instaurée entre Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, veut croire le député "villepiniste" Hervé Mariton.

"Une complémentarité du moment ne veut pas dire éternelle mais c'est toujours bon à prendre", nuance-t-il.

"J'ai le sentiment qu'aujourd'hui on a affaire à une équipe où chacun est à sa place", confirmait lundi le porte-parole de l'UMP Luc Chatel, pour qui le partage des tâches est clair : au gouvernement et au Premier ministre le soin de "continuer à travailler pour les Français dans les prochains mois", à Nicolas Sarkozy et l'UMP celui de "préparer les prochaines échéances".

Nicolas Sarkozy "a la faveur d'une grande partie de l'opinion, c'est un atout pour notre famille politique", a reconnu Dominique de Villepin lundi sur TF1. "Nous avons un gouvernement qui a des résultats. Je sais qu'on ne fait pas une élection présidentielle sur un bilan mais c'est un atout."

Avec un chômage sous la barre des 9% de la population active et un rythme de croissance économique désormais proche de 2,5% par an, le Premier ministre retrouve une forme de pouvoir d'influence, sinon de "pouvoir de nuisance", estime François Miquet-Marty : "Il peut de nouveau compter dans le débat présidentiel, non comme candidat mais comme une sorte de faiseur ou de défaiseur de roi."

Pour cet analyste, une des fragilités du ministre de l'Intérieur est "une image trop libérale" aux yeux de l'opinion, alors que le Premier ministre, malgré le CPE, paraît plus proche d'une droite sociale incarnée au gouvernement par le ministre de l'Emploi Jean-Louis Borloo.

"Compte tenu de l'amélioration de la situation économique et de l'Emploi, Nicolas Sarkozy peut difficilement se démarquer radicalement de Dominique de Villepin", ajoute François Miquet-Marty. "Il ne peut plus se permettre l'affichage d'un divorce politique avec le Premier ministre."
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
SARKOZY incontournable à l'U.M.P. !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy
» Carla Bruni Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: