FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment les Médias tronquent les faits délibéréments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frank
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 471
Age : 74
Localisation : Sud Est France
Langue : français
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Comment les Médias tronquent les faits délibéréments   Lun 18 Sep 2006, 5:06 pm

Propagandistes de France2 et France3...
...votre logique de dissimulation des causes principales de la délinquance en France est vouée à l'échec.

Camarades Propagandistes Fonctionnaires (on ne peut décemment plus utiliser le terme de "journalistes" pour vous désigner), vos savants mensonges trompent désormais de moins en moins de monde. Quand le couvercle de la marmite va sauter, vous sauterez avec. Vos collègues fonctionnaires ex-PTT n'ont pas réussi à éviter l'extinction du minitel malgré leurs pitoyables et désespérées manoeuvres pour entraver l'émergence d'internet au milieu des années 90.

De même vous n'arriverez pas à empêcher la réalité de vous exploser à la figure, quelle que soient les manipulations médiatiques expertes auxquelles vous vous abaisserez

Voici un petit exemple de la façon dont désormais les spectateurs peuvent se passer de vous pour arriver aux conclusions que vous croyez sottement pouvoir leur dissimuler.

Vendredi 15 septembre 2006, France2 et France3 diffusaient un reportage dans leur journal de 13h à propos du viol d'une adolescente de 17 ans.

Cela s'est passé en plein jour, au bord d'une route très fréquentée, en lisière d'une forêt. La victime suivait cette route pour aller à son lycée. Le violeur était agé d'une vingtaine d'année, à visage découvert, armé d'un cutter, a blessé la victime au cou et s'est enfui dans la forêt quand une voiture a fini par s'arrêter. Au lendemain de l'agression, il n'avait toujours pas été identifié.

Et voici la question que l'on se pose immédiatement : pourquoi, mais pourquoi donc, alors que la victime a vue son agresseur, pourquoi ne diffusez-vous AUCUN signalement ? ! Etait-il chinois ? Etait-il bleu ?

Immédiatement, le spectateur moyen soupconne ce que l'on cherche à lui cacher. Or il a désormais les moyens de vérifier ses soupcons directement, sans passer par des pseudo-journalistes !

En effet, Camarades Propagandistes Fonctionnaires, vous avez oublié qu'il existe ce qui n'existait pas à l'époque où vous avez appris à travailler dans le style soviéto-pravdoïaque : internet.

Vos reportages étant disponibles sur internet pendant une semaine après leur diffusion ( http://jt.france2.fr/13h/ et http://jt.france3.fr/1213/ ) on peut les analyser en détail et à loisir.
La ville : Le mée sur seine. Le lieu : lisière de la forêt domaniale de Bréviande, à proximité du collège Georges Sand. La grande ville la plus proche : Melun.

Une recherche sur l'annuaire www.pagesjaunes.fr pour le lycée georges Sand à Le mée sur seine donne son adresse : avenue Corbeil, 77350 Le mée sur seine.

Une recherche sur le système cartographique http://maps.google.fr/ pour avenue Corbeil, Le mée sur seine, 77350 donne la carte et la vue satellite des lieux.

Que voit-on ? Le lieu de l'agression (avenue Corbeil) au Nord, et la forêt dans laquelle s'est réfugié le violeur (forêt de Bréviande) au sud. Et que voit-on au Sud de la forêt (qui ne fait que 800 mètres dans sa plus grande largeur...) : on voit une zone de HLM. Le violeur est parti se réfugier en direction d'une cité ! Il venait probablement aussi de là. A moins qu'il n'ait fui vers la gare RER que l'on voit encore plus au sud (donc on devrait le voir sur les vidéos de surveillance de la gare, si elle en est équipée)
Le mée sur seine possèderait-t-elle sa cité à racaille ? On cherche « HLM Le mée sur seine » sur internet et on trouve un rapport qui parle de "jeunes" au bas des immeubles et de locataires qui fuient ce quartier.
Il nous a été caché que Le mée sur seine possède un nid à racaille situé exactement dans la zone d'où est probablement venu le violeur et vers où il s'est probablement enfui.

Le proviseur parle de son lycée comme d'un « établissement qui n'a pas eu de remontée d'incident grave déjà depuis deux ans » (France3, à 1'25")

Cherchons sur internet "violence lycée collège Le mée sur seine". On ne trouve effectivement rien concernant le lycée Georges Sand mais par contre on trouve un rapport de situation alarmante au collège Jean de La fontaine de Le mée sur seine extrait d'un article paru dans le « Parisien » du 17.02.05.
Et où donc exactement se situe ce collège ? L'annuaire donne l'adresse (260 rue Pré Rigot) et le système cartographique Google donne la position : juste à côté de la cité HLM du sud de la forêt !
Le viol de la lycéenne est la conséquence logique de l'extension naturelle de la zone de non-droit que l'on a laissé s'installer à Le mée sur seine.

Sachant que 60% de la population carcérale est constituée de musulmans, faisons une petite vérification probabiliste de notre hypothèse et cherchons à savoir s'il y a oui ou non une forte communauté musulmane à Le mée sur seine ou dans la plus grande ville la plus proche (Melun).

Cherchons "islam melun Le mée sur seine" sur internet. Que trouvons nous ? On trouve un article du journal La République de Seine et Marne du 18 novembre 2002 signalant l'ouverture de la mosquée de Melun dans lequel il est noté que Les musulmans de toute l'agglomération de Melun, notamment ceux du Mée-sur-Seine et de Dammarie-lès-Lys, ont financé eux-mêmes la construction de cette mosquée.

Et voilà, on a trouvé ce que les journalistes croyaient cacher...
Mathématiquement, les probabilités indiquent que le violeur de Le mée sur seine est venu d'une zone de non-droit, y est retourné, avec plus de 6 chances sur 10 qu'il soit de culture musulmane. Cela expliquerait qu'aucun signalement n'ait été diffusé par les journalistes : il ne faut pas « stigmatiser » certaines populations...

_________________
La connaissance s\\\'acquiert par l\\\'expérience, tout le reste n\\\'est que de l\\\'information( Albert Einstein(1879-1955)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Comment les Médias tronquent les faits délibéréments   Mar 19 Sep 2006, 6:45 am

Ces journalistes auraient particulièrement plu au Docteur Goebels !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Comment les Médias tronquent les faits délibéréments   Mar 19 Sep 2006, 12:41 pm

oui c'est ça :evil: "Dur a four "crematoire pendant qu'on y est? :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Comment les Médias tronquent les faits délibéréments   Mar 19 Sep 2006, 1:58 pm

Je veux dire que les medias français font de très bons exercices de propagande pour la gauche-caviar ! A une autre époque, leurs services auraient été fort appréciés également !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment les Médias tronquent les faits délibéréments   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment les Médias tronquent les faits délibéréments
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment "travailler" avec sa généalogie sous Heredis ?
» Comment rajouter une image dans le dictionnaire des faits historiques
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Comment insérer une image d'après Servimg.com ?
» Comment dépotter les quads Spring Forecast: tuto photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: