FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frank
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 471
Age : 74
Localisation : Sud Est France
Langue : français
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus   Mer 27 Sep 2006, 11:12 am

Le voeu des Verts bientôt exaucé ? l'automobile française en chute libre, miné sur son marché intérieur par des ventes en recul constant, commence à perdre des emplois.

Le constructeur automobile français PSA Peugeot-Citroën, ainsi confronté à des pertes de parts de marché et au recul de sa rentabilité, a annoncé mardi une série de mesures de relance pour réduire ses coûts, dont une réduction drastique de 10,000 emplois en un an sur l'ensemble de ses sites européens.

Un coup dur pour l'automobile française qui sombre doucement dans la tourmente, ne parvenant pas à redresser ses ventes malgré le renouvellement de ses gammes. 207, C4 et autres Clio n'y font rien, les voitures françaises peinent à trouver des clients, bien que la qualité générale place aujourd'hui les modèles français en tête de leur segment respectif...

Consécutivement, les équipementiers français souffrent bien davantage encore, en subissant de plein fouet le ralentissement des commandes en flux tendu, comme en témoigne la multiplication des suppressions de postes ces derniers mois.
Secteur d'activité crucial en France, puisqu'il représente environ 10% de la population active occupée, l'automobile a déjà perdu 8.400 emplois sur un an, selon des statistiques publiées mi-juin par le ministère de l'Emploi. Avec la suppression de 10,000 emplois annoncés, la facture sociale s'alourdit cette fois plus brutalement encore.

Politique anti-voiture en cause


La répression sur les routes, la fiscalité abusive sur les carburants, la baisse générale du pouvoir d'achat et les mesures anti-voiture se généralisant dans les villes, ont laminé le marché intérieur des constructeurs français qui, perdant en rentabilité, s'essouflent et peinent à trouver l'argent nécessaire pour investir les marchés étrangers, en Europe et dans le monde, notamment sur les marchés émergents d'Asie ou d'Amérique Latine où ils sont cruellement absents malgré quelques initiatives manquant dramatiquement de moyens financiers face aux allemands ou aux japonais, et même coréens, qui bénéficient eux, de marchés intérieurs solides où les politiques favorisent le secteur automobile.

Pas de mesure anti-voiture en Corée ou de radars en ligne droite sur les autoroutes allemandes !

Les français enclins à rouler modeste

Poussés par les radars vers des petites cylindrées, par la fiscilité à l'économie, par les mesures anti-voiture en ville à de petites ou moyenne gamme tournés vers le loisir, et la baisse générale du pouvoir d'achat au prix le plus bas, alors que les constructeurs français ont fait des efforts considérables en 15 ans pour proposer des modèles à la qualité de fabrication peu reprochable et doté de motorisation de haute technologie (dont le HDI est le fer de lance), les asiatiques triomphent avec leurs produits à la finition inférieure, mais robustes, fiables et surtout économiques.

Un million d'emplois en jeu

Surtout les automobiles asiatiques répondent à la mutation de la demande des consommateurs qui s'est détourné de la voiture "plaisir" au profit de l'auto "utile" ou "loisir". Enclins à rouler "modeste" par tout un ensemble de politiques anti-voiture tant dans les villes que sur les routes, le triomphe de la Dacia Logan alors que la Clio et la 207 peinent à s'imposer sur leur propre marché, est le cruel symbole que pour une fois, les politiques sont parvenus à leur fin, mettre à mal la dernière grande industrie nationale, l'automobile... et son million d'emplois désormais en jeu.

Bravos a tous nos gogos enarques qui sont arrivés a plomber le seul secteur qui était encore rentable
Je suis bien content .

Si je prends mon cas personnel qui est typique de ce que des milliers de Français, dans mon cas , ont certainement décidés.
Retraité depuis 3 ans bientot , combien de fois j'ai vu des retraités changer la bagnole avec la prime de départ a la retraite et se faire plaisir pour faire des ballades avec madame et profiter de son temps de libre .
Je me suis dit quoi : dépenser 12 a 15 000 euros dans un véhicule neuf , payer une assurance tout risque , obliger a prendre un garage pour ne pas me la faire piquer ,ni vandaliser , et avoir une super bonne bagnole pour me faire racquetter par les flics a la moindre occasion . Payer une carte grise a prix d'or , ect ..

Je voulais aussi passer le permis grosse moto , même topo j'ai laissé tomber aussi ..

Et bien rien de tout cela , au contraire , je n'achéte plus rien et garde ma vieille Peugeot qui a 18 ans .. Oui vous avez bien lu , 18 ans et elle vas reprendre de la valeur pour voiture de collection et ça suffit largement ..
Je ne veux plus dépenser un centime dans les voitures. j'ai acheté un sccoter 50 cm3 sans plaque et sans besoin de permis , et je me sers que de cela . Quand on veut se ballader , j'ai ma vieille caisse qui me suffit , et on voyage a l'étranger , ou la vie est moins chére
Bravo les sinistres français continuez dans vos conneries !!

_________________
La connaissance s\\\'acquiert par l\\\'expérience, tout le reste n\\\'est que de l\\\'information( Albert Einstein(1879-1955)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus   Mer 27 Sep 2006, 12:14 pm

Tu t'étonnes que même agonisant je ne voterai jamais pour les Verts ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 36
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus   Mer 27 Sep 2006, 9:39 pm

Les Verts = "Ecolo" = qu'ils retournent dans leur campagne ! lol! (au lieu de faire de la politique à 1.50 € )

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus   Mer 27 Sep 2006, 11:10 pm

C'est un peu facile que d'accuser uniquement les verts : le prix du pétrole ne joue-t-il pas également dans la vente de voiture ?

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Frank
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 471
Age : 74
Localisation : Sud Est France
Langue : français
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus   Jeu 28 Sep 2006, 8:04 am

@Alexis a écrit:
C'est un peu facile que d'accuser uniquement les verts : le prix du pétrole ne joue-t-il pas également dans la vente de voiture ?

Alexis , les augmentations réguliéres des carburants n'ont jamais vraiment dissuadés les automobilistes de rouler
On avait parlé a l'époque d'un prix dissuasif qui a été largement dépassé sans que ça porte préjudice au secteur automobile , d'autant plus que les véhicules modernes sont bien moins gourmands qu'il y a encore une dizaine d'années
Ce qui rebutte les français , c'est cette chasse aux sorciéres permanente qui est faite aux automobilistes , pris littérallement pour des vaches a lait
Prix des assurances qui n'ont jamais baissée alors que le nombre d'accident a diminué les tracasseries permanentes pour le moindre oubli d'apposer son attestation d'assurance ou autre étourderie dont personne ne peut vraiment dire qu'il y échapperas
Ajoute a cela aussi la complexité des véhicules qui deviennent aussi complexes que des ordinateurs , et ou la moindre prise en charge coute pres de 60 euros pour le plus banal passage au banc electronique .
Qui dans le passé n'as pas bricolé sur sa voiture pour de petits entretiens faciles a faire . Aujourdhui qui est capable de changer même un jeux de bougies .
La moindre intervention coute la peau des fesses.
De même que trop d'impots , tue l'impot le gouvernement est arrivé a casser le moteur ( sans jeu de mot) de cette merveilleuse invention du début du siécle qui a fait la joie le , bonheur et le rêve de tant de gens .
Aujourdhui , prendre le volant de sa voiture , devient une angoisse réelle , un stress permanent et n'as plus aucun attrait . Autant je me serais lancé il y a quelques années sur les routes pour faire 400 a 500 km pour aller me faire un simple resto avec des copains . Autant aujourdhui , je m'y refuse , vu tous les emmerdements que ça vas impliquer , ne serais ce que je serais obligé de bouffer a la flotte donc !!

Ajoute enfin que les classes moyennes n'ont plus les moyens de se payer une nouvelle voiture tous les 3 ou 4 ans , il y a d'autres priorités aujourdhui qui passent avant . A force d'appauvrir les gens l'argent que l'on prends d'un côte manqueras automatiquement de l'autre .

_________________
La connaissance s\\\'acquiert par l\\\'expérience, tout le reste n\\\'est que de l\\\'information( Albert Einstein(1879-1955)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Politique anti-voiture : 10,000 emplois perdus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle loi anti tabac passif
» Anti-air frigates (Jacob van Heemskerck class)
» Le Politique selon Platon
» poussette et petite voiture
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: