FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'anomie

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'anomie Empty
MessageSujet: L'anomie   L'anomie EmptyVen 29 Sep 2006, 7:03 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Anomie

L'anomie (du grec an- : absence de, et nomos : nom, loi, ordre, structure) est l'état d'une société caractérisée par une désintégration des normes qui règlent la conduite des hommes et assurent l'ordre social. L'anomie se comprend peut-être mieux entre autonomie et hétéronomie.

L'anomie comme désordre individuel

Émile Durkheim, sociologue français du XIXe siècle, utilise ce mot dans son livre sur les causes du suicide pour décrire une condition ou malaise dans les individus, caractérisée par l'absence ou la diminution des standards ou valeurs et le sentiment associé d'aliénation et d'irrésolution. Le recul des valeurs (éthiques, religieuses...) conduit à la destruction et à la diminution de l'ordre social : le manque de lois et de règles ne peut plus garantir l'intégration sociale. Cet état conduit l'individu à avoir peur et être insatisfait, ce qui peut conduire au suicide. L'anomie est en fait assez courante quand la société environnante a subi des changements importants dans l'économie, que ce soit en mieux ou en pire, et plus généralement quand il existe un écart important entre les théories idéologiques et les valeurs communément enseignées et la pratique dans la vie quotidienne. L'anomie se comprendrait peut-être mieux et plus profondément entre autonomie et hétéronomie à travers les concepts chez Marx des valeurs d'usage et d'échange et les idées chez Jung d'introversion et d'extraversion reprises par Erich Fromm avec la distinction entre "aimer" et "être aimable".

L'anomie comme désordre social

Le terme anomie est aussi utilisé pour désigner des sociétés ou des groupes à l'intérieur d'une société qui souffrent du chaos dû à l'absence de règles communément admises implicitement ou explicitement de bonne conduite ou, pire, dû au règne de règles promouvant l'isolation ou même la prédation plutôt que la coopération.

Il apparaît pour la première fois comme concept sociologique sous la plume du philosophe Jean-Marie Guyau dans Esquisse d’une morale sans obligation ni sanction (1885).

Friedrich Hayek utilise notamment anomie dans ce sens-là.

L'anomie comme désordre social n'est pas à confondre avec l'anarchie. Le mot « anarchie » révèle l'absence de chefs, de hiérarchie, de commandement alors que le mot « anomie » se réfère à l'absence de règles, de structure, d'organisation. Beaucoup d'opposants à l'anarchisme affirment que l'anarchie mène nécessairement à l'anomie. Ce à quoi répondent les anarchistes que la société actuelle avec une hiérarchie et un commandement crée le chaos plutôt que l'ordre.

Robert K. Merton s'est intéressé à ce concept et a décrit les règles qui, non suivies, mènent à l'anomie :

les buts culturels comme souhaits et attentes des membres de la société
des normes, qui prescrivent les moyens permettant aux gens d'atteindre leur but
la répartition de ces moyens
L'anomie est dans ce cas davantage une dissociation entre les objectifs culturels et l'accès de certaines couches aux moyens nécessaires. La relation entre le moyen et le but s'affaiblit.

Actuellement, la relativisation des moyens culturels à travers la pluralisation mène surtout au problème de l'insécurité du comportement et de l'orientation, de l'individualisation et de la désintégration sociale.

Références bibliographiques supplémentaires

Jean Duvignaud, « Anomie et mutation sociale », Sociologie des mutations (Georges Balandier éd.), Anthropos, 1970
Marco Orrù, L'anomie. Histoire et sens d'un concept, L'Harmattan, 1998

Voir aussi

Lien social

Liens externes

anarchie et anomie

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'anomie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
L'anomie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Religions, philosophies et idéologies diverses :: Pensées non religieuses, philosophies, idéologies, sectes, sociétés secrètes ou discrètes, ésotérisme :: Les Idéologies-
Sauter vers: