FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SARKOZY remonte au créneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: SARKOZY remonte au créneau   Ven 13 Oct 2006, 6:40 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/12102006/290/nicolas-sarkozy-promet-une-nouvelle-republique.html

jeudi 12 octobre 2006, 21h41

Nicolas Sarkozy promet une "nouvelle République"

Citation :
PERIGUEUX, Dordogne (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy a promis jeudi soir de sceller "un pacte d'avenir avec tous les Français", dont il entend briguer les suffrages lors de l'élection présidentielle de 2007.

Le "miracle" français est aujourd'hui menacé, a-t-il lancé à quelques 3.000 personnes réunies dans un hall d'exposition de Périgueux, en Dordogne. "L'Etat s'abîme dans l'impuissance, la nation s'abîme dans la repentance, la République dans le communautarisme, les discriminations, le chômage."

"Dès lors, mon projet est simple", a-t-il ajouté. "Je veux construire une nouvelle relation avec les Français, une relation faite de vérité, faite de respect de la parole donnée, faite de confiance dans la parole de l'homme public."

Une allusion à peine voilée au président Jacques Chirac, souvent accusé de ne pas tenir ses promesses.

"Je veux un nouvel Etat, une nouvelle nation, une nouvelle République, rien que cela mais tout cela", a poursuivi le président de l'UMP, qui a décliné dans un discours d'une heure et quart, sur un mode tantôt lyrique, tantôt moralisateur, sa conception de la République, de l'Etat et d'une "rupture" avec les pratiques politiques de ces dernières décennies.

Il a alterné les messages adressés aux électeurs de droite et aux autres franges de l'électorat, aux classes moyennes et aux classes populaires, et à des catégories spécifiques comme les femmes, les fonctionnaires, les juges, etc.

Aux femmes il a notamment proposé que le temps passé à l'éducation des enfants soit "intégralement pris en compte" pour le calcul des retraites. Aux fonctionnaires il a assuré qu'il n'aimait pas "la façon dont on parle d'eux" et promis de faire en sorte qu'ils soient "mieux payés et mieux considérés".

S'il y a des économies à faire, "ce ne sont pas les économies qui feront la réforme, c'est la réforme qui fera les économies", a lancé Nicolas Sarkozy, qui propose de créer un "budget annexe dédié exclusivement à la réforme de l'Etat" et alimenté par les recettes de privatisation.

ETAT IMPARTIAL

Aux juges, froissés par ses récentes déclarations sur la "démission" de magistrats de la banlieue parisienne face à la délinquance, il a assuré qu'il les comprenait, savait à quel point leurs conditions de travail étaient difficiles, et serait à leurs côté pour défendre l'indépendance de la justice.

"Mais je veux dire aux juges que, dans la République, nul ne peut prétendre se soustraire à la critique (...) L'indépendance de la justice ne peut les exonérer d'avoir à rendre compte au peuple de la manière dont la justice est rendue."

Si la République c'est "d'abord le mérite, ensuite l'effort et enfin la récompense", a-t-il ajouté, "aujourd'hui en France les prix sont trop hauts et les salaires sont trop bas".

"La République, pour moi, ce n'est pas seulement l'augmentation du smic, comme le propose les socialistes. C'est l'augmentation des salaires pour tous ceux qui le méritent."

Il a affirmé ne pas vouloir laisser "le monopole de la République" au PS et celui de la nation à l'extrême-droite et accusé au passage les socialistes d'être plus préoccupés de l'avenir du socialisme que de celui de la République.

"Ils n'ont pas tort : la République est toujours une idée neuve, tandis que le socialisme est déjà une idée morte", a ironisé Nicolas Sarkozy, qui a également fustigé "ceux qui veulent le mouvement sans l'ordre".

Mais il a aussi fait une allusion à la récente nomination par Jacques Chirac d'un de ses proches au poste de procureur général de Paris en promettant un "Etat impartial (...) qui passe par des nominations elles aussi impartiales".

Il a de nouveau plaidé pour la "discrimination positive", non sur la base de critères ethniques mais économiques, sociaux et éducatifs, pour aider les populations les plus défavorisées à combler des retards devenus "insupportables".

Mais si la France est "accueillante", a-t-il également dit, "elle ne veut pas de ceux qui ne l'aiment pas" et "n'a pas l'intention de renier deux mille ans de chrétienté (...), d'héritage de valeurs spirituelles et de civilisation".

Enfin, il est "hors de question que la France devienne un Etat fédéral" et que "renaissent des féodalités locales", a-t-il répondu aux avocats d'une nouvelle étape de la décentralisation.

Selon l'entourage de Dominique de Villepin, en voyage aux Antilles, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur avaient parlé jeudi matin par téléphone de ce discours.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY remonte au créneau   Ven 13 Oct 2006, 9:21 am

Discours intéressant, reste qu'aprés la théorie il faudrait que la pratique suive !

Suspect

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY remonte au créneau   Ven 13 Oct 2006, 9:54 am

Il devrait pouvoir parler librement au sein du parti qu'il préside sans les "piques" du Président et de son "noble" toutou !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY remonte au créneau   Sam 14 Oct 2006, 11:01 am

Entre Sarko et Chirac, je préfère Chirac. Avec ce dernier, on sait ce qu'il fera, c'est à dire rien ! Sarko fait l'inverse de ce qu'il dit.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY remonte au créneau   Sam 14 Oct 2006, 4:05 pm

Je ne soutiens pas le gâteux de l'Elysée qui fait la lèche au monde arabe ! musulman:

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY remonte au créneau   Mar 17 Oct 2006, 9:39 am

@Stans a écrit:
Le "miracle" français est aujourd'hui menacé, a-t-il lancé à quelques 3.000 personnes réunies dans un hall d'exposition de Périgueux, en Dordogne. "L'Etat s'abîme dans l'impuissance, la nation s'abîme dans la repentance, la République dans le communautarisme, les discriminations, le chômage."

Le communautarisme, les discriminations ? A qui la faute ? C'est le champion des "discriminations positives" qui tient ce langage ? Petit César ne manque pas d'air !

Admirons la souplesse dialectique de ce Rastignac du XXIe siècle : il adapte son discours en fonction de son auditoire, ce qui lui permet de dire tout et son contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SARKOZY remonte au créneau   

Revenir en haut Aller en bas
 
SARKOZY remonte au créneau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarkozy remonte paisiblement les Champs-Élysées.
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: