FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? EmptyJeu 19 Oct 2006, 10:14 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween

Citation :
Halloween est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. La tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur et aillent sonner aux portes en demandant des bonbons en disant Trick or treat (Des friandises ou un mauvais tour).

Le symbole d'Halloween est la citrouille, remplacée quelques fois par un potiron (Jack-o'-lantern en anglais) : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre.

Origine

Halloween est une fête traditionnelle américano-canadienne qui prend sa source dans une lointaine fête celtique : il y a 2000 ans, les Celtes fêtaient, pendant trois jours, le changement d'année – appelé Samonios en Gaule, Samhain en Irlande – aux environs du 1er novembre. Importée, pour finir, sur le nouveau continent, par les immigrants catholiques irlandais – l'Irlande ayant été évangélisée très tardivement au VIe siècle, c'est le pays où la fête de Samhain a subsisté le plus longtemps.

Son nom actuel est une altération de All Hallow's Eve, qui signifie littéralement : "la veille de la fête des tous saints", c'est-à-dire la veille de la fête catholique de la Toussaint.

Halloween en Europe (France et Belgique)

Marketing

À la suite des efforts réalisés pendant les années 1990 auprès des journalistes (par le biais de nombreux dossiers de presse) par la Chambre Syndicale de la Confiserie et par des sociétés telles que Mattel, Hasbro et surtout Haribo et Ferrero, la fête de l'Halloween prend peu à peu pied en France. Située à mi-chemin entre les vacances d'été et les fêtes de fin d'année, elle permet en effet de relancer la consommation de biens festifs (bonbons, déguisements et décorations, sorties) à une période habituellement creuse. Mais de fait, c'est une fête très codifiée (noir et orange, citrouille et sorcière, quête de bonbons ou soirées chaudes) plus compréhensible que Carnaval.

Certains accusent Halloween de ne correspondre à aucune tradition profonde et d'être, de fait, une simple manifestation commerciale. Il faut se souvenir à quel point des fêtes véritablement populaires telles que Noël (dont l'Église catholique a fortement combattu le côté païen et mercantile apparu après la Seconde Guerre mondiale) ou la fête des mères sont récentes bien qu'elles aient des racines anciennes.

Certaines des sociétés qui ont communiqué en France sur le thème d'Halloween précisaient dans leurs dossiers de presse et leurs plaquettes promotionnelles qu'il ne s'agit pas d'une fête américaine mais de rappeler que c'est une fête d'origine européenne qui, en quelque sorte, « revient au pays » après une parenthèse historique partiellement nord-américaine. Tout cela est à la fois vrai (le nouvel an de l'antiquité celtique) et faux (sous sa forme actuelle, Halloween est bien une fête américaine plutôt récente).

Peu concernés par cette question de l'authenticité historique, les enfants semblent apprécier de plus en plus cette célébration dont ils aiment l'esprit et le sens – s'amuser à faire peur et prétendre jeter des sorts. On retrouve cette même préoccupation dans des œuvres à grand succès telles que la série de télévision Fais-moi peur, les livres Chair de Poule, la série de Joann Sfar (romans, BD, dessin animé) Petit Vampire, Harry Potter, etc.

Pourtant, depuis 2002, on peut observer que le budget que les familles de France et de Belgique accordent à la fête d'Halloween est de plus en plus réduit. Certains commentateurs oublient la crise en cours et expliquent le fait que les gens voient cette fête comme une grande opération de marketing et que, traditionnellement, les gens sont plus proches de Noël (deux mois après l'Halloween) et lui réservent donc leur budget-fête. En Belgique, en Allemagne et dans l'est de la France, il faut aussi prendre en considération la fête de saint-Nicolas le 6 décembre qui est en baisse de fréquentation depuis 30 ans. Un autre motif possible de la baisse de succès d'Halloween est l'anti-américanisme grandissant en Europe, suite notamment à l'élection et surtout la réélection de George W. Bush. Cette fête est en effet considérée par certains comme une forme de domination culturelle par les États-Unis.

La réponse de l'Église

L'Église a constaté qu'avec Halloween, une population non chrétienne s'intéresse au sens de la mort, au même moment de l'année où elle-même fête tous ses saints (la Toussaint, le 1er novembre) et ses morts (jour des Défunts, le 2 novembre). Pour rappeler le sens de la Toussaint catholique, l'Église française réagit, à l'initiative du diocèse de Paris, depuis 2002, par l'instauration d'une célébration baptisée "Holy wins"('la sainteté l'emporte') ayant lieu en soirée, face à l'église Saint-Sulpice à Paris et permettant, une fois l'an, le 30 octobre, d'écouter du rock'n'roll et du reggae dans un lieu consacré. Quelques centaines de personnes y participent avec joie chaque année.

Fictions

Comme tout rite américain (Thanksgiving, Noël), la fête d'Halloween est le prétexte d'un nombre important d'œuvres, notamment cinématographiques. On peut tenter d'en énumérer quelques-unes ici :

L'Étrange Noël de Monsieur Jack (Tim Burton's The Nightmare Before Christmas) (1993), par Tim Burton
Halloween (série de films de John Carpenter mettant en scène le personnage de Michael Myers, depuis 1978)
It's the Great Pumpkin, Charlie Brown (1966) par Bill Melendez
Les feuilletons et séries télévisés américains ont souvent un épisode consacré à Halloween, quand ce n'est pas plusieurs (cf. Les Simpson par exemple, ou encore la série Friends).

Dans Buffy contre les vampires, Halloween est le jour que les « démons » détestent, le jour où ils préfèrent ne pas sortir de chez eux, révoltés à l'idée de ne pas être suffisamment pris au sérieux et d'être dévalués par une manifestation commerciale. Ce qui est un curieux contresens : dans la tradition celtique, la fête de Samain était justement celle de la réunion du monde visible et du monde invisible, le jour de l'année où les vivants pouvaient avoir accès à l’Autre Monde.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Satine
Membre initié
Membre initié
Satine

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 39
Localisation : Bourgogne France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Vendeuse en produits bios
Date d'inscription : 14/10/2006

Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Re: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? EmptyMar 31 Oct 2006, 2:58 pm

Pour moi cette fête est non seulement commercial mais entant que maman je trouve aberrante la manière dont elle se déroule ! Je vais peut être me recevoir les foudres des autres membres mais je vais essayer d'expliquer mon point de vue :

Ormis le fait d'être chrétienne et que la fête des sorcières et des fantômes et autres monstres va à l'encontre de ma religion il y a derrière un autre problème qui m'effraie encore davantage !

Nous sommes tous, entant que parents, à apprendre à nos enfants à se méfier des gens que l'on peut croiser à la sortie de l'école et même ailleurs en leur disant de "ne pas parler aux inconnus" et , bien entendu, "à ne pas accepter de bonbons de la part d'un inconnu" et pourtant le jour d'halloween on envoie nos enfants sonner aux portes de voisins, que pour la pluspart, nous ne connaissons ni d'Eve ni d'Adam pour quémander des bonbons ... N'y a t il pas là un sérieux souci à l'heure où la recrudescence d'actes pédophiles est en éternelle hausse ? Comment les enfants peuvent ils se méfier des inconnus si on leur laisse le champs libre ce jour là, avec en plus la complicité des parents qui sont d'accord ?

Moi je suis contre après avoir lu un journal sérieux parler de ce fléau qu'est la pédophilie j'inculque à ma fille de ne pas accepter de bonbons en dehors de papa, maman et des grands-parents et je me tiens à cette règle. Le jour d'halloween, comme elle est petite, elle a le droit de mettre un déguisement (pas de sorcière ou de fantome) et je lui achète des bonbons. Mais même plus tard je ne la laisserais pas se ballader dans les rues à mendier des bonbons auprès d'illustres inconnus (même accompagnée).
Revenir en haut Aller en bas
http://fibromyalgie.forumactif.org/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Re: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? EmptyMar 31 Oct 2006, 5:30 pm

Excellente analyse Satine ! D'ailleurs peut de gens savent que c'est une fête païenne exportée par les émigrés irlandais aux Etats-Unis et reparti des Etats-Unis vers la France avant de s'étendre aux autres pays européens (pourquoi la France ? A mon avis parce que c'est le pays le plus déchristianisé d'Europe depuis sa laïcisation forcée).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Satine
Membre initié
Membre initié
Satine

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 39
Localisation : Bourgogne France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Vendeuse en produits bios
Date d'inscription : 14/10/2006

Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Re: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? EmptyMar 31 Oct 2006, 7:53 pm

Sans forcément parler du côté spirituel qui est certes une aberration le côté moral de cette fête et son déroulement m'effraie encore plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://fibromyalgie.forumactif.org/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Re: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? EmptyMer 01 Nov 2006, 1:10 pm

C'est la raison pour laquelle je me refuse de faire de la publicité pour cette fête sur mon forum Satine !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Satine
Membre initié
Membre initié
Satine

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 39
Localisation : Bourgogne France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Vendeuse en produits bios
Date d'inscription : 14/10/2006

Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Re: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? EmptyVen 08 Déc 2006, 7:03 pm

Je comprends mais pour moi un forum est le reflet de ceux qui y participent car moi je donne le support de discussion et ce sont les membres qui le font vivre et le modèle à leur reflet ... Il ne faut pas oublier aussi que le sujet de mon forum n'a rien à voir avec le tien : Le thème principal de mon forum sont les enfants et qu'on le veuille ou non Halloween est une fête que certains fêtent avec leurs bambins je me plie donc aux désirs de mes membres qui me l'ont demandé. Ce serait un forum concernant les adultes et destinés aux adultes les choses seraient complètement différentes et la gestion tout autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fibromyalgie.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty
MessageSujet: Re: Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?   Halloween une "fête commerciale" ou païenne ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Halloween une "fête commerciale" ou païenne ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les "déchets" (fanes, épluchures, graines...)
» Alessandra Amoroso "Il mondo in un secondo" - 20 dicembre 2010
» "Anthropo de la globalisation" et "Ethnicité"
» ATTENTION, ceci est un quizz " surprise"
» Halloween en Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Religions, philosophies et idéologies diverses :: Pensées non religieuses, philosophies, idéologies, sectes, sociétés secrètes ou discrètes, ésotérisme :: Le paganisme et le néo-paganisme-
Sauter vers: