FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ Empty
MessageSujet: Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ   Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ EmptyVen 20 Oct 2006, 2:42 pm

Source : http://www.diocese-poitiers.com.fr/patrimoine/crx-bethines.html

Citation :
Les instruments de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ sont tous repris sur la célèbre Croix de Mission de Béthines (Vienne)


Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ Crxbethines1ki9


"Demande à ceux qui m'ont entendu ce que je leur ai enseigné."
(Evangile de Jean 18, 22)

Une croix rétablie...

Le socle, en pierre, date sans doute du XVIIème siècle car une croix existait là, sur la place du bourg, avant la Révolution. Elle fut probablement supprimée lorsqu'on planta un tilleul, dit arbre de la Liberté.
La croix fut rétablie en 1822 par l'abbé Jean Poulet, en souvenir de la mission qu'il avait fait donner, cette année là, quinze mois après son arrivée. M. Maury, curé doyen de Saint-Savin, en fit la bénédiction.
Elle a été rénovée plusieurs fois. L'arbre n'a disparu qu'en 1947 et d'anciennes cartes postales témoignent de sa présence à côté de la croix. L'abbé Girard signale, dans son mémoire, un premier remplacement en 1842, un second en 1896.

"C'est là devant cette croix que le Révérend père Fournet [saint André-Hubert Fournet, 1752-1834] descendait de cheval quand il venait à Béthines, il y récitait un miserere et entrait ensuite à l'église."

Remplaçant une croix en chêne d'Amérique, qui avait pourri prématurément au bout d'une douzaine d'années, la croix de 1958 fut façonnée dans le bois d'un chêne provenant de la Guimetière, propriété et séjour de sainte Jeanne-Elisabeth Bichier des Ages, cofondatrice, avec saint André-Hubert, des Filles de la Croix.

Sources et bibliographie :

- Archives de la fabrique paroissiale.
- Livre de comptes de l'abbé Jean Poulet, 1822.
- Jean Poulet (abbé), Notes sur la paroisse de Béthines par son curé, 1902.
- Yves Jeanneau, Les Croix de Béthines, Bulletin municipal, 1991.
- Christian Barbier, Missions paroissiales en Poitou, Le Picton, jan./fév. 1990.

Les symboles de la Passion

Sur la croix sont fixés les instruments de la Passion, illustrant le récit des Evangiles et invitant, comme les chemins de Croix, à vivre le temps du sacrifice.

- Le coq du reniement de Pierre (Luc 22, 61) : "Avant que le coq ne chante aujourd'hui, tu m'auras renié trois fois".
- La main du garde du grand prêtre qui gifla Jésus (Jean 18, 22).
- La couronne d'épines (Matthieu 27, 29).
- Le fouet de la flagellation (Jean 19, 1).
- Le roseau (Matthieu 27, 29).
- L'écriteau - titulus - de la condamnation (Jean 18, 20), avec l'inscription : "Jésus le Nazaréen, le roi des Juifs".
- La hache, les clous, les tenailles, le marteau (Jean 19, 17) : "Ils prirent donc Jésus qui, portant lui même sa croix, sortit de la ville pour aller au lieu dit du Crâne, en hébreu Golgotha, où ils le crucifièrent".
- L'éponge imbibée de vinaigre, fixée à une branche d'hysope (Jean 19, 29).
- Le cœur percé de la lance (Jean 19, 34).
- Le calice de l'agonie (Matthieu 26, 39).
- L'échelle de la descente de croix (Jean 19, 17).
- La lune et le soleil de l'éclipse au moment de la mort (Matthieu 27, 45).

Parmi les instruments de la Passion, on trouve parfois une lanterne, les dés à jouer avec lesquels la tunique de Jésus fut tirée au sort entre les soldats et les 30 pièces d'argent, prix de la trahison de Judas : ils ne sont pas ici représentés.

Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ Bethines2be5


Autres exemples

Une croix de procession, avec justement ces instruments en plus grand nombre, existe dans l'église de Bilazais (Deux-Sêvres).
Un très petit modèle pittoresque, orne un confessionnal de l'église Saint-Etienne, au Blanc (Indre).
Une couronne d'épines accompagne la croix portée par un ange au portail de Saint-Pierre de Loudun.

Ces représentations de la couronne d'épines apparaissent au XIIIème siècle, époque à laquelle le roi Louis IX - saint Louis - fit l'acquisition, en Orient, de cette relique pour laquelle fut construite la Sainte Chapelle de Paris. C'est, en revanche, dès l'époque carolingienne que figurèrent la lune et le soleil dans les représentation de la Crucifixion. On en voit un exemple dans les peintures murales de Saint-Pierre-les-Eglises (Chauvigny).

Les exemples de croix aux symboles de la Passion datant de la fin du XIXème siècle sont plus nombreux dans le Limousin, comme à Saint-Germain-les-Belles où même le suaire et la tunique sont représentés.

Dans le livre de comptes de l'abbé Jean Poulet...
Dépenses qui se sont faites pour le rétablissement de la croix de mission, année 1822.

Le 8 février, donné à Charles Massé pour façon du croison et autres instruments de la Passion et pour bois qu'il a fourni pour les sus-dits instruments, onze francs, 11 F.
Payé à Chachu, une pièce de bois pour faire le croison de la croix, 1 F 50.
Le 8 février, donné à Joseph Gatefait, charpentier, pour avoir monté la croix, sept livres dix sous.
Payé à Dalu, sabotier, pour cœurs qu'il a faits et posés à la croix, 2 F.
Le 12 février, payé à Jean Michon, maréchal, 3 F 50, pour 5 livres de fer à 14 c. l'une, 30 c. pour trois boulons et 10 sous pour raccommodage de la serrure de l'église et de la balustrade.
Le 12 février, payé à Alexis Michon, pour un morceau de planche, pour faire un patron du piédestal de la croix, 40 c.
Le 13 fév., payé à Silvain Bourseau, cinq journées pour relever le piédestal de la croix, 7 F.
Id., payé à Dionet, pour le même ouvrage, cinq journées, 7 F.
Le 13, payé à Argenton, pour avoir taillé la pierre du piédestal, 5 F.
Payé à Contenois Odon, peintre de St Savin, pour le coq, son temps et ses peintures, non compris la nourriture que je lui ai donnée, 24 F.
Le 14, payé à Guigniers, des Mât, pour le sable qu'il a fourni pour la croix, 1 F.
Payé à la femme d'Alexis Joyaux, trois livres d'huile pour peinture de la croix à 18 c. la livre, 2 F 70 c.
Total de la dépense de la croix de mission,74 F 10 c.

La livre, unité monétaire qui n'est alors plus en usage depuis longtemps, apparaît encore une fois dans ce compte : force des vieilles habitudes...

Les missions au XIXème siècle...

Après la tourmente révolutionnaire, il fallut, pour l'Eglise, restaurer la pratique religieuse. Très tôt dans les diocèses on recourut à des missionnaires ; le diocèse de Poitiers se dota, comme les autres, d'un corps particulier de prêtres bien choisis dont la tâche était d'aller dans les paroisses, afin de prêcher à nouveau l'Evangile.

On ne possède pas, semble-t-il, d'informations sur le déroulement précis de cette mission de 1822. Les modalités devaient s'apparenter à celles de l'époque :

"Une mission se compose de plusieurs éléments : les cérémonies qui attirent et séduisent, les gloses et les sermons qui éclairent les consciences, enfin, les confessions..."

Les missions se terminaient ordinairement par l'établissement d'une croix. La croix de Béthines est la seule du diocèse, en place, sur ce modèle.

Document proposé et réalisé par la Communauté locale de Béthines Villemort à l'occasion de la restauration de la croix par la municipalité de Béthines, le 26 mai 2002.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Les Symboles de la Passion de N.-S. Jésus-Christ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LFMC Le Luc
» Verrines mangue/ pannacotta/ fruit de la passion
» je Vous raconte, de ma passion....
» Bijoux et symboles
» Codes symboles cambriolage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Religions, philosophies et idéologies diverses :: Les religions monothéistes et autres :: Les christianismes-
Sauter vers: