FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Johnny s'en va-t-en guerre : à voir !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Empty
MessageSujet: Johnny s'en va-t-en guerre : à voir !   Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! EmptyVen 27 Oct 2006, 11:31 pm

Source : [url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Johnny_s'en_va-t-en_guerre[/url]

Citation :
Johnny s'en va-t-en guerre (Johnny Got His Gun) est un film américain sorti sur les écrans le 4 août 1971. Son réalisateur, Dalton Trumbo, en a écrit le scénario à partir de son roman éponyme publié en 1939.

Synopsis

Joe Bonham (Timothy Bottoms) est un jeune américain plein d'enthousiasme qui décide de s'engager pour aller combattre sur le front pendant la Première Guerre mondiale. Au cours d'une mission de reconnaissance, il est gravement blessé par un obus et perd ses quatre membres ainsi que la parole, la vue, l'ouïe et l'odorat. Allongé sur son lit d'hôpital, il se remémorre son passé et essaie de deviner le monde qui l'entoure à l'aide de la seule possibilité qui lui reste : la sensibilité de la peau de son torse.

Commentaires

Attention : ce qui suit dévoile tout ou partie de l’œuvre (explications) !
Le film reste très discret au niveau des images. Trumbo ne filme jamais les mutilations du personnage mais uniquement les parties saines de son corps. L'histoire commence lorsque Joe se réveille à l'hôpital alors qu'il s'imagine être encore dans une pièce obscure. Sa voix intérieure nous fait vivre la manière dont il se rend compte peu à peu de son infirmité. Les scènes dans l'hôpital avec la voix intérieure alternent avec des scènes de souvenir et de rêve — mais lorsque l'on ne peut pas ouvrir les yeux, comment distinguer le rêve de la veille ?

Très pessimiste, le film est par moment difficilement supportable, non pas en raison des images, mais de la prise de conscience de la torture mentale que vit le personnage. Il constitue un double manifeste, à la fois contre la guerre et pour l'euthanasie (le héros demande lui-même à ce qu'on le tue, à la fin du film).

Il s'agit du seul film que Dalton Trumbo ait réalisé (il en est également le scénariste). Il a inspiré la chanson One de Metallica (album And Justice for All), qui reprend des images et des dialogues du film dans la vidéo.

Aspect historique

Le film et le livre ont eu un impact important en raison de leurs dates de sorties.

Le livre fut publié pour la première fois le 3 septembre 1939, soit deux jours après le début de la Seconde Guerre mondiale, et il devint rapidement célèbre par son caractère ouvertement anti-militariste. Il montrait la violence et l'absurdité de la guerre dans un contexte où l'Amérique rechignait fortement à s'impliquer dans le conflit. Après l'épuisement des exemplaires en librairie, sa réédition ne survint qu'à la fin de le Seconde Guerre mondiale, en 1945.

Alors que les États-Unis étaient en pleine Guerre du Viêt Nam, la sortie du film et sa reconnaissance au festival de Cannes eurent une seconde résonance avec l'actualité. Les divers mouvements pacifistes et antimilitaristes des années 1970 firent de Johnny s'en va-t-en guerre une œuvre majeure dans laquelle il convient de voir l'un des plus violents réquisitoires de la littérature et du cinéma américain contre l'absurdité de toutes les guerres.

Fiche technique

Titre : Johnny s'en va-t-en guerre - Titre original : Johnny Got His Gun

Réalisation : Dalton Trumbo

Scénario : Dalton Trumbo, d'après son roman publié en 1939

Production : Bruce Campbell, Tony Monaco et Christopher Trumbo

Musique : Jerry Fielding

Photographie : Jules Brenner

Montage : Millie Moore

Décors : Harold Michelson

Pays d'origine : États-Unis

Format : Noir et blanc / Couleurs - 1,66:1 - Mono - 35 mm

Genre : Drame, guerre

Durée : 111 minutes

Dates de sortie : 4 août 1971 (États-Unis), 21 février 2001 (re-sortie France). Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en France

Distribution

Timothy Bottoms : Joe Bonham
Kathy Fields : la petite amie de Joe
Marsha Hunt : la mère de Joe
Jason Robards : le père de Joe
Donald Sutherland : Jésus Christ
Diane Varsi : la 4e infirmière

Autour du film

C'est le premier générique de film où Dalton Trumbo apparaît sous son vrai nom : à cause du Maccarthysme, il signa ses scénarios pendant treize ans sous des pseudonymes.
La vidéo du morceau One du groupe Metallica comporte de nombreux extraits de ce film.
Le groupe Bérurier Noir en a fait une chanson que l'on trouve sur l'album Macadam massacre.

Récompenses

Festival de Cannes 1971 : Grand prix spécial du jury et Prix de la Critique internationale, ;
« Festival des Festivals », Belgrade 1972 : Meilleur film

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Empty
MessageSujet: Re: Johnny s'en va-t-en guerre : à voir !   Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! EmptyVen 27 Oct 2006, 11:33 pm

Je pense que l'histoire est inspirée d'un fait réel qui dévoile les morts et les blessés les plus "malchanceux" d'une guerre : ceux qui meurrent aux tous derniers moments de celle-ci lorsque l'encre de l'armistice est en train de sècher !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Empty
MessageSujet: Re: Johnny s'en va-t-en guerre : à voir !   Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! EmptyJeu 04 Oct 2007, 2:56 pm

UP ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Empty
MessageSujet: Re: Johnny s'en va-t-en guerre : à voir !   Johnny s'en va-t-en guerre : à voir ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Johnny s'en va-t-en guerre : à voir !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johnny Weissmuller
» Les Québecois en guerre en Normandie.
» Yvetot au temps de la Grande Guerre, nouvel ouvrage de Didier Clatot
» Tableau d'Honneur de la GUERRE
» Guerre de Crimée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Cinéma et DVD, cinéma amateur, dessins animés, télévision :: Cinéma et DVD-
Sauter vers: