FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice Empty
MessageSujet: Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice   Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice EmptySam 11 Nov 2006, 10:33 pm

La tension ne désemplit pas à l'Ariane Depuis samedi soir, l’Ariane vit au rythme de l’affrontement. Les communautés tchétchènes et maghrébines se rendent coups sur coups. Entre agressions au couteau et tirs de feu en pleine journée, le quartier est sous tension.9
novembre
2006
Ce serait parti d’une broutille. D’un différent financier de l’ordre de quinze euros. Une barrette de shit, vendue par un Maghrébin à un Tchétchène. Jusque-là, rien de véritablement répréhensible. Oui, mais voilà, la drogue en question était de mauvaise qualité. Vexé par cet affront, le jeune homme a souhaité se venger. Samedi dernier, quatre Maghrébins sont attaqués à l’arme blanche par un petit groupe de Tchétchènes. L’un des assaillis, sérieusement touché, en gardera des séquelles. La riposte ne se fait pas attendre. Le soir même, plusieurs véhicules appartenant à la communauté tchétchènes sont brûlés. Après ces incendies volontaires, la tension retombe quelque peu. Les forces de police font le nécessaire pour. Les effectifs de fonctionnaires en faction sont augmentés et épaulés par la BAC. Les forces de l’ordre en profitent pour pratiquer des saisis chez les différents protagonistes. Armes blanches en tout genre y sont retrouvées.

Mais ce calme apparent reste éphémère, fragile. Lundi, un jeune tchétchène reçoit un coup de cutter en plein visage. Il n’en fallait pas plus pour déclencher de nouveaux affrontements. Le lendemain, la réponse ne tarde pas. Des jeunes encagoulés tirent, à proximité d’une école, sur un jeune en scooter. « En pleine rue, pendant la journée », témoigne un habitant. On frise le drame. Les images de guérilla urbaine de juin 2005, dans le cœur de Perpignan reviennent en mémoire. Les affrontements entre les communautés gitanes et maghrébines, dans le quartier Saint-Jacques, avaient couté la vie à deux personnes. Aujourd’hui (mercredi) encore, la tension était bien visible. Sur les coups de midi, une dispute éclate. Une mère de famille reproche à « un jeune noir » d’avoir giflé son fils. De nombreuses personnes affluent, la police est obligée d’intervenir. Outre cette malheureuse histoire de stupéfiant, comment les deux communautés en sont arrivées à tant de violence ? Une jeune habitante du 150 boulevard de l’Ariane tente d’expliquer les heurts : « les tchétchènes aiment provoquer. Ils ne cessent de nous dévisager. Même quand on est avec nos frères, ils nous matent. Ils n’ont pas de respect ». Pourtant, les deux communautés sont musulmanes et partagent certaines traditions. « Dans notre tour, pendant le Ramadan, on partageait des repas » reprend la jeune femme. « Certains ont fêté l’Aïd ensemble. Mais, en ce moment il n’y a plus de mélange ». Pour Sonia, un agent municipale qui a grandi à l’Ariane, l’origine du conflit ne fait aucun doute : « depuis deux ans qu’ils sont arrivés en masse, les Tchétchènes provoquent. Il existait pas mal de tension avant cette semaine. En même temps quoi de plus normal quand l’OPAM place trente familles dans la même Tour ». Pourtant, du côté de l’office public on réfute cette thèse. « On est impuissant. Déjà il n’y a pas assez de logements sociaux et en plus quand les jeunes dégradent l’habitat, on n’a aucun recours. On ne peut pas toucher au porte-monnaie, ni obliger à réparer les dégâts ». Mais le fonctionnaire soulève un autre problème : « on a placé une cinquantaine de familles réfugiées politiques, mais on ne compte même plus le nombre de squatteurs ». Avant de pointer du doigt, « la droite comme la gauche qui ont laissé pourrir la situation ».

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice Empty
MessageSujet: Re: Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice   Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice EmptySam 11 Nov 2006, 10:36 pm

Heureusement pour le "politiquement correct" que les Tchétchènes soient des musulmans !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Affrontement entre Maghrebin et Tchétchènes à Nice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Insécurité, criminalité, justice :: Insécurité * Maltraitance * Criminalité * Atteintes aux droits de l'homme-
Sauter vers: