FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'épilepsie

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 22 Mar 2006, 4:26 pm

Source : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/epilepsie/sa_3636_epilepsie_histoire.htm

Histoire de l’épilepsie

Citation :
Connus et décrits dans une tablette babylonienne datant d’au moins 2000 ans avant J.-C., l’épilepsie a de tout temps intrigué ou effrayé. De nouvelles techniques d’imagerie cérébrale et de nouveaux médicaments apparus au XXème siècle ont permis d’améliorer la compréhension et le traitement de cette maladie.

L’épilepsie a longtemps été considérée comme ayant une origine spirituelle. L’hypothèse émise par Hippocrate d’un dysfonctionnement cérébral ne sera reconnue qu’au XIXème siècle avec le développement de la neurologie. Aujourd’hui, les différentes avancées thérapeutiques permettent de traiter avec succès 70 % des patients.

2000 ans avant J.-C.

Le plus ancien document traitant de l'épilepsie est une tablette babylonienne qui se trouve au British Museum. Dans ce manuel de médecine comportant pas moins de 40 tablettes, on trouve une description précise de la plupart des différents types de crises actuellement connus. A cette époque, on attribue un caractère surnaturel à la maladie : chaque type de crise est associé au nom d’un esprit ou d’un dieu malfaisant.

Au Vème siècle avant J.-C.

Au Vème siècle av. J-C., les Grecs la surnomment "La maladie sacrée". On trouve sa description dans le traité d’Hippocrate du même nom. On attribua également à cette époque le terme de "seleniazetai" que l’on attribuait aux épileptiques que l’on croyait affectés par les phases de la lune ou par la déesse Séléné. Mais Hippocrate émettait déjà l’hypothèse d’un dérèglement cérébral comme cause de cette maladie. Cette conception totalement révolutionnaire (beaucoup moins spiritualisée que celle de l’époque) ne commencera à se répandre qu'aux XVIIIème et XIXème siècles.

2000 ans de conceptions surnaturelles

En Europe, durant le Moyen Age, les lieux où s’était rendu Saint-Valentin (patron des épileptiques) sont devenus des lieux de pèlerinage où l’on se rendait pour guérir du mal : Rome et Terni en Italie, Ruffec en France, Poppel en Belgique et Passau en Allemagne.

Durant 2000 ans, c’est l'incompréhension et la crainte qui prévaut et entraîne trop souvent un rejet des malades, traités comme des parias. Pourtant, l’Histoire compte de très célèbres épileptiques : Jules César, Dostoïevski, van Gogh, Molière ou Napoléon Bonaparte. Pour connaître le nom de plusieurs épileptiques célèbres, vous pouvez consulter le site du musée de l’épilepsie.

Les découvertes importantes du XIXème siècle

Avec le XIXème siècle, apparaît une nouvelle discipline médicale : la neurologie qui va s’imposer comme distincte de la psychiatrie.

En 1857, le premier médicament efficace contre épilepsie, le bromure a commencé à se répandre en Europe et aux Etats-Unis.

En 1873, les travaux du neurologue londonien Hughlins Jackson constitue un pas important vers notre conception moderne de l’épilepsie.

Il émet l'hypothèse que les crises d’épilepsie sont provoquées par des décharges électrochimiques brutales dans le cerveau et que le caractère des crises est lié à l'emplacement et à la fonction du site de ces décharges.

Le XXème siècle et la mise au point de traitement

En 1920, le psychiatre allemand Hans Berger met au point la technique de l'électroencéphalographe (EEG), technique qui permet la détection et la mesure de l’activité électrique du cerveau et qui confirmera l’hypothèse de Hughlins Jackson. Permettant de localiser les sites de décharges épileptiques, l’EEG a permis le développement de traitements neurochirugicaux dès les années 1950.

Parallèlement, les traitements médicamenteux ont nettement progressé. Au phénobarbital (1912) et la phénytoïne (1938), s’ajoutent de nombreuses autres molécules. Aujourd’hui, on peut désormais maîtriser les crises d’épilepsie chez les enfants ou les adultes dans 70 à 80 % des nouveaux cas diagnostiqués.

Enfin, les développements technologiques concernant le matériel de neuroimagerie ont permis d’améliorer encore la détection des petites lésions cérébrales (d'origine traumatique, congénitale, infectieuse, vasculaire, tumorale, dégénérative) à l'origine de l'épilepsie. On doit notamment ces avancées au développement de la scanographie (ou tomodensitométrie), l’imagerie par résonance magnétique (IRM), la tomographie par émission de positon (PET) et la tomographie par émissions de photon (SPECT).

Malgré ces avancées, l’Organisation Mondiale pour la Santé dresse un triste bilan : sur les 50 millions épileptiques dans le monde, quelque 35 millions n'ont pas accès a un traitement approprié : soit les services sont inexistants, soit l'épilepsie n'est pas considérée comme un problème médical ou comme un dérèglement cérébral qui faut soigner.

David Bême

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24


Dernière édition par le Mer 22 Nov 2006, 10:08 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 08 Nov 2006, 1:40 pm

Source : http://www.epilepsy.ca/fran/content/livingFR.html

L’épilepsie, c’est dans votre tête !


Citation :
Les répercussions de l’épilepsie sur votre vie dépendent en partie de votre attitude. L’épilepsie peut perturber votre vie – si vous lui donnez ce pouvoir. Bien sûr, l’épilepsie impose des restrictions. Après tout, tout le monde doit faire face à divers types de contraintes pour toutes sortes de raisons. En changeant votre façon de voir les choses, vous constaterez que les obstacles deviennent des défis – qui délimitent ce qui est à votre portée et ce qui ne l’est pas. Prenez votre vie en main. Ne laissez pas l’épilepsie vous empêcher d’avoir une vie satisfaisante.

Les hommes sont reconnus pour leur force, leur combativité, leur indépendance, leur fierté et leur persévérance. Si vous évitez le piège de prendre des risques inutiles et d’être trop orgueilleux pour demander de l’aide, l’épilepsie ne vous empêchera pas de goûter pleinement à la vie.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyJeu 09 Nov 2006, 12:29 am

Je suis plutôt d'accord avec la dernière phrase de ton message et non avec le titre. Moi je dis que l'épilepsie est avant tout une bonne hygiène de vie à suivre.
Cela ne veut pas dire de rester devant sa teloche ou dans son fauteuil ! Mais après ça on peut vivre pleinement sa vie tout en exagérant pas non plus ....

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyJeu 09 Nov 2006, 6:51 am

Le titre est à prendre au second degré je pense.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyVen 10 Nov 2006, 7:36 pm

@Stans a écrit:
Le titre est à prendre au second degré je pense.
En lisant entrièrement l'article et pas uniquement l'extrait que tu as mis je pense que l'auteur ne l'a pas spécialement mis de façon ironique.

Mais ceci n'est que mon opinion personnelle !

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyVen 10 Nov 2006, 10:57 pm

En effet, il faut lire entièrement ce bon article !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyDim 12 Nov 2006, 11:06 pm

En général c'est ce que je fais pour tout article! Quelque soit le sujet de l'article lui-même docteur

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyLun 13 Nov 2006, 3:41 pm

Tu en a donc apprécié la haute teneur ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyLun 13 Nov 2006, 10:44 pm

Je ne dirais pas que cet article est formidable. En ce qui me concerne il y a des arguments "pour" et "contre".
Avant que l'on me le demande: je ne tiens pas à faire une "démonstration mathématique" de mes arguments "pour" et "contre".
Je ne suis plus à l'école ^ ^

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMar 14 Nov 2006, 6:40 am

Tu pourrais encore y être : on n'est jamais trop âgé que pour apprendre ! rire

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 15 Nov 2006, 10:05 pm

Quelque soit le milieu, j'en apprends tous les jours !

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: La prise en charge médicamenteuse de l’épilepsie   L'épilepsie EmptyMar 21 Nov 2006, 8:26 pm

Source : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/epilepsie/8926-epilepsie-traitement.htm

La prise en charge médicamenteuse de l’épilepsie

Citation :
L’épilepsie est la maladie neurologique la plus fréquente après la migraine. Très handicapantes dans la vie quotidienne, les crises peuvent être évitées grâce à un traitement adapté, condition sine qua non à une vie normale. Mais il n’existe pas de prise en charge universelle. A chaque patient, une solution.

Même si aucun médicament ne guérit de l’épilepsie, le suivi assidu du traitement permet de stabiliser la maladie chez la majorité des patients.

La mise en place du traitement

Après un dépistage et une confirmation de la maladie, le médecin instaurera un traitement à l’aide d’un seul médicament (mono thérapie). Quelques mois seront alors nécessaires pour ajuster les doses et réguler parfaitement les crises. On augmentera progressivement la quantité prise jusqu’à l’obtention de l’effet maximum avec le moins possible d’effets indésirables. Si un premier médicament ne fonctionne pas, il est également possible que le médecin en propose un autre. Enfin si un seul médicament ne suffit pas, il arrive parfois qu’on en associe plusieurs.

Les médicaments doivent être pris très régulièrement sans oublier aucun comprimé. Attention, chaque cas est différent, on ne peut donc pas échanger son traitement avec quelqu’un d’autre : les doses et les produits sont personnels. Et attention : il ne faut surtout pas arrêter son traitement brutalement sous peine de voir resurgir les crises voir même de les voir empirer.

Les antiépileptiques

Ces médicaments forment le traitement de base de la maladie épileptique. Ils ne traitent pas la maladie mais bloquent les crises, diminuent leur intensité et leur gravité. Tous n’ont pas le même mode d’action :

Les inhibiteurs des canaux sodium voltage-dépendants dont le chef de file est la phénytoïne (DI-HYDAN ®, DILANTIN ®). Ces médicaments bloquent l’influx électrique dans le cerveau en diminuant les réactions des neurones qui provoquent les crises. On trouve aussi dans cette catégorie : la phosphénytoïne (PRODILANTIN ®), la carbamazépine (TEGRETOL ®), l’oxcarbazépine (TRILEPTAL ®) et la lamotrigine (LAMICTAL ®). Ces médicaments restent très différents et chacun a ses propres indications et effets indésirables. Le felbamate (TALOXA ®) est proche de ces composés, mais ne peut être utilisé que par des spécialistes expérimentés dans le traitement de l’épilepsie en raison de sa toxicité.

L’acide valproïque (DEPAKINE ® et DEPAKINE CHRONO ®) agit de la même façon que le groupe précédent mais elle a également une autre propriété sur des récepteurs du cerveau qui amplifie l’action contre les crises d’épilepsie. Ce médicament est actif dans tous les types d’épilepsie, il convient aux enfants.

D’autres traitements plus connus comprennent notamment le phénobarbital (GARDENAL ®, APAROXAL ®, ALEPSAL ®), mais on y trouve aussi : la gabapentine (NEURONTIN ®), le vigabatrin (SABRIL ®), et les benzodiazépines comme le diazépam (VALIUM ®) et le clonazépam (RIVOTRIL ®), qui ont un effet sur ces récepteurs en mimant l’action d’un composé naturel présent dans notre organisme. Les benzodiazépines ne sont pas utilisées dans les traitements au long court mais uniquement pour traiter la crise convulsive.

Le topiramate (EPITOMAX ®) augmente l’activité d’une substance qui bloque naturellement les crises d’épilepsie, la tiagabine (GABITRIL ®) quant à elle augmente la concentration de cette même substance dans le cerveau.

Le lévétiracétam (KEPPRA ®) est rarement utilisé en traitement additionnel dans les épilepsies partielles.

Enfin l’ethosuximide (ZARONTIN ®) peut être utilisé lorsqu’un premier traitement n’a pas fonctionné.

Il existe malheureusement une résistance aux médicaments chez 30 % des patients, il faut alors envisager d’autres types de traitements (chirurgie, électrostimulation…).

Et les femmes enceintes ?

La plupart des traitements peuvent être maintenus durant la grossesse en cas d’absolue nécessité, il faudra cependant surveiller attentivement le développement de l’embryon car le risque de malformations chez les enfants de mères épileptiques sous traitement est deux fois plus élevé. La solution : préparer sa grossesse avec son médecin.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: TRAITEMENT ET SUIVI DE LA MALADIE   L'épilepsie EmptyVen 30 Mar 2007, 11:17 am

Source : http://www.bfe.asso.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=8

TRAITEMENT ET SUIVI DE LA MALADIE

Citation :
Le plus souvent on ne peut soigner que les symptômes : les crises, avec un traitement médical. Parfois on peut intervenir sur la cause : s'il existe une lésion abordable par la chirurgie.


LES DIFFERENTES POSSIBILITES DE TRAITEMENT

Le traitement médical

Traitement par des médicaments antiépileptiques, comportant nous le verrons des molécules dont certaines sont anciennes et toute une série beaucoup plus récente.
Les médicaments existent sous formes de gouttes, sirop, gélules, sachets, comprimés, de dosage différent, comprimés de diffusion progressive et prolongée : "chrono" ou "LP". Enfin il existe des formes injectables réservées habituellement à l'hôpital .

Le traitement n'est débuté que si on a la certitude du diagnostic d'épilepsie, ce qui explique qu'habituellement, on ne traite pas une première crise.
Le patient doit être informé de l'importance de la régularité de ce traitement et de sa bonne observance.
S'il devient possible d'arrêter le traitement, la diminution devra être très progressive, jamais brutalement, pour éviter un risque de reprise des crises et une aggravation.
Le nombre de médicaments dont on peut disposer a considérablement augmenté depuis plusieurs années et de nouvelles molécules sont en cours de validation.
Parmi les plus anciens, et toujours utilisés :

Le Phénobarbital (Gardénal®, Kaneuron®, Alepsal®…)
La Diphénylhydantoïne (Dihydan®, Dilantin® )
L'Ethosuccimide (Zarontin®)
La Carbamazépine (Tégrétol®)
Le valproate de sodium (Dépakine®)

Et depuis 1991 de nouveaux médicaments sont apparus :

Le Vigabatrin (Sabril®)
La Tiagabine (Gabitril®)
Le Felbamate (Taloxa®)
La Gabapentine (Neurontin®)
La Lamotrigine (Lamictal®)
L’Oxcarbazepine (Trileptal®)
Le Topiramate (Epitomax®)
La Phosphénitoïne (Prodilantin®)
Le Levetiracetam (Keppra®)

Quelques médicaments ont également une action antiépileptique : les benzodiazépines.
*Certains sont utilisés par voie orale : clobazam( urbanyl®), nitrazepam( mogadon®),
*D'autres sont ceux des situations d'urgence : Le diazépam( valium®) utilisé par voie intra rectale chez le jeune enfant, et le clonazepam (rivotril®)
*Enfin certains médicaments d'urgence, ne sont utilisés qu'en centre hospitalier et par voie intra- veineuse.
Il faut également citer les corticoïdes toujours utilisés dans certaines épilepsies rebelles, mais ce traitement n'est débuté qu'à l'hôpital.
Traitement dans certains cas très précis :
Le régime cétogène ( épilepsies rebelles ou qui s'aggravent, états de Mal résistant aux thérapeutiques usuelles) est institué à l’hôpital.

Les Traitements chirurgicaux

- Quand celui- ci peut être proposé : "curatif" s'il existe une lésion dont l'ablation ne risque pas de perturber des fonctions importantes : motrices, visuelles, langage (il implique cependant un traitement médical associé, au moins pendant un certain temps)
- Parfois la lésion n'est pas facile à mettre en évidence et des bilans répétés seront nécessaires, ce qui peut être difficile à supporter par l’entourage.
- Dans certains cas, très limités, après bilans prolongés, et exploration par électrodes profondes, il peut être proposé une chirurgie de "la zone épileptogène". C’est dans le cas des épilepsies sévères, et résistant aux traitements.
- L'acte chirurgical peut n'être que" palliatif", dans le but de limiter le nombre et la dangerosité des crises, des chutes en particulier.
- La stimulation vagale en cours d'évaluation, peut aussi permettre de limiter les crises.
- D’autres types d’ interventions sont à l’étude.

La mise en route du traitement médical

- Lorsque le traitement est débuté il implique un choix par le médecin du médicament correspondant le mieux au type des crises et aux" syndromes" épileptiques qui varient selon l’âge .
* Une adaptation de la dose nécessaire se fait avec une montée progressive, en fonction de la tolérance et de l'efficacité ;
* Une appréciation des effets secondaires indésirables qu 'il faudra éliminer ou réduire.
- La prise régulière du traitement est une contrainte indispensable parfois difficile à supporter par l'enfant , l'adolescent , ou même la famille.
- De même la nécessité d'une vie régulière, avec respect du temps de sommeil, et l'abstention de boissons alcoolisées sont des tentations permanentes de "transgression" pour les adolescents.

Déroulement ultérieur

* Au début la surveillance de l'efficacité et de la bonne tolérance du traitement par le médecin, va nécessiter des consultations répétées qui s'espaceront
progressivement.
* La surveillance du tracé E E G pourra être nécessaire.
* Dans certains cas, des dosages sanguins seront utiles.
* Si un médicament n'est pas suffisant pour éviter les crises le médecin pourra changer de médicament ou encore ajouter un autre médicament complémentaire. C'est normal comme attitude.
La maladie est venue perturber la vie familiale, et selon l'âge de début des crises, la vie scolaire, étudiante, ou professionnelle, mais aussi la vie relationnelle et sociale.
Il faut tenter d’équilibrer une vie qui tienne compte de la maladie parfois envahissante, et savoir que le mode relationnel familial est souvent remis en question à cette occasion. Un soutien psychothérapique momentané peut s'avérer utile.
Une vie normale est tout à fait possible, lorsque l'épilepsie est bien contrôlée, et si les contraintes de traitement régulier, vie régulière, avec temps de sommeil suffisant sont acceptées et respectées.
Lorsque l'épilepsie est difficile à équilibrer ou non contrôlée, il faudra aussi trouver des accommodements avec l'entourage entre une tendance au " rejet" et/ ou "à la surprotection" que la crainte d'une crise peut engendrer.
Seule cette recherche d'équilibre permettra à une personne épileptique de pouvoir malgré tout s'épanouir.
Nous avons réalisé une revue rapide des traitements de l'épilepsie, en ayant bien conscience des limites de ce bref exposé.
Beaucoup de questions restent en suspens et beaucoup de sujets n'ont pas été abordés. Si vous avez des questions, faites les connaître à votre
médecin pour qu’il puisse y répondre…

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyVen 30 Mar 2007, 11:51 am

Malgré les informations données, les campagnes télévisées effectuées ainsi que les débats organisés pour informer les personnes sur ce qu'est l'épilespsie, cette maladie reste et restera encore toujours un tabou dans la société actuelle.

Certaines enfants (même des ados ou parfois des adultes) sont rejetés car l'entourage (camarades par exemple) ne comprennent pas ce qu'elle signifie exactement.

Et dire qu'au Moyen Age les épileptiques étaient brûlés vif et considérés comme des histériques ... affraid

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 30 Mai 2007, 1:05 pm

Un mythe à briser abslolument !

"Avaler sa langue" lorsqu'une personne épileptique est en crise, est une légende !!! et ce phénomène n'arrive jamais!

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 30 Mai 2007, 1:36 pm

Et dire que dans certaines tribus dites "non civilisées" les épileptiques sont considérés comme des personnes quasi divines !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 06 Juin 2007, 1:01 pm

OUI et à l'époque du Moyen Age elles étaient considérées comme des hérétiques et parfois même brûlées vives!

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptyMer 06 Juin 2007, 3:05 pm

Il y avait cependant des épileptiques célèbres à toutes les époques de notre histoire !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'épilepsie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie EmptySam 09 Juin 2007, 3:42 pm

@Stans a écrit:
Il y avait cependant des épileptiques célèbres à toutes les époques de notre histoire !

Bien sûr; il y a des malades célèbres un peu pour toutes les maladies chroniques ou orphelines ... Ceci n'est pas réservé à l'épilepsie.

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'épilepsie Empty
MessageSujet: Re: L'épilepsie   L'épilepsie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épilepsie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Santé, maladies, handicaps, mort, ... :: Santé, maladies, épidémies, pandémies et handicaps-
Sauter vers: