FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les "supporters" du P.S.G. : la honte !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptyVen 24 Nov 2006, 4:01 pm

Source : http://www.latribune.fr/info/Un-supporter-du-PSG-tue-apres-une-agression-raciste-~-OFRTP-FRANCE-FOOTBALL-PSG-PROCUREUR-20061124TXT-$Db=News/News.nsf

Depeches

Reuters - 24/11/06 à 13:57:00 - 733 mots - Dernières

Un supporter du PSG tué après une agression raciste

Par Thierry Lévêque

Citation :
PARIS (Reuters) - La mort d'un supporter du Paris Saint-Germain, abattu par un policier jeudi soir près du Parc des Princes à l'issue d'un match, est survenue après une agression raciste et antisémite, ont déclaré le procureur de Paris et le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy.

Vers 22h30 (21h30 GMT), après la défaite du PSG 2-4 face à l'Hapoel Tel Aviv, un agent en civil de la police régionale des transports, Antoine Granomort, d'origine antillaise, a ouvert le feu pour protéger un supporter français du club israélien, Yanniv Hazout, poursuivi avec trois de ses camarades par une centaine de fans du club parisien.

"Il semble que des injures racistes assez massives aient été proférées : "sale Noir, sale juif". Il y avait aussi 'Le Pen président', des cris de singe et des saluts nazis, a déclaré Jean-Claude Marin vendredi aux journalistes.

Antoine Granomort, affecté à la surveillance des cars de policiers, a utilisé son arme de service apparemment en situation de légitime défense, alors qu'il avait été mis à terre, frappé au ventre et au visage par ses agresseurs, selon le magistrat.

Il a crié à plusieurs reprises "police, police !", selon des témoins. Il a fait feu une fois selon la plupart des témoins, plusieurs fois selon d'autres. "L'hypothèse la plus probable" est qu'une seule balle a blessé Mounir Bouchaer, lui traversant le poumon, avant d'atteindre en plein coeur et de tuer Julien Quemener, 25 ans", a ajouté le procureur.

Nicolas Sarkozy, qui était en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin), a fourni à la presse une version des faits semblable à celle apportée par Jean-Claude Marin.

Une autopsie a été ordonnée, ainsi que des expertises balistiques. Transporté à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière après le drame, Mounir Bouchaer, 26 ans, était vendredi hors de danger.

LA VICTIME MEMBRE DES "BOULOGNE BOYS"

Entrainant Yanniv Hazout, Antoine Granomort s'est réfugié dans un restaurant MacDonald's, verrouillant la porte et faisant descendre les rideaux de fer. La foule de supporters a alors tenté de mettre à sac le restaurant, avant d'être dispersée par les CRS, a ajouté le procureur.

Plusieurs supporters du PSG ont été interpellés et étaient interrogés en garde à vue par la police vendredi. Leur rôle n'est pas déterminé avec précision, a dit Jean-Claude Marin.

Le policier Granomort a aussi été placé en garde à vue et une enquête a été confiée à l'Inspection générale des services (IGS, la "police des polices"). Le procureur devait décider dans la journée s'il demandait des poursuites à son encontre.

S'il est établi qu'il se trouvait légalement en état de légitime défense, Antoine Granomort ne serait pas pénalement responsable, a souligné le parquet.

Le supporter tué, Julien Quemener, est membre du club de supporters des "Boulogne boys", marqué à l'extrême droite et appelé ainsi car ses membres se placent dans la tribune "Boulogne" du Parc des Princes.

Ce groupe est impliqué dans de nombreuses violences, souvent racistes, commises en marge de matches du PSG depuis des années. Maxime Brunerie, jeune néo-nazi condamné pour tentative d'assassinat du président Jacques Chirac le 14 juillet 2002, était un habitué de cette tribune Boulogne.

"La gravité de cet événement vient de confirmer la nécessité absolue de combattre le racisme et l'antisémitisme dans l'environnement des supporters du PSG", a dit le maire de Paris, Bertrand Delanoë. La ville de Paris est propriétaire du Parc des Princes.

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a estimé qu'il fallait "s'assurer que la répression de la violence dans les stades soit exemplaire".

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, a dit qu'il rencontrerait dans la journée le ministre de l'Intérieur et le président du PSG, Alain Cayzac.

"Le football, ce n'est pas la haine, ce ne peut pas être la guerre", a-t-il dit. "On en peut pas accepter qu'on poursuive un supporter d'un club en le traitant de sale juif", a dit Nicolas Sarkozy à Mulhouse.

(c) Reuters 2006. All rights reserved. Republication or redistribution of Reuters content, including by caching, framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Reuters. Reuters and the Reuters sphere logo are registered trademarks and trademarks of the Reuters group of companies around the world.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Jean-Marc
Membre initié
Membre initié
Jean-Marc

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 58
Localisation : France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Histoire, Sports
Date d'inscription : 18/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptySam 02 Déc 2006, 7:09 pm

Il semble que beaucoup de désinformation ai été faite sur cette lamentable affaire dans le but de tenter d'impliquer un parti politique bien dérangeant pour le Système !
Tout ce que nous savons de manière certaine, c'est que les supporters de l'équipe d'Israël étaient traqués à l'issue du match mais étais-ce par les horribles et méchants skinheads ou bien par des "jeunes" de banlieue se livrant à leur sport favori ???
De nouveaux témoignages apparaissent, présentant les événements sous un angle tout à fait différent de celui montré par les grands média !

Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptySam 02 Déc 2006, 9:39 pm

Tu nous tiendras au courant ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Jean-Marc
Membre initié
Membre initié
Jean-Marc

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 58
Localisation : France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Histoire, Sports
Date d'inscription : 18/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptyDim 03 Déc 2006, 9:16 am

@Stans a écrit:
Tu nous tiendras au courant ?

Oui, mais le problème est que de telles infos ne pouvant pas provenir de sources officielles, elles sont toujours sujettes à caution : je n'ai que très peu confiance en la justice et plus du tout dans nos média !

Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptyDim 03 Déc 2006, 5:23 pm

Dommage !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Jean-Marc
Membre initié
Membre initié
Jean-Marc

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 58
Localisation : France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Histoire, Sports
Date d'inscription : 18/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptyDim 03 Déc 2006, 6:07 pm

Un jeune Juif, présent lors du match, témoigne des agressions dont il a été victime :

Citation :
Cet article est long mais grave. Prenez votre temps. Je n’écrirai pas pendant quelques jours de toutes façons.]
Je vais vous la jouer comme Beckham classique : j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle, je commence par laquelle ?
87 % des sondés préfèrent commencer par la bonne, estimant que l’endorphine sécrétée par icelle atténuera la tristesse de l’annonce de la mauvaise. Nous allons tenter l’expérience.
La bonne nouvelle
J’étais au fameux match PSG - Hapoel Tel Aviv du jeudi 23/11 dernier. Dans la tribune collée à celle d’Auteuil. Alors pour les néophytes du football (dont je faisais partie il y a encore quelques jours), on distingue au Parc des Princes deux types de gros cons t***s écervelés : le kop de Boulogne, crâne rasé, bras droit tendu, ce sont les nazillons dont la presse a abondamment parlé. La tribune d’Auteuil, à l’autre extrémité du stade, ce sont les gentils supporters, concons mais gentils. Ils sautillent en chantant gaiment des chansons, ils insultent l’équipe extérieure mais après tout, on est au foot.
La bonne nouvelle est donc maigre, mais elle m’a terriblement ravi : Hapoel Tel-Aviv bat le PSG par quatre buts à deux, quatre buts magnifiques devant une équipe du PSG fébrile voire inexistante. Hapoel Tel-Aviv, à poil PSG !
La mauvaise nouvelle
La mauvaise nouvelle, c’est que ce que vous a raconté la presse est ignoblement faux. FAUX. Et je pèse mes mots volontairement.
La presse a voulu nous et vous faire croire que le “dérapage” mortel de jeudi dernier était dû à la violence nauséabonde (car brutale mais surtout raciste) d’un groupe de hooligans du kop de Boulogne. Certains titres sur le net fleurissent sous la bride “hooliganisme”.
Ceci, amis lecteurs, est FAUX. Je le redis encore une fois, ceci est archi-faux et quelqu’un se devait de le dire. Je pense que nombre de spectateurs dans le stade le feront également sur les médias idoines, mais je profite du support de mon blog pour l’affirmer encore une fois : le match de jeudi dernier ne s’est pas conclu par un affrontement entre des hooligans cinglés et furieux et un pauvre juif, aidé courageusement par un policier martiniquais providentiel.
Ce match était le plus grand déferlement de haine anti-juive qu’il m’ait été donné de voir en direct live. Je le redis parce que vous devez écarquiller vos yeux en ce moment : ce match était le plus grand déferlement de haine anti-juive qu’il m’ait été donné de voir en direct live.
Tout d’abord une précaution. Ceux qui me lisent régulièrement interpréteront ce qui va suivre, j’en suis sûr, positivement. Que les lecteurs ponctuels ou instables me permettent de préciser qu’il a toujours été prôné et vanté ici le respect entre les peuples, et principalement le respect entre les hommes (ou femmes) quels qu’ils soient. Enfin, que cet article n’est ni un acte de propagande ni une histoire pour faire peur aux enfants lorsqu’ils sont trop bruyants. Juste un témoignage vrai et douloureux.
Peut-être que tout ceci n’aurait pas eu lieu si le PSG avait gagné. Pour ma part, que cette équipe gagne ou perde, je m’en bats les roubignolles comme dit mon beau-frère, 22 ans, fan du PSG et présent le soir du match. Peut-être, admettons. Pourtant…
Nous étions un groupe de dix, deux filles, deux séniors, une rimbambelle de jeunes échelonnée de 35 à 18 ans. L’un d’entre nous avait apporté un drapeau israélien, que nous avons agité timidement lors des deux derniers buts.
Juste derrière nous, la tribune Auteuil. En haut des gradins, des jeunes avec des drapeaux palestiniens et libanais exhibés avec fierté. Qu’est-ce qu’ils font là ? Qui comptent-ils narguer ?
Mais restons factuels. Pendant le match, je vois les insultes fuser entre le balcon haut et le balcon bas. Des doigts d’honneur à tout bout de champ. Les supporters juifs français sont désignés, j’entends vociférer des trucs incroyables, tellement incroyables que la sécurité du stade est intervenue de manière préventive pour empêcher des types de franchir des barrières pour jouer des coudes et des poings.
Le match se termine dans une minute. En sortant à la dérobée, vous avez bien lu, nous avons dû sortir avant la fin du match, nous nous scindons en deux petits groupes pour ne pas attirer l’attention. Les supporters “modérés” partent également. Nous accélérons la cadence. Nous sommes dehors, tribune G, à deux cents mètres du métro. La foule commence à grossir, le match est terminé. Des commentateurs de fortune pestent contre l’équipe pourrie et l’entraîneur qui devrait démissionner. La place est peu éclairée, en retrait des routes principales. Nous baissons la tête et nous nous écartons des endroits sombres.
Et puis, ça a dégénéré.
On entend crier “Palestine“, “Ils sont où vos drapeaux maintenant ?” ou “Allez les juifs, vous faites moins les malins maintenant !“. Les types sont derrière moi. Une écharpe du PSG autour du visage ou du cou, ils cherchent l’altercation. Les embrouilles, la castagne comme on dit. Sauf que la castagne, ça peut être pour ma gueule vu qu’ils sont juste sur mes talons.
“Vous êtes où les juifs hein ?” continuent-ils à brailler. C’est un groupe de jeunes arabes qui s’approchent d’une fille, probablement juive, qui téléphone et qui lui balancent une claque dans la figure. “Ils sont où vos drapeaux hein ?“, je les entends dans mon oreille, je rentre la tête dans mon blouson, je m’écarte sans courir et me dirige vers le métro. Sur toute la route, pas un policier. PAS UN.
L’autre moitié de notre groupe avait avancé séparément. Un père avec ses deux enfants (18 et 20 ans), et ses deux gendres. A quelques mètres de la police, à la porte de Saint-Cloud, Anthony (20 ans) se fait happer par un groupe de 4 jeunes. Ce ne sont pas des fachos, des skin heads, des lepénistes, non. Ce sont des fans moyens du PSG, arabes, haineux et déchaînés. Anthony se prend des coups au visage et dans le ventre. La famille le récupère tant bien que mal et se précipite vers la police, immobile, inactive. Ils sont attérés.
Je rentre chez moi par le bus, je me cache. Je le redis encore une fois : en 2006, en France, dans un bus public, je me cache d’être juif de peur de me faire prendre à parti (terme politiquement correct pour bastonner). Vous allez me dire : mais ce n’est pas écrit sur ta figure que tu es juif ! Erreur, lourde erreur. D’abord j’ai un gros nez. Ensuite, j’apprends par un collègue qui était au match, non-juif mais supporter inconditionnel du PSG, que certaines personnes qui portaient le maillot PSG mais “d’allure juive” ont également été frappées.
La bête est revenue, chantait l’ami Pierre Perret. En pensant étroitement aux fachos et leur tête pensante à l’oeil de verre. Mais l’hydre a plusieurs têtes, et ce soir-là, c’était un visage horrible que j’ai reconnu, celui de la haine sans concession d’acteurs du paysage français que nous cotoyons quotidiennement. Ceux que les médias appellent les jeunes ou les racailles, qui entretiennent et vouent une haine inconditionnelle à ceux que les médias pointent délicatement sous le terme “d’Israélites”.
Vous ne le savez peut-être pas, ami(e) lecteur(e), mais depuis quatre jours, je n’ai pas entendu un seul juif, PAS UN SEUL, qui n’ait pas parlé de ce match, qu’il y ait été présent ou non. C’est une vraie déchirure, un vrai traumatisme que toute la communauté a ressenti depuis la semaine dernière et si les informations de 20h ou votre journal favori n’en parlent pas, il est grand temps que la vérité éclate. A travers de nombreux témoignages comme le mien que vous trouverez probablement sur le net ou en vous adressant au juif le plus proche de chez vous.
Que faire alors ? Fuir, se barrer en Israel, au Canada, aux Etats-Unis ? Résister et se battre avec des gars du Bétar ? Vivre la tête baissée dans sa capuche, honteux ? Vous me croyez si je vous dis que j’ai une boule dans l’estomac et un noeud dans le coeur depuis quatre jours ?
Et le pompon sur le gâteau : à la sortie du match, j’entends un supporter éclairé déclamer “quels sales juifs, ils nous ont mis 4 buts”. Quelle ironie, ce ne sont pas des Juifs qui ont joué mais des Israéliens. Et les buts ont été inscrits par deux joueurs Arabes, ne serait-ce que pour prouver que cette vie harmonieuse est possible, et de surcroît dans le sport.
Ben finalement j’aurais peut-être dû commencer par la mauvaise nouvelle tiens. Ca nous aurait laissé un peu d’espoir sur la fin.
Parce que là, l’espoir…

http://www.qwoq.com/blog/2006/11/27/tribune-pestilentielle/

Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptyDim 03 Déc 2006, 8:50 pm

Article trés instructif.

_________________
Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Jean-Marc
Membre initié
Membre initié
Jean-Marc

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 58
Localisation : France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Histoire, Sports
Date d'inscription : 18/03/2006

Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! EmptyMar 05 Déc 2006, 5:48 pm

@Roy a écrit:
Article trés instructif.

En effet.
Il est à prendre avec des pincettes, comme tout ce qui vient d'Internet mais plusieurs choses me laissent penser que ce témoignage est authentique :

- Le blog est ancien. Plus d'un an. Il n'a pas été crée après les événements dans le but unique de poster ce message.
- Beaucoup d'articles anciens du blog confirment que le propriétaire est bien Juif. Il n'y a pas de doute sur son identité.
- Ledit propriétaire est anti-FN : le témoignage n'en a que plus de valeur !
- Son témoignage confirme ceux que j'ai entendu sur RMC infos où des intervenants, présents lors du match, ont aperçus des drapeaux du Hezbollah et certifiés que les supporters de l'équipe Israélienne étaient poursuivis aux cris de Hezbollah, Hezbollah !
- Tout cela est dans la suite logique de l'actualité et nous savons tous ou presque que l'antisémitisme en France, de nos jour, ne vient plus de l'extrême droite, ou très peu, mais principalement des milieux immigrés Musulmans qui rejouent sur notre sol le conflit Israëlo-palestinien !
- Du jour au lendemain, plus personne ne parle de cette affaire comme si l'on voulait éviter d'être obligé de dire la vérité : calomnier, calomnier...

Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty
MessageSujet: Re: Les "supporters" du P.S.G. : la honte !   Les "supporters" du P.S.G. : la honte ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "supporters" du P.S.G. : la honte !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Théâtres, spectacles, littérature, poésie, beaux-arts, photographie, architecture, BD, mangas, tourisme, sport, divers :: Sport-
Sauter vers: