FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 21 Déc 2006, 8:49 am

Citation :
Chercheur associé à l'Iris (Institut de relations internationales et stratégiques), Jean-Yves Camus analyse ce qui rapproche le Front national du fantaisiste Dieudonné (1).

L'antisémitisme est-il l'ultime point de rencontre de l'extrême droite française ?
Il reste au coeur de l'idéologie de l'extrême droite radicale, celle qu'on appelle l'extrême droite extraparlementaire. Au Front national, c'est plus compliqué. Depuis les dérapages de Jean-Marie Le Pen sur le «point de détail» des chambres à gaz et son «Durafour crématoire», plus rien de la même veine n'est apparu dans ses discours : le prix à payer en termes d'image est trop fort. On observe des signes allant dans le sens inverse, comme la reconnaissance par Bruno Gollnisch (numéro 2 du FN) de l'existence de la Shoah et la volonté de Marine Le Pen de se rendre en Israël avec une délégation de parlementaires européens. C'est logique : l'antisémitisme n'a jamais été un élément majeur du vote FN, qui se fonde plutôt sur le refus de l'immigration et le rejet de la classe politique. Bien sûr, il demeure un fondement important pour certains cadres du parti, ceux qui sont les plus liés à l'histoire de l'extrême droite. Et Israël, comme les Juifs, ne sont vus positivement que lorsqu'ils s'opposent aux musulmans.

Comment expliquez-vous les convergences entre les amis de Le Pen et de Dieudonné ?
Ces deux mouvances peuvent se rejoindre sur l'antisionisme à travers les formulations ambiguës de Dieudonné, qui trouvent un écho dans l'encadrement du FN et parmi une minorité des gens issus de l'immigration, ou de couleur. Dieudonné opère un transfert : il plaque le passé colonial de la France sur le conflit israélo-palestinien. Il fait appel à la rancoeur des ex-colonisés en disant : «Nous sommes des descendants de colonisés, et le peuple palestinien est colonisé.» Cela entraîne une détestation commune d'Israël et de la France, ramenée à son passé colonial. En outre, il évoque une prétendue «sionisation» de la politique française. Sur les sites Internet qui le soutiennent, on n'hésite plus à mettre en avant la judéité réelle ou supposée d'hommes politiques ou de médias. Nicolas Sarkozy est pro-israélien ? Il devient un «agent sioniste». Quant au PS, il devient le «Parti sioniste». Droite et gauche deviennent ainsi les deux faces d'un système que Dieudonné et Le Pen ont en commun de vouloir dynamiter.

A vous entendre, le public, jeune, de Dieudonné ne rejetterait pas Le Pen...
Il ne craint pas un Le Pen vieillissant, ne le prend pas au sérieux. Son aversion va à l'Etat et à l'autorité, que représentent Sarkozy et Ségolène Royal. Pour lui, le véritable fascisme, c'est la police, la loi, les valeurs. Ce faisant, il fait preuve d'analphabétisme politique et refuse de comprendre que l'antisémitisme, c'est ce qui sépare la République de ses adversaires.

Que signifie le rapprochement de l'essayiste Alain Soral, venu de la gauche, et de Thierry Meyssan, animateur du Réseau Voltaire, avec Le Pen ?
Que, quand l'antisionisme radical et la théorie du complot servent de boussole idéologique, on a de fait quitté la gauche.

Agissent-ils par provocation ?
Bien sûr, il y a chez eux une volonté de transgression très forte. Vouloir éradiquer Israël, démoniser les Juifs, c'est s'attaquer à l'idée même d'une loi et d'une morale communes.

(1) Auteur d' Extrémismes en France : faut-il en avoir peur ?, éditions Milan.

Source : Libération du 20 décembre 2006

http://www.liberation.fr/actualite/evenement/evenement2/224399.FR.php


Conclusion personnelle : malgré sa (nouvelle) stratégie de séduction, le F.N. reste le F.N., "tel qu'en lui-même l'Eternité le fige". Les Français ne doivent pas se leurrer.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 21 Déc 2006, 11:42 am

Vincent, la ça devient n'importe quoi ! Comment voulez qu'un journal comme Libération (ce journal qui faisait l'apologie de la pédophilie...) soit objectif à propos du FN, déjà qu'il ne l'est pas la plupart du temps !

Encore une fois, il me semble que Dieudonné n'a pas sa carte de militant FN ! Il a justé été au BBR et ça a été pris comme un ralliement. Rien de plus faux.

A noter que quand Marine Le Pen a voulu aller en Israel, on lui a interdit de venir...

Il existe des cadres FN juifs et des militants FN juif. J'ai vu mieux comme parti "antisémite".

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 21 Déc 2006, 12:15 pm

Encore ceci :

Citation :
Bruno Gollnisch, le délégué général du FN, et Jany Le Pen, l’épouse du président du Front national, assis dans le carré des VIP tout près de Roland Dumas, ancien ministre des affaires étrangères de François Mitterrand. Le spectacle, lundi 18 décembre au Zénith à Paris, était autant dans la salle que sur la scène. Dieudonné jouait son dernier sketch Dépôt de bilan. L’occasion pour lui de recevoir ses amis. Les anciens comme les nouveaux.

"J’invite Jean-Marie Le Pen à venir me voir au Zénith", avait lancé l’humoriste lors de sa visite aux Bleu-Blanc-Rouge, la fête du FN, samedi 11 novembre. Une main tendue qui se refuse difficilement en cette période électorale lorsque l’on veut dédouaner son parti d’une étiquette de racisme mais qui, en même temps, pouvait alimenter les accusations d’antisémitisme. Un piège que le président du FN a contourné en ne venant pas personnellement au spectacle mais en y envoyant sa femme Jany ainsi qu’une très imposante délégation du parti, trop importante pour tenir dans le carré des VIP. PARODIE DES DERNIERS JOURS D’HITLER

Au sein de cette délégation se trouvaient Bruno Gollnisch, qui compte parmi les admirateurs de Dieudonné depuis que ce dernier lui a apporté son soutien alors qu’il était accusé de révisionnisme ; Jean-Michel Dubois, ami de M. Le Pen et membre du bureau politique tout comme Eric Pinel, Farid Smahi, ou Eric Iorio, ex-époux de Marine Le Pen.

Les personnalités les plus importantes ont été reçues par Joseph Elise, l’homme de confiance de Dieudonné, et leur ami "Fred", Frédéric Chatillon, ancien responsable du GUD, directeur de Riwal communication, une entreprise qui a participé à la réalisation de la dernière campagne d’affiche frontiste. M. Gollnisch n’a pas manqué de saluer Thierry Meyssan, responsable du Réseau Voltaire, autrefois engagé dans la lutte contre le FN, aujourd’hui accusé d’antisémitisme par d’anciens partenaires. De même a-t-il discuté avec Alain Soral, un écrivain exclu du PCF en 1992 pour, dit l’intéressé, "avoir voulu faire la jonction de tous les patriotes" et qui est aujourd’hui conseiller de Jean-Marie Le Pen et de sa fille Marine.

Tout ce petit monde a ri à gorge déployée en entendant Dieudonné parodier les derniers jours d’Hitler dans son bunker, en le voyant mimer un journaliste devenant d’un seul coup affable devant Roger Cukierman, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), ou en l’entendant évoquer une "hiérarchisation victimaire". Lorsque Dieudonné a revendiqué la "liberté de parole" pour le négationniste Robert Faurisson, la réserve de la salle a été de courte durée. Et l’hilarité a été générale au récit d’une histoire de Toto contestant "l’existence de chambres à air".

Christiane Chombeau Article paru dans l’édition du 20.12.06.

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=39455


Dernière édition par VINCENT le Jeu 21 Déc 2006, 12:17 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marc
Membre initié
Membre initié
avatar

Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 56
Localisation : France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Histoire, Sports
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 21 Déc 2006, 12:16 pm

@Alexis a écrit:
Vincent, la ça devient n'importe quoi ! Comment voulez qu'un journal comme Libération (ce journal qui faisait l'apologie de la pédophilie...) soit objectif à propos du FN, déjà qu'il ne l'est pas la plupart du temps !

Encore une fois, il me semble que Dieudonné n'a pas sa carte de militant FN ! Il a justé été au BBR et ça a été pris comme un ralliement. Rien de plus faux.

A noter que quand Marine Le Pen a voulu aller en Israel, on lui a interdit de venir...

Il existe des cadres FN juifs et des militants FN juif. J'ai vu mieux comme parti "antisémite".

Que veux tu, Alexis, les gauchistes anti-FN que sont les journaleux de Libé n'ont d'autres arguments contre nous que de radoter, a satiété, les mêmes rengaines qui ne convainc plus que ceux qui ne demandent qu'à être convaincus par elles : Le Pen, raciste, bla bla bla, le "détail" bla bla bla, durafourcrématoire bla bla bla...!

Comment peuvent-ils être étonnés, avec de tels "arguments" politiques, de voir notre audience grimper en flèche. Basketball

Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Ven 22 Déc 2006, 12:10 pm

Tiens, Thierry Messian a écrit qu'il n'était pas Frontiste ! On l'a catalogué Front National juste parce qu'il a serré la main de Bruno Gollnish !!

Décidément, ils ne reculent devant rien, ces gauchistes...

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 58
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Mer 27 Déc 2006, 9:42 am

@Alexis a écrit:
Tiens, Thierry Messian a écrit qu'il n'était pas Frontiste ! On l'a catalogué Front National juste parce qu'il a serré la main de Bruno Gollnish !!

Décidément, ils ne reculent devant rien, ces gauchistes...

Quoi qu'il en soit, Thierry Meyssan, l'auteur d'une thèse abjecte sur les attentats du 11 septembre, est un personnage peu recommandable, Ses accointances avec le F.N. ne sont pas vraiment surprenantes ; elles confirmeraient plutôt que ce parti n'est pas différent de ce qu'il était naguère, malgré l'image positive qu'il tente d'imposer aux Français. Il en est de même pour Dieudonné, cet histrion qui ne saurait avoir d'affinités avec de vrais patriotes.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Mer 27 Déc 2006, 6:44 pm

GAUVAIN, tu penses ce que tu veux du F.N. mais tu devrais te demander pourquoi de 15 à 20% de Français sont prêts à lui faire confiance ? De plus, trouves-tu normal que cet important parti n'ai ni député ni sénateur alors que des écolos et des communistes qui ne représentent qu'eux-mêmes en aient ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Mer 27 Déc 2006, 8:57 pm

@GAUVAIN a écrit:
@Alexis a écrit:
Tiens, Thierry Messian a écrit qu'il n'était pas Frontiste ! On l'a catalogué Front National juste parce qu'il a serré la main de Bruno Gollnish !!

Décidément, ils ne reculent devant rien, ces gauchistes...

Quoi qu'il en soit, Thierry Meyssan, l'auteur d'une thèse abjecte sur les attentats du 11 septembre, est un personnage peu recommandable, Ses accointances avec le F.N. ne sont pas vraiment surprenantes ; elles confirmeraient plutôt que ce parti n'est pas différent de ce qu'il était naguère, malgré l'image positive qu'il tente d'imposer aux Français. Il en est de même pour Dieudonné, cet histrion qui ne saurait avoir d'affinités avec de vrais patriotes.

Thierry Meyssian critique le FN !! Ne dite pas de bêtise.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 58
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 28 Déc 2006, 10:17 am

@Alexis a écrit:
Thierry Meyssian critique le FN !! Ne dite pas de bêtise.

Mais, en somme, vous qui êtes un ultra-belgicain royaliste, il n'est pas anormal que vous soyez sympathisant du F.N. français. En effet, l'histoire de Belgique - la vraie, celle que la propagande occulte - nous enseigne que la collusion entre nationalistes belges et nationalistes flamands d'extrême droite ne relevait nullement du phantasme. Dès les années 1930, les mouvements wallons ont eu fort à faire pour combattre à la fois les royalistes belgicains les plus fanatiques et les Flamands les plus pointus, tous unis pour mettre fin aux accords militaires franco-belges et imposer une "neutralité belge" propice au IIIe Reich.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 28 Déc 2006, 4:01 pm

Mais est-ce que cette neutralité belge n'existait pas déjà avant l'apparition de REX, du VNF et de VERDINASO ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 28 Déc 2006, 5:29 pm

@GAUVAIN a écrit:
@Alexis a écrit:
Thierry Meyssian critique le FN !! Ne dite pas de bêtise.

Mais, en somme, vous qui êtes un ultra-belgicain royaliste, il n'est pas anormal que vous soyez sympathisant du F.N. français. En effet, l'histoire de Belgique - la vraie, celle que la propagande occulte - nous enseigne que la collusion entre nationalistes belges et nationalistes flamands d'extrême droite ne relevait nullement du phantasme. Dès les années 1930, les mouvements wallons ont eu fort à faire pour combattre à la fois les royalistes belgicains les plus fanatiques et les Flamands les plus pointus, tous unis pour mettre fin aux accords militaires franco-belges et imposer une "neutralité belge" propice au IIIe Reich.

Vous répondez complètement à coté de la plaque puisque nous parlions de Thierry Messian. Si la France n'étaient pas devenue Républicaine, la Belgique n'aurait peut-être pas servi d'Etat tampon. salue

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Jeu 28 Déc 2006, 5:32 pm

Il est vrai qu'avec Louis-Philippe en France et le Duc de Nemours en Belgique nous serions unis depuis belle lurette !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Lasalanque
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Localisation : Roussillon
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   Sam 13 Jan 2007, 4:03 pm

[quote="VINCENT"]
Citation :

Conclusion personnelle : malgré sa (nouvelle) stratégie de séduction, le F.N. reste le F.N., "tel qu'en lui-même l'Eternité le fige". Les Français ne doivent pas se leurrer.

A propos d'antisémitisme à la direction du FN, comment s'appelait l'ancien combattant et résistant proche de Le Pen, décédé récemment ? Quel est le nom patronymique de Mme Mégret ? Qui était le directeur de l'hebdomadaire Minute à l'époque où celui-ci n'avait pas été démoli par les procès, à la grande époque des ADG et Montaldo ?
Qui est le vice-président du FN Ile de France, l'adjoint de Marine donc, qui avait conduit la délégation FN kippa sur la tête lors de la manifestation contre l'assassinat d'Halimi, délégation parfaitement acceptée et protégée tandis que de Villier était éjecté ?

Une petite liste des anciens combattants dressée par Holeindre, un vieux baroudeur, ouvrier métallo et résistant à 17 ans, puis para en indochine et grand reporter, vice président du FN et président du cercle national des combattants: http://www.veritesurlefn.org/modules/xfsection/article.php?articleid=127

_________________
Entre le fort et le faible, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit (RP Lacordaire)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le F.N. tel qu'en lui-même l'Eternité le fige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiramisu
» Eternité traduction ?
» le pendule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: