FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion : l'affaire Sitarane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Réunion : l'affaire Sitarane   Ven 19 Jan 2007, 9:41 am

L'affaire Sitarane. 1909 à 1911.
Histoire de l'île de la Réunion

Le cimetière de Saint-Pierre, boulevard Hubert-Delisle, abrite la tombe du célèbre bandit et sorcier africain Sitarane. Cette tombe un lieu occulte de la Réunion, est l'objet de cérémonies de magie noire, lieu de rites mystérieux où certains viennent y déposer des offrandes afin de jeter des sorts à leurs ennemis.

Avis
Une récompense de 1500 frs, est promise à la personne qui découvrira ou fera découvrir les auteurs de l'assassinat commis dans la nuit du 19 au 20 mars courant à Saint-Pierre, lieu dit les 400, sur la personne de M. Hervé Deltel.
Article du journal Le Peuple le 29 mars 1909.

********************************************
Encore un crime à Saint-Pierre.
Instituteur Lucien Robert et sa femme assassinés cette nuit dans leur lit.
Article du journal La Patrie Créole le 13 août 1909.

La sortie de prison des assassins, avant leur second jugement à Saint-Denis. Premier, en veste blanche : Fontaine, derrière lui, baissant la tête sous un grand chapeau : Sitarane.


SIMICOUNDZA SIMICOURBA est né en Mozambique, né dans une famille de sorcier, il devint lui aussi un fidèle pratiquant du sortilège importé de l'Afrique Noire. Il arrive à la Réunion en 1889, engagé par Mr Morange sous le N° 10 8958, il travaille sur les terres de ce dernier à Saint-Benoit. En 1891, il fuit ce qui le fait enter dans l'illégalité, il prend le nom d'emprunt de Sitarane. En 1906 il fait connaissance de "Saint-Ange Gardien", un "tisaneur" qui arpente la région de Saint-Pierre, offrant des potions miraculeuses, il se nomme en réalité Calendrin.
La bande
Son chef est Calendrin. Sitarane est l'exécuteur des basses oeuvres, le troisième larron est un certain Emmanuel Fontaine. Avec eux une dizaine de complices qui écoulent le produit des vols.






La bande se réunissait la nuit, loin des habitations, attendant minuit, heure favorable pour prendre conseil avec les esprit du mal. Le chef, assasin-sorcier, consultait les tarots et, si d'après lui tout allait bien, on égorgeait un coq noir pour boire le sang chaud. C'était là, une des formes de sacrifice auquel se soumettait chaque compagnon sanguinaire, au départ du crime. Ces êtres cruels se dirigeaient donc vers une destination connue d'avance, emportant avec eux, outre l'assurance et la protection du démon, mais aussi, dit-on, un sachet de poudre qui était répandue, à travers le trou des serrures dans les lieux maudits. Les occupants assoupis, respiraient cette poussière qui avait la propriété de les placer dans un profond sommeil.
Ils prennent d'abord pour cible quelques dépôts. Un 1908, ils dévalisent un commerce à la Rivière Saint-Louis. Le 1er mars 1909 ils dérobent 37 kilos d'essence de géranium. Dans la nuit du 19 au 20 mars 1909, la bande s'introduit chez M. Hervé Deltel, Sitarane tue ce dernier de 11 coups de couteau. Ils assassinent les époux Robert le 13 août en ensuite les époux Leveneur dans la nuit du 29 au 30 septembre 1909. Ils pillèrent de nombreuses habitations de Saint-Pierre et du Tampon, les cadavres des habitants assassinés faisaient ensuite l'objet de cérémonie de magie noire. Calendrin faisait boire le sang des victimes à ses complices, pour les rendre invulnérables. Selon certaines estimations officielles, la monstrueuse bande comptait à leur actif un nombre de meurtres proche de la douzaine.

La population du Sud est terrorisée. La bande fut finalement surprise lors de l'un de ses raids. Ses membres furent capturés, identifiés grâces aux objets qu'ils avaient abandonnés dans leur fuite.
Le 23 mai 1910, la bande et leurs sous-fifres sont renvoyés par arrêté de la chambre des mises en accusation devant la cour de Saint-Pierre.
Le 27 juin 1910 débute le procès. Le verdict tombe le 13 décembre 1910 à 15 h, Sitarane, Saint-ange et Fontaines sont condamnés à être décapités.
Le 20 juin 1911, Sitarane et Fontaine sont décapités à Saint-Pierre. Mais curieusement, le sorcier et chef de bande Calendrin sera gracié et mourra au bagne de Guyane, en 1937.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Réunion : l'affaire Sitarane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [974] Réunion
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» Union des Ecologistes pour la Normandie.
» pis, la réunion d'hier pour le CPE La Gatinerie....
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: