FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le directeur de l'INED reconnait la substitution de populati

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Le directeur de l'INED reconnait la substitution de populati   Lun 29 Jan 2007, 4:15 pm

Venu faire la promotion de son nouveau livre "le temps des immigrés" samedi 27 janvier dans Soir 3, François Héran, le directeur de l'Institut National d'Etudes Démographiques a annoncé le remplacement à terme de la population française par une population d'immigrés, si rien de change. Un entretien très intéressant et révélateur à plus d'un titre, qui s'en prend à plusieurs mensonges.

Les mensonges tombent, mais sans que cela ne dérange personne, et en premier lieu les menteurs eux-mêmes, politiques intellectuels et journalistes . Rappelons-nous qu'il y a deux ans à peine, un politicien en vue comme Jack Lang pouvait affirmer impunément qu'il "n'y a pas autant d'immigrés que cela". Deux ans plus tard, le directeur de l'INED en personne vient nous expliquer que dans un horizon de 100 ans, il ne restera peut être plus de français de souche de type blanc, et son corollaire mécanique : notre culture aura disparue. En effet jamais l'histoire n'a montré d'exemple de populations conquérantes adoptant les moeurs et la culture des "vaincus".

Mensonge numéro 1 : "Il n'y a pas tant d'immigrés que cela"

Partons du constat suivant : 17% des naissances actuelles ont lieu dans des familles originaires d'Afrique, du Maghreb et de Turquie. Ce chiffre est sous-estimé puisque les mariages mixtes ne sont pas pris en compte.

Or selon le directeur de l'INED, malgré le petit bonus de naissances en 2006, la tendance lourde veut que le potentiel de naissances futures diminue, ce qui entraînera mécaniquement la primauté de l'immigration dans la croissance de la population.

La posture de Mr.Héran est habile, il se borne à constater un déséquilibre et prend acte des tendances actuelles. Il appelle les politiques à préparer l'opinion publique à cette substitution de population.

" on ne peut pas prévoir l'immigration de demain (mais) la place de l'immigration sera plus importante que maintenant " " il y aura de plus en plus de décès, et il y aura moins de naissance car il y aura moins de femmes en age d'avoir des enfants, du coup le solde naturel énorme, le record qu'on vient de battre, 300000 naissances de plus que de décès, va fondre, va disparaître, et l'immigration sans le vouloir, sera en première ligne de la croissance de la population française. Je trouve que le débat politique ne nous prépare pas du tout à cette idée. "

Mensonge numéro 2 : l'immigration choisie de Mr Sarkozy constituerait une solution

Au passage, le directeur de l'INED s'en prend à l'immigration choisie chère à Nicolas Sarkozy, et qui lui permet de leurrer certains électeurs.

Mr. Héran s'est élevé contre l'idée que "l'immigration pourrait devenir secondaire dans la croissance de la population française, par exemple en privilégiant une immigration choisie au lieu d'une immigration subie. Cela ne marche pas, car l'immigration familiale, l'immigration d'asile reste très importante, qui accompagnent l'immigration de travail même sélectionnée."

Mensonge numéro 3 : les politiciens ne serait pas "myopes", et ne feraient pas tout pour masquer le débat sur l'immigration

Quid du métissage, chers à Sarkozy & Royal :

" Le brassage va continuer, ce n'est pas que je sois pour ou contre, c'est une question objective : l'immigration deviendra le premier moteur de croissance, alors forcément le brassage va progresser, et rien ne l'arrêtera, donc il vaut mieux s'y préparer que d'essayer de nier la réalité.

" le débat politique n'envisage pas du tout ce qui va se passer d'ici une génération, ce qui me frappe beaucoup dans l'ensemble du débat politique, c'est qu'il est assez myope de ce point de vue là. Le rôle du démographe n'est pas du tout d'interpeller les candidats ou de commenter l'élection présidentiellen, mais c'est d'essayer de faire en sorte que le regard puisse se porter plus loin, et essayer de faire en sorte qu'on puisse prendre en compte les données démographiques de base, les grandes lames de fond qui définissent la dynamique de la population. "

Notons face à lui le journaliste immigrationniste qui en introduction prétend que l'immigration constitue donc la solution au vieillissement. Les journalistes font de l'éditorial, tout va bien, nous sommes sur France 3.

En conclusion, on peut répondre à Mr. Héran, lorsqu'il parle du caractère inéluctable du phénomène. Il nous appartient de sauver notre héritage et notre culture, sans s'occuper des exhortations des pères la-morale du soit disant anti-racisme qui mentent depuis des décennies, ce que Mr.Héran sous-entend dans son discours. Par ailleurs, balayons le présupposé que la population ne devrait pas décroître. Il vaut mieux quelques générations d'hiver démographique que la catastrophe culturelle qui nous attend, quoi qu'en pense le MEDEF.

Rappelons que protéger sa culture n'est pas raciste, et que ce droit est même inscrit dans les chartes de l'Organisation des Nations unies. La solution ? Mr.Héran l'esquisse lui-même : il faut stopper le regroupement familial et réformer le droit d'asile. D'autre part, il faut revoir à la baisse les politiques familiales qui constituent finalement un appel d'air pour les immigrés.

Message à caractère informatif, et à destination des électeurs : "Ceux qui ont des oreilles pour entendre, qu'ils entendent".

Source : http://leconservateur.bafweb.com/index.php?2007/01/29/499-immigration-le-directeur-de-l-ined-reconnait-la-substitution-de-population

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le directeur de l'INED reconnait la substitution de populati   Lun 29 Jan 2007, 9:32 pm

Sans être le directeur de l'INED je m'étais déjà rendu compte depuis belle lurette que nous étions de plus en plus métissés ! cool

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le directeur de l'INED reconnait la substitution de populati   Mar 30 Jan 2007, 9:34 am

@Alexis a écrit:
En conclusion, on peut répondre à Mr. Héran, lorsqu'il parle du caractère inéluctable du phénomène. Il nous appartient de sauver notre héritage et notre culture, sans s'occuper des exhortations des pères la-morale du soit disant anti-racisme qui mentent depuis des décennies, ce que Mr.Héran sous-entend dans son discours. Par ailleurs, balayons le présupposé que la population ne devrait pas décroître. Il vaut mieux quelques générations d'hiver démographique que la catastrophe culturelle qui nous attend, quoi qu'en pense le MEDEF.

Rappelons que protéger sa culture n'est pas raciste, et que ce droit est même inscrit dans les chartes de l'Organisation des Nations unies. La solution ? Mr.Héran l'esquisse lui-même : il faut stopper le regroupement familial et réformer le droit d'asile. D'autre part, il faut revoir à la baisse les politiques familiales qui constituent finalement un appel d'air pour les immigrés.

Message à caractère informatif, et à destination des électeurs : "Ceux qui ont des oreilles pour entendre, qu'ils entendent".

Je partage ce point de vue. Je souhaite que la France demeure française et que l'Europe demeure européenne. Ce n'est pas une position raciste ou xénophobe : pourquoi serions-nous contraints de renoncer à nos cultures respectives, à nos traditions, à ce qui constitue notre patrimoine, notre richesse ? Je ne vois aucune raison d'y renoncer, mais je constate avec affliction que de nombreux politiciens, journalistes, artistes, animateurs culturels, enseignants ne souhaitent guère défendre nos valeurs et se résignent.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le directeur de l'INED reconnait la substitution de populati   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le directeur de l'INED reconnait la substitution de populati
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emission radio avec E. Vigne, éditeur et directeur de la NRF
» Rapport adresser monsieur le directeur general
» a monsieur le directeur des ressources humaines prime (pp)
» Le directeur du CHU de Caen démissionne
» substitution de moules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: