FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre   Lun 12 Fév 2007, 10:48 am

Source : http://www.lefigaro.fr/election-presidentielle-2007/20070212.FIG000000318_le_pacte_de_royaljoue_la_gauche_et_le_centre.html?gclid=CJ-D1PnEqIoCFQ2BUgod8ydzwg

Présidentielle 2007 | L'actu

Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre


MYRIAM LÉVY. PubliéLe 12 février 2007Actualisé le 12 février 2007 : 09h24

Dans un discours de près de deux heures, la candidate du PS a misé sur la présentation de son programme pour relancer sa campagne.


Citation :
« PLUS JUSTE la France sera plus forte », c'est le nouveau slogan de Ségolène Royal, dévoilé hier sur grand écran au moment où elle achevait son discours, dans la grande halle du Parc des expositions de Villepinte. Un discours très attendu, sur fond de baisse dans les sondages et de flottement dans la campagne. Royal, prudente, a donné des gages un peu à tout le monde, évitant les propositions qui froissent dans un discours de près de deux heures.


Un peu pour le projet PS, avec son smic à 1 500 euros, un peu pour les débats participatifs, qui doivent continuer, un peu pour les décentralisateurs, avec une régionalisation plus poussée, un peu pour les enseignants, un peu pour les jeunes, avec l'allocation d'autonomie, un peu pour les vieux, avec la revalorisation de 5 % pour les petites retraites. Un peu pour la gauche, un peu pour ceux qui cherchent autre chose que le projet socialiste.


« Plus qu'un programme, c'est un pacte d'honneur, un contrat présidentiel que je vous propose », a-t-elle lancé. Elle a repris quelques-unes des propositions qui ont fait son originalité par rapport au PS, comme l'assouplissement de la carte scolaire, les jurys citoyens ou l'encadrement militaire des jeunes délinquants. Mais elle est restée floue sur la réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité, qui avait mis en colère Jean-Pierre Chevènement. Et ne parle plus d'allonger le temps de présence des profs dans les établissements scolaires.


Pour la première fois, elle s'est intéressée à l'un des maux français : la dette « devenue insoutenable ». Les intérêts devenus la « deuxième dépense de la nation », les déficits sociaux qui ont « triplé », c'es la faute de la droite : « Voilà la France qu'ils nous laissent. » Mais elle se garde bien de dire comment la réduire et évite soigneusement le sujet de la fiscalité, qui la mit, il y a quelques semaines, en contradiction avec François Hollande. Proclamant sa « passion du service public », Royal promet de « donner un coup de jeune à cet État colbertiste, jacobin, centralisé à l'excès ». Elle veut « réduire le nombre des ministères » et « alléger le poids de nos administrations », mais ne dit pas si cela implique de réduire le nombre de fonctionnaires.


Royal s'est laissée gagner par l'émotion lorsqu'elle a évoqué la situation des jeunes dans les banlieues, où « rien, ou presque rien, n'a été fait » depuis les émeutes de novembre 2005. « Il y a urgence. J'ai la ferme volonté de prendre ce problème à bras-le-corps », affirme-t-elle, tandis que sa voix s'étrangle et ses yeux se mouillent. Et, le poing sur le ventre : « J'ai la volonté. Je l'ai là, chevillée au corps. Ce que je veux pour chaque jeune, c'est ce que je veux comme mère pour mes propres enfants. »


Une France « sans humilité mais sans arrogance »


En annexe de son discours, la candidate socialiste a fait distribuer hier son « Pacte présidentiel », un document contenant « 100 propositions pour que la France retrouve une ambition partagée, la fierté et la fraternité ».


Pour la première fois en meeting, Royal a aussi évoqué la place de la France dans le monde. « La France, c'est un paysage que nous aimons, c'est aussi une grande histoire, certes pas uniforme, mais avec ses moments sublimes, quelquefois ses abîmes, et, en arrière-plan, la grande lumière jamais éteinte de la Révolution française. » Sa politique étrangère sera basée sur le « multilatéralisme » et fera plus d'efforts pour l'Afrique, « sinon c'est la Chine qui prendra la place ». Une politique qui « renoue le dialogue avant qu'il ne soit trop tard » avec « la Syrie et même l'Iran », tout en rappelant qu'elle s'est prononcée « pour la plus grande fermeté » envers son régime. Une France « à la pointe de la vigilance sur le non-respect des droits humains, ou des droits de l'homme, comme on le voudra », a-t-elle affirmé, répondant aux critiques exprimées lors de son voyage en Chine. Qui tienne à la Russie « un langage de vérité », y compris sur la Tchétchénie. Une France qui agisse « sans humilité mais sans arrogance », « sans indulgence pour les dictateurs, quelle que soit leur couleur politique ».

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: ROYAL : un programme sans chiffres !   Lun 12 Fév 2007, 10:53 am

Source : http://tf1.lci.fr/infos/elections-2007/0,,3392511,00-devedjian-sur-royal-adieu-blair-bonjour-fabius-.html

J-69

Royal


La presse salue l'entrée en campagne de Royal

Citation :
Devedjian sur Royal : "Adieu Blair, bonjour Fabius"

Xavier Bertrand et Patrick Devedjian dénoncent le manque de structure dans le programme de Ségolène Royal.

Jean-Marie Cavada et Jean-François Copé insistent sur le coût des propositions de la candidate socialiste.

- le 12/02/2007 - 10h17

Bertrand : un programme sans "colonne vertébrale"

Le ministre de la Santé a déploré sur Canal + l'absence de "colonne vertébrale " dans le programme de Ségolène Royal. Il a indiqué avoir vu dans le discours de la candidate socialiste, "une addition, un empilement de propositions". Selon Xavier Bertrand, "ce qui a manqué, c'est à la fois le mode d'emploi et le financement". Il a par ailleurs regretté que la candidate socialiste n'ait évoqué ni la fiscalité, ni le financement des retraites dans ses propositions.

Devedjian : "adieu Tony Blair, bonjour Laurent Fabius"

Le député UMP des Hauts-de-Seine s'est déclaré lundi "déçu" du pacte présidentiel de Ségolène Royal, jugeant qu'il s'agissait là d'un "patchwork de propositions qui n'ont pas de cohérence, n'ont pas de souffle et n'ont pas une vision d'avenir". "La montagne de la démocratie participative a finalement accouché d'une souris", a-t-il poursuivi. Invité de RTL, Devedjian a estimé qu'au moment de sa désignation, la candidate socialiste représentait un espoir de changement pour la gauche. "Elle avait fait un hommage à Tony Blair et c'était l'occasion d'une vraie modernisation", a-t-il déclaré. Or pour ce proche de Nicolas Sarkozy, les propositions de Royal de dimanche, c'est "adieu Tony Blair, bonjour Laurent Fabius".

Cavada : "je plains la feuille de l'impôt"

Le député européen a estimé sur France 2 que les propositions de Royal risquent d'amener le déficit de la France dans une fourchette située "entre 80 et 110 milliards d'euros". "Vous connaissez l'avenir de ce pays, il est engoncé dans la dette jusqu'au cou. Et on en remet une louche", a déclaré ce proche de François Bayrou. Et Jean-Marie Cavada de conclure : "Je plains la feuille de l'impôt parce qu'il faudra bien que quelqu'un, un jour, rembourse cette dette".

Copé : pas de "chiffrage" du projet

Le ministre délégué au Budget a regretté lundi sur iTele, l'absence de "chiffrage" du projet de la candidate socialiste. "Quand je vois la liste du projet de Ségolène Royal, moi ministre du budget, j'ai arrêté d'essayer de chiffrer. Il y en a trop, il y en a tous les étages, je vois bien la difficulté pour elle. Premièrement elle n'a à aucun moment évoqué le chiffrage de son projet (...), mais surtout pas un mot en termes de fiscalité", a-t-il indiqué, se disant "effaré".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre   Lun 12 Fév 2007, 4:09 pm

D'une démagogie et d'une bêtise sans limite (sans parler des banlieus, je vais poster un article la-dessus)... Elle compte encore financer ça avec la croissance selon ses discours, mais elle ne fait rien pour la relancer ! Elle oublie que la dette s'est creusée surtout sous Mitterdant (multiplié par 5) qui a fait vivre la France au dessus de ses moyens ! Aucun politique ne semble comprendre la nécessité d'une politique d'austerité est nécessaire pour contrer la dette... En Belgique, je dois avouer que ça va mieux de ce coté la.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre   Lun 12 Fév 2007, 8:27 pm

Bah ! Elle empruntera à la Chine et aux États-Unis d'Amérique pour financer sa politique ! juif

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "pacte" de Royal joue la gauche et le centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» Charline s'est fait "agresser" à l'école
» problème pour allez faire " caca "
» Quelqu'un pourait me dire ce qu'est une "highlights"?
» Choix poussette tout terrain et une "bonne" coque???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: