FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Décès de Maurice PAPON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Décès de Maurice PAPON   Sam 17 Fév 2007, 11:08 pm

Source : http://news.fr.msn.com/Article.aspx?cp-documentid=3103280

AFP - samedi 17 février 2007, 21h09

Décès de Maurice Papon quatre ans après sa libération

Citation :
Maurice Papon, seul haut fonctionnaire français condamné pour complicité de crime contre l'humanité pour son rôle dans la déportation de Juifs de Bordeaux sous l'Occupation, est mort samedi à 96 ans, plus de quatre ans après sa libération, a annoncé son avocat Francis Vuillemin.L'événement
"Maurice Papon est mort samedi 17 février 2007 à 16H00", a précisé son avocat, en soulignant que "l'ancien ministre n'a jamais accepté sa condamnation du 2 avril 1998 par la cour d'assises de Bordeaux". Il est décédé pendant son sommeil, a-t-il précisé sur LCI, dans une clinique à Pontault-Combault, en Seine-et-Marne, selon une source policière.
Dans une déclaration à l'AFP, Benjamin Abtan, président de l'UEJF (Union des étudiants juifs de France) a souligné que si M. Papon "a pu mourir en toute quiétude, ce n'est pas le cas de tous ceux qu'il a envoyés à la mort".
"Le procès Papon a été un moment-clé dans la construction de la mémoire de la Shoah en France", a-t-il dit, en poursuivant: "on se souviendra de lui non seulement comme d'un criminel mais aussi comme d'un symbole de la responsabilité de l'Etat français dans la tentative de destruction des juifs d'Europe".
Maurice Papon, domicilié à Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne), avait été hospitalisé le 8 février pour une "insuffisance cardiaque" nécessitant une "intervention sur son pacemaker", et opéré mardi dans une clinique de Seine-et-Marne.
Me Vuillemin, qui avait participé à sa défense au moment du procès, avait indiqué que l'intervention s'était très bien passée et qu'il allait "mieux, se rétablissant progressivement" sous la surveillance des médecins.
Condamné en 1998 à 10 ans de réclusion, en fuite en 1999, il a été incarcéré pendant près de trois ans avant d'être remis en liberté le 18 septembre 2002 en raison de son état de santé. Il résidait depuis dans sa ville natale en grande banlieue parisienne, où il était suivi pour des problèmes cardiaques.
Avant d'être rattrapé par son passé de fonctionnaire sous le régime de Vichy, Maurice Papon a connu une longue carrière dans les plus hauts rouages de l'Etat, traversant tous les régimes de la IIIe à la Ve République.
Il a notamment occupé les postes exposés de préfet de Constantine (1956-58) pendant la guerre d'Algérie, et de préfet de police de Paris (1958-67) lors de la répression sanglante de la manifestation algérienne du 17 octobre 1961, sous le général de Gaulle.
Après un bref passage à la présidence de Sud Aviation (1967), il entame une carrière politique: en 1968, il est élu député UDR (le parti gaulliste de l'époque) du Cher, en 1971 maire de Saint-Amand-Montrond (Cher) --il le restera 12 ans-- et est nommé ministre du Budget dans le troisième gouvernement Barre (1978-81).
C'est en 1981, juste avant la présidentielle, que le journal satirique le Canard enchaîné publie des documents datés de 1943 et 44 signés de la main de Maurice Papon, l'impliquant dans la déportation de juifs bordelais.
Après 17 ans de bataille juridique, l'ancien fonctionnaire est renvoyé devant les assises de la Gironde en octobre 1997 pour un procès qui durera six mois, en raison notamment d'interruptions pour hospitalisation.
Après l'épuisement des recours qui induit le caractère définitif de sa condamnation, Maurice Papon a toujours clamé son innocence.
C'est ce qu'a rappelé son avocat, Me Vuillemin, en soulignant dans un communiqué: "La Cour européenne des Droits de l'Homme a condamné la France le 25 juillet 2002 pour n'avoir pas respecté les règles du procès équitable. Le 4 avril 2002, le Conseil d'État a déchargé Maurice Papon de la moitié des dommages et intérêts dus aux parties civiles pour les mettre à la charge exclusive de l'Etat".
Il a aussi fait valoir que "le Conseil d'État a rétabli l'ancien préfet de police du général de Gaulle dans ses droits à pension de retraite le 4 juillet 2003, avec effet rétroactif".
"Maurice Papon s'est battu jusqu'au bout et il est mort en homme libre alors qu'il s'apprêtait à livrer son dernier combat: l'action en réhabilitation", affirme l'avocat.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Colibri
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : Théâtre, Lecture
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Maruice Papon et sa légion d'honneur   Lun 19 Fév 2007, 6:38 am

J'ai lu ce jour que l 'avocat de Maurice Papon souhaite l'enterrer avec sa légion d'honneur (il était commandeur de cet ordre avant sa condamnation), je trouve personnellement qu'il s'agit d'un manque de respect total vis - à - vis des victimes de la déportation et de leurs familles. Cela est même inconcevable à mes yeux d'y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Colibri
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : Théâtre, Lecture
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   Lun 19 Fév 2007, 7:33 am

Citation :
PARIS (Reuters) - L'avocat de Maurice Papon a déclenché un début de polémique dimanche en disant vouloir faire enterrer son client avec la Légion d'honneur dont il avait été déchu après avoir été condamné pour son rôle dans la déportation des Juifs sous l'Occupation.
Le Parti socialiste a fait connaître son opposition à une telle démarche, de même que le député UMP Bernard Accoyer, tandis que la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie exprimait une position en demi-teinte et que Jean-Marie Le Pen se déclarait favorable à une telle requête.
L'avocat de Maurice Papon, Francis Vuillemin, a annoncé qu'il veillerait "personnellement" à ce que son client, condamné en 1998 pour complicité de crime contre l'humanité, soit enterré avec la croix de commandeur de la Légion d'honneur que lui avait remise le général de Gaulle.
Maurice Papon avait été exclu de l'Ordre de la Légion d'honneur en novembre 1999 après sa condamnation. Il avait été une nouvelle fois condamné en 2004 à 2.500 euros d'amende pour port illégal de cette décoration.
"Le Parti Socialiste considère qu'inhumer Maurice Papon avec ses insignes de commandeur de la Légion d'Honneur serait un geste blessant et déplacé à l'égard des victimes et familles de victimes de la déportation", déclare le PS dans un communiqué.
Pour le PS, "un tel geste ne viserait qu'à offrir à Maurice Papon une forme de réhabilitation posthume, voire de négation des faits graves et indignes dont il a été reconnu coupable."
Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, interrogé sur Radio J, est allé dans le même sens.
"Il est donc tout à fait choquant, d'une part parce que la justice s'est prononcée et d'autre part, compte tenu de ce qui est reproché - et qui est toujours aussi inqualifiable - à Maurice Papon, que son avocat annonce cette intention", a déclaré Bernard Accoyer.
ALLIOT-MARIE "MAL A L'AISE"
Il a laissé entendre que le président de la République devait intervenir formellement pour empêcher la chose.
"Je ne doute pas une seconde qu'en tant que grand chancelier de l'ordre de la Légion d'honneur, il (Jacques Chirac) veillera tout particulièrement à ce que, d'une part la loi soit respectée et surtout que rien ne vienne entacher cette distinction particulièrement emblématique de la République", a déclaré Bernard Accoyer en réponse à une question en ce sens.
Il n'a pas voulu dire si les autorités devaient aller jusqu'à l'interdiction de l'inhumation avec les insignes par la force. "Je ne doute pas que tout sera fait pour que l'honneur de cet ordre soit respecté", a-t-il simplement déclaré.
Michèle Alliot-Marie a estimé dimanche que Maurice Papon n'était plus commandeur de la Légion d'honneur, sans pour autant demander un contrôle visant à éviter qu'il soit enterré avec cette distinction.
"Tout ceci me met assez mal à l'aise, a déclaré la ministre de la Défense interrogée sur Europe I dans l'émission "Le grand rendez-vous". "Je considère que la mort, c'est une question vraiment privée. Ce type de polémique ne me paraît pas satisfaisant."
"La République a fait ce qu'elle devait faire. Il y a eu procès. Il y a eu une décision de justice. A la suite de la décision de justice, la République a décidé de retirer la croix de commandeur de la Légion d'honneur de Maurice Papon. Il n'est plus commandeur de la Légion d'honneur. C'est tout. Ensuite, ouvrir les cercueils, c'est quelque chose qui pour moi me déplaît", a ajouté la ministre gaulliste.
Jean-Marie Le Pen s'est montré plutôt favorable à la requête de l'avocat de Maurice Papon.
"Il me paraît que les décorations qu'on a gagnées, qu'on a méritées, je ne vois pas ce qui pourrait vous empêcher, surtout quand on est mort... Ce serait un geste vraiment petit, vraiment bas que d'empêcher la famille de Maurice Papon de lui rendre ce dernier hommage", a déclaré le président du Front national dans le cadre de l'émission Le Grand Jury sur RTL et LCI.
Citation :

Source

http://fr.news.yahoo.com/18022007/290/controverse-sur-l-inhumation-de-maurice-papon-avec-sa-legion.html
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   Lun 19 Fév 2007, 9:24 am

Fervent Bonapartiste, je pense que cette histoire de légion d'honneur est une vaste "couillonnade"...
Papon a été destitué de cette décoration, ou plutôt de cette reconnaissance morale, car la légion d'honneur n'est pas un hochet de métal mais le salut de la nation...En lui retirant officiellement après sa condamnation, ce n'est que lui laisser un bout de métal sans valeur aujourd'hui...Qu'importe le cordon rouge, c'est l'Histoire qui l'a jugé, une fois encore qu'on l'enterre avec son ours en peluche (vert de gris) ou sa breloque dorée n'a que peu d'importance...Elevons le débat...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   Lun 19 Fév 2007, 9:29 am

En effet, combien d'anciens SS ne se sont-ils pas fait enterrer avec leurs Croix de Fer ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   Lun 19 Fév 2007, 10:27 am

Très juste...Car la croix de fer était eminemment respectable, et pourtant effectivement les SS en profitèrent très largement, dans des circonstances un peu analogues à la remise de la Légion d'honneur de Papon, quoi que...
une fois encore, faire partie de l'ordre de la Légion d'honneur est plus honorifique que matériel...Cette croix de Papon est un peu une coquille vide...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   Lun 19 Fév 2007, 10:32 am

On oublie souvent que c'est DE GAULLE qui a blanchi PAPON après la guerre, qui en fit son Préfet, qui lui décerna la Légion d'Honneur et qui ferma les yeux sur les ratonnades sanglandes de Paris en "couvrant" PAPON ! Dans ce cas, il fallait la lui laisser (sa Croix) et le laisser libre de se faire enterrer avec !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Savinien
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 62
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : guindaille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   Lun 19 Fév 2007, 4:17 pm

Heu la Croix de Fer n'est en rien l'équivalent de la Légion d'Honneur. La croix de fer ne récompense que des actes militaires et les personnes portant cette croix peuvent encore l'exhiber à condition que n'y figure pas le Swatiska.

La Légion d'Honneur elle est devenue au fil du temps une récompense fort banale ... Quand on pense que le mari de Georges Sand la demanda pour être un cocu héroïque !

Maintenant, que l'on enterre Papon avec ou sans sa croix ne change pas grand chose : on connait le personnage !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cerclesaintlouis.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décès de Maurice PAPON   

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès de Maurice PAPON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Saint Maurice d'Etelan FENESTRE
» Rouen, acte de décès de Nicolas MIRBECK, an IV (1795)
» Décès du père de notre collègue ATTIOUI à DTM
» Archives départementales - Inventaire après décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: