FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les janissaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Les janissaires   Dim 25 Fév 2007, 11:27 pm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Janissaire

Les Janissaires (en turc « Yeni Çeri », littéralement « nouvelle milice ») sont, à l'apogée de l'Empire ottoman, l'élite de l'infanterie.

La création de ce corps d'armée janissaire répond aux ambiguïtés concernant l'application de la charia et les réalités de la conquête ottomane amorcée sous Orhan. Si la charia interdit la réduction en esclavage d'enfants et d'hommes musulmans, les esclaves chrétiens, capturés très jeunes, formés et islamisés contournent le problème dogmatique. De plus l'armée ottomane héritière des traditions militaires turco-mongoles ne possédait pas d'infanterie, les janissaires forment donc l'épine dorsale de l'armée et prouvent leur valeur, notamment à la bataille de Nicopolis en 1396 contre la croisade hongroise.

Créé en 1334 par Orhan, le deuxième sultan ottoman, le corps des janissaires était exclusivement composé d'enfants chrétiens, soit prisonniers de guerre, soit recrutés dans les tribus à raison d'un fils sur cinq. Cette pratique était appelée devchirmé ("cueillette" en turc). Les janissaires pouvaient donc être issus de familles chrétiennes grecques, bulgares, serbes, russes, ukraniennes, roumaines, albanaises, hongroises, arméniennes ou géorgiennes.

L'empire faisait ainsi d'une pierre quatre coups :

renforcer son armée ;
affaiblir ses sujets chrétiens potentiellement insoumis ;
éviter de recruter dans le cœur de sa population musulmane ;
convertir à l'islam ces soldats, et ainsi essayer d'accélérer la conversion totale de la population. Le seul exemple de réelle réussite sont les Albanais, catholiques et orthodoxes avant la conquête ottomane et aujourd'hui musulmans à 75 %. Un contre-exemple est Vlad III l'Empaleur Dracula qui massacra des milliers de Turcs pour, dit-on, se venger de son passage dans cette milice.
Les janissaires acquirent rapidement un rôle de « garde prétorienne », avec les implications politiques afférentes (notamment dans les crises de succession). Ils devinrent un pouvoir au sein même de la Cour du sultan, et les réformes décidées par le sultan ne touchaient jamais leurs privilèges. Quand le sultan Selim III voulut les supprimer, il fut assassiné. La volonté du sultan Mahmud II de moderniser son armée entraîna une rébellion des janissaires. Le sultan les fit exécuter (1826) et leur institution fut dissoute. Les janissaires étaient redoutés des armées occidentales car ils maniaient aussi bien le mousquet que le sabre.

Les janissaires furent présents en Algérie où, par mariage avec des femmes indigènes, ils donnèrent naissance à la communauté des Kouloughlis (du turc qul oghlu : fils d'esclave).

Leur symbolique et leurs grades étaient associés à la cuisine ; les officiers portaient une louche dans leur coiffe, la soupière sacrée était révérée (les infidèles la touchant étant exécutés pour sacrilège, la renverser étant signe de révolte), et le sultan était appelé "père nourricier". La bannière des janissaires était surmontée d'une main en or tenant un exemplaire du Coran écrit par un personnage historique.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
 
Les janissaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: L'époque contemporaine-
Sauter vers: