FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Origine du national-socialisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptyVen 02 Mar 2007, 9:51 pm

L'Education Nationale apprend toujours à ses élèves l'origine du National-Socialisme. Mais quelle origine leur apprend-on ? En fait, les professeurs d'histoire-géo ne vont jamais plus loin que Adolf Hitler et son livre "Mein Kampf". Et les élèves apprennent gentillement que Hitler a créé le National-Socialisme. Et ils apprennent gentillement que "Mein Kampf" est la genèse du NSDAP. Sauf que tout le monde sait très bien que l'Education Nationale a la fâcheuse habitude d'omettre des épisodes entiers de l'Histoire. La véritable source de la pensée national-socialiste n'échappe pas à cette règle. Le National-Socialisme tire, en réalité, ces racines bien plus profondément qu'on ne le croit.

En réalité, le National-Socialisme a été travaillé et façonné par des sociétés secrètes allemandes du début du XXème siècle et du XIXème siècle. La plus proche du NSDAP était la célèbre Thule-Gesellschaft (en français : Société de Thulé), créée en 1918 par le baron Rudolf von Sebottendorf, qui se définissait comme le précurseur de l'idéologie développée par Hitler. La Société de Thulé était un rassemblement de Franc-Maçons. Elle développa et popularisa la théorie de la Race Aryenne. La Société était virulemment antisémite et raciste. Elle prônait le Pangermanisme. Ces membres étaient paganistes, mais plus ésotériques et occulistes q'autres choses. La Société de Thulé, farouchement opposé à la République de Weimar, qu'elle accusait d'empêcher l'action de race aryenne supérieure de dominer le monde, et de favoriser l'accès de la race inférieure juive au pouvoir. Elle se basait sur le Protocole des Sages de Sion (faux traité qui avait pour but de faire croire au monde l'existence d'un complot juif pour dominer le monde) pour justifier sa pensée. Le symbole de la Société de Thulé est la croix d'Odin qui inspira la croix gammée à Hitler. Ce dernier rejoignit l'ordre après la Première Guerre Mondiale. Il sera suivi notamment de Hermann Göring. Outre l'idéologie, certains concepts (celui du IIIème Riech) et symboles (croix gammée), Hitler copia de la Société de Thulé le salut nazi, qui n'est, en fait, pas copié du salut fasciste de Mussolini. Mais il prit aussi la phrase de salut : il transforma "Heil und Sieg" en "Sieg, Heil" ou début, puis en "Heil, Hitler ! ". La Société de Thulé pourrait même être à l'origine de l'idée de "solution finale".

La Société de Thulé a donc été le précurseur et l'idéologue du Parti Nazi. Mais les penseurs de la Société de Thulé n'ont pas eux-mêmes développés cette pensée qui leur est antérieure. En effet, parmis le précurseur de l'ésotérisme nazi, on peut nommer Guido von List (1848 - 1919) qui travailla une grande partie de sa vie sur la mythologie nordique. Il travailla notamment sur les anciennes runes. Il développa également la théorie de la race aryenne repris par la Société de Thulé.

La Société de Thulé, qui copia le travaille de Guido von List, ne se doutait sûrement pas que Guido von List lui-même n'était pas l'inventeur de la pensée paléo-nazie. En effet, il s'inspira de deux penseurs du début du XIXème siècle : il s'agit d'une part de Helena Blavatsky (1831 - 1891), originaire d'une prestigieue famille russe, qui, à travers ces voyages développa l'ésotérisme, mais d'une plus grande part de Houston Stewart Chamberlain, un Anglais de langue allemande, qui travaillait sur la théorie de la race aryenne, perfectionnée par Guido von List. Cette perfection inspirera Hitler. Elle pétendait que la race aryenne englobait les Celtes et les Germains, mais que les Germains se différenciait des Celtes par leur pureté.

Pour remonter plus loin, Chamberlain n'est pas lui-même le créateur de l'Antisémitisme et de la supériorité de la race aryenne, puisqu'il s'est inspiré des travaux du Français Joseph Arthur de Gobineau (1816 - 1882). Ce dernier fut un des principaux fondateurs de la théorie d'une race supérieure, et fut un ami de Richard Wagner, célèbre compositeur antisémite allemand, devenu un emblême des Nazis.

Texté fait par un intervenant de FoPo.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptySam 03 Mar 2007, 2:43 pm

C'est tellement évident mais aussi tellement politquement incorrect que de dire la vérité ! ^^

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Origine du national-socialisme Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Savinien
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 62
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : guindaille
Date d'inscription : 13/02/2007

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptySam 03 Mar 2007, 4:00 pm

Citation :
C'est tellement évident mais aussi tellement politquement incorrect que de dire la vérité ! ^^

Hoo, il ne faut pas voir le mal partout, les profs d'histoire n'ont qu'un temps limité donc ils simplifient.

Il est tout de même à noter que si la filiation entre Hitler et Chamberlain est évidente, si plusieurs membres de national-socialisme furent membre de la société de Thulé, établir une filiation directe est, j'estime, aussi faire un raccourçi.
L'hitlérisme (il existe une autre branche du N-S, le strasserisme) est un amalgame parfois incohérent de toutes une série d'idées fort présente en Allemagne à cette époque.
- Le pangermanisme au nom duquel se crée le IIième Reich (le kaiser est kaiser des allemands et non de l'Allemagne). Le passage dans l'armée d'Hitler, la volonté avec laquelle il a voulu s'engagé (il fut réformé en Autriche et du passer en Bavière).
- Les doctrines raciales de supériorité de la "race" allemande. Oui bien que Gobineau (repris par Chamberlain) soit le premier qui ait réellement théorisé la chose, cette idée est inhérente à la noblesse, surtout le junkers prussien. Hitler fréquentait peut-être Thulé mais aussi Ludendorff.
- L'antisémitisme, il commençe réellement avec la révolution industrielle mais trouve ça sourçe dans les Lumières ou il prend le pas sur l'antijudaïsme (on ne hait plus le juif en temps que peuple dé¨çide qui refuse d'ouvrir les yeux mais en temps que race). Il est présent dans toutes les couches de la population et est exacerbé par la guerre, la pauvreté. Hilter a été sur le pavé.
- Une aversion de toute forme de démocratie, là encore, c'est un sentiment partagé par un grand nombre, à gauche comme à droite. Ce sentiment est renforçé par l'insuffisance de la république de Weimar et la classe des junkers.
- Une aversion du communisme : partagé par toute la bourgeoisie,renforçé par la violence des groupes rouges et la défaite.
- Arianisme, c'est un trait commun du romantisme, il y a von List mais surtout Wagner qui le popularise au travers de sa tétralogie. Là Hitler (fervent de Wagner) ne semble pas avoir donné dans l'ésotérisme à l'inverse d'Himmler. Il semble plutôt qu'il n'ait utilisé ses légendes qu'à des fins de propagandes, pour soutenir son pangermanisme et son racisme. Il n'hésite d'ailleurs pas à mêler arianisme et le mythe des chevaliers teutoniques, il en fait un peu une soupe.
- Mythe du vieux monde pourri qu'il faut changer. Là c'est l'apanage de la jeunesse !

Voilà pourquoi je pense que déclarer l'hitlérisme issu directement de la société de Thulé soit exagéré. Hitler et sa clique y ont certes pêchés des idées mais certainement pas l'entièreté de leur idéologie.

Ce qui vient achever cette idée est sans conteste la personne d'Otto Strasser. La doctrine qu'il sort n'a pratiquement rien à voir avec les mythes prônés par Thulé. Il s'agit davantage d'une association de socialisme et de nationalisme (sans antisémitisme ni ambitions dominatriçes extraterritoriales).

Il semblerait plutôt que le fil conducteur qui donna naissance à l'hitlérisme soit le "diktat de Versaille" auquel Hitler va tout rattacher => c'est de la faute des communistes et des juifs (nombreux dans les rangs), le régime de Weimar a osé accepter ces conditions etc.
Son pangermanisme sera quant à lui dévellopé par Wagner dont il est friand.

Enfin je simplifie, sinon j'en ai pour la nuit lol !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cerclesaintlouis.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptySam 03 Mar 2007, 6:56 pm

Je reviens juste la-dessus :

- Les doctrines raciales de supériorité de la "race" allemande. Oui bien que Gobineau (repris par Chamberlain) soit le premier qui ait réellement théorisé la chose, cette idée est inhérente à la noblesse, surtout le junkers prussien. Hitler fréquentait peut-être Thulé mais aussi Ludendorff.[/size]
Faire de Gobineau un des inspirateurs du nazisme est un peu fort. Je crois qu'il faudrait relire ce qu'il a écrit sans parti prit, et en fonction de l'époque. J'avais lu un article sur lui, bien qu'il critiquait certains points, disaient qu'il ne fallait pas le voir comme le théoricien de la race aryenne supérieure.

Enfin Hitler haissait la noblesse prussienne, encore très royaliste et traditionnaliste, qui tenta de l'assassiner en 44.

Sinon nous sommes d'accord. Il est réducteur de dire que Mein Kampf est la bible du national-socialisme, autant dire que Thulé est l'origine est réducteur.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Savinien
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 62
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : guindaille
Date d'inscription : 13/02/2007

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptySam 03 Mar 2007, 8:11 pm

En fait Gobineau n'est pas dangereux s'il est pris sans anachronisme. Il tente seulement de démontrer (si mes souvenirs sont bons) que la noblesse a droit à des privilèges car elle est d'une race supérieur issue des Franc alors que le peuple lui est issu des celtes et donc destinés à être gouvernés. C'était une autre époque, il ne s'agissait pas de justifier le droit de tuer et déposséder mais le droit de diriger et d'avoir des privilèges.
Il est donc vraiment très éloigné des théories d'Adolf ou Chamberlain. Gobineau c'est ;"nous ne sommes pas du même monde mon cher", Adolf c'est ;" sous-m****, j'vais te crever".

Cette optique Gobineau est restée encrée dans une bonne partie de la noblesse prussienne ... Evidement, quand l'on se prétend supérieur, on tombe vite dans l'excès.

Enfin si mes souvenirs ne me trompent pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cerclesaintlouis.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptySam 03 Mar 2007, 9:45 pm

Je dois relire mes sources également. ^^

Mais finalement sa thèse existait aussi en France. En 1789, on haissait le noble d'origine Franque et l'on glorifiait le Français, ancêtre de gaulois. Les divinités paiennes qui sont parfois représentées sont toutes brunes, aucune n'est blondes !

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme EmptySam 03 Mar 2007, 10:39 pm


_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Origine du national-socialisme Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Origine du national-socialisme Empty
MessageSujet: Re: Origine du national-socialisme   Origine du national-socialisme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Origine du national-socialisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: Les 20e et 21e siècles-
Sauter vers: