FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Ven 09 Mar 2007, 6:44 am

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/politique/20070308.FAP8672/sarkozy_fustige_la_strategie_de_limmobilisme_de_bayrou.html

Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de Bayrou

AP | 08.03.2007 | 23:50

Citation :
Nicolas Sarkozy réplique à l'ascension de François Bayrou. Le candidat UMP a fustigé jeudi soir la "stratégie de l'immobilisme" de son rival UDF, qu'il a opposée à sa propre "stratégie de changement pour la France" lors de l'émission "A vous de juger" sur France-2.

Alors que Jacques Chirac doit annoncer dimanche sa décision, Nicolas Sarkozy a espéré que sa position "aura du poids" dans la course à l'Elysée.

Invité pour la deuxième fois en trois mois de cette émission de dialogue avec les Français, le ministre de l'Intérieur a détaillé pendant deux heures son projet. Dans un nouvel appel du pied à l'électorat du Front national, il a promis de faire voter dès juillet une nouvelle loi sur l'immigration pour "encadrer" le regroupement familial.

Ce texte poserait "trois conditions" pour qu'un étranger résidant en France puisse faire venir sa famille: un logement, un travail pour la faire vivre et l'apprentissage avant de venir de "rudiments de français", a expliqué le candidat UMP.

Nicolas Sarkozy a précisé que ce texte figurerait parmi les lois votées lors d'une session extraordinaire du Parlement qu'il convoquerait en juillet. Les autres textes porteraient sur l'exonération des charges sociales et de l'impôt sur les heures supplémentaires, la déduction de l'impôt sur le revenu des intérêts des emprunts pour l'acquisition d'un logement, le service minimum dans les transports et le doublement des peines pour les multirécidivistes.

Le ministre de l'Intérieur compte sur ces engagements précis pour se distinguer de Ségolène Royal et François Bayrou, alors que l'écart se resserre, dans les sondages, avec ses deux concurrents.

"Je veux que les Français tranchent", a-t-il dit, rappelant le "faux débat" de 2002. "Il y a des décisions, il faudra les prendre. C'est bien ce que je fais comme ministre de l'Intérieur. Je vais le faire au service de la France, des Français."

Nicolas Sarkozy a également précisé ses intentions sur le gouvernement d'ouverture qu'il entend former. Il a ainsi promis une "équipe soudée avec des personnalités qui viendraient d'autres formations politiques que la formation politique majoritaire" et un nombre limité de ministères, dont un ministère de l'Immigration et de l'identité nationale. En cette journée internationale des femmes, il s'est engagé à former un gouvernement paritaire. Evasif sur le Premier ministre qu'il nommerait, il a concédé avoir "envie de travailler" avec François Fillon, Jean-Louis Borloo ou Michèle Alliot-Marie.

Nicolas Sarkozy a opposé la précision de sa démarche à celle de l'UDF François Bayrou, qui veut gouverner avec des personnalités issues de la droite et de la gauche. "Dans ce système-là, les Français doivent comprendre que c'est l'immobilisme garanti", a-t-il lancé, mettant en garde contre le risque d'un gouvernement à l'italienne avec "109 ministres et 11 partis dans la coalition". Car "celui qui dit 'non' est toujours plus fort que celui qui dit 'oui'".

"Et si ce gouvernement où il y a tout le monde rate? Qu'est-ce qui reste comme solution pour les Français? Jean-Marie Le Pen ou Arlette Laguiller?", s'est encore interrogé le candidat. Il s'est aussi demandé pour qui les Français allaient voter lors des élections législatives qui suivront la présidentielle.

En comparaison, le candidat UMP s'est montré plus indulgent pour son adversaire socialiste Ségolène Royal. Confronté aux images d'un débat avec elle en 1993, il a certifié que c'était "plutôt un compliment quand on dit d'une femme qu'elle n'a pas changé". "C'est vrai que dans le compassionnel, je peux être battu, mais je ne pense pas que les Français jugent à cela", a espéré le candidat.

Nicolas Sarkozy compte aussi, sans le clamer trop fort, sur le soutien de Jacques Chirac. Alors que le chef de l'Etat devrait annoncer dimanche soir sa décision de ne pas se représenter, le candidat, à cent lieues de la "rupture" qu'il prônait encore il y a peu, a jugé "incontestable" que l'avis présidentiel, dont il a précisé avoir été informé, "aura du poids". Mais il n'a pas voulu en dire davantage pour ne pas paraître lui forcer la main. AP

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Ven 09 Mar 2007, 9:18 am

Que dire...Il a été brillant, une fois de plus...Franchement je ne vois pas comment on pourrait préférer les "discours" (je ne parle pas de projets il n'en ont pas) des autres candidats...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Ven 09 Mar 2007, 11:56 am

Les autres sont gentils mais ... ! balance

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Ven 09 Mar 2007, 2:55 pm

Le discours :

Citation :
Dans un nouvel appel du pied à l'électorat du Front national, il a promis de faire voter dès juillet une nouvelle loi sur l'immigration pour "encadrer" le regroupement familial.

La réalité :

Citation :
Nicolas Sarkozy a acheté le soutien d'Enrico Macias avec des promesses de régularisations d'enfants sans papier.

http://www.renovation-democratique.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=313

Bref, il dit quelque chose, il fait l'inverse... Chirac lui au moins ne faisait rien !

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 2:13 pm

C'est du grand n'importe quoi... Vous avancez ce pour quoi vous n'êtes même pas capable d'apporter un commencement de preuve ; finalement si la campagne présidentielle est tellement de bas étage, c'est à cause de ce type d'arguments puisé dans le canard enchaîné ou des journaux directement à la solde de partis d'opposition...De toute façon ce ne sont pas les peoples qui font gagner une élection, il n'y a que les socialistes pour croire à des âneries pareilles...Vous savez parfaitement qu'Internet est une poubelle à désinformation, non policée, et que chacun peut difâmer à sa guise...Je vous croyais au dessus de ce genre de fange médiatique.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 2:51 pm

@Ti' Breton a écrit:
C'est du grand n'importe quoi... Vous avancez ce pour quoi vous n'êtes même pas capable d'apporter un commencement de preuve ; finalement si la campagne présidentielle est tellement de bas étage, c'est à cause de ce type d'arguments puisé dans le canard enchaîné ou des journaux directement à la solde de partis d'opposition...De toute façon ce ne sont pas les peoples qui font gagner une élection, il n'y a que les socialistes pour croire à des âneries pareilles...Vous savez parfaitement qu'Internet est une poubelle à désinformation, non policée, et que chacun peut difâmer à sa guise...Je vous croyais au dessus de ce genre de fange médiatique.

Donc vous insinuez que je diffame ? C'est pourtant clair : il se dit contre l'immigration, mais naturalise des sans papiers pour faire plaisir à une partie de son électorat... Evidament rien n'est dit dans les média puisqu'il les controlle ou presque ! Il ne me reste plus qu'internet pour trouver des infos un tant soit peu objective sur Sarko !

Désolé Ti'Breton mais vous devez être l'un des seul à ne pas encore avoir vu que Sarkozy fait exactement l'inverse de ce qu'il dit. Même sa porte parole le dit ! Sans parler qu'il trafique ses chiffres sur la criminalité... Il y a tellement de chose contre lui, je me demande comment certain peuvent encore le soutenir !

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 3:17 pm

En même temps je comprend votre aversion pour internet : c'est la seul source que ne controlle pas encore Sarkollabo. D'ailleurs, si on en crois Renaud Donnedieu de Vabres, l'internet Français risque de ressembler à l'internet chinois...

Citation :
Installé rue de Valois depuis 2004, le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres a indiqué son souhait de rester en place sous le prochain gouvernement. Pour y faire quoi entre 2007 et 2012 ?

Difficile de laisser la place occupée autrefois par André Malraux. Renaud Donnedieu de Vabres, nommé ministre de la Culture par Jean-Pierre Raffarin en 2004 et confirmé dans ses fonctions par Dominique de Villepin, aimerait rempiler. "Oui, je souhaite rester ministre de la culture. J'ai exercé cette fonction avec passion", confie le ministre au journal Le Monde, en concédant que "c'est sans doute le ministère le plus difficile".

Paraît-il traité de nul par Jean-Louis Debré ou d'incompétent par l'industrie culturelle, le ministre de la Culture RDDV accumule les critiques : passage en force d'une loi DADVSI inapplicable en partie censurée par le Conseil constitutionnel (votée avec la plus courte majorité de l'histoire de la législature), non publication de décrets promis, circulaire imprécise, échec de conciliation des FAI et du monde du cinéma, vote d'une loi passéiste sur la télévision du futur,...

Concrétiser un rêve : contrôler l'information sur internet

S'il est reconduit sous une ère Sarkozy, Donnedieu de Vabres s'attaquera en force à son nouveau dessein : le contrôle de l'information sur Internet. Avec l'aide de l'actuel ministre de l'intérieur, le ministre de la Culture a en effet commencé à concrétiser le projet dont il avait dessiné les contours il y a un an : s'attaquer "au problème de la presse et de l'Internet". En effet après avoir assez largement conduit à l'insécurité juridique des créateurs de logiciels de P2P, qui permettent une diffusion démocratique des contenus (démocratique au sens le plus littéral : le pouvoir de diffusion donné à ceux-là mêmes qui reçoivent l'information), RDDV et Nicolas Sarkozy ont multiplié les assaults à l'égard de l'information citoyenne pendant les dernières semaines de la législature. En particulier à partir de trois actions distinctes et complémentaires :

Tout d'abord, le rapport de l'ancien président de France Télévisions Marc Tessier est arrivé sur le bureau du ministre en février 2007. Il avait été mandaté pour étudier les conditions du développement de « la presse face au numérique ». Dans son rapport, Marc Tessier propose de donner un statut aux journalistes citoyens, calqué sur le statut du correspond local de la presse. Le statut serait décerné aux bloggeurs selon qu'ils respectent ou non selon certains critères déontologiques... et selon qu'ils publient ou non leurs écrits sur des sites animés par une « rédaction professionnelle ». Ces sites où officient les « vrais professionnels » pourraient se voir décernés un label, « particulièrement utile à destination des jeunes générations pour leur apprendre, dès leur scolarité, à mettre en perspective ce qu'ils trouvent sur Internet ». Le grand retour des médias officiels. « La réaction des internautes, difficile à anticiper, pourrait bien être négative », se méfie le rapporteur. Sans blague. Non seulement le sceau permettrait de dévaloriser par effet d'impression négative les contenus non labellisés (ce qui est en soit une forme de censure), mais en plus il donnerait des avantages juridiques, sociaux et fiscaux aux sites labellisés.

Deuxième événement, un projet de décret révélé en janvier par l'association Odebi, et qui vise la création d'une « Commission nationale de déontologie des services de communication au public en ligne ». La Commission doit garantir « l'effectivité et l'indépendance de la grille de classification des contenus et des services multimédias mobiles ». Coïncidence troublante, la Commission prévue aurait la possibilité de décerner des « labels de confiance » aux services de communication en ligne. Les hébergeurs, éditeurs et autres prestataires qui se comportent en bons petits soldats seront ainsi gratifiés du sceau officiel, tandis que les autres verront la suspiscion s'abattre sur eux. Reporters Sans Frontières, qui a plus l'habitude de se battre en Chine qu'en France, s'en est bien sûr ému. « Nous craignons que les prestataires de services soient poussés à censurer abusivement leurs contenus pour préserver leur label », a indiqué l'association.

Troisième et dernier événement, le projet de loi sur le renforcement de la prévention contre la délinquance, de Nicolas Sarkozy. Entre autres mesures le texte s'est vu amendé d'une disposition à l'encontre du happy slapping, cette pratique qui consiste à commettre une violence plus ou moins prononcée contre un individu et à filmer l'acte en vue de le diffuser en vidéo. Celui qui filme et celui qui diffuse la vidéo sont désormais spécifiquement visés par la loi et passibles de 5 ans d'emprisonnement. Le texte est déjà dangereux en ce qu'il fait peser un risque sur le diffuseur de la vidéo, qui peut ne rien avoir à faire avec l'auteur de l'acte, mais en plus il prévoit une exception pour les seuls « journalistes professionnels », qui se voient dotés d'une protection juridique spéciale derrière laquelle ne peuvent pas se protéger les journalistes amateurs de la blogosphère. La presse officielle sponsorisée par l'Etat à travers une TVA réduite est ainsi à nouveau favoriser au détriment de la presse nouvelle.

Le couple Sarkozy/RDDV veut créer de nouvelles ficelles pour diriger l'information en ligne, sur lesquelles il pourra tirer pour orienter l'information de telle ou telle manière. Cette vision de la société de l'information, du contrôle de l'expression démocratique, est bien au centre des élections de 2007. Car ce qui n'a pu être achevé sous l'ère Chirac pourra être considérablement développé dans les cinq années qui s'ouvrent...

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 3:53 pm

Alexis je ne parle pas de diffamer mais de colportage d'informations qui, si je ne m'abuse, proviennent de l'Inégalable "Humanité"...
Que Nicolas Sarkozy ne soit pas un modèle de rigorisme dans ses interventions, je pense que chacun en admettra la véracité, comme celle concernant l'ensemble des candidats à l'Election présidentielle depuis que le suffrage universel existe en France...
De là à verser dans des "combinazione" si facilement identifiables, accordez lui au moins l'intelligence de les éviter alors qu'il caracole dans les sondages en se sachant épié par les médias (le mot caracoler est un peu fort mais bon...)
Enfin Alexis, malgré tout le respect que je vous dois, je ne crois pas avoir de leçon à recevoir en terme de bonne tenue de nos politiques de la part du régime Belge et de ses truculents descendants et ministres...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 4:25 pm

Va encore pour la famille royale, mais les ministrs belges ... !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 4:54 pm

Très juste Stans, épargnons la famille, il y a assez à dire sur les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 7:35 pm

@Ti' Breton a écrit:
Alexis je ne parle pas de diffamer mais de colportage d'informations qui, si je ne m'abuse, proviennent de l'Inégalable "Humanité"...
Que Nicolas Sarkozy ne soit pas un modèle de rigorisme dans ses interventions, je pense que chacun en admettra la véracité, comme celle concernant l'ensemble des candidats à l'Election présidentielle depuis que le suffrage universel existe en France...
De là à verser dans des "combinazione" si facilement identifiables, accordez lui au moins l'intelligence de les éviter alors qu'il caracole dans les sondages en se sachant épié par les médias (le mot caracoler est un peu fort mais bon...)
Enfin Alexis, malgré tout le respect que je vous dois, je ne crois pas avoir de leçon à recevoir en terme de bonne tenue de nos politiques de la part du régime Belge et de ses truculents descendants et ministres...

Voila pourquoi je ne suis pas démocrate : à quoi bon soutenir quelqu'un si les gens ne sont jamais content... D'ailleurs nous parlons de Sarko ici, pas de nos politiciens...

Aucune des sources ne vient de l'Huma. Je dois aller soit sur des sites politiquement non correct, bien que je retrouve la même chose en tapant sur google. Sarkozy ose accuser Bayrou d'immobilisme, mais qu'à il fait en 5 ans, sinon des promesses ?

Epié par les médias ? Quand il dit que Al Quaida est composé de chiite (pour un ministre de l'intérieur ça le fait mal), le seul endroit ou j'ai accès à l'info est dailymotion, en cherchant ladite vidéo.

Donc Sarko est bien Chirac en pire. Je soutiendrais n'importe qui (même la gauche) contre cet hypocrite...

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   Sam 10 Mar 2007, 10:11 pm

Sarkozy sur France 2 : surréaliste selon Dupont-Aignan
Hier dans l'émission "A vous de juger", Nicolas Sarkozy a proposé de créer un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale. Nicolas Dupont-Aignan a déploré qu"'on prenne les Français pour des imbéciles à longueur de journée" :

"C'est quand même surréaliste que le ministre de l'Intérieur qui a été cinq ans au pouvoir, qui nous a fait voter je ne sais combien de lois, propose maintenant un ministère".

Le président de Debout la République s'est demandé si

"un jour on va boucher les trous du bateau où il y a l'eau qui rentre, au lieu d'écoper en amusant la galerie".

Et de préconiser "la suspension du regroupement familial qu'il faut oser accomplir".

http://lesalonbeige.blogs.com/

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy fustige la "stratégie de l'immobilisme" de
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Website "In Commemoration of F912 Wandelaar"
» Alessandra Amoroso "Il mondo in un secondo" - 20 dicembre 2010
» "S'immoler à 20 ans", récit d'une infirmière en Af
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» Les RSG du "BC LA ROSE DES VENTS"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: