FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frank
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 471
Age : 74
Localisation : Sud Est France
Langue : français
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 7:04 am

L'on assène souvent que sous Saddam, le clivage sunnite/shiite ne produisait pas tant de déchirements qu'actuellement ; certes; pour la bonne raison que la mise à mort était à sens unique : les sunnites baathistes tuaient des shiites et des Kurdes (pourtant sunnites) et non l'inverse, au total au moins deux millions de morts, sans compter le million dû à la guerre avec l'Iran. Conclusion : les États-Unis d'Amérique n'y étaient pour rien pourtant...

Il n'y avait pas de camions suicides explosant en plein enterrement, oui, mais des millions de familles ont vu un de leurs membres mutilé par les tortionnaires zélés du système baathiste, encore défendu actuellement en France au coeur même de l'UMP...

La politique chiraquienne n'a pas entravé cette tyrannie, bien au contraire. De même, elle n'a pas empêché la dictature des généraux islamo-baathistes algériens prospérer grâce à la mise à sac d'un pays toujours rongé par l'islam(isme) qui était le pacte fondateur pour certains frontistes du FLN : celui de sortir de la modernité démocratique coûte que coûte ; mais les généraux ont préféré un tiersmondisme centralisateur puis mafieux qui aujourd'hui sert de prétexte à la mouvance islamiste pour menacer à nouveau la France comme jamais auparavant.

Quelle réussite !

Ne parlons pas du Liban. L'Iran. L'Afrique. Où est le bilan ? Au lieu de considérer que le régime politique s'avère être le facteur premier pour créer ou empêcher la prospérité économique et sociale, le chiraquisme, et avec lui le bayrouisme et autres nuances socialisantes, ont persisté à penser qu'il valait mieux soutenir des tyrannies que des démocraties.

Conséquence ?

Les populations de ces divers pays votent avec leurs pieds et viennent là où la Lumière leur permet d'éclairer, croient-ils, leur existence.

C'est toute une politique de tiersmondisme et d'assistanat à la tyrannie qui aujourd'hui implose sous nos yeux pendant que leurs populations exsangues tentent d'attraper quelques miettes en se ruant là où ces théories fumeuses ont été fabriquées et fument encore.

Toutes ces théories mettant en avant la nécessité d'un développement étatique n'ont fait qu'aider à l'émergence d'énormes encéphales corrompus pompant avidement à partir d'un centre tout le suc des périphéries. Et ce centre n'a rien d'une "mutinationale néo-libérale" : il émerge à chaque fois du cru, aidé il est vrai par ses mentors occidentaux de toute nature.

L'hypocrisie maximum est alors atteint lorsque l'on distribue les excédents d'une agriculture sur-subventionnée qui a détruit les productions locales et nourrit tout un alter-islamisme. Celui-ci pense avoir la solution alors qu'il est le problème puisqu'il a participé à cette gabegie en défendant l'idée de protectionnisme, d'étatisme, refusant les politiques d'ouverture souvent réduites à un jeu inégal où les jetons sont détenus encore par les mêmes : ceux-ci rachètent en effet ce qui se privatisent alors qu'ils restent toujours incapables de gérer quoi que ce soit, hormis leur compte en Suisse...

Qu'a fait exactement le gaucho-chiraquisme pour éviter un tel chaos qui vient frapper avec de plus en plus insistance à nos portes ?

La seule chose que tente de faire encore cette hydre en déclin consiste à faire croire que la seule possibilité de s'en sortir serait de voir Israël disparaître. Ainsi, dit-on, le chemin ne passe pas par Bagdad, Alger, Damas, mais Jérusalem... Supprimez cette folie juive de penser qu'ils peuvent se constituer en nation et vous aurez la paix perpétuelle ; même au Darfour, pourquoi pas ? Le lien n'a pas encore été proposé, mais cela ne saurait tarder en ces temps où le juif redevient le bouc émissaire préféré.

L'hypocrisie maximum est aussi atteinte lorsque le Sénat mexicain accuse les États-Unis d'Amérique de génocide en... Irak alors que le système politique mexicain reste le principal fabriquant d'exclus qui viennent se presser aux frontières yankees.

Il en est au fond de même partout : l'on montre les États-Unis d'Amérique du doigt, ce qui évite de remettre en cause les systèmes corrompus qui ont eu, tous, ou quasiment, un soutien chiraquien.

Il est dommage que tous les candidats, sans exception, se réclament d'un tel bilan désastreux pour la France, mais pas vraiment étonnant.

La cerise sur le gâteau provient sans doute de cette émission sur BBC world où il y a un an l'on discutait sur la signification du voile islamique qui, à l'époque, se réduisait à un fichu, tandis qu'aujourd'hui l'on se demande si le total look ou l'effacement intégral de la femme sous une montagne de tissus -ce qui en fait une prise de guerre, un espace conquis-, ne doit pas être lui aussi acceptée... Bayrou a donné son accord, Royal aussi, Sarkozy hésite, un de ses députés, François Grosdidier, ne souhaite-t-il pas que Charlie Hebdo soit condamné ?...

Voilà où nous a amené cette vaste politique gaullo-gauchiste : vers une faillite totale d'une politique de développement de pays qui n'en finissent pas d'émerger, quand bien même ici et là des exceptions et des espoirs se constituent.

Il serait temps de rompre, réellement, avec une telle politique

_________________
La connaissance s\\\'acquiert par l\\\'expérience, tout le reste n\\\'est que de l\\\'information( Albert Einstein(1879-1955)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 9:36 am

Il faudrait aussi rappeler que CHIRAC fut un des principaux fournisseurs d'armes de son "ami" Saddam et du "protégé de la France", l'Ayatollah KHOMEINY ! Cela explique tout !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 12:12 pm

Un mot d'abord pour Stans pour rappeler que l'ensemble des grandes puissances arme et sur-arme des "démocraties" ou plus généralement des régimes qui sont loin d'être honorables...Néanmoins la quetion mérite d'être posée : ne doit-on traiter qu'avec les régimes "blancs comme neige" ou dissocier l'Economie du principe des Droits de l'homme...Dans le premier cas, notre balance extérieure, qui glisse déjà comme un skieur débuttant sur une piste verte, l'enverrait tout droit vers une piste noire...

Pour répondre à Franck, américanophile forcené me semble t-il, je ne suis pas certain que le président sortant ait eu la prétention de régler les problèmes des pays énumérés et qui pratiquent le massacre inter-ethniques depuis des décennies comme un sport national, mais plutôt d'assurer un équilibre pour notre propre pays...
J'aurais personnellement tendance à penser "qu'il vaut mieux les laisser se débrouiller entre eux et balayer devant notre porte" mais la politique internationale est en fait, les images le prouvent souvent, une gigantesque foire de conflits d'intérêts financiers où la France tente de se faire une place...
au détriment ou pour le moins en occulatant il est vrai parfois les problèmes profonds du pays...Mais que faire alors ?
Nous savons que pratiquement la quasi totalité des aides apportées aux pays du tiers monde servent en priorité à enrichir des élites et les équiper militairement pour s'entretuer à la suite, et, en schématisant, que pour un sac de 50 kgs de riz on achète deux cent fusils mitrailleurs ou des AMX par paquets de douze...
C'est vrai, cette situation à laquelle la France conttribue indirectement, et je dis bien indirectement, favorise forcément la montée des intégrismes religieux...Mais que fallait-il faire alors mon cher Franck ? Ne rien envoyer ? Se contenter de dénoncer des situations calamiteuses de gouvernants corrompus en favorisant des rebellions ? Cela s'appelle de l'ingérance, une ingérance prônée par les Etats Unis, enfin façon de parler puisque les Bush ont été de tous temps financés par les Bin laden et que les interventions armées de la grande amérique se sont curieusement attaquées dans des régions où quelques intérêts économiques se faisaient sentir...

Quant au Liban je ne crois pas que la France est à rougir de ses interventions et soutiens, mais vous aurez sans doute davantage à m'expliquer sur ce point...
Vous parlez d'assistanant à la Tyrannie, mais vous ne pouvez tout de même pas placer l'ensemble du moyen orient et du proche orient sous le contrôle des casques bleus !
En fait, si je suis votre raisonnemnt, mieux vaut ne rien faire du tout, à l'image de la politique de François Mitterand ou des brillantes envolées ignares de Ségolène Royal...
Mais votre arisonnement se tient puisque vous soutenez ardemment Israël, pays "légo" monté de toutes pièces par les Etats Unis et la Grande Bretagne en faisant fi des palestiniens qui eux aussi, vous les avez oublié dans votre tableau "légèrement orient", n'en finissent pas de ramasser leurs morts...
L'interessant n'est pas tant dans votre haine viscérale d'une politique internationale louée par de nombreux pays -malgré des carences j'en conviens - que des propositions concrètes (sinon j'aurai compris vers qui ira votre prochain suffrage) que vous allez apporter sur le Darfour, l'Irak, l'Iran, la Corée, La Palestine, Israel etc etc...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 1:19 pm

A Ti'Breton

La France et en particulier l'Europe s'honoreraient en refusant d'aider toute dictature bananière et en envoyant des troupes armées (en collaboration avec l'OTAN) dans tous les pays à tendance génocidaire ou vers ceux qui briment les minorités ethniques ou religieuses !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 3:20 pm

Je ne veux pas parler ici de morale mais soyons pragmatiques Stans : ok pour ne pas participer au développement et à l'enrichissement honteux des républiques bananières mais alors ne venons en retour pas pleurer de ne plus décrocher des marchés très importants économiquement...Nous ne sommes pas en train de donner ou retirer des bons points mais de faire valser des milliards...et des emplois...Jusqu'où va votre moralité ???? Pourquoi d'après vous Dacia (Renault ) vient de décrocher un énorme contrat en Iran ????
Il faut ouvrir les yeux un peu, ou alors voter Olivier Besancenot ou Bovet....Peace and love
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 3:42 pm

@Ti' Breton a écrit:
Je ne veux pas parler ici de morale mais soyons pragmatiques Stans : ok pour ne pas participer au développement et à l'enrichissement honteux des républiques bananières mais alors ne venons en retour pas pleurer de ne plus décrocher des marchés très importants économiquement...Nous ne sommes pas en train de donner ou retirer des bons points mais de faire valser des milliards...et des emplois...Jusqu'où va votre moralité ???? Pourquoi d'après vous Dacia (Renault ) vient de décrocher un énorme contrat en Iran ????
Il faut ouvrir les yeux un peu, ou alors voter Olivier Besancenot ou Bovet....Peace and love

Tu ne dois pas oublier que l'Union Européenne est devenue par la force des choses un vaste marché économique intérieur à l'instar des États-Unis d'Amérique ! Dans ce cas, on pourrait prôner un néo-protectionnisme (à nouveau comme les Américains) et lâcher quelque peu la Chine (grand danger potentiel) et se défaire des Russes envahissants en encourageant les sources d'énergie alternatives (on dépendrait par la même occasion moins des pays producteurs de pétrole).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 3:59 pm

L'exemple américain est un très mauvais exemple...Les texans sont texans, les californiens sont californiens, mais ils sont américains dès l'instant où les intérêts de leur nation sont en dangers ! nous en sommes très très loin ! tu compares une espèce de serpent de mer confédéral à l'Européenne à une nation fédérale parfaitement huilée à l'américaine...Aucun français ne versera son sang pour le drapeau bleu aux douze étoiles ! jamais ! alors avant de parler de néo-protectionnisme nous devons nous battre encore individuellement contre les prédateurs de l'ouest et de l'est ! Tu veux un exemple ? Regarde la cacophonie autour de l'affaire Airbus ! non, stans, nous ne sommes pas des européens dans l'âme...Rien de positif n'est jamais sorti de cette union batarde, souviens toi aussi du cirque autour des Balkans !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 4:32 pm

Dans ce cas nous courrons droit à la catastrophe !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Jeu 15 Mar 2007, 4:47 pm

Mais c'est une évidence stans ! en plus l'amalgame s'est admirablement fait entre américains car les mentalités n'avaient pratiquement pas de passé Historiques, ou pour le moins un passé commun...Or en ce qui nous concerne nous avons tous de longs conflits derrière nous, nous ne sommes même presque pas de la même culture ! (et je ne parle pas des turcs)...
Bon je vous laisse, je file à Nice voir Bayrou...Je vous raconterai demain...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Ven 16 Mar 2007, 6:54 am

Ramènes-nous un peu de salade niçoise ! mdr

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Ven 16 Mar 2007, 10:30 am

Ce Bayrou est un drôle de bonhomme qui n'a peut être pas fini de nous étonner...Incontestablement il cristallise le mécontentement des foules en faisant tout simplement du Le Pen sans Le Pen et sans son cortège d'immondices...
Les paroles sont sages, les termes savamment pesés, tout est correct dans la critique, mais c'est un vrai programme sans...programme, puisque pour résumer la soiré et après avoir tancé les aparatchiks des partis de droite comme de gauche, Bayrou s'est fait ovationné en ne proposant rien...
C'est interessant, j'ai hâte de le voir confronté dans des faces à faces ou, nonobstant sa critique de l'autre, il devra avancer à visage découvert...Une fois encore, à l'exception de Sarko, Bayrou et Royal ne proposent pas grand chose en terme de programme politique concret...C'est inquiétant, néanmoins la salle, sélectionnée et chauffée, méritait une petite attention...Si l'on n'écoutait pas les discours d'orateurs tous plus creux les uns que les autres, l'engouement et les cris étaient assez proches de ceux entendus dans les salles du Front national en terme de ras le bol et non de racisme, bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Ven 16 Mar 2007, 3:26 pm

De l'engouement pour des non-dits ! C'est déplorable !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Ven 16 Mar 2007, 4:44 pm

C'est très très français....
Revenir en haut Aller en bas
Lasalanque
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Localisation : Roussillon
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   Sam 17 Mar 2007, 3:27 am

@Stans a écrit:
Il faudrait aussi rappeler que CHIRAC fut un des principaux fournisseurs d'armes de son "ami" Saddam et du "protégé de la France", l'Ayatollah KHOMEINY ! Cela explique tout !

Attention, ce n'est pas parce que les occidentaux ont donné ou vendu quelques armes, même de prestige (dont les exocet) à l'Irak qu'ils ont été les principaux fournisseurs.
L'armée irakienne, jusqu'à sa déroute totale devant les américains, était encore une armée équipée et formée à la soviétique, tout comme l'armée égyptienne et encore l'armée syrienne. Pareil pour l'armée pakistanaise tandis que l'armée indienne est équipée des équivalents ou copies chinois.
Le gros problème de ces pays équipés par les soviétiques fut, après la chute de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, de trouver des pièces de rechanges ou de moderniser les matériels existants. Même chose en afrique, dont l'Angola, d'où une affaire franco-française de vente d'armement soviétique transitant par la France; on trouve dans pas mal de pays africains des flottes d'avions soviétiques pourrissant sur les tarmacs faute de pièces et surtout de spécialistes capables de les entretenir.

Tant que l'Union des Républiques socialistes soviétiques était bien vivante et agissante, la diplomatie occidentale fut de convaincre les pays arabes "progressistes" de diversifier leurs relations pour ne plus rester dans le seul tête à tête avec le Pacte de Varsovie. Mais il n'était pas question pour eux qu'ils changent d'alliance. De par sa position en dehors de l'Orgagisation du Traité de l'Atlantique Nord, la France fut en mesure, sous Giscard, d'établir des liens difficiles mais privilégiés avec l'Irak. Elle fut bientôt rejointe par les États-Unis d'Amérique.

L'erreur de Saddam en 1990 lorsqu'il envahit le Koweit fut de ne pas s'être rendu compte qu'avec la chute de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, certaines plaisanteries antérieures, quand les dictatures progressistes pouvaient jouer sur la balance entre les deux blocs, n'étaient plus de mise.

Pas mal de pays dans ce cas, qui avaient un intérêt stratégiques évident à l'époque et étaient courtisés par les uns et les autres, se sont tout à coup retrouvés orphelins et la plupart sont redescendus à leur niveau réel, celui de PVD mineurs sans aucun intérêt.
Ce fut le cas en afrique où de nombreux pays, qui avaient voulu faire l'expérience du "socialisme scientifique" se sont retrouvés tout nus, avec des infrastructures et une économie ruinées.
Ils ont alors fait appel à l'ancien puissance colonisatice qui, bonne fille, y renvoya des coopérants qui souvent prenaient la place de russes, allemands de l'est, bulgares et cubains qui se demandaient quand et comment ils allaient être rapatriés :-) et qui trafficotaient caviar et vodka en attendant.

_________________
Entre le fort et le faible, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit (RP Lacordaire)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'échec cuisant de la politique étrangère chiraquienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autocratie et totalitarisme
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: