FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La liberté d'expression menacée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: La liberté d'expression menacée !   Jeu 15 Mar 2007, 8:34 am

Du blogue-notes de Claude Thayse, militant au RWF, cette mise en garde : une nouvelle loi pourrait bientôt menacer la liberté d'expression dans l'exécrable België ! What a Face

Citation :
Mardi 13 Mars 2007
Le blasphème et les autres formes de liberté d'expression bientôt interdits en Belgique ?
« La Libre » publie ce 13 mars un texte de Patrice DARTEVELLE , Président de la Ligue pour l'abolition des lois réprimant le blasphème et le droit de s'exprimer librement et Vice-président du Centre d'Action Laïque. Ce texte attire à nouveau notre attention sur le projet de loi anti-discrimination déposé par le Gouvernement (socialistes et libéraux, donc une majorité dite «laïque») et actuellement discuté à la Chambre.

L’auteur reconnaît que «le but de la loi est louable en soi : lutter contre toutes les formes de discrimination, qu'elles touchent à la race, à la nationalité, au sexe ou aux opinions religieuses, philosophiques ou politiques. Nul ne doit être privé de travail ou de logement parce qu'il est noir, arabe ou flamand». (Et Wallons ?)

Il faut cependant nuancer les enthousiasmes… «Les articles 22 et 38 (en particulier qui modifie l'article 453 bis du code pénal) du projet de loi. Le premier punit l'incitation à la haine à l'égard d'une personne pour l'ensemble des critères de discrimination et donc "la conviction religieuse et philosophique, la conviction politique et ce dans tout domaine, même hors du champ d'application de la loi". L'article 453 bis modifié vise pour sa part la question des injures. Les sanctions pénales ne sont pas pour rire, on y trouve aussi l'inéligibilité et l'interdiction de remplir un emploi public (et donc la révocation pour qui est en fonction…)».

Si les propos racistes ou xénophobes sont légitimement interdits et réprimés parce que nul ne peut être responsable de la couleur de sa peau, il en va tout autrement des convictions religieuses, philosophiques ou politiques qui relèvent bel et bien des opinions. Protéger celles-ci va totalement à l'encontre de la liberté d'expression. Et ouvre la porte à tous les tabous, toutes les interdictions, à empêcher toute liberté d’expression par rapport à ce qui serait décrété comme sacré. Les intégristes de tout poil feraient la loi !

Dartevelde pense que le gouvernement a voulu « œuvrer dans une volonté de promouvoir une société multiculturelle où on devrait respecter les idées des autres ». Il a raison de s’insurger et de dire : «la tolérance n'est pas le respect des idées des autres, mais celui de la personne d'autrui malgré les oppositions religieuses, philosophiques ou politiques».

Si la loi prévoit de limiter les sanctions à l'incitation à la haine contre des personnes, il s'agit bien entendu d'une illusion parce que derrière les opinions, il y a toujours des personnes. Le pape et les prêtres sont des personnes, Mahomet aussi. Les groupes, les mouvements, les églises, les sectes, les partis, sont des additions de personnes (le commentaire à la loi le dit) et lorsqu'on s'en prend à une parole ou à un acte, il y a toujours quelqu'un qui l'a dite ou posé. En publiant mes opinions sur ce blogue, je risque d'être poursuivi par n'importe quel quidam qui ne serait pas d'accord...

Il cite au secours de son argumentation le philosophe espagnol, Daniel Innenarity : "Nous sommes humains quand nous estimons que devoir vivre avec l'irrévérence et le mauvais goût est le prix à payer pour notre liberté... le mauvais goût ou les opinions bizarres rendent la coexistence très difficile, mais leur interdiction la rend absolument impossible"

Concluant que si cette loi passe telle quelle, «il ne nous restera qu'une consolation, celle de réaliser un monde où personne ne peut plus rien dire», ni écrire ! Même ici... j'en connais au moins un à qui ça ferait plaisir !

http://www.claude-thayse.net/article-5998377.html

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menacée !   Jeu 15 Mar 2007, 9:41 am

Selon moi, un blasphème constitue une injure de type religieuse qui doit être réprimé au même titre que les injures raciales ou sexistes !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
La liberté d'expression menacée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tunisie et liberté d'expression
» la liberté des femmes menacée
» La Liberté d'expression.
» Algérie et (non)liberté d'expression
» EVOLUTION DE LA LIBERTE D'EXPRESSION EN GENDARMERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: