FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les rats quittent le navire de l'U.D.F. !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Les rats quittent le navire de l'U.D.F. !!!   Dim 01 Avr 2007, 2:03 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/01042007/290/face-aux-cassandre-francois-bayrou-tente-une-riposte.html

dimanche 1 avril 2007, 9h26

Face aux Cassandre, François Bayrou tente une riposte

Citation :
FORT-DE-FRANCE, Martinique (Reuters) - En visite en Martinique, François Bayrou a répliqué à distance aux commentaires sur son éventuel "décrochage" dans la campagne électorale et à la défection de Gilles de Robien, qui lui a préféré Nicolas Sarkozy.

"Attention, je vais pouvoir me venger !"

Une machette dans une main, un morceau de canne à sucre dans l'autre, François Bayrou esquisse un duel imaginaire. Le candidat de l'UDF vient d'apprendre que le seul ministre centriste du gouvernement, Gilles de Robien, avait décidé de soutenir son rival de l'UMP.

"Je trouve que c'est très bien", dira-t-il peu après aux journalistes l'ayant suivi lors de la visite d'une exploitation dans les alentours de Fort-de-France.

"Je ne voulais pas me compromettre avec des gens dont je n'ai pas approuvé l'action", a-t-il ajouté à l'adresse du ministre de l'Education nationale, écarté des instances de l'UDF après des différends avec François Bayrou, qui n'a pas accepté sa participation au gouvernement de Dominique de Villepin.

Malgré son ralliement à Nicolas Sarkozy, qu'il annonce dans le Journal du dimanche, Gilles de Robien affirme qu'il reste membre du parti centriste.

Autre source d'embarras pour François Bayrou : dans son édition de samedi, le quotidien Le Monde titre : "L'UMP et le PS croient fini le 'moment Bayrou'."

Une appréciation que n'a pas goûté le président de l'UDF qui, à plus de 6.000 kilomètres de là, a dénoncé le PS, l'UMP et les journaux "qui appartiennent à (la) pensée unique", qui "voudraient que l'élection n'ait pas lieu, que l'on aille directement au deuxième tour pour lequel leurs chéris sont déjà sélectionnés".

Les Français "en ont par-dessus la tête de cette arnaque", a ajouté François Bayrou, qui a perdu du terrain sur ses rivaux dans plusieurs enquêtes d'opinion récentes, repassant parfois au-dessous de la barre des 20% d'intentions de vote au premier tour.

FAUTE DE PUBLIC

Après un passage dans des plantations de canne à sucre et de bananes, puis une rencontre avec des pêcheurs, le député béarnais a terminé la journée dans le village de Case-Pilote, dont le maire, Augustin Bonbois, avait parrainé sa candidature.

Deux tribunes décorées avaient été dressées sur la petite place pour la réunion publique du candidat. Mais, faute de public, la rencontre s'est finalement tenue à l'intérieur de la mairie devant une centaine de personnes seulement.

"C'est décevant pour lui, c'est pas très sympa", a déclaré à Reuters Stéphane Roques, qui a noté le contraste avec le meeting de Nicolas Sarkozy, ce mois-ci "devant plusieurs milliers de personnes" le 23 mars à Rivière-Salée.


A ses côtés, son ami Pierre Cartayrade est venu à la réunion par conviction. "C'est le seul candidat raisonnable", a déclaré ce Parisien en vacances. "Pour changer les choses, on n'a pas besoin de tout casser."

François Bayrou, qui avait obtenu moins de 1% des voix des voix en Martinique en 2002, a dit apprécier "l'ambiance familiale, fraternelle" de cette réunion qui sera probablement, a-t-il ajouté, "le meilleur souvenir" de sa campagne.

Le début de semaine prochaine sera marqué par une nouvelle offensive médiatique du candidat de l'UDF, qui présentera mardi lors d'une conférence de presse son "programme d'action", document de 20 pages qui sera diffusé à 10 millions d'exemplaires via 4.500 relais locaux. Il devrait aussi dévoiler son portrait officiel de campagne, oeuvre du photographe Jean-Marie Perrier.

Lors de son passage à la nuit tombée dans le port de Case-Pilote, François Bayrou est passé devant deux bateaux de pêche baptisés "Courage d'abord" et "la Renaissance". "Tout cela est plein de signes, comme vous avez eu la subtilité de le noter", a-t-il dit aux micros qui se tendaient devant lui.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Les rats quittent le navire de l'U.D.F. !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand ce ne sont pas les rats qui quittent le navire... (Vermine)
» LES RATS !
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Pavillon marine et commissionement du navire
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: