FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La tautologie

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La tautologie Empty
MessageSujet: La tautologie   La tautologie EmptyLun 09 Avr 2007, 12:09 am

Sources :
http://fcf.aceboard.fr/263415-8212-1578-0-Tautologie.htm#id15952 (Elsa)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tautologie


La tautologie (du grec tauto logos, le fait de redire la même chose) est une phrase ou un effet de style ainsi tournée que sa formulation ne peut être que vraie. La tautologie peut aussi s'apparenter au truisme ou à une lapalissade.


Exemples

Tautologies qui cherchent à démontrer un autre fait non dit (implicite par la forme de phrase employée) et non vérifié, souvent pour en faire un slogan :

« 100% de nos clients achètent nos produits. »
« 100% des gagnants ont tenté leur chance. » (célèbre slogan publicitaire)

Tautologies souvent jugées superfétatoires, parfois utilisées pour marquer l'emphase :
« C’est mon livre à moi. »
« Tu le lui diras toi-même. »
Tautologies qui n’apportent en fait aucune précision supplémentaire, contrairement à l’apparence.

D'un point de vue lexical, les tautologies ci-dessous sont des pléonasmes, c'est à dire qu'il y a redondance de l'information :
« Monter en haut »
« Descendre en bas »
« Tourner sur le côté »...

Expressions consacrées courantes ou proverbiales, souvent emphatiques (destinée à marquer la valeur ou l'importance d'un élément) :

«Je l’ai vu, de mes yeux vu. »
« prendre de ses mains. »)
« C’est la vérité pleine et entière. »
« C’est sûr et certain ! »
« Une promesse est une promesse ! »
« Un sou est un sou ! »
« Je me présente face à vous en personne.
»
(Quoique le sens signifie souvent ici qu’on ne se fait pas représenter par quelqu'un d'autre...)

Et une définition autoréférentielle :
« Une tautologie est une chose qui est tautologique. »


Utilisation (tautologies intentionnelles)


Utilisation rhétorique

La tautologie (comme ses divers effets voisins), lorsqu'elle est intentionnelle, utilisée comme un slogan ou effet de rhétorique, vise à renforcer l'expression de la pensée.

C'est ainsi qu'une tautologie, parce qu'elle est vraie, peut servir à faire passer des idées fausses, en profitant de l'impression de vérité et d'évidence qu'elle dégage.

En fait, elle peut tout aussi bien servir de mode de manipulation qu'être utilisée au second degré, comme un clin d'œil.

Exemple politique: "Votez pour le parti gagnant!"
Les slogans de ce type font omission du fait qu'on part en principe de zéro et qu'on a besoin des électeurs pour parvenir à un résultat.


Utilisation comme outil de découverte

Toutes les tautologies n'ont pas le même caractère d'évidence : les mathématiques peuvent être considérées comme la science permettant de fabriquer de façon rigoureuse des tautologies d'un genre particulièrement élaboré. Une identité remarquable constitue un exemple particulièrement utile de tautologie.

Toutefois, tous les résultats mathématiques ne constituent, seuls et en eux-mêmes, des tautologies : les axiomes ne constituent pas des tautologies, par contre l'ensemble constitué des théorèmes qui en découlent et qui ont été démontrés constitue bien une tautologie. Les théorèmes non démontrés et non infirmés non plus (les conjectures) ne sont pas non plus des tautologies tant qu'ils n'ont pas été démontrés : ils sont toutefois parfois utilisés comme axiomes pour traiter des problèmes complexes par analogie tautologique.

Si une contradiction survient avec d'autres axiomes lors de cette utilisation, la conjecture utilisée est infirmée (le fait d'infirmer une conjecture est un théorème déduit des axiomes et donc la conjecture devient antonyme des axiomes et n'est donc plus elle même une tautotologie).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La tautologie Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
La tautologie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Langues :: Grammaire de la langue française-
Sauter vers: