FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débat ROYAL - BAYROU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Débat ROYAL - BAYROU   Lun 30 Avr 2007, 10:16 am

Source : http://www.24heures.ch/pages/home/24_heures/l_actu/infos_generales/detail_info/(contenu)/64940

Le débat Royal-Bayrou crée des remous, sans faire remonter le PS

PRÉSIDENTIELLE | 00h38

Citation :
Le débat Royal-Bayrou, qui a finalement eu lieu samedi, n’en finit pas de susciter des polémiques. Alors que le PS se dit prêt à «compléter» son pacte présidentiel, Sarkozy crie aux «combines contraires aux institutions».

Il y avait eu, déjà, toute une controverse pour savoir si le débat Ségolène Royal-François Bayrou pourrait avoir lieu. Il y a maintenant une polémique sur la manière dont il a été organisé. Selon la gauche, le syndicat de la presse régionale a refusé de coordonner la rencontre suite à des pressions de Nicolas Sarkozy. Michel Comboul, président de l’organisation, a publié une tribune ce week-end pour démentir. Et reporter les accusations sur le PS.
«Pas fair-play»
«Quoi que nous disions ou fassions, nous étions désignés comme une presse aux ordres», a-t-il déploré. Le syndicaliste a admis avoir «personnellement essayé de contacter le proche entourage de Nicolas Sarkozy pour savoir ce que lui-même en pensait». Réponse de l’intéressé: «Changer les règles établies en commun n’est pas très fair-play.» C’est la première fois depuis l’instauration de la Ve République qu’un candidat arrivé deuxième au premier tour des présidentielles débat avec le troisième. Et le patron de l’UMP de dénoncer un vote confisqué par des «combines contraires à l’esprit des institutions». «Le premier tour existe pour sélectionner deux candidats et pour que deux projets se présentent aux Français», a-t-il décrété dans un entretien publié hier par Le Journal du dimanche.
Hier, le vice-président du syndicat de la presse quotidienne régionale (SNPQR) – par ailleurs président du Parti radical de gauche – s’est à son tour fendu d’un communiqué. Il dément les allégations selon lesquelles les pressions seraient venues de la gauche et regrette que le SNPQR ait laissé le soin d’organiser le débat à BFM et RMC.
Sur le fond, la discussion PS-UDF, courtoise, a permis de dégager les points de convergence – réforme des institutions, éducation, sécurité – et les divergences – économie principalement – entre les deux leaders. Ségolène Royal, hier, s’est dite prête à «compléter» son pacte présidentiel. Quant à nommer François Bayrou premier ministre au cas où elle serait élue: «Je pense que ce n’est pas ce qui se passera, mais je ne m’interdis rien.» Dans les sondages et malgré les œillades socialo-centristes, Nicolas Sarkozy reste en tête de liste.
Travailler plus, gagner plus: ce qu’en dit «la France qui se lève tôt»
Remettre la France au travail, a dit Monsieur Sarkozy. Quand il entend ça, Manuel sourit. Un peu jaune. Les mains incrustées de poussière, le visage marqué par le labeur, l’homme n’a jamais eu l’impression de chômer. «J’ai commencé à bosser à l’âge de 14 ans, je n’ai pas cessé depuis. Et je n’ai jamais touché la moindre aide, tempête le cinquantenaire. C’est ça qui va pas ici, non pas que les gens en général soient des flemmards, c’est juste qu’une partie de la population est en pleine forme et vit des ASSEDIC, tandis que l’autre s’use à la tâche.» Une nouvelle boutique va ouvrir au cœur du Marais parisien, Manuel et ses trois collègues turbinent 15 à 16heures par jour pour être dans les temps, parfois aussi le samedi. Tout repeindre en violet, refaire la tuyauterie. Multiplier les chantiers pour arriver à plus ou moins 2000 euros par mois (environ 3000 francs suisses).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Débat ROYAL - BAYROU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RFA : Royal Fleet Auxiliary
» La ZM-FN / Marine monte la garde au Palais Royal à Bruxelles
» Hadopi et Bayrou
» Shadow cabinet de François Bayrou
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: