FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bilan de la présidence Chirac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Bilan de la présidence Chirac   Lun 07 Mai 2007, 12:14 pm

Source : http://elections.france2.fr/presidentielles/2007/second-tour/infos-et-commentaires/30527566-fr.php

Publié le 04/05 à 14:42

Le bilan de la présidence Chirac

Citation :
Quel bilan restera-t-il des douze années de présidence Chirac, qui quittera l'Elysée au plus tard le 16 mai ?

Parmi les points forts : le non à la guerre d'Irak, approuvé par une très large majorité de Français, la lutte contre l'insécurité routière, qui s'est traduite par une spectaculaire baisse des morts sur la route.

Parmi les échecs : le non au référendum sur la Constitution européenne, l'aggravation de la fracture sociale. Passage en revue.

DIPLOMATIE

Jacques Chirac restera comme le président français qui n'a pas hésité à brandir le veto à l'encontre des Etats-Unis, et à dire non -en vain - à la guerre en Irak voulue par le président américain George Bush et ses alliés. Mais par son opposition spectaculaire, le président français réussira à empêcher un vote favorable à cette guerre, qui sera finalement menée sans l'accord des Nations-Unies. Ses positions sur la guerre en Irak, sur le Proche-Orient (il a accueilli Yasser Arafat, mourant, à Paris pour y hospitalisé. Le président palestinien décédera en France, le 11 novembre 2004) lui valent une vraie popularité dans plusieurs pays du monde arabe.

ECONOMIE ET SOCIAL

Dès 1995, Jacques Chirac affiche l'emploi comme priorité. Son mandat démarre à 11,3% de chômeurs, avec un pic à 12,2% en 1997, puis une décrue en décembre 2006 à 8,6%, meilleur taux depuis juin 2001. Un chiffre cependant contesté : pour des problèmes techniques, l'INSEE ne publiera qu'après les élections les chiffres pour 2006. Les associations de chômeurs mettent aussi en avant le nombre important de radiations, et d'emplois précaires.
La dette s'aggrave: 64,6% du PIB fin 2006, 9,5 points de plus qu'en 1995. Les prélèvements obligatoires passent de 42,7% en 1995 à 44% en 2006, même si les impôts sur le revenu ont été abaissés de 20% (l'engagement présidentiel était de 30%). Le deuxième mandat chiraquien se termine sur une petite croissance de 2% en 2006, à la traîne en Europe.

FRACTURE SOCIALE

Elu sur le thème de la "fracture sociale", Jacques Chirac a commencé son premier mandat avec des grèves et manifestations géantes contre les réformes Juppé (décembre 1995). Il parviendra néanmoins à changer le régime des retraites (allongement des cotisations) en 2003 (loi Fillon). Autre crise majeure: les émeutes en banlieue de novembre 2005. D'autre part, la précarité s'est aggravée, illustrée par le problème récurrent des mal-logés, en dépit de l'action de Jean-Louis Borloo. En 2007, un rapport de la fondation Abbé-Pierre faisait état de 7 millions de mal-logés en France.

SECURITE

L'insécurité fut le thème principal de la présidentielle 2002, ce qui permit à Jacques Chirac de se qualifier contre Jean-Marie Le Pen, et d'éliminer dès le premier tour son rival socialiste Lionel Jospin.
Le président confiera à Nicolas Sarkozy, qu'il nomme ministre de l'Intérieur en 2002, la charge de lutter contre la délinquance, à grand renforts de lois sécuritaires, souvent jugés liberticides par l'opposition et les associations de défense des droits de l'homme.
A l'arrivée, le bilan est contrasté: crimes et délits ont connu une baisse continue, les violences ont augmenté.

EUROPE
Jacques Chirac décide de soumettre à référendum la ratification du Traité constitutionnel européen. Les Français rejettent le texte, à plus de 55%, entraînant une panne de l'Union Européenne.

DEFENSE

A peine élu, Jacques Chirac reprend les essais nucléaires à Mururoa, avant leur arrêt définitif en janvier 1996. La même année, il met un terme au service militaire. C'est la fin de la conscription : l'armée devient entièrement professionnelle.
Sa principale opération armée a été en Côte d'Ivoire où la France compte de 3.000 à 5.000 hommes depuis 2003. La dernière d'importance a été au Liban avec le déploiement de près de 2.000 soldats l'été dernier, lors de la guerre entre Israël et le Hezbollah.

UMP

Fondateur du RPR en 1976, Chirac est en 2002 à l'origine de la création de l'UMP, parti unique de la majorité qui lui a progressivement échappé au profit de Nicolas Sarkozy. Après avoir tenté de lui barrer la route ("Je décide, il exécute"), il n'a pu l'empêcher d'en faire une machine de guerre à son service et d'en prendre la présidence.

INSTITUTIONS

En 2000, Jacques Chirac instaure le quinquennat. Au total, la Constitution aura été révisée 14 fois depuis 1995, record pour un texte qui a connu 22 révisions depuis 1960.

GRANDS CHANTIERS

La lutte contre l'insécurité routière a sauvé 8.500 vies en quatre ans (- 40%). Jacques Chirac a aussi oeuvré pour l'interdiction de fumer dans les lieux publics, contre le cancer et pour l'insertion des handicapés.

DEVOIR DE MEMOIRE

Voulant réconcilier les Français avec leur passé, Jacques Chirac a reconnu, dans un discours au Vel d'Hiv en 1995, la responsabilité de l'Etat dans la déportation des Juifs. Il a instauré une journée commémorative de l'abolition de l'esclavage (10 mai) et aligné les pensions des anciens combattants coloniaux sur celles de métropole.

CULTURE

Expert en civilisations premières, Jacques inaugure en 2006 quai Branly un musée qui lui tenait particulièrement à coeur, celui des Arts premiers, réalisé par Jean Nouvel. Ce sera le seul "chantier de pierre" de ses mandats.

SPORTS

Jacques Chirac a vécu la première victoire de la France au Mondial de football, en 1998, mais aussi la défaite de Paris face à Londres pour les Jeux Olympiques de 2012.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Bilan de la présidence Chirac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarkozy, premier bilan
» Inondation à tunis: bilan actuel 13 morts
» BILAN SEPTEMBRE/OCTOBRE (edit avec photos)
» On fait le bilan !
» Le bilan économique et social 2011 de la Haute-Normandie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: