FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SARKOZY reçoit les syndicats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: SARKOZY reçoit les syndicats   Mar 15 Mai 2007, 6:47 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/14052007/290/nicolas-sarkozy-quitte-l-ump-et-recoit-les-syndicats.html
lundi 14 mai 2007, 19h12

Nicolas Sarkozy quitte l'UMP et reçoit les syndicats

Citation :
PARIS (Reuters) - A deux jours de son intronisation, Nicolas Sarkozy a quitté la présidence de l'UMP et attaqué sans attendre le front social en lançant des consultations avec patronat et syndicats, qui redoutent un passage en force sur des dossiers tels que le service minimum dans les transports.

Le président-élu, qui a annoncé sa démission devant les élus et cadres de l'UMP réunis à Paris pour un Conseil national, leur a demandé d'être "une force de rassemblement et en aucun cas une force d'exclusion".

"C'est sur ces principes de tolérance et d'ouverture que je veux construire le gouvernement qui conduira la politique souhaitée par les Français" et "que doit se construire maintenant la majorité législative", a-t-il souligné.
Nicolas Sarkozy avait été élu le 28 novembre 2004 à la présidence de l'UMP après le départ d'Alain Juppé, contraint à la démission en raison de ses ennuis judiciaires.
Le parti, créé en 2002 sous l'impulsion de Jacques Chirac, pourrait désormais être dirigé par un secrétaire général. Dans l'attente du prochain congrès, à l'automne, Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille et président délégué de l'UMP, assurera l'intérim.
La passation de pouvoirs entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy se déroulera mercredi à 11h00.
Le président sortant prendra congé des Français mardi lors d'une allocution radiotélévisée qui débutera à 20h00.
Le Premier ministre sortant, Dominique de Villepin, a annoncé qu'il remettrait sa démission à Jacques Chirac "quelques heures" avant l'intronisation de Nicolas Sarkozy.
Le choix de l'ancien ministre des Affaires sociales et de l'Education nationale François Fillon pour lui succéder à Matignon paraît acquis, alors que les supputations continuent d'aller bon train sur la composition du gouvernement, qui comptera quinze membres.
Le nom de l'ancien ministre socialiste Bernard Kouchner est désormais cité pour le ministère des Affaires étrangères.
François Fillon devrait être nommé jeudi et son gouvernement connu "entre vendredi et lundi, au plus tard lundi", selon Claude Guéant, ex-directeur de campagne de Nicolas Sarkozy pressenti pour le secrétariat général de l'Elysée.
"Pas de vacances, au boulot!", a résumé la présidente du Medef, Laurence Parisot, qui a été reçue lundi par le président-élu dans le cadre de consultations avec les partenaires sociaux.

SARKOZY N'ENGAGERA AUCUNE REFORME "UNILATERALE"

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a ouvert les discussions, suivi par le président de la CFE-CGC Bernard Van Craeynest, le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault, le dirigeant de la CGPME Jean-François Roubaud et celui de l'UPA Pierre Martin. Mardi, ce sera au tour des dirigeants de FO, de la CFTC et de l'Unsa.
L'objectif de Nicolas Sarkozy est d'assurer les syndicats de sa volonté de concertation et de conciliation pour toute réforme après, notamment, l'épisode du contrat première embauche (CPE).
L'avocat du contrat unique a ainsi affirmé à Bernard Thibault qu'aucune "mesure unilatérale" ne serait prise dans les prochaines semaines sur le service minimum et que la réforme des heures supplémentaires ferait l'objet d'une "discussion spécifique" avant qu'un texte de loi soit déposé à l'Assemblée.
Le futur chef de l'Etat recevra de nouveau les partenaires sociaux à l'Elysée dans une dizaine de jours pour préparer les quatre conférences sociales qu'il prévoit en septembre sur quatre thèmes : égalité salariale, santé et organisation du travail, contrat de travail, démocratie sociale.
La campagne pour les élections législatives des 10 et 17 juin est lancée avec le début du dépôt des candidatures, qui s'achève vendredi à 18h00.
Le Front national, qui a bouclé 95% des investitures et entend présenter des candidats dans les 577 circonscriptions, veut croire à "un match retour victorieux" après la contre-performance de Jean-Marie Le Pen au premier tour de la présidentielle (10,44%).
A gauche, les turbulences vont croissant au Parti socialiste à la suite du nouveau cavalier seul de Ségolène Royal qui a proposé d'accélérer le calendrier interne du parti pour désigner le candidat à la présidentielle de 2012 le plus tôt possible.
"Cela n'a pas de sens", a répliqué Dominique Strauss-Kahn sur RMC Info et BFM-TV. "Le PS, depuis 2002, a été incapable de se renouveler" et François Hollande en est "le responsable principal", a-t-il dit.
Le premier secrétaire du PS prône l'organisation d'assises après les législatives pour refonder le parti. Une "tendance à fuir, dans des manoeuvres institutionnelles, la réalité", estime Dominique Strauss-Kahn.
"Si nous donnons l'impression à nos électeurs que la question qui se pose, c'est déjà le nom de la candidate ou du candidat en 2012, ils vont nous dire: 'Ecoutez, vous reviendrez nous voir en 2012 et pour l'instant, allez vous faire voir'", a jugé pour sa part sur i-télé Claude Bartolone, proche de Laurent Fabius.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY reçoit les syndicats   Mar 15 Mai 2007, 9:06 am

Ca m'étonnerais que les syndicats jouent le jeu de la négociation...

Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY reçoit les syndicats   Mar 15 Mai 2007, 10:03 am

C'est évident mais c'est également finement joué, comme pour l'ouverture avec les socialistes...
Dans le premier cas le gouvernement pourra jeter l'anathème sur des syndicats opposants par principe malgré la bonne volonté présidentielle,
Dans le second cas la campagne législative socialiste est carbonisée avec l'implosion en plein vol du "tous contre l'Etat UMP"...A croire que les bourdes intérieures de "feu" Chirac ont servi de leçon à un président visiblement beaucoup plus fin politiquement que certains pouvaient l'imaginer...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY reçoit les syndicats   Mar 15 Mai 2007, 11:08 am

Espérons qu tu ais raison Ti' Breton car la position du nouveau président est tout de même bien minée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: SARKOZY reçoit les syndicats   Mar 15 Mai 2007, 11:32 am

Je ne pense pas : les caciques de l'UMP devront filler doux, après avoir fait leur preuves, pour obtenir des postes de secrétaires d'état après les législatives ainsi que d'autres postes pas trop mal rémunérés (hum !) de présidents de régions, de chefs de cabinets, de chefs de file aux assemblées, de chargés de "mission" (suivez mon regard), etc ... Je ne m'en fait pas trop pour eux, le gouvernement prendra vite du poids et les chiracqiens repentis recevront moultes susucres !
Quant aux relations, nouvelles, avec les syndicats, je dis "chapeau" tout comme le débauchage d'une ou deux éminence du PS qui feront se lézarder davantage le bel immeuble de la rue de Solférino !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SARKOZY reçoit les syndicats   

Revenir en haut Aller en bas
 
SARKOZY reçoit les syndicats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» Les travailleurs victimes de syndicats faibles
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le CSA fait campagne pour Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: