FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La pendaison pour Ali le Chimique !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La pendaison pour Ali le Chimique ! Empty
MessageSujet: La pendaison pour Ali le Chimique !   La pendaison pour Ali le Chimique ! EmptyDim 24 Juin 2007, 2:45 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/24062007/290/ali-le-chimique-condamne-a-mort-en-irak.html

dimanche 24 juin 2007, 13h26

"Ali le Chimique" condamné à mort en Irak

Citation :
BAGDAD (Reuters) - Ali Hassan al-Madjid, cousin de Saddam Hussein plus connu sous son surnom d'"Ali le Chimique", a été condamné à mort par pendaison pour génocide, pour avoir organisé l'opération "Anfal" de la fin des années 1980 contre la minorité kurde.

Visiblement fatigué, Madjid, qui a aujourd'hui près de 65 ans, tremblait tandis que le juge lisait le verdict, a observé un témoin. "Loué soit Allah", a-t-il déclaré en quittant la salle d'audience.
Madjid, dont la simple évocation du nom suscitait naguère la crainte des Irakiens, avait dirigé en 1988 l'opération "Anfal" ("Dépouilles de guerre") dans les régions kurdes du nord de l'Irak, au cours de laquelle les forces irakiennes avaient eu recours à des armes chimiques, ce qui lui valut son surnom.
L'ex-ministre de la défense Soultan Hachim a également été condamné à mort, de même qu'un ancien chef militaire. Deux autres prévenus ont été condamnés à la réclusion à perpétuité.
Faute de preuve, l'ancien gouverneur de Mossoul a pour sa part été blanchi.
Les charges retenues dans cette affaire contre Saddam Hussein se sont éteintes lorsque l'ancien "raïs" a été exécuté par pendaison le 30 décembre à la suite d'un premier procès pour meurtres de villageois chiites.
"FOU DE JOIE"
Cela fait déjà longtemps que les Kurdes demandaient justice pour cette campagne qui, selon l'accusation, a fait 180.000 morts. Des villages entiers avaient été vidés de leur population.
"Dès que j'ai entendu qu'Ali Hassan al-Madjid et Soultan Hachim avaient été condamnés à mort, j'étais fou de joie et j'ai commencé à crier. Mais ce serait pour moi une joie encore plus grande de voir Madjid exécuté au Kurdistan", a déclaré Chahine Mahmoud, un fonctionnaire kurde de Soulaiminya.
Madjid était considéré comme un des principaux exécutants de la politique de Saddam Hussein contre les dissidents. Il avait également joué un rôle important dans la répression mise en oeuvre contre les chiites.
Au cours de l'opération "Anfal", des milliers de villages avaient été décrétés "zone interdite" avant d'être rasés. Des milliers de personnes avaient été déportées.
Le recours au gaz moutarde et au gaz innervant contre les populations civiles avait contribué à forger la réputation d'"Ali le Chimique", partout considéré comme un être sans pitié.
Les six coaccusés étaient tous inculpés de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Madjid était en outre poursuivi pour génocide.
Ce dernier n'a jamais reconnu avoir eu recours aux armes chimiques. Il avait en revanche reconnu lors du procès avoir ordonné à l'armée d'exécuter tous les Kurdes qui ignoreraient l'ordre d'évacuation de leurs villages.
"ANFAL", UN AVERTISSEMENT POUR LES DISSIDENTS
"Vous avez ordonné à l'armée d'utiliser toutes leurs armes, y compris des armes chimiques qui ont fait des milliers de morts, des milliers de réfugiés, et vous avez emprisonné de nombreuses personnes qui sont plus tard mortes de faim, de tortures ou de maladie. Un grand nombre a disparu", a dit le juge Mohammed al Uraibi à Madjid.
"Vous avez commis des crimes contre l'humanité. Vous avez commis un génocide. Il y a suffisamment de documents contre vous."
Pour les coaccusés, l'opération "Anfal" poursuivait des objectifs légitimes, les maquisards kurdes ayant pris le parti de l'Iran voisin lors de la dernière phase de la guerre Iran-Irak (1980-1988).
"Nous avons défendu l'Irak et nous ne sommes pas des criminels", a déclaré Hussein Rachid, ancien commandant adjoint des forces armées irakiennes, interrompant la lecture de sa sentence. Il est le troisième inculpé condamné à mort.
Les historiens considèrent aujourd'hui que Saddam Hussein avait eu l'intention, en faisant preuve d'une extrême brutalité vis-à-vis des Kurdes, de faire un exemple pour dissuader toute forme de dissidence intérieure.
"C'était la conclusion brutale mais logique de la politique menée par le régime contre les Kurdes", écrit ainsi l'historien Charles Tripp dans on "Histoire de l'Irak".
Des ONG des droits de l'homme ont estimé que le procès d'Anfal avait été entaché d'erreurs de procédure et d'interférences politiques. Le gouvernement avait remplacé le président du tribunal après des remarques jugées favorables aux inculpés.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La pendaison pour Ali le Chimique ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
La pendaison pour Ali le Chimique !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Spécial conflits mondiaux-
Sauter vers: