FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Existerait-il des magouilles en Flandre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Existerait-il des magouilles en Flandre ?   Lun 17 Sep 2007, 8:03 pm

Source : http://www.lesoir.be/actualite/belgique/rudy-aernoudt-on-frole-la-2007-09-16-549833.shtml

lundi 17 septembre 2007 - dernière mise à jour le 17/09/2007 à 19h22 - Bruxelles

Rudy Aernoudt : « On frôle la censure »

LAMQUIN,VERONIQUE;DELEPIERRE,FREDERIC

lundi 17 septembre 2007, 19:19

Citation :
Le gouvernement flamand a licencié Rudy Aernoudt, connu pour ses prises de position dans le débat communautaire belge. L’interview au « Soir » du secrétaire général flamand à l’Economie, la semaine dernière, a mis le feu aux poudres (lire l’interview). Le parti de Jean-Marie Dedecker a exigé du gouvernement flamand qu’il réintègre Rudy Aernoudt.
Le plus: l'interview qui a mis le feu aux poudres; Retrouvez le chat de ce lundi avec Rudy Aernoudt.

Honnêtement dit, je m’attendais à une autre réponse que mon licenciement. » En ce dimanche après-midi, Rudy Aernoudt est surpris mais pas abattu. Au contraire. Pourtant, quelques heures plus tôt, le gouvernement flamand venait d’annoncer l’avoir licencié. Lui le secrétaire général du département Economie, Science et Innovation de l’administration flamande. Motif ? De façon laconique, l’exécutif a invoqué dimanche des « faits qui se sont produits » et qui « ont rendu toute collaboration professionnelle future impossible » avec Aernoudt. Le gouvernement flamand a donc décidé d’agir vendredi.
Concrètement, « la lettre de licenciement fait état de deux faits », explique Rudy Aernoudt. Le premier est relatif à l’interview que nous publiions le 10 septembre. Il y indiquait que le gouvernement flamand avait créé une structure publique dont personne n’avait besoin, simplement pour permettre des nominations politiques. Il visait la Fondation Hercule, dont le président est l’ancien chef de cabinet de l’ex-ministre-président Yves Leterme (CD&V) et le commissaire du gouvernement est l’ancien chef de groupe VLD à la Chambre, Fons Borginon.

« Prétextes pour me virer »

Autre reproche : la pétition lancée par la Ligue des optimistes appelant Aernoudt à devenir Premier ministre. Le gouvernement flamand aurait estimé que son secrétaire général à l’Economie aurait dû intervenir pour mettre fin à cette initiative.
Pour Aernoudt, il ne s’agit là que de prétextes. « Les raisons sont ailleurs. Il y a d’une part le fait que j’avais formulé une série de recommandations pour améliorer le fonctionnement de l’administration flamande. L’audit interne du médiateur a débouché sur les mêmes conclusions. La ministre Moerman a reçu le rapport et devait réagir pour le 10 septembre. Elle a demandé un délai supplémentaire de dix jours. Et entre-temps on a trouvé deux prétextes, dont l’interview au Soir, pour me virer. Alors que ce que j’y dénonce, sur la Fondation Hercule, je l’avais déjà dit de manière plus virulente ailleurs. »
Plus fondamentalement, le franc-tireur, ex-chef de cabinet de… Fientje Moerman (VLD) et chef de cabinet adjoint de l’ancien ministre wallon de l’Economie, Serge Kubla (MR), a le sentiment d’être sanctionné pour avoir pris des positions en rupture avec le discours dominant flamand. Auteur de Vlaanderen, Wallonië – Je t’aime moi non plus, il y dénonce les tentations séparatistes flamandes. « Depuis que j’ai sorti mon livre, je sens bien que je dis des choses qui ne plaisent pas. » Si les Leterme et autre Moerman le lui ont parfois reproché ? « La Flandre a une culture catholique : on ne dit pas les choses ouvertement, tout se fait dans le dos des gens. La preuve ! Du reste, mon licenciement, personne ne me l’a annoncé. Je l’ai appris quand l’huissier est venu chez moi. »
Sur ce point, Rudy Aernoudt est bien décidé à ne pas se taire. « Mon licenciement, c’est un acte très grave. On frôle la censure. La démocratie en prend un coup. Voilà ce qui arrive quand tous les partis acceptables sont au pouvoir et qu’il n’y a plus d’opposition démocratique ! » Ce lundi, il consultera un avocat pour déterminer les suites qu’il réserva à son licenciement.

Citation :
Lijst Dedecker défend Aernoudt

Le parti flamand Lijst Dedecker (LDD) exige du gouvernement flamand qu’il réintègre Rudy Aernoudt, licencié dimanche, dans ses fonctions de secrétaire général au sein de l’administration flamande. Pour le président du parti, Jean-Marie Dedecker, Rudi Aernoudt a servi de caisse de résonance en dénonçant les pratiques et les nominations politiques qui ont cours au sein du gouvernement flamand. Par ailleurs, toujours selon le communiqué du LDD, le gouvernement flamand est une « machine à nominations politiques aussi importante que le Parti Socialiste sous Van Cauwenberghe ».

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Existerait-il des magouilles en Flandre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le renouvellement des Abeille Flandre et Languedoc programmé en 2017
» Le Havre - Rue Flandres-Dunkerque
» apprendre le polonais
» Navire : Comte de Flandres - 1870
» Malle : La Flandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: