FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 1:42 pm

"Nous sommes Wallons, Bruxellois ou Flamands, nous sommes citoyens du monde !"




Chanteuses, tel qu'Axelle Red, ou écrivains comme Hugo Claus, tous ont lancé et signé une pétition contre le démembrement et pour maintenir l'Unité de la Belgique. En tout 400 signataires et un formidable succès, y compris en Flandres.



Citation :
"Au regard des problèmes du monde, je ne comprends pas comment on peut s'intéresser aux futilités" qui opposent en Belgique francophones et néerlandophones, explique dans le journal De Morgen l'un des signataires, le chanteur flamand Luc De Vos.

"Nous sommes Wallons, Bruxellois ou Flamands, nous sommes citoyens du monde. Nous ne voulons pas qu'on érige de nouveaux murs entre des gens, entre des régions et entre des pays", dit le texte de la pétition.

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 2:02 pm

Que peuvent faire 400 intellectuels contre l'inéluctable ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 2:39 pm

Que signifie citoyen du monde ? Moi aussi je suis citoyen du monde ! Cela ne m'empêche nullement d'être un Wallon de Bruxelles, de culture française, et un militant pour la réunion de Bruxelles et de la Wallonie à la République française.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 2:48 pm

VINCENT a écrit:
Que signifie citoyen du monde ? Moi aussi je suis citoyen du monde ! Cela ne m'empêche nullement d'être un Wallon de Bruxelles, de culture française, et un militant pour la réunion de Bruxelles et de la Wallonie à la République française.

    Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.

    Quand je vois des Wallons "rattachistes" ou des "indépendantistes" Flamands, j'ai plutôt envie de gerber.

    Ceux qui crachent sur leur Nation, j'aime pas trop ca ...

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:06 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.

Quand je vois des Wallons "rattachistes" ou des "indépendantistes" Flamands, j'ai plutôt envie de gerber.

Ceux qui crachent sur leur Nation, j'aime pas trop ca ...

On ne peut trahir ce qui n'existe pas. Or la nation belge est une chimère pour songe-creux de votre style, qui ne recoupe plus aucune réalité tangible.

Quant à l'Etat belge, c'est un monstre institutionnel absurde, générateur d'abus et d'iniquités. Notre devoir est de le rayer de la carte de l'Europe !

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:06 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
VINCENT a écrit:
Que signifie citoyen du monde ? Moi aussi je suis citoyen du monde ! Cela ne m'empêche nullement d'être un Wallon de Bruxelles, de culture française, et un militant pour la réunion de Bruxelles et de la Wallonie à la République française.

    Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.

    Quand je vois des Wallons "rattachistes" ou des "indépendantistes" Flamands, j'ai plutôt envie de gerber.

    Ceux qui crachent sur leur Nation, j'aime pas trop ca ...

Mais la Belgique N'EST pas une Nation au sens propre du terme ! C'est un "truc" concocté par les Anglais en 1815 pour séparer la France vaincue de la Prusse ! Pour qu'il y ait une Nation, il faut au moins une homogénéité culturelle, linguistique ! Or rien ne nous rattache à la Flandre qui nous méprise !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:23 pm

    Je vous l'ai dit : prouvez moi que vous pouvez être Français.

    C'est pas parce que l'on se dit "rattachiste" ou que l'on affiche le symbole de la République Française, que l'on est Français.

    On est Français par héritage ou par récompense. Je suis désolé, je n'accepterais pas qu'un Wallon devienne l'un de mes concitoyens du jour au lendemain.

    Quand j'étais à l'école, moi petit Français alors on m'a appris que MON pays allait de Brest à Strasbourg et de Marseille à Dunkerque.

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:29 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
Quand j'étais à l'école, moi petit Français alors on m'a appris que MON pays allait de Brest à Strasbourg et de Marseille à Dunkerque.

Qu'aurait-pu-t-on t'apprendre d'autre à l'école puisque le cas ne se présentait pas ?
Nous avons aussi été Bourguignons près de deux siècles, donc vassaux de la France et inclus encore avant dans l'Empire Caroloringien ! Qu'est-ce qu'il te faut de plus ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:32 pm

    Je sais bien que l'on a eu des histoires communes. Mais depuis, il me semble que l'on a suivi des chemins différents. Comment je peux intégrer la Wallonnie à la République Française ?

    Pour moi,, vous êtes Belges. C'est une question de culture. Désolé, je peux pas m'y faire à vous avoir comme "compatriotes" ... pour moi vous ne serez que mes voisins francophones.

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:39 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
    Je sais bien que l'on a eu des histoires communes. Mais depuis, il me semble que l'on a suivi des chemins différents. Comment je peux intégrer la Wallonnie à la République Française ?

    Pour moi,, vous êtes Belges. C'est une question de culture. Désolé, je peux pas m'y faire à vous avoir comme "compatriotes" ... pour moi vous ne serez que mes voisins francophones.

Préfères-tu être envahi par les "Nouveaux Français" qui te domineront un jour ou l'autre ? Là, tu n'auras rien à dire !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 4:51 pm

    Oui, d'accord ... vu sous cet angle ... Very Happy

    Mais bon, comme de toute manière c'est la énième crise que traverse la Belgique. Je m'en fous. Si cela vous amuse de croire en une Flandre "libre" et une Wallonie "27e Région Française" ... grand bien vous fasse.

    Mais vous pouvez rêver encore.

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 5:00 pm

Notre ami Sheriff O'Braddy a dû zapper quelques cours d'histoire dans sa jeunesse : la France n'a eut de cesse de s'aggrandir, diminuer, de voir son territoire se modifier ;
- quid de l'Alsace et de la Lorraine ?
- quid des colonies,
- quid du rattachement du conté de Nice et de la Savoie (1860),
- quid des communes de Tende et de La Brigue enlevées à l'Italie en 1947 ?
- Quid des 130 départements sous Napoléon 1er

Et je n'ai pris que des exemples dans les 200 dernières années !

Rien n'est immuable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 5:05 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
    Oui, d'accord ... vu sous cet angle ... Very Happy

    Mais bon, comme de toute manière c'est la énième crise que traverse la Belgique. Je m'en fous. Si cela vous amuse de croire en une Flandre "libre" et une Wallonie "27e Région Française" ... grand bien vous fasse.

    Mais vous pouvez rêver encore.

1° C'est la Flandre qui est la partie demanderesse !
2° A la Wallonie (3.300.000 francophones) tu dois ajouter les habitants de Bruxelles et de sa périphérie majoritairement francophone (1.100.000 de francophones en plus);
3° En désenclavant Bruxelles de la Flandre, elle pourrait géographiquement être reliée à la Wallonie (4.400.000 francophones) et constituer un territoire linguistiquement homogère de 17.000 km²;
4° Bruxelles serait un cadeau en or pour la France vu que la quasi-totalité des institutions de l'Union européenne s'y trouvent sans parler du Quartier général de l'Orgagisation du Traité de l'Atlantique Nord;
5° Bruxelles est un noeud ferrovière et autoroutier important allant vers les Pays-Bas et l'Allemagne (sans parler du TGV, du Thalys et de l'Eurostar);
6° la nouvelle entité ne serait pas la 27ème région de France mais la 23ème (ah ces Français et leur géographie) !

Donc si tu préfères devenir musulman: plutôt que de t'unir avec tes voisins de pallier, libre à toi !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 5:30 pm

    Vu encore sous cet angle, ca me va. Very Happy

    Mais dernier point et le plus crucial, en ce qui me concerne : quelle est la couleur politique des wallons ... ?

    SI les wallons sont des libéraux, s'ils sont à droite et fiers d'être sarkozystes ou UMPistes, ils seront les bienvenus ... dans le cas contraire, ils dégagent : on n'a pas envie de se coltiner des centristes ou des gauchistes.

    On a ce qu'il faut chez nous ...

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 5:41 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
    Vu encore sous cet angle, ca me va. Very Happy

    Mais dernier point et le plus crucial, en ce qui me concerne : quelle est la couleur politique des wallons ... ?

    SI les wallons sont des libéraux, s'ils sont à droite et fiers d'être sarkozystes ou UMPistes, ils seront les bienvenus ... dans le cas contraire, ils dégagent : on n'a pas envie de se coltiner des centristes ou des gauchistes.

    On a ce qu'il faut chez nous ...

lol! lol! lol! ah les mythos sur les forums cybernetiques... france
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 9:17 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
    Vu encore sous cet angle, ca me va. Very Happy

    Mais dernier point et le plus crucial, en ce qui me concerne : quelle est la couleur politique des wallons ... ?

    SI les wallons sont des libéraux, s'ils sont à droite et fiers d'être sarkozystes ou UMPistes, ils seront les bienvenus ... dans le cas contraire, ils dégagent : on n'a pas envie de se coltiner des centristes ou des gauchistes.

    On a ce qu'il faut chez nous ...

Ils sont à 40% PS, 30% libéraux, 15% démo-chrétiens, 5% de verts, 5% de FN et quelques miettes par-ci par-là !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 9:33 pm

Y'a 40% de socialos en trop ... Razz

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 9:39 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
Y'a 40% de socialos en trop ... Razz

Effectivement ! C'est pourquoi ils sont encore si belgicains !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Mer 26 Sep 2007, 11:09 pm

Roy a écrit:
Notre ami Sheriff O'Braddy a dû zapper quelques cours d'histoire dans sa jeunesse : la France n'a eut de cesse de s'aggrandir, diminuer, de voir son territoire se modifier ;
- quid de l'Alsace et de la Lorraine ?
- quid des colonies,
- quid du rattachement du conté de Nice et de la Savoie (1860),
- quid des communes de Tende et de La Brigue enlevées à l'Italie en 1947 ?
- Quid des 130 départements sous Napoléon 1er

Et je n'ai pris que des exemples dans les 200 dernières années !

Rien n'est immuable.

C'est un peu long,c'est sur Mulhouse , certains l'ont déja lu mais c'est la France
Citation :
Discours de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l'occasion du bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République française.


Mulhouse, le jeudi 29 janvier 1998

Monsieur le Député-Maire,

Messieurs les Parlementaires,

Mesdames, Messieurs les Elus,

Mesdames, Messieurs,

Chers Amis de Mulhouse,

"Qu’il vive éternellement dans notre souvenir cet heureux passage de votre République dans les bras de la France."

C’est sur ces mots forts et émouvants que Jean-Ulrich Metzger, chargé, au nom du Directoire, de la négociation du traité de réunion, saluait le 29 janvier 1798 la décision des Mulhousiens de rejoindre la République Française.

Aujourd’hui, fidèles à cette invitation, nous commémorons ensemble, sur cette place de la Réunion qui en fut le théâtre, le bicentenaire d’un événement majeur pour l’histoire de la ville de Mulhouse, comme l’a fort bien rappelé à l’instant le Maire de cette belle cité, et aussi pour la France.

Majeur parce qu’il parachève, démocratiquement, le rattachement de l’Alsace à la France, entamé au XVIIème siècle dans le fracas des armes.

Majeur parce qu’il préfigure l’importance qu’allait prendre votre région dans notre imaginaire collectif. Car l’Alsace, bien que située aux confins de ce que l’on n’appelait pas encore l’hexagone, allait conquérir la première place dans le coeur de nos compatriotes. Elle allait devenir la plus française de toutes les régions françaises parce que la plus espérée et toujours la plus attendue.

Majeur parce que la démarche des Mulhousiens a, plus que jamais, valeur d’exemple. Elle nous rappelle que l’appartenance à la nation française ce n’est pas seulement un héritage de l’histoire. C’est avant tout un acte du coeur et de la volonté. Un choix librement consenti. L’adhésion aux valeurs de la République qu’évoquait tout à l’heure Monsieur le Maire.
Ce sont ces valeurs qui ont inspiré les habitants de Mulhouse en 1798. Elles n’ont rien perdu de leur force. Ce sont elles qui fondent, aujourd’hui encore, le pacte qui nous unit. Ce sont elles qui donnent à la France son visage, sa culture, son identité.



La réunion de Mulhouse à la France ne s’est pas faite en un jour. Les négociations, entamées dès les premiers mois de la Révolution, furent longues et elles furent parfois difficiles.

Certes, il y eut des réticences à l’intégration d’une commune florissante et dynamique. En outre certaines grandes familles mulhousiennes, tournées par tradition vers la Suisse toute proche, hésitaient à rejoindre la nation française.

Pourtant, en 1798, tout va très vite. Le 4 janvier, les autorités de la ville se prononcent à une très large majorité en faveur du rattachement à la France. Le 28 janvier, c’est l’ensemble des bourgeois de la cité qui approuve ce choix. Le traité de réunion, négocié par trois hommes décidés, Nicolas Thierry, Jean-François Reubell et Jean-Ulrich Metzger, est ratifié le 1er mars 1798.

Pourquoi les Mulhousiens renoncent-ils ainsi à une indépendance parfois tumultueuse, chèrement acquise et si souvent défendue ? Une indépendance qui a permis à " la cité du BOLLWERK " de traverser sans heurts les nombreux conflits qui ont secoué la plaine du Rhin au cours des siècles et de jeter les bases d’un essor industriel prometteur ?

Ne nous y trompons pas : il entre dans le choix fait par les habitants de Mulhouse une part d’intérêts bien compris. Depuis 1792, la ville est soumise à un blocus douanier qui compromet son développement économique. Le rattachement à la France permet de sortir de cette impasse. Il favorise la prospérité de la ville qui va confirmer au siècle suivant sa vocation de centre industriel majeur.

Mais ce serait méconnaître la portée réelle de l'événement que d’expliquer la réunion de Mulhouse à la République par de seules considérations d’ordre commercial.

Les raisons sont, avant tout, d’ordre politique et philosophique.

Fidèle à sa tradition d’ouverture et de progrès, Mulhouse n’est pas restée indifférente à l’effervescence qui agite notre pays en cette fin de siècle. Là comme ailleurs, les idées nouvelles gagnent les esprits. Des sociétés révolutionnaires se créent. Les habitants, et notamment les plus jeunes d’entre eux, sont séduits par l’idéal de liberté, d’égalité et de fraternité que porte notre République française.

La réunion de Mulhouse à la France, c’est d’abord un acte de foi politique et humaniste. Cet acte de foi et d’adhésion s’accomplit sans que Mulhouse renonce en rien à son originalité et à sa liberté. Bien au contraire, les Mulhousiens se donnent, pour reprendre les termes de Jean-Ulrich Metzger, "une liberté plus étendue" au sein de la nation française.

Une telle démarche témoigne de façon exemplaire de la manière dont s’est constitué notre pays au fil des siècles.

Votre ville a su prendre toute sa place au sein de la France, sans pour autant renier sa personnalité. Sans pour autant renoncer à sa tradition d’échange et d’ouverture.

La Nation est l’une des formes essentielles de notre identité, mais c’est une réalité évolutive. Aujourd'hui, elle repose certes sur notre rapport à l’Etat mais aussi sur une communauté de valeurs partagées. C'est pour cela que l'idée de Nation, à l'heure de l'Europe, reste une idée résolument moderne. On peut à la fois être membre à part entière d'une communauté et s'insérer dans un ensemble plus vaste. On peut être ouvert sur le monde sans mettre en péril sa propre identité.



Parce que la réunion de Mulhouse à la France, c’est d'abord une adhésion aux valeurs de la République, le bicentenaire que nous célébrons nous invite à prendre conscience de la modernité de ces valeurs. Certains leur trouvent un parfum suranné. J’ai, au contraire, la conviction que l’héritage de 1789 demeure, plus que jamais, au coeur de notre pacte républicain.

Parmi les principes qui ont inspiré la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen et qui figurent en tête de notre Constitution, trois me semblent aujourd’hui particulièrement essentiels : l’unité, l’égalité et la fraternité.

L’unité, tout d’abord. La France est une république indivisible. Ce principe conserve en cette fin de siècle toute sa force.

Bien sûr, notre pays est fort de ses diversités. Ainsi l’Alsace a su conserver vivants sa langue, ses usages, ses règles, sa culture, tout ce qui lui confère sa personnalité si attachante. L’identité nationale ne se nourrit pas de l’identique. Elle naît de la variété des expériences et des tempéraments. Elle résulte de différences comprises et acceptées.

Mais l'acceptation des différences n’est pas la désagrégation de la cohésion sociale. La France n’est pas, et ne sera jamais une mosaïque de communautés juxtaposées, le champ clos de groupes qui s’ignorent ou qui s’affrontent. Notre pays est un. Le communautarisme n’y a pas sa place.

Notre tradition juridique fait de l’individu, et non de la collectivité à laquelle il s’identifie, un sujet de droit. Il s’agit là pour chaque citoyen d’une garantie de liberté et de tolérance. C’est pour cela que l’unité de la Nation et ses corollaires, la laïcité, l’impartialité de l’Etat, sont des principes fondamentaux.

Notre pays s’est toujours efforcé au fil des siècles d’intégrer plutôt que de séparer. De créer des liens plutôt que de dresser des barrières. Cette volonté d’intégration a permis de faire de la France une nation unie, au-delà de la diversité des habitants qui la composent.

Nous avons aujourd’hui le sentiment que les voies de l'intégration, qui ont si bien fonctionné par le passé, donnent des signes de faiblesse. Les raisons en sont multiples ; elles tiennent aux difficultés économiques et sociales, aux ravages du chômage et de la précarité, à une immigration mal maîtrisée et qui a changé de nature, à l’apparition de phénomènes nouveaux comme l’intégrisme, et plus largement aux évolutions du monde.

C’est vrai : les choses sont moins faciles aujourd’hui que durant les trente glorieuses. Pour autant, nous ne devons pas baisser les bras, nous ne devons pas accepter que soit remis en cause, insidieusement, l’un des fondements de notre pacte social.

L’intégration reste une priorité. Il faut donner à toutes celles et tous ceux qui, en situation régulière, ont vocation à devenir Français, parce qu’ils sont nés sur notre territoire ou parce qu’ils y demeurent depuis longtemps, les moyens de trouver leur place dans la communauté nationale. Plus généralement nous devons aider tous nos enfants à s’approprier les valeurs et les principes qui forment la clef de voûte de notre système politique et social.

Au-delà de l’actualité, il est urgent de redéfinir ensemble les voies d’une intégration réussie.

Mais la cohésion, l’unité nationale, c’est aussi la paix publique et l’ordre républicain.

La Déclaration de 1789 inscrit la sûreté au nombre des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. La Nation ne peut être une que si elle est en paix avec elle-même.

La sécurité est la première des libertés. C’est elle qui permet l’exercice de toutes les autres. Celle d’aller et de venir à sa guise. Celle de conserver ce que l’on a acquis, parfois difficilement.

Si l’ordre public n’est pas garanti partout, c’est la peur, c’est le doute qui s’installent dans les esprits. C’est la démocratie qui est en péril. Il faut que la loi et le droit soient respectés sur l’ensemble de notre territoire.



Le deuxième des principes que nous ont transmis les hommes de 1789, c’est l’égalité. Et nous n’avons cessé de nous battre pour une conception toujours plus moderne de l’égalité, aujourd’hui l’égalité des chances.

La force de l’idéal républicain est là, dans la conviction que chaque citoyen doit pouvoir, à condition de le vouloir, être l’acteur de sa propre vie. Agir plutôt que subir.

Il s’agit de donner à chaque enfant un ensemble de connaissances de base, un bagage pour la vie qui lui permettra d’en affronter les aléas. Il s’agit d’assurer à chacun une véritable formation. Il s’agit de récompenser à leur juste valeur le mérite et l’effort.

Depuis plus d’un siècle, l’école est le lieu des apprentissages fondamentaux. Et elle doit le rester. Apprentissage du savoir, bien sûr, mais aussi du civisme, de la citoyenneté et des règles de la vie en commun.

C’est l’école qui pose des jalons, qui indique les repères, qui fixe les limites, sans lesquelles il n’est pas de vie en société possible.

C'est l'école qui a la mission éminente de préparer nos enfants à leur avenir, de les ouvrir sur le monde tel qu'il est et tel qu'il devient, de les initier aux nouveaux savoirs, aux nouvelles technologies.

Parce que l’école est en première ligne, parce que les missions qui lui sont imparties sont aussi ambitieuses que difficiles, il faut lui donner les moyens d’agir et de faire face, les moyens d'évoluer et de s'adapter dans ses rythmes comme dans ses pratiques pour devenir l'école du XXIème siècle.



La troisième des valeurs qui fondent le pacte social dans notre pays, c'est la fraternité. La fraternité, c'est-à-dire la solidarité.

Il ne s’agit pas là d’un vain mot dans une région dotée avant l’heure - les vicissitudes de l’histoire n’y sont pas étrangères - d’un système de protection sociale efficace.

Il y a dans notre pays une véritable souffrance sociale. Son aggravation est liée, bien sûr, au chômage de longue durée, qui n’a cessé de s’étendre. Malgré l’instauration du revenu minimum d’insertion, notre système de protection sociale s’est trouvé largement démuni devant cette réalité nouvelle. Il ne s’agit plus seulement aujourd’hui d’indemniser le chômage, d’assurer un revenu aux travailleurs âgés, de garantir l’accès de tous aux soins, de compléter les ressources des familles ou de faciliter leur logement. Il faut désormais apprendre à retisser le lien social en ramenant vers l’emploi des hommes et des femmes dans la force de l’âge, souvent chargés de famille, qui perdent progressivement estime de soi, espoir et confiance.

La solidarité que nous leur devons est une solidarité digne et respectueuse.

Ces femmes et ces hommes que les mutations de l’économie ont parfois rejetés aux confins extrêmes de notre société, ce n’est pas seulement une assistance financière qu’ils réclament même si elle est nécessaire. Ce qu’ils veulent vraiment, au plus profond d’eux-mêmes, c’est réintégrer cette France active, dynamique, dont la santé économique s’est affirmée au cours des années récentes, qui a recommencé depuis 1994 à créer des emplois, et qui les laisse, hélas, sur le bas côté de la route. Ce qu’ils veulent, c’est participer eux aussi à la création des richesses, être de nouveau reconnus pour leur contribution à la vie de notre société. Ils y ont toute leur place pourvu qu’on sache leur tendre la main, qu’on accompagne pas à pas leur retour vers l’emploi et qu’on explore tous les chemins de la réinsertion professionnelle.

L’emploi reste le meilleur gage d’intégration. Il constitue le remède le plus sûr au délitement des liens sociaux. Il constitue, en définitive, la vraie, la seule réponse au défi de l’exclusion.



Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs,

Mes chers Amis,

Il y a de cela deux siècles, Mulhouse préférait l’union à l’isolement. Elle préférait les promesses de l’avenir aux certitudes rassurantes du passé.

C’est en réalité le même choix qui s’offre aujourd’hui à la France. Forts de notre histoire et de notre identité, faisons, une fois encore, les choix de l’avenir. Le choix de l’initiative, de l’audace créatrice, de l’esprit de conquête. Le choix de la confiance, de l’intégration, de la cohésion nationale. Le choix de l’Europe, de la France dans l’Europe, c’est-à-dire le choix du progrès et de la paix.

Mais cela suppose avant tout que, rassemblés autour des valeurs de la République, nous retrouvions son inspiration, son souffle profond et surtout, mes chers Amis, son exigence morale.

Vive Mulhouse,

Vive la République,

Vive la France.
Revenir en haut Aller en bas
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 27 Sep 2007, 3:26 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
Y'a 40% de socialos en trop ... Razz

Je crois que vous êtes l'excité qui sévissait dans le forum soutenant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy : vous n'êtes qu'un petit malin qui se permet de juger les réunionistes, alors que votre ignorance est abyssale en ce qui concerne la politique belge.

Vos jugements n'ont aucune valeur : instruisez-vous d'abord, tentez de combler vos énormes lacunes et de vous faire un peu de culture générale, et revenez nous voir.

ciao

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 27 Sep 2007, 3:51 pm

Thierry a écrit:


C'est un peu long,c'est sur Mulhouse , certains l'ont déja lu mais c'est la France
Citation :
Discours de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l'occasion du bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République française.

Texte à reprendre et à montrer aux Belgicains réactionnaires qui défendent une unitée contre toute logique sans même savoir pourquoi au fonds, pas habitude, encroutement, suivisme mais sans aucune réflexion profonde.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 27 Sep 2007, 10:45 pm

Tu as malheureusement raison Roy !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Mercure
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : France
Langue : Française
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 2:35 am

1/ Il n'y a pas de culture belge. Pour avoir une culture il faut une ethnie (une culture pouvant bien évidemment s'imposer progressivement à une autre ethine ce qui peut l'assimiler à l'ethnie). Il n'y a pas d'ethnie belge, ni sous César, ni au Moyen-Age, ni au XIXème. Rien. Il y a un Etat belge c'est tout. D'autant qu'au XIXème-XXème, mis à part par exemple les allemands qui cherchaient à se former (avec selon leur duchés/principauté leur spécificités), le souci ethnique n'est pas dans le tracé des frontières une priorité. On cherche l'équilibre (au grand bonheur anglais), ca s'arrête là.

2/ Il y a peut-être un sentiment de belgtitude/wallonitude mais ca va pas vraiment loin. A vrai dire, ca me semble même égal au sentiments qu'éprouvent et aux revendications qu'émettent certains régionaux (exemple fan de corrida ou défilé celtique).
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 8:51 am

Il n'est pas incompatible d'être Français et de se sentir aussi Antillais, Breton, Alsacien, Lyonnais avec des spécificités, une identité propre, un culture locale : ceux qui ont visité un minimum la France ne peuvent pas dire le contraire.

Mais évidement les belgicains prennent soins d'agiter l'épouvantail de la dissolution de l'identité régionnale dans un ensemble unique et rigide ; c'est de la pure mauvaise foi !

cartonrouge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Sheriff O'Braddy
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation : Top Secret - Classified -
Langue : français, anglais, allemand, espagnol
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 10:22 am

"Oui, je le veux !"



Ont crié ensemble des citoyens belges, wallons et flamands, dans un simulacre de mariage sur la Grand-Place de Bruxelles lors d'une petite cérémonie face à l'Hôtel de Ville.



Citation :
"L'envie de se séparer n'est pas dans les coeurs des Belges", assurait Patrick Van Der Heyden, qui jouait le rôle du "marié" francophone.

"Dans un couple, il y a parfois des tensions très fortes, mais il faut essayer de transformer les passions en énergie positive", ajoutait l'heureuse élue, Chantal Sand, qui se dit "parfaite bilingue" français-néerlandais.

La Grand-Place gothique de Bruxelles, considérée comme l'une des plus belles du monde, avait été choisie parce que c'est là qu'avait été hissé le premier drapeau belge lors de la Révolution de 1830.

Les organisateurs ont présenté un autocollant noir-jaune-rouge, les couleurs nationales, frappé du slogan "3 langues, 1 âme, une Belgique", ainsi qu'un site internet: www.remarionslabelgique.be.

_________________
"La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi." - Pausanias.

Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Colibri
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : Théâtre, Lecture
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 7:06 pm

[quote="Sheriff O'Braddy"]
VINCENT a écrit:
Que signifie citoyen du monde ? .

[list]Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.

Chapeau à eux. Les belges (en très grande majorité) veulent rester uni? A quand un référendum?
Revenir en haut Aller en bas
Colibri
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 43
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : Théâtre, Lecture
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 7:07 pm

[quote="Sheriff O'Braddy"][quote="[/i] ?
[list]Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.quot;Sheriff O'Braddy"][quote="[/i] ?
[list]Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 7:31 pm

[quote="Colibri"]
Sheriff O'Braddy a écrit:
VINCENT a écrit:
Que signifie citoyen du monde ? .

[list]Ce sont des Patriotes Belges, eux, au moins. Qui défendent avec Honneur et Loyauté leur PAYS la BELGIQUE.

Chapeau à eux. Les belges (en très grande majorité) veulent rester uni? A quand un référendum?

Patriotes Belges : c'est la première fois que j'entends ces 2 mot accolés.

Mais effectivement, si un jour il y a séparation ou risque de séparatisme, il serait juste que les citoyens soient consultés par référendum.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 28 Sep 2007, 10:22 pm

Sheriff O'Braddy a écrit:
"Oui, je le veux !"



Ont crié ensemble des citoyens belges, wallons et flamands, dans un simulacre de mariage sur la Grand-Place de Bruxelles lors d'une petite cérémonie face à l'Hôtel de Ville.



Citation :
"L'envie de se séparer n'est pas dans les coeurs des Belges", assurait Patrick Van Der Heyden, qui jouait le rôle du "marié" francophone.

"Dans un couple, il y a parfois des tensions très fortes, mais il faut essayer de transformer les passions en énergie positive", ajoutait l'heureuse élue, Chantal Sand, qui se dit "parfaite bilingue" français-néerlandais.

La Grand-Place gothique de Bruxelles, considérée comme l'une des plus belles du monde, avait été choisie parce que c'est là qu'avait été hissé le premier drapeau belge lors de la Révolution de 1830.

Les organisateurs ont présenté un autocollant noir-jaune-rouge, les couleurs nationales, frappé du slogan "3 langues, 1 âme, une Belgique", ainsi qu'un site internet: www.remarionslabelgique.be.

Pourrais-tu me dire combien de gens tiennent le drapeau noir jaune rouge et combien les entourrent ? diable Ils doivent certainement se réunir dans une cabine téléphonique ! mdr

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ronald Reagan
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Localisation : Ce qui reste de la France
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Sam 29 Sep 2007, 1:21 am

Stans a écrit:

6° la nouvelle entité ne serait pas la 27ème région de France mais la 23ème (ah ces Français et leur géographie) !


Les DOM sont bien des régions françaises. Donc la Wallonie sera bien la 27e région de France.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cdh.fr
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Sam 29 Sep 2007, 8:28 pm

Ronald Reagan a écrit:
Stans a écrit:

6° la nouvelle entité ne serait pas la 27ème région de France mais la 23ème (ah ces Français et leur géographie) !


Les DOM sont bien des régions françaises. Donc la Wallonie sera bien la 27e région de France.

Pas tout à fait Ronnie : elles ont toujours des statuts particuliers entre les départements et les régions ! C'est assez complexe et puis Bruxelles et la Wallonie ne seraient pas des territoires ultramarins.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 9:57 am

Roy a écrit:
Il n'est pas incompatible d'être Français et de se sentir aussi Antillais, Breton, Alsacien, Lyonnais avec des spécificités, une identité propre, un culture locale : ceux qui ont visité un minimum la France ne peuvent pas dire le contraire.

Mais évidemment les belgicains prennent soins d'agiter l'épouvantail de la dissolution de l'identité régionnale dans un ensemble unique et rigide ; c'est de la pure mauvaise foi !

cartonrouge

Cela fait partie des fantasmes belgicains.

Il est stupéfiant de constater que certains, à l'occasion de cette crise existentielle de l'Etat belge, exhument la vieille théorie de l'âme belge, qui date du XIXe siècle, époque où, précisément, la Belgique encore jeune se fabriquait une identité de pacotille (déjà contestée par le Mouvement flamand !)

C'est sidérant et en même temps logique, dès lors que les belgicains pensent et agissent comme des gens du XIXe siècle, et se font une représentation de la France qui est encore celle de 1860 ou 1880.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 10:06 am

Nul Belge qui ai un minimum visité la France ne peut nier que chacune de nos régions à une âme propre, des coutumes locales, une identité et une culture régionnale.

_________________


Dernière édition par le Jeu 04 Oct 2007, 10:46 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 10:23 am

C'est ce qui fait d'ailleurs le charme de la France ! france

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 10:51 am

Stans a écrit:
C'est ce qui fait d'ailleurs le charme de la France ! france

Exact, mais certains sont frileux et préfèrent le petit conservatisme à un destin plus ambitieux.

Je serais Belge je serais honorer de rejoindre une communauté qui m'est semblable à 99%, quand je vois la carte de la Wallonie, petit timbre poste sur la carte d'Europe et que je vois la France à coté, plus grand pays d'Europe, idéalement situé, 2d domaine maritime mondial, faisant parti du G8, ayant un droit de veto à l'Organisation des Nations unies, possedant l'arme nucléaire nationale et donc non dépendante d'une puissance occupante étrangère, bref je me dis franchement que c'est un bien bel avenir que nous pourrions avoir en commun, d'autant que la France ne veut pas annexer mais s'unir en se rattachant d'un commun accord.

Mais certains sont petits, pensent petits et ont une vue à court terme, s'imaginant que le monde ne change pas, que seuls ils seront plus forts qu'à plusieurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 10:54 am

La communauté internationale ne pourra rien faire contre un mouvement populaire (s’il arrivait… !) pro France en zone wallonne. (Bruxelles je suis plus circonspect car il y a plusieurs enjeux(siège U.E, statut hybride enclavé en Flandre, etc)
Les Français seraient enthousiasmés et fiers de voir 3 à 4 millions de voisins les rejoindre(le Figaro d’aujourd’hui consacre plusieurs articles à la crise belge avec une interview de PHG et d’autres articles)
Le drame est l’apathie,le suivisme et la peur qui règne en Wallonie.
Cela peut durer encore des années
Il faudra bien un moment que les réunionnistes aillent au bout de leur destin,prennent leur courage à deux mains et montrent qu’ils existent. Je le répète : une manifestation pacifique qui reunirait déjà un minimum de 2000 personnes à un lieu symbolique aurait un effet mediatique et entrainant fabuleux.2000 c’est si peu quand on y reflechit bien.Les conferences et actions à 40 ou 50 devant la citadelle de Namur ,c’est bien mais il faut passer au niveau superieur.
Que les Wallons soient acteurs de leur destin !Nous les soutiendrons en venant.Moi,Roy et plein d’autres si nous sentons que cela bouge…
Revenir en haut Aller en bas
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 6:25 pm

Ces 400 intellectuels "belges" me semblent avoir été égarés par l'émotionnel. Il ne sert à rien de vouloir exorciser une fin de Belgique écrite depuis longtemps dans les astres. Ni la kyrielle de drapeaux belges ridiculement arborés dans les rues de Bruxelles, ni les autocollants, ni la "Brabançonne" téléchargée stupidement par d'aucuns comme sonnerie de téléphone portable n'enrayeront un "mal" dont l'issue se compte aujourd'hui en nombre de semaines sinon de jours ...

"Sire, il n'y a pas de Belges, il n'y a que des Flamands et des Wallons", écrivait Jules Destrée dans une lettre au roi Albert en 1912. Et le même de dire quelques années plus tard, "La Wallonie est un morceau de France" ... Le roi Albert était-il dupe, au demeurant, lorsqu'il se plaignait à certains de ses ministres que les Belges connussent mieux la Marseillaise que la Brabançonne ? A en croire Yves Leterme, qui chante l'hymne français le jour de la fête nationale belge, rien n'a changé ...

Dans "le Figaro" de ce 4 octobre 2007, P.-H. Gendebien rappelle ces propos du Général de Gaulle : "Si un jour une autorité représentative de la Wallonie s'adressait officiellement à la France, ce jour-là de grand coeur, nous répondrions favorablement à une demande qui aurait toutes les apparences de la légitimité".

Ceci étant, à titre personnel, je suis réaliste. Je refuse moi-même de me laisser envahir par mes sympathies réunionistes. Je pense qu'un certain nombre d'esprits wallons et bruxellois ne sont pas suffisamment mûrs pour un rattachement immédiat à la République française, et que l'étape transitoire d'une Belgique résiduelle réunissant Bruxellois et Wallons sera peut-être nécessaire, histoire de solder définitivement la nostalgie belgicaine et cette indécrottable belgitude ... L'on peut très bien envisager une confédération franco-belge se substituant à l'alliance nuisible (aux francophones) du "Bénélux", avec promesse faite aux Wallons et aux Bruxellois de les consulter dans un délai de trois à cinq ans sur leur sort futur : maintien de la confédération franco-belge (deux états indépendants liés par des liens d'union personnelle privilégiés) ou fusion au sein de la République française.

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 7:10 pm

Le site d'un défenseur de votre formule Belgique résiduelle http://www.belgique-nouvelle.blogspot.com/
J'ai eu l'occasion de converser(enfin guerroyer) avec lui . Dites vous bien que si ce mini Etat est viable déja 5 ans, il le serait beaucoup plus longtemps...
Mais peut être est ce mieux pour les Wallons et Bruxellois et ils conserveront leur cher Roi.
Revenir en haut Aller en bas
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 7:17 pm

Thierry a écrit:
Le site d'un défenseur de votre formule Belgique résiduelle http://www.belgique-nouvelle.blogspot.com/
J'ai eu l'occasion de converser(enfin guerroyer) avec lui . Dites vous bien que si ce mini Etat est viable déja 5 ans, il le serait beaucoup plus longtemps...
Mais peut être est ce mieux pour les Wallons et Bruxellois et ils conserveront leur cher Roi.

Qu'est-ce qui vous dérange dans ma proposition ? Le fait de consulter les habitants après une période prédéfinie de trois à cinq ans ? C'est pourtant très démocratique ...
Seuls des hyper-régionalistes peuvent y être opposés. Mais ils ne sont pas sérieux ...
Avant d'être réunioniste, je suis anti-flamand. C'est pour cela que je propose cette formule intermédiaire, pour sauver la francophonie (à Bruxelles, essentiellement).

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 7:37 pm

SBJ a écrit:
Thierry a écrit:
Le site d'un défenseur de votre formule Belgique résiduelle http://www.belgique-nouvelle.blogspot.com/
J'ai eu l'occasion de converser(enfin guerroyer) avec lui . Dites vous bien que si ce mini Etat est viable déja 5 ans, il le serait beaucoup plus longtemps...
Mais peut être est ce mieux pour les Wallons et Bruxellois et ils conserveront leur cher Roi.

Qu'est-ce qui vous dérange dans ma proposition ? Le fait de consulter les habitants après une période prédéfinie de trois à cinq ans ? C'est pourtant très démocratique ...
Seuls des hyper-régionalistes peuvent y être opposés. Mais ils ne sont pas sérieux ...
Avant d'être réunioniste, je suis anti-flamand. C'est pour cela que je propose cette formule intermédiaire, pour sauver la francophonie (à Bruxelles, essentiellement).

Ce qui me derange? c'est l'abandon de la réunion en effet .
Mais de toute façon,tout ceci est de la prospective.La Flandre n'a pas fait sécession et le lien territorial Bruxelles-Wallonie ne sera jamais obtenu par vous seuls mais avec l'appui de la communauté internationale et on ne peut prévoir de la situation et des rapports de force du moment.Nous verrons.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Jeu 04 Oct 2007, 10:04 pm

et de toute façon on pourra reparler de tout ça en 2009,2010,2011
un gouvernement avec Leterme comme Premier va arriver(pour 4 ans), BHV sera scindé ou non mais cela ne changera rien.La fièvre va retomber,est déja retombée d'ailleurs.
PHG parle d'un clash en 2010,nous verrons.


Dernière édition par le Ven 05 Oct 2007, 7:12 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 6:50 am

La fièvre est peut être retombée au niveau des négociations pour un nouveau gouvernement mais non au niveau de la commission des chambres où les Flamands veulent faire passer BHV de force !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 7:17 am

Un nième compromis tarabiscoté en prévision.
Les electeurs trancheront aux regionales de 2009.
A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 8:38 am

Mais les francophones ont juré de cesser les négociations gouvernementales si BHV passe au Parlement;

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 12:03 pm

allons Stans, pas à moi...la scission sera peut être votée mais en échange d'"avantages"pour les francophones en periphérie bruxelloise et cela passera...et puis il y a la procedure de la sonnette d'alarme qui bloque tout et les élus flamands le savent très bien,raison pour laquelle comme je disais ils "acheteront" une moitié de scission en échange de contreparties et tout le monde sera content...les electeurs flamands trancheront en 2009...
enfin bref voila mais je peux me tromper .le cas "belge"est compliqué!
A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 1:11 pm

Thierry a écrit:
allons Stans, pas à moi...la scission sera peut être votée mais en échange d'"avantages"pour les francophones en periphérie bruxelloise et cela passera...et puis il y a la procedure de la sonnette d'alarme qui bloque tout et les élus flamands le savent très bien,raison pour laquelle comme je disais ils "acheteront" une moitié de scission en échange de contreparties et tout le monde sera content...les electeurs flamands trancheront en 2009...
enfin bref voila mais je peux me tromper .le cas "belge"est compliqué!
A suivre

Ou bien les Flamands obligeront les Wallons de lâcher vers Bruxelles trois des plus riches communes du Brabant wallon où vivent de grosses minorités de néerlandophones, c'est-à-dire La Hulpe, Waterloo et Braine-l'Alleud. Ainsi la Flandre ne perdrait pas la face en lâchant "ses" six communes à facilités contre une scission nette de BHV ! Tout est possible selon moi en politique belgo-belge.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 4:16 pm

Moi, je ne demande pas mieux que l'internationalisation immédiazte du débat. Mais je vois la frilosité actuelle de la communauté internationale, y compris de la France ...
Frilosité qui s'ajoute à celle des Wallons et des Bruxellois ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 4:21 pm

Même Bernard KOUCHNER se dit "horrifié" par la tournure que prennent les évènements en Belgique ! :matête"

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 4:43 pm

tssst cool la communauté internationale:personne,je dis bien personne en Belgique,ne lui a demandé encore de se mêler de vos affaires,allons!onest en 2007 et que je sache il n'y a pas eu le moindre commencement d'attroupement de bagarres ou de milices flamandes bloquant les accés à Bruxelles ou que sais je encore..il n'y a rien de rien,pas un trouble, c'est une grave crise politique en train de se tasser mais pas plus.
Kouchner n'est pas ma tasse de thé mais j'imagine déja les cris s'il s'etait mêlé du sujet
enfin bref, je suis las du sujet on reverra tout ça une nème fois en 2009 puis...2011 etc deception lassitude ras le bol smileyouf
Revenir en haut Aller en bas
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   Ven 05 Oct 2007, 5:23 pm

Depuis 1830, la France est atteinte du "syndrome de Waterloo" (frilosité internationale face, essentiellement, à la Grande-Bretagne). Sinon, pourquoi le roi Louis-Philippe n'a-t-il pas appuyé la proposition de son ambassadeur à Londres, le Prince de Talleyrand-Périgord, qui proposait déjà une partition de la Belgique ? Pourquoi le même roi Louis-Philippe n'a-t-il pas accepté le trône de Belgique pour son deuxième fils, le Duc de Nemours. Et même, plus récemment, pourquoi le Général de Gaulle - partisan de la réuion de la Wallonie à la France - ne s'est-il pas départi du "sacro-saint" principe "non-ingérence, mais non-indifférence" ? Ces fascistes flamands valent-ils le respect que leur voue la communauté internationale ? Ils seraient envahis en moins de deux - sans résistance (le "pacifisme" est régulièrement invoqué lors de leur fameux pélerinage de l'Yser), avec quels "combattants" lutteraient-ils contre ce pays de "Gaulois" (de "bras cassés" toujours prêts à se battre) disent les mauvaises langues) que sont les Français et les Wallons ? Moi, je ne comprends vraiment pas ce qui fait hésiter la France et la Wallonie. Il n'y aurait pas de "résistance" flamande. Leur "fascisme" est uniquement verbal, ils s'écraseraient comme des mouches sans aucun soutien ni interne ni international ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !   

Revenir en haut Aller en bas
 
400 intellectuels Belges contre la séparation de leur Pays !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réparation fap cassé : changement de couleur
» barre de séparation
» bateaux de transport de troupes belges à la ww2 ???
» Les détachement belge à DEN HELDER
» A quel âge vos bibous ont eu leur première dent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: