FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La crise belge vue de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: La crise belge vue de France   Lun 08 Oct 2007, 10:33 pm

Source : http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=13976Belgique

La crise vue de France

Philippe Engels (article paru dans Le Vif/L'Express ce jeudi 13/09)

Le "divorce belge" inspire la presse française. Qui s’étonne: les Belges auraient-ils oublié qu’ils constituent un pilier de l’Europe?

(...)

Citation :
A lire la presse française, l’heure est grave au pays du surréalisme. Libération, Le Nouvel Observateur ou encore Marianne ont mis en scène le divorce belge, jugé inéluctable. Des envoyés spéciaux ont donné dans le pathos, un peu vite, sans doute. Quelques journalistes européens –qui avaient négligé de faire connaissance avec leur pays d’adoption– sont sortis de leur tour d’ivoire. Mais, dans l’ensemble, nos "amis" Français ont tapé juste en pointant le grand écart entre Flamands et francophones. Ceux qui nous connaissent, en tout cas. "Les Belges oublient que leurs petits problèmes et leur vaudeville de plus de 90 jours inquiètent l’Europe. L’examen clinique des journalistes étrangers le rappelle crûment aux négociateurs politiques, ces jours-ci", observe Jean-Pierre Stroobants, correspondant permanent du quotidien Le Monde à Bruxelles. Ce journaliste respecté connaît ses gammes. Il a été rédacteur en chef du Vif/L’Express et grande plume du Soir. Il donne le ton. Son credo transpire de chacune de ses interventions, fréquentes depuis quelques semaines.

1. L’Etat fonctionne mal en Belgique.
2. Des partis flamands – mais pas tous – tentent d’y répondre avec la solution finale du séparatisme.
3. Le "non" des francophones, terrorisés, renforce les tentations séparatistes flamandes.
4. Il est temps de réaliser que les querelles belges peuvent être un dangereux facteur d’instabilité au cœur de l’Europe.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Belgique, la crise s'aggrave entre Flamands et francophones   Jeu 08 Nov 2007, 4:42 pm

Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-975796@51-926038,0.html

En Belgique, la crise s'aggrave entre Flamands et francophones

LE MONDE | 08.11.07 | 08h53 • Mis à jour le 08.11.07 | 08h53

Bruxelles, correspondant

Citation :
Un vote Flamands contre francophones intervenu mercredi 7 novembre à la chambre belge des députés fera date dans l'histoire chahutée du royaume. Parce qu'un tel épisode, extrêmement rare, est survenu alors que la cohésion de l'Etat belge est de plus en plus mise en doute. Alors, aussi, que le pays est plongé depuis plus de 150 jours dans une grave crise gouvernementale. Plus fondamental encore, aux yeux de nombreux observateurs belges : ce vote concerne un dossier qui symbolisait le fragile mais réel pacte conclu depuis 1970 entre les deux communautés nationales.

La commission de l'intérieur de la chambre était appelée à voter, après des semaines de discussion, des motions flamandes réclamant la scission de l'arrondissement électoral et judiciaire bilingue de Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV). Réunissant les 19 communes qui composent la Région bruxelloise et 35 communes du Brabant flamand cette entité hybride, à cheval sur deux régions (la Flandre, unilingue, et Bruxelles, bilingue), résulte du tracé de la "frontière linguistique". Cette ligne, qui traverse le pays d'ouest en est, délimite les territoires de la Wallonie et de la Flandre. Elle a été fixée en 1962-1963, avant l'instauration du fédéralisme.

Depuis longtemps, une majorité flamande réclame la scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde pour consacrer l'homogénéité linguistique du territoire flamand. Les francophones estiment, eux, que les Flamands ne songent qu'à "bétonner" une frontière, dans la perspective d'une future indépendance de leur région. Et ils s'inquiètent du sort de la minorité francophone (150 000 personnes) vivant sur ce territoire, notamment dans des municipalités où les habitants de langue française sont devenus majoritaires.

"AGRESSION GRAVE"

Elément-clé d'un vaste plan adopté en 1999 par le parlement régional flamand, la scission de BHV devait être le prélude à une nouvelle réforme des institutions belges voulue, entre autres, par le parti chrétien-démocrate flamand d'Yves Leterme, le formateur du gouvernement fédéral. Les partis francophones, associés aux discussions, s'y opposaient depuis le début et réclamaient la suspension de l'examen des motions flamandes déposées au parlement.

La majorité flamande de la commission de l'intérieur ne l'entendait pas de cette oreille : de la gauche socialiste à l'extrême droite xénophobe en passant par la droite populiste, elle a voté mercredi des motions qui prônent la scission et gomment d'un trait des accords antérieurs. Ceux-ci prévoyaient notamment des droits linguistiques pour les francophones de la périphérie de Bruxelles.

A l'issue de la réunion de la commission de l'intérieur, les quatre grands partis francophones ont, dans une déclaration commune, évoqué "une agression politique grave" qui "rompt l'unité nationale". Le parlement de la communauté francophone votera vendredi une motion dite de "conflit d'intérêt" qui aura pour effet de bloquer la procédure pendant au moins 120 jours.

Un autre instrument, dit de la "sonnette d'alarme", permettrait aux partis francophones de figer les textes pendant deux mois de plus. Le vote flamand restera donc sans conséquence véritable avant longtemps.

Il aura, en revanche, eu un effet immédiat sur les négociations menées par M. Leterme : les partis libéral et centriste francophones ont décidé de suspendre leur participation à celles-ci. Ils fixeront définitivement leur attitude au début de la semaine prochaine.

Le formateur a, quoi qu'il ne soit, enregistré un deuxième échec après sa tentative ratée de formation d'une coalition, durant l'été. Il devait faire rapport au roi Albert II, jeudi 8 novembre, lors d'une visite au palais de Laeken.

M. Leterme semblait toutefois d'autant moins enclin à remettre sa démission que son parti a confirmé mercredi qu'il n'irait au pouvoir que s'il avait la certitude que le poste de premier ministre reviendrait à son leader.

L'hypothèse de voir la Belgique dotée d'un gouvernement dans un délai bref s'éloigne d'autant plus que le parti de M. Leterme a confirmé, par ailleurs, qu'ils restait partisan d'une vaste réforme institutionnelle.


Jean-Pierre Stroobants

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 57
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mar 20 Nov 2007, 2:39 pm

L'Europe a bon dos. Certains observateurs français n'échappent pas à l'européisme : réputés anticonformistes, comme Jean-François KAHN, ils deviennent hyperconformistes dès qu'ils s'intéressent à la Belgique.

Il ne faudrait pas que la machine européenne, ce monstre froid de moins en moins démocratique, constitue une entrave à la libération des peuples qui constituent l'actuel royaume de Belgique.

Que ces journalistes de salon cessent d'admirer l'oeuvre de haine, bâtie contre les intérêts français, qu'on a baptisée Belgique ! Qu'ils cessent de vanter les mérites d'un vestige de l'Ancien Régime, d'un Etat anachronique n'ayant plus aucune raison d'être dans une Europe moderne !

Ils veulent faire l'Europe ? Qu'ils la fassent convenablement, au moins !

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mar 20 Nov 2007, 4:23 pm

Ce qui est sur c'est que vu de France la situation Belge nous semble tout bonnement irréelle !

Chez nous on se demande comment les Flamands et les Wallons peuvent encore se dire compatriotes alors qu'il y a un fossé, voir une haine intercommunautaire à ce point entre vous !

De toute manière les Français considérent les Belges francophones comme des fréres et ils sont étonnés que ces derniers soient si peu enclin à nous rejoindre : on se demande bien ce qu'on vous à fait pour sentir une telle réticence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Canardeur
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : Francais
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mar 20 Nov 2007, 5:41 pm

@Roy a écrit:
on se demande bien ce qu'on vous à fait pour sentir une telle réticence.

On a voté à droite.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mar 20 Nov 2007, 9:06 pm

Et alors ? C'est le choix du Peuple souverain !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mar 20 Nov 2007, 9:10 pm

@Canardeur a écrit:
@Roy a écrit:
on se demande bien ce qu'on vous à fait pour sentir une telle réticence.

On a voté à droite.
Je ne vois pas le rapport : y'a pire on aurait pu voter Royal !

mdr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mar 20 Nov 2007, 9:18 pm

Ceci dit, c'est un problème qui doit dépasser les clivages politiques !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
CitoyenAuQuotidien
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 32
Localisation : Namur
Langue : Francais, Néerlandais, Anglais
Emploi/loisirs : Fonctionnaire
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 9:53 am

@Roy a écrit:

Chez nous on se demande comment les Flamands et les Wallons peuvent encore se dire compatriotes alors qu'il y a un fossé, voir une haine intercommunautaire à ce point entre vous !

En fait, ce que vous ne savez pas, c'est qu'en Belgique, chacun vis dans sa ville, son village, et se fiche du reste.

Bien que wallon, les carolos, ne s'entedent pas avec les Liégeois.
Bien qu'hennuyers, les Carolos ne s'entendent pas avec les monstois, et pire les tournaisiens!

Quant à Bruxelles, travaillant avec des bruxellois, ils sont pour ainsi dire chacun dans leur commune... Avec biens sur les traditionnels "snobs d'Uccle", baraquis molenbeekois,...

Les belges se fichent completement de tout ca, mise à part certains reveurs, belgicains, indépendantistes, réunioniste, et autres...

Enfin, quant il y a des conflits communautaires, c'est qu'il y a des grandes geules pour faire leur Show... Les happart pour les Fourons, Maingain pour Bruxelles, et la périphérie...

Cepedant, on ne parle jamais des autres communes à facilités, comme Messen, Comines-Warneton, Mouscron, Spiere-helkijn, Ronse, Flobecq, Enghien, Bever, Herstappe...

Ainsi que des autres communes de la frontières linguistiques, ou l'on joue à saute frontière...

_________________
Ai parfois du mal à comprendre nos politiciens
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:05 am

@CitoyenAuQuotidien a écrit:
@Roy a écrit:

Chez nous on se demande comment les Flamands et les Wallons peuvent encore se dire compatriotes alors qu'il y a un fossé, voir une haine intercommunautaire à ce point entre vous !

En fait, ce que vous ne savez pas, c'est qu'en Belgique, chacun vis dans sa ville, son village, et se fiche du reste.

C'est là une affirmation bien gratuite qui ne doit concerner qu'une infime minorité de gens dont vous devez faire partie. Habitant la commune la plus pauvre du pays qui est située à Bruxelles, je me sens pourtant concerné par les communes plus riches de Bruxelles et de sa périphérie !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Canardeur
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : Francais
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:10 am

@Roy a écrit:
@Canardeur a écrit:
@Roy a écrit:
on se demande bien ce qu'on vous à fait pour sentir une telle réticence.

On a voté à droite.
Je ne vois pas le rapport : y'a pire on aurait pu voter Royal !

mdr

Ce que je veux dire, c'est que la France est à droite en ce moment, la Wallonie à gauche.

Et à mon avis, il n'est pas dans l'intérêt du PS wallon de rattacher la Wallonie à la France tant que l'UMP est au pouvoir. Une raison pour laquelle la Belgique francophone tiendrait au maintien de la Belgique.

Par contre, si la France avait élu Royal, je pense l'opinion wallone serait complétement différente aujourd'hui.

Je pense que la scission de la Belgique se fera de toute facon. Et il est possible que la question du rattachement de la Belgique francophone à la France soit un thème pour les Présidentielles de 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:14 am

Contrairement à ce que vous affirmez, le PS wallon et bruxellois ne sont plus les premiers : ils ont été historiquement dépassés par les libéraux du Mouvement réformateur (MR) qui est la copie conforme de l'UMP !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Canardeur
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : Francais
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:21 am

@Stans a écrit:
Contrairement à ce que vous affirmez, le PS wallon et bruxellois ne sont plus les premiers : ils ont été historiquement dépassés par les libéraux du Mouvement réformateur (MR) qui est la copie conforme de l'UMP !

Et qu'en pense le MR du rattachement de Wallonie-Bruxelles à la France?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:23 am

Le Président du MR se sent très proche de Nicolas SARKOZY ! Cela peut créer des liens !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Canardeur
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 14
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : Francais
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:39 am

Dans ce cas, le rattachement peut avoir lieu assez vite. Après vos Régionales de 2009 (c'est bien la bonne date?).
Revenir en haut Aller en bas
CitoyenAuQuotidien
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 32
Localisation : Namur
Langue : Francais, Néerlandais, Anglais
Emploi/loisirs : Fonctionnaire
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:42 am

Politiquement parlant, les élus n'ont aucun intérêt à défendre la réunion à la France :

- Les francophones n'y sont pas favorables
- Ils perderaient de leur pouvoir, prestige, vu qu'il faudrais partagé avec les autres régions de France.

_________________
Ai parfois du mal à comprendre nos politiciens
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   Mer 21 Nov 2007, 10:48 am

Favorables ou non, ils devront s'y résoudre lorsque la Flandre nous laissera sur le pavé !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La crise belge vue de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
La crise belge vue de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Navires Belge avec équipage Anglais
» renseignement pour engagement dans la marine belge
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» Chansons Horus au Festival Belge de la Chanson Estudiantine
» Chocolat belge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: