FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’hypocrisie de la nomenklatura française.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Mar 11 Déc 2007, 6:48 am

L’hypocrisie de la nomenklatura française.

Par Sweet Thursday.

Citation :
Les dirigeants et les intellectuels de la gauche française ont fait de l’immigration et du métissage de la nation leur cheval de bataille. Mais que se passe-t-il lorsque ces hypocrites sont confrontés à la réalité ?

Dans son édition du jeudi 22 novembre 2007, le Figaro lève un tabou dans un article intitulé :

« Les experts des banlieues préfèrent rester à Paris. »


Les chercheurs de la prestigieuse École des hautes études en sciences sociales (EHESS), qui sont installés boulevard Raspail, dans le VII arrondissement de Paris, disent non à Aubervilliers en Seine Saint Denis (93), où l’État veut les envoyer dès septembre prochain. Curieux paradoxe : ces gens censés étudier la diversité ethnique et religieuse qui « enrichirait » la nation française, refusent de se rendre sur place où ils auront tout le loisir d’examiner si leur théorie concorde avec les faits.

L’attitude frileuse des chercheurs est symptomatique du mal qui ronge la nomenklatura française. Depuis que le Front National a fait sa percée sur la scène politique en 1986, peu d’intellectuels se sont interrogés pour savoir si Le Pen n’avait pas raison de dénoncer une immigration massive qui bouleverse la carte de l’Europe occidentale. La grande majorité n’ont cessé de stigmatiser « l’extrême droite » qu’il serait convenable - si nous vivions en démocratie - d’appeler droite nationale ou souverainiste.


La revendication de vivre entre Gaulois est-elle une attitude extrême ou répréhensible ? C’est ce que n’a cessé de marteler la nomenklatura pour culpabiliser les électeurs de Jean Marie Le Pen ou Philippe de Villiers. Mais cette même nomenklatura vit retranchée dans les beaux quartiers de la capitale et se moque des petits blancs abandonnés à leur sort dans les banlieues sous la coupe des caïds africains et des grands frères musulmans. La flambée de violence dans les banlieues en novembre 2005 a montré que l’assimilation de ces populations est au moins très difficile sinon utopique.

Margaret Thatcher, Jeanne d’Arc du libéralisme Outre-manche, avait mis en garde les politiciens tentés d’exploiter la misère des immigrés pour s’acheter une bonne conscience. Dans son excellent livre consacré à la Dame de Fer sous le titre « De l’épicerie à la chambre des Lords » et publié en 2007 par la maison Fallois , l’avocat Jean Louis Thiériot a relevé cette phrase remarquable de Margaret qui - il ne faut pas l’oublier - venait d’un milieu modeste dans les Midlands et révérait son père épicier à Grantham :

« Sur l’immigration, un politicien aisé peut bien prêcher en public les vertus de la tolérance, avant de regagner un confortable logis dans un quartier tranquille où les prix de l’immobilier lui assurent les avantages de l’apartheid, sans ses stigmates. »

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: uteur   Mar 11 Déc 2007, 7:08 am

Cette article est pour Kouchner et Ockrent qui vivent à Paris avec vue en hauteur, directe et immediate sur le jardin du Luxembourg , passent des vacances dans un coin de rêve en Corse du sud(vers Bonifacio)-pour y aller sur place, dur dur-securisé et tout Ockrent, celle là tiens...en novembre 2006, à Paris au Trocadero, dans un musée loué par Microsoft,elle faisait un extra bien remunere en animant la soiree de lancement de Vista et après elle te joue des cours de morale de gauche culpabilisatrice,elle a lançé sa carriere en harcelant mechamment de questions le pauvre Hoveyda dans sa cellule qques heures avant qu'il soit assassiné par les Khomeynistes en 1980(tapez Hoveyda Iran dans google)...et la mère Mitterrand(Daniele) qui loue le grand sanguinaire dictateur Fidel Castro etc etc
Quelle chance que la gauche fut battue à la derniere presidentielle...
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 13 Déc 2007, 12:55 pm

cela vaut également pour les stars du showbizz Balasko et plus encore Carole Bouquet mais c'est un mal bien Français que d'exiger des autres la compassion et l'aide que l'on n'est pas prêt à donner soi-même...Enfin, je dis français parce que je refuse de me prononcer sur mes amis européens.
Ce gauchisme soixantuitard (car il vient quand même de là) se ressent tout autant avec la visite du colonel Lybien en France...
Qu'eut-il fallu faire ? les édiles rosissants et quelques imbéciles de droite se targuent de préférer la réalité des Droits de l'Homme à la réalité économique...Khadafi quitte le sol national où il fut reçu "à minima" pour qui connaît le protocole, pour l'Espagne...Qu'aurait fait cette dernière si les contrats signés ne l'avaient été sur notre sol ???? Pourquoi un silence assourdissant de nos voisins européens qui auraient pu s'offusquer d'une telle rencontre sur le sol de la patrie des droits de l'homme.
Soyons sérieux, quelle grande puissance ne traite pas avec La Chine, l'Irak, les pays arabes dans leur ensemble, la Corée, Cuba etc etc etc...
Et qui monte sur les barricades de la bêtise ? Les défenseurs des sans-papiers, les socialistes dépités, les creux...
L'heure est à la réal-politique, et pour les gauchistes qui en douteraient, qu'ils aillent effectivement chez Alsthom et consorts parler aux malheureux en passe d'être licenciés faute de contrats...Dura lex, sed lex
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 13 Déc 2007, 1:44 pm

J'aimerais assister à un meeting d'un élu de gauche devant une usine française d'armement où il se vanterait de supprimer des centaines d'emplois au nom du Droit de l'Homme ! Espérons qu'il ait une bonne bande de gardes du corps ! diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Ven 14 Déc 2007, 12:17 am

@Ti' Breton a écrit:
cela vaut également pour les stars du showbizz Balasko et plus encore Carole Bouquet mais c'est un mal bien Français que d'exiger des autres la compassion et l'aide que l'on n'est pas prêt à donner soi-même...Enfin, je dis français parce que je refuse de me prononcer sur mes amis européens.
Ce gauchisme soixantuitard (car il vient quand même de là) se ressent tout autant avec la visite du colonel Lybien en France...
Qu'eut-il fallu faire ? les édiles rosissants et quelques imbéciles de droite se targuent de préférer la réalité des Droits de l'Homme à la réalité économique...Khadafi quitte le sol national où il fut reçu "à minima" pour qui connaît le protocole, pour l'Espagne...Qu'aurait fait cette dernière si les contrats signés ne l'avaient été sur notre sol ???? Pourquoi un silence assourdissant de nos voisins européens qui auraient pu s'offusquer d'une telle rencontre sur le sol de la patrie des droits de l'homme.
Soyons sérieux, quelle grande puissance ne traite pas avec La Chine, l'Irak, les pays arabes dans leur ensemble, la Corée, Cuba etc etc etc...
Et qui monte sur les barricades de la bêtise ? Les défenseurs des sans-papiers, les socialistes dépités, les creux...
L'heure est à la réal-politique, et pour les gauchistes qui en douteraient, qu'ils aillent effectivement chez Alsthom et consorts parler aux malheureux en passe d'être licenciés faute de contrats...Dura lex, sed lex

C'est un peu nul comme propos. Outre les paroles haineuses contre la gauche, mais je sais que plus on vire à droite, moins on est recpectueux des autres.

C'est quand même assez surprenant de constater qu'on a failli déclencher une troisème guerre mondiale et atomique pour défendre les valeurs de liberté et qu'aujourd'hui, tout le monde s'en fout, la France passe maintenant pour une pute afin de vendre quelques millions d'euros de contrats commerciaux. A un moment donné, il faut arrêter de se regarder le nombril ou bouger son cul de sa chaise. De toute façon, ce genre d'attitude sans foi ni loi finit le plus souvent par retomber sur la gueule de ses auteurs, il y a un temps où les Occidentaux ont soutenu et défendu l'indéfendable, Ben Laden, Khomeiny, Saddam Hussein et compagnie, ils l'ont regretté amèrement plus tard.

Surtout que Khadafi continue de légitimer les attentats, alors vous viendrez expliquer aux victimes Bulgares (mais non, vous vous en fouttez certainement, il vous faut du Français sinon ce n'est pas intéressant, n'est-ce pas ?), alors plutôt les parents des victimes de l'attentat contre l'avion Français qui a fait 170 morts que la France a gagné une centaine d'emplois, il vous faudra aussi quelques gardes du corps je pense...

Pour ce qui est des artistes de gauche, je ne vois pas pourquoi il n'y en aurait pas, Christian Clavier, Jean Réno, et Johnny Halliday, c'est normal et ça fait classe, mais Isabelle Bouquet, Josianne Balasquo ou Jean Jacques Goldman, c'est pas normal et c'est de la m**** ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Ven 14 Déc 2007, 2:30 am

Citation :
C'est un peu nul comme propos. Outre les paroles haineuses contre la gauche, mais je sais que plus on vire à droite, moins on est recpectueux des autres.

Ca c'est une perle. Vous avez annoncé dans un autre sujet que les gens de droite avaient tendance à faire des généralités, vous venez de faire pareil. Vous démontrez donc que cet article a parfaitement raison, les gauchistes seraient donc des donneurs de leçons qui ne les appliquent pas.

Et qu'on arrête cet hypocrisie avec Khadafi... Quand c'est l'Union Européenne qui l'a invité, personne n'a rien dit !

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Mer 19 Déc 2007, 4:55 pm

Ne vivant pas dans une banlieue déshérité, mon témoignage vaut ce qu'il vaut, mais tous les gens de gauche que je connais (et sans exception) sont tous soit des riches (facile de s'acheter une conscience), soit des gens qui ne mettent pas en pratique leurs "convictions" : ex. leurs gosses vont dans le privé.

Une chose que les médias ne relévent jamais lors des élections c'est le score incroyable du FN dans ces quartiers : comment Le Pen peut faire 25 % des voix alors qu'il n'y a pas 25% de français de souche y habitant !

Mais bon, le politiquement correct veut que l'immigration soit souhaitable car étant une chance (sic : quand on voit les émeutes urbaines) et que vouloir conserver sa culture et son mode de vie sans accueillir toute la misére du monde soit raciste et méchament xénophobe.

Curieusement ces théoritiens de l'accueil sans limite ne réagiraient certainement pas de la même manière si Mohammed, Jean-Pierre ou Boubacar venait s'inviter dans leur salon en réclamant aide, logement, nourriture, argent et considération. Il serait amusant de faire le test et de suivre leur théorie lorsqu'un de ses gentils invité piquerait dans le porte-feuille du-dit gauchiste ou qu'il brûlerait le canapé pour manifester contre son sentiment de rejet !

diable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Mer 19 Déc 2007, 10:56 pm

@Roy a écrit:
Ne vivant pas dans une banlieue déshérité, mon témoignage vaut ce qu'il vaut, mais tous les gens de gauche que je connais (et sans exception) sont tous soit des riches (facile de s'acheter une conscience), soit des gens qui ne mettent pas en pratique leurs "convictions" : ex. leurs gosses vont dans le privé.

Une chose que les médias ne relévent jamais lors des élections c'est le score incroyable du FN dans ces quartiers : comment Le Pen peut faire 25 % des voix alors qu'il n'y a pas 25% de français de souche y habitant !

Mais bon, le politiquement correct veut que l'immigration soit souhaitable car étant une chance (sic : quand on voit les émeutes urbaines) et que vouloir conserver sa culture et son mode de vie sans accueillir toute la misére du monde soit raciste et méchament xénophobe.

Curieusement ces théoritiens de l'accueil sans limite ne réagiraient certainement pas de la même manière si Mohammed, Jean-Pierre ou Boubacar venait s'inviter dans leur salon en réclamant aide, logement, nourriture, argent et considération. Il serait amusant de faire le test et de suivre leur théorie lorsqu'un de ses gentils invité piquerait dans le porte-feuille du-dit gauchiste ou qu'il brûlerait le canapé pour manifester contre son sentiment de rejet !

C'est sûr que s'il rentre de cette façon, il ne sera pas bien accueilli par personne, par contre, s'il demande à rentrer pour se réchauffer et boire un café, c'est là qu'il serait intéressant d'observer les réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 20 Déc 2007, 9:58 am

@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
Ne vivant pas dans une banlieue déshérité, mon témoignage vaut ce qu'il vaut, mais tous les gens de gauche que je connais (et sans exception) sont tous soit des riches (facile de s'acheter une conscience), soit des gens qui ne mettent pas en pratique leurs "convictions" : ex. leurs gosses vont dans le privé.

Une chose que les médias ne relévent jamais lors des élections c'est le score incroyable du FN dans ces quartiers : comment Le Pen peut faire 25 % des voix alors qu'il n'y a pas 25% de français de souche y habitant !

Mais bon, le politiquement correct veut que l'immigration soit souhaitable car étant une chance (sic : quand on voit les émeutes urbaines) et que vouloir conserver sa culture et son mode de vie sans accueillir toute la misére du monde soit raciste et méchament xénophobe.

Curieusement ces théoritiens de l'accueil sans limite ne réagiraient certainement pas de la même manière si Mohammed, Jean-Pierre ou Boubacar venait s'inviter dans leur salon en réclamant aide, logement, nourriture, argent et considération. Il serait amusant de faire le test et de suivre leur théorie lorsqu'un de ses gentils invité piquerait dans le porte-feuille du-dit gauchiste ou qu'il brûlerait le canapé pour manifester contre son sentiment de rejet !

C'est sûr que s'il rentre de cette façon, il ne sera pas bien accueilli par personne, par contre, s'il demande à rentrer pour se réchauffer et boire un café, c'est là qu'il serait intéressant d'observer les réactions.

Sauf que c'est exactement ce que font les sans-papiers : ils viennent de force puis réclame aides, argent, logement.

De plus, même si tu reçois quelqu'un qui te demande gentillement un café chaud, je pense que s'il lui prends de mettre le feu à ton canapé aprés avoir bu tu le virerais aussi.

Hélas ce bon sens de base n'est pas politiquement correct et ne s'applique pas au niveau du pays.

Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 20 Déc 2007, 1:23 pm

N'étant pas un catholique particulièrement pratiquant je ne sais plus dans quelle partie du nouveau testament Jésus dit "ce que vous faites au plus miséreux c'est à moi que vous le faites"...Cela s'appelle la charité, la compassion, et qui parmi nous n'a jamais donné soit un sandwitch soit une pièce ou deux à des miséreux dans nos rues (où la population déshéritée a fortement évoluée si je puis m'exprimer ainsi)...Qui demain ne peut être à l'abri au hasard d'une cascade de problèmes familiaux et professionnels de se retrouver sur le trottoir...La moitié des Français qui doivent aménager quelque part en location - et en travaillant - sont déjà dans cette situation de ne pouvoir avancer les frais d'agence et les trois mois d'avance... Le trottoir n'est plus depuis longtemps l'apanage des anarchistes ou des amateurs de liberté...

Pour ce qui en est des sans-papiers, le problème est très différent car comme le fait justement remarquer Roy, ce qui nous pousserait à faire preuve d'humanisme individuallisé sur un ou deux malheureux a été instrumentalisé politiquement par cette gauche caviar dont Carole Bouquet ou Balasko, mais bien d'autres également, se sont faits les ambassadeurs avec un peu de pub au passage...Pour Milan, sache que je n'ai rien contre cette idéologie que l'on caractérise de "gauche" et qui se voudrait sociale face à une droite pure et dure...Je respecte les idées de chacun, même si la pureté des Jaurès ou Blum est quand même très éloignée des Julien Dray ou François Hollande... ce que je repproche aux socialistes d'aujourd'hui c'est cette récupération éhontée des maux qui ravagent notre pays...
La misère a aujourd'hui une couleur politique...
Régulariser un sans papier oui, pourquoi pas, 1000, pourquoi pas non plus, mais pas en jouant sur la légalisation de l'infraction agitée comme un oriflamme des Droits de l'Homme...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 20 Déc 2007, 2:20 pm

@Ti' Breton a écrit:

Régulariser un sans papier oui, pourquoi pas, 1000, pourquoi pas non plus, mais pas en jouant sur la légalisation de l'infraction agitée comme un oriflamme des Droits de l'Homme...

Ce qui me dérange dans les régularisations et les aides aux sans-papiers c'est que celà amorce une pompe à immigration incontrôlé : pourquoi des africains risquent-il chaque jour leur peau sur des coquilles de noix avec des centaines de morts par semaine ? Uniquement parce qu'ils savent qu'ils seront accueillis et aidés s'ils réussissent à survivre ! Bref, tous ces gauchistes ne font qu'encourager les gens à risquer leur peau ou dans le meilleur des cas à vivre soit sur le trotoir soit dans des banlieues-ghetto avec la réussite que l'on connait !

Bravo le social !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Ven 21 Déc 2007, 12:41 pm

@Roy a écrit:
Ce qui me dérange dans les régularisations et les aides aux sans-papiers c'est que celà amorce une pompe à immigration incontrôlé : pourquoi des africains risquent-il chaque jour leur peau sur des coquilles de noix avec des centaines de morts par semaine ? Uniquement parce qu'ils savent qu'ils seront accueillis et aidés s'ils réussissent à survivre ! Bref, tous ces gauchistes ne font qu'encourager les gens à risquer leur peau ou dans le meilleur des cas à vivre soit sur le trotoir soit dans des banlieues-ghetto avec la réussite que l'on connait !

Bravo le social !

La critique est facile mais tu proposes quoi en alternative ? "Demerdez-vous" ?
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Ven 21 Déc 2007, 1:15 pm

Très sincèrement Milan, et même si ton humanisme te fait honneur, la misère n'est-elle déjà pas suffisament chez nombre de nos compatriotes pour que l'on s'occupe des miséreux à travers la planète ? On rejoint un peu une emission que je viens de voir où la chanteuse Jennifer a avoué la larme à l'oeil et pleine de sincérité s'occuper avec beaucoup de vigueur d'une association pour les petits Népalais ? Et nos mômes et familles dans les cités, français et dont les parents travaillent sans parvenir à joindre les deux bouts ?
Ne crois-tu pas que la misère est ici, chez des personnes avec des papiers en règle mais qui sont simplement dépassés par une vie de plus en plus exigeante ?
Pourquoi ne pas nous occuper d'abord...de nous !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Ven 21 Déc 2007, 8:40 pm

@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
Ce qui me dérange dans les régularisations et les aides aux sans-papiers c'est que celà amorce une pompe à immigration incontrôlé : pourquoi des africains risquent-il chaque jour leur peau sur des coquilles de noix avec des centaines de morts par semaine ? Uniquement parce qu'ils savent qu'ils seront accueillis et aidés s'ils réussissent à survivre ! Bref, tous ces gauchistes ne font qu'encourager les gens à risquer leur peau ou dans le meilleur des cas à vivre soit sur le trotoir soit dans des banlieues-ghetto avec la réussite que l'on connait !

Bravo le social !

La critique est facile mais tu proposes quoi en alternative ? "Demerdez-vous" ?
Dans l'absolu... oui : tous ces gens ont des pays, des gouvernements, une indépendance, pourquoi devrions nous éternellement nous les coltiner ?

Maintenant, si on a un minimum de coeur et de compation on peut aussi essayer d'aider sincérement les pays d'origine : commerce équitable, non soutiens des dictature, politique d'investissement en infrastructure et en formation des populations, politique de controle des naissances, etc...

Ma devise n'est-elle pas : "Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson" ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Ven 21 Déc 2007, 11:47 pm

@Ti' Breton a écrit:
Très sincèrement Milan, et même si ton humanisme te fait honneur, la misère n'est-elle déjà pas suffisament chez nombre de nos compatriotes pour que l'on s'occupe des miséreux à travers la planète ? On rejoint un peu une emission que je viens de voir où la chanteuse Jennifer a avoué la larme à l'oeil et pleine de sincérité s'occuper avec beaucoup de vigueur d'une association pour les petits Népalais ? Et nos mômes et familles dans les cités, français et dont les parents travaillent sans parvenir à joindre les deux bouts ?
Ne crois-tu pas que la misère est ici, chez des personnes avec des papiers en règle mais qui sont simplement dépassés par une vie de plus en plus exigeante ?
Pourquoi ne pas nous occuper d'abord...de nous !!!!!

Eh bien la réponse est simple, c'est non.

Non seulement, je ne procéde pas à une discrimination nationaliste lorsqu'il s'agit de pauvreté, c'est-à-dire que je ne considère pas qu'un pauvre est plus à plaindre parce qu'il est Français plutôt qu'Africain et d'autre part, force est de constater (selon l'Organisation des Nations unies) qu'un pauvre dans un pays riche vit avec moins de 11 $ / jour alors qu'un pauvre dans un pays pauvre vit avec moins de 1 $ / jour (valeur de 1994). On ne parle pas du tout de la même chose, il y a la pauvreté de luxe si j'ose dire, qui existe en France pour ceux qui "ont du mal à joindre les 2 bouts" et il y a la pauvreté la plus misérable qui soit, où des enfans qui n'ont pas mangé depuis des semaines, grattent la terre pour essayer de trouver de la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Lun 24 Déc 2007, 11:41 am

Milan, je crois que tu ne comprends ce que je veux dire ; je ne remets en aucune façon l'extrême pauvreté de certains pays (de plus en plus d'ailleurs), je ne classe pas les pauvres selon leur appartenance à une couleur ou à un pays, je dis simplement qu'il serait temps de se solidifier sur ce plan en France plutôt que de multiplier les actions humanitaires à droite et à gauche...Ce ne sont pas les organisations qui manquent en France, à commencer par les Restaus du coeur, Emmaüs etc etc... Par contre, organisons un commissariat digne de ce nom au niveau de l'Organisation des Nations unies qui contrôlerait réellement les milliards d'euros ou de dollars envoyés dans des pays qui en ont besoin, au lieu de laisser s'enrichir des élites dans ces démocraties de carnaval...Que les ressources - sans fin - qui sont envoyées échappent au contrôle des autorités des pays destinataires de A à Z pour éviter les détournements (j'ai participé activement à un convoi humanitaire dans une de ces républiques bananières et j'ai vu des choses incroyables...)
Nous sommes en France baladés de trimestre en trimestre par les demandes d'aides de toute sorte et parallèlement nous sommes également le pays d'Europe de l'Ouest le plus endetté nationalement et par habitant. Jamais autant de travailleurs ne se sont trouvés dans la précarité, porte de la misère...Et on nous balance des Demandes pour le Tibet (j'ai donné à mes dépends) le Darfour etc etc...
Ce n'est pas de l'égoïsme de ma part car une fois encore j'ai participé activement à ces organisations, mais je pense qu'il faut vraiment s'occuper de notre dégringolade sociale qui, une fois éradiquée, ou maîtrisée pour être plus modeste, nous permettra plus de générosité envers nos voisins...

Ca c'est le premier point...Ensuite second : Ces pays sont incapables d'avoir la moindre politique de natalité ou de gestion économique ; ils se multiplient selon des coutumes qu'ils ne sont pas capables d'assumer par la suite, par manque de travail, manque de moyens, pauvreté ou non entretien des sols... Je pense que là encore il faudrait que leurs gouvernements se penchent sur la question... Tu es peut être allé en Afrique ? Tu y as vu ces familles avec cinq, six, sept enfants et la femme encore enceinte avec le mari qui gagne trois fois rien ? Trouves tu cela logique ? L'Histoire du Tchad et des "détournements d'enfants" ne cache t-elle pas une autre affaire plus sombre qui voudrait que le gouvernement du Tchad n'ait donné son accord contre espèces sonnantes et trébuchantes ???? Tu es offusqué Milan par mes propos ? Et les milliards de tonnes de vivres qui sont détournées régulièrement, tout comme les aides en numéraire...Tu veux que je te raconte les découvertes avec l'association X pour laquelle pendant dix ans j'ai soit disant assuré financièrement un enfant Tibétain ? Je fais partie des centaines de "baisés" dans cette affaire qui sont devant les tribunaux pour un résultat perdu d'avance.
Quand même, je suppose que tu es conscient de tout cela, mais ton humanisme fait qu'il faudrait faire avec et aller aider...Pour continuer le processus ?...
Comme l'a dit Roy je crois, pour que ces miséreux prennent tant de risques pour affluer vers l'Europe chaque jour au risque de leur vie prouve la paupérisation maximale des territoires qu'ils fuient en nombre...On le sait, cela fait des décennies que cela dure...Alors agissons...Pas comme un refuge, mais comme intervenant ; toi tu proposes de soigner les malades, moi je serais plutôt pour m'en prendre aux causes de cette endémie...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Lun 24 Déc 2007, 12:19 pm

A Ti' Breton,

C'est la seconde partie de ton argumentaire qui devrait interpeller Milan ! La France compte déjà 64.000.000 d'habitants dont nombre vivent déjà sous le seuil de pauvreté. Qu'imagine Milan ? Que la France, avec les moyens dont elle dispose, pourrait accueuillir 2.000.000.000 de miséreux de la planète dans l'Hexagone ? Où logerait-on ces gens ? Qui paierait et comment ? Non, la seule solution est celle envisagée par SARKOZY : maintenir les pauvres du Tiers-Monde chez eux en les aidant sur place et en les débarassant de leurs régimes dictatoriaux et de leurs coutumes natalistes désuètes !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: outeflika   Lun 24 Déc 2007, 2:57 pm

Merci Stans d'aller droit dans mon sens !!!! Je propose même que pour creuser des puits dans le désert, pour faire des cultures et différents aménagements difficiles dans des pays isolés, on envoie les détenus (non dangereux) faire de "l'humanitaire obligatoire"... Et puis une nouvelle fois que l'on donne non pas sur facture mais sur présentation d'un cahier des charges établi de manière internationale.
Nous avons d'ailleurs ce type de problème en l'absence d'un raisonnement cohérent avec l'émigration en général, voire les discours offusqués de Kadhafi ou de Bouteflika contre une France qui refuse de les laisser se débarasser d'un problème qu'ils ne peuvent pas maîtriser de leur côté...Sur ce, je vais préparer mon réveillon provençal, joyeux noël à tous mes frères Belges et à très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Lun 24 Déc 2007, 3:11 pm

Excellente l'idée des travaux forcés d'utilité publique pour nos voyous ! Qu'on les envoie, tels des Légionnaires des temps nouveaux, creuser des puits et des canaux dans les pays désertiques, là où il n'y a rien à voler ou dealer ! As-tu la ligne directe de Rachida DATI ? diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Lun 24 Déc 2007, 3:23 pm

Non mais c'est bien dommage car son p'tit frère aurait pu faire partie de l'encadrement !
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Lun 24 Déc 2007, 3:25 pm

Eventuellement même je vois bien quelques hommes politiques...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Lun 24 Déc 2007, 3:25 pm

@Ti' Breton a écrit:
Eventuellement même je vois bien quelques hommes politiques...

Tu veux parler de ceux qui ont déjà une bonne connaissance du terrain ? diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Mer 26 Déc 2007, 11:52 am

@Ti' Breton a écrit:
Milan, je crois que tu ne comprends ce que je veux
dire ; je ne remets en aucune façon l'extrême pauvreté de certains pays
(de plus en plus d'ailleurs), je ne classe pas les pauvres selon leur
appartenance à une couleur ou à un pays, je dis simplement qu'il serait
temps de se solidifier sur ce plan en France plutôt que de multiplier
les actions humanitaires à droite et à gauche...Ce ne sont pas les
organisations qui manquent en France, à commencer par les Restaus du
coeur, Emmaüs etc etc... Par contre, organisons un commissariat digne
de ce nom au niveau de l'Organisation des Nations unies qui
contrôlerait réellement les milliards d'euros ou de dollars envoyés
dans des pays qui en ont besoin, au lieu de laisser s'enrichir des
élites dans ces démocraties de carnaval...Que les ressources - sans fin
- qui sont envoyées échappent au contrôle des autorités des pays
destinataires de A à Z pour éviter les détournements (j'ai participé
activement à un convoi humanitaire dans une de ces républiques
bananières et j'ai vu des choses incroyables...)
Nous sommes en
France baladés de trimestre en trimestre par les demandes d'aides de
toute sorte et parallèlement nous sommes également le pays d'Europe de
l'Ouest le plus endetté nationalement et par habitant. Jamais autant de
travailleurs ne se sont trouvés dans la précarité, porte de la
misère...Et on nous balance des Demandes pour le Tibet (j'ai donné à
mes dépends) le Darfour etc etc...
Ce n'est pas de l'égoïsme de ma
part car une fois encore j'ai participé activement à ces organisations,
mais je pense qu'il faut vraiment s'occuper de notre dégringolade
sociale qui, une fois éradiquée, ou maîtrisée pour être plus modeste,
nous permettra plus de générosité envers nos voisins...

Ca
c'est le premier point...Ensuite second : Ces pays sont incapables
d'avoir la moindre politique de natalité ou de gestion économique ; ils
se multiplient selon des coutumes qu'ils ne sont pas capables d'assumer
par la suite, par manque de travail, manque de moyens, pauvreté ou non
entretien des sols... Je pense que là encore il faudrait que leurs
gouvernements se penchent sur la question... Tu es peut être allé en
Afrique ? Tu y as vu ces familles avec cinq, six, sept enfants et la
femme encore enceinte avec le mari qui gagne trois fois rien ? Trouves
tu cela logique ? L'Histoire du Tchad et des "détournements d'enfants"
ne cache t-elle pas une autre affaire plus sombre qui voudrait que le
gouvernement du Tchad n'ait donné son accord contre espèces sonnantes
et trébuchantes ???? Tu es offusqué Milan par mes propos ? Et les
milliards de tonnes de vivres qui sont détournées régulièrement, tout
comme les aides en numéraire...Tu veux que je te raconte les
découvertes avec l'association X pour laquelle pendant dix ans j'ai
soit disant assuré financièrement un enfant Tibétain ? Je fais partie
des centaines de "baisés" dans cette affaire qui sont devant les
tribunaux pour un résultat perdu d'avance.
Quand même, je suppose
que tu es conscient de tout cela, mais ton humanisme fait qu'il
faudrait faire avec et aller aider...Pour continuer le processus ?...
Comme
l'a dit Roy je crois, pour que ces miséreux prennent tant de risques
pour affluer vers l'Europe chaque jour au risque de leur vie prouve la
paupérisation maximale des territoires qu'ils fuient en nombre...On le
sait, cela fait des décennies que cela dure...Alors agissons...Pas
comme un refuge, mais comme intervenant ; toi tu proposes de soigner
les malades, moi je serais plutôt pour m'en prendre aux causes de cette
endémie...

Je crois que la France est un des pays du monde qui s'occupe le plus de
la pauvreté et de la précarité après l'Europe du Nord. C'est bien,
c'est quelque chose que je défends et c'est quelque chose pour laquelle
on est suffisamment critiqué par les libéraux et la droite en général.
Donc je suis de gauche, je suis pour le maintien, voire le
développement de notre système social et je vote en conséquence.

Je me préoccupe évidemment de la pauvreté loin de chez moins qui est
une pauvreté beaucoup plus accentuée que chez nous et effectivement, je
crois qu'il ne faut pas se contenter d'envoyer de l'argent car le
détournement de l'aide par vice gouvernemental ou par la corruption
pose parfois ou souvent problème. Il faut donc du personnel humanitaire
sur place Organisation des Nations unies et ONG (comme pour l'arche de Zoé). Le contrôle de la
natalité doit également être une mission humanitaire mais c'est vrai
qu'avec les directives papales, la pauvreté et le défaut d'instruction,
les moyens de contraception ne sont pas l'évidence dans ces pays
malheureusement.

Enfin, je suis également favorable à une augmentation de l'aide
publique au développement versée par l'Etat tant que cette aide est
contrôlée évidemment. Mais la France donne une somme ridicule, 0,3 % de
son PIB alors que les Nations Unies recommande au moins 0,7 et que les
Nordiques atteignent presque 1 %.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Mer 26 Déc 2007, 12:36 pm

@Stans a écrit:
Excellente l'idée des travaux forcés d'utilité publique pour nos voyous ! Qu'on les envoie, tels des Légionnaires des temps nouveaux, creuser des puits et des canaux dans les pays désertiques, là où il n'y a rien à voler ou dealer ! As-tu la ligne directe de Rachida DATI ? diable

Ce n'est pas de main d'oeuvre dont souffre ces pays, mais de manque de formation, de cadre, de structure... avec en plus des politiciens soient incapablent soit corrompus et une natalité suicidaire !

Non, il faut former des élites honnêtes, miser sur l'éducation des gens et investir dans une organisation cohérente et efficace tout en payant au juste prix les ressources achetés à ces pays (il faut dire que les occidentaux laissent volontairement ces pays dans un état de sous-développement pour pouvoir tranquillement y faire des affaires).

De plus il faut choisir soit la tradition et ses échecs fasse au monde moderne, soir reformer les mentalités et les moderniser (certains diront les occidentaliser).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Mer 26 Déc 2007, 1:34 pm

D'accord avec Milan pour l'augmentation du versement de l'aide apportée par l'état à la condition, avec une bémol : Je préférerais que la conttribution des Français soit individualisée comme pour les Restaus du coeur et que les sommes versées à un organisme étatisé soient déductibles des impôts.
En ce qui concerne le montant actuel qui est très faible je te l'accorde, tu prends en exemple les pays du nord de l'Europe qui ne savent pas ce que la dette signifie chez eux si je ne m'abuse, leur situation économlique enviable leur permet d'être plus généreux.

Concernant la remarque de Roy tout à fait d'accord pour la formation de cadres sur place (nous le faisons bien avec le nucléaire et nous l'avons fait avec le pétrole) et je propose que les formateurs volontaires deviennent fonctionnaires communautaires et que leurs émoluements soient directement versés par l'UE...
Néanmoins - et tu le soulignes - il faudra revoir notre conception globale de ces "partenaires", tout comme la leur d'ailleurs... Que nous ne les considérions plus comme de la main d'oeuvre de chantier à bas prix, et qu'eux ne nous prennent plus pour les vaches à lait des errements de leurs gouvernements incapables.
De plus que tu le veuilles ou non, cette situation arrange finalement tout autant l'idéologie occidentale que les dirigeants de ces pays sous-développés, ripoux pour la plupart, qui peuvent devant l'inculture de la population "tripatouiller" joyeusement parmi les fonds versés...
Il faudrait contrôler cela...Mais cela justement ne s'appelle t-il pas le droit d'ingérence ?
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 27 Déc 2007, 12:18 am

@Ti' Breton a écrit:
D'accord avec Milan pour l'augmentation du versement de l'aide apportée par l'état à la condition, avec une bémol : Je préférerais que la conttribution des Français soit individualisée comme pour les Restaus du coeur et que les sommes versées à un organisme étatisé soient déductibles des impôts.
En ce qui concerne le montant actuel qui est très faible je te l'accorde, tu prends en exemple les pays du nord de l'Europe qui ne savent pas ce que la dette signifie chez eux si je ne m'abuse, leur situation économlique enviable leur permet d'être plus généreux.

Ah oui, j'oubliais de parler de la dette.

Juste pour dire donc que la France n'est pas le pays le plus endetté du monde ou même d'Europe. Loin de là même.

La dette de la France (~ 65 % du PIB) est légèrement inférieure à la dette moyenne des Etats de la zone euro (~ 70 % du PIB).
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 27 Déc 2007, 12:56 am

Le problème est que la dette est en augmentation, et que les retraites futures des fonctionnaires n'est pas prises en compte. A côté, notre dette est plus élevée, mais en diminution.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 55
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 27 Déc 2007, 12:24 pm

Exacte vérité...Effectivement le propre de notre dette est de s'accentuer avec le temps de manière irréversible dans l'état actuel des choses, ne voyant pas Sarkozy plus qu'un autre - et sans doute moins - parvenir à enrayer la machine...
Ce qui m'inquiète dans les propos de Milan c'est que puisque notre dette n'est ....que...de 65 % du PIB, nous devrions y aller joyeusement dans les dépenses...
C'est navrant et -désolé de devoir l'écrire - tellement de gauche comme raisonnement...
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   Jeu 27 Déc 2007, 1:17 pm

@Ti' Breton a écrit:
Exacte vérité...Effectivement le propre de notre dette est de s'accentuer avec le temps de manière irréversible dans l'état actuel des choses, ne voyant pas Sarkozy plus qu'un autre - et sans doute moins - parvenir à enrayer la machine...
Ce qui m'inquiète dans les propos de Milan c'est que puisque notre dette n'est ....que...de 65 % du PIB, nous devrions y aller joyeusement dans les dépenses...
C'est navrant et -désolé de devoir l'écrire - tellement de gauche comme raisonnement...

Ce qui est surtout important de savoir, c'est qu'une dette nulle serait économiquement contre-productive. Si les Etats contractent des dettes, c'est qu'ils y ont un intérêt économique car une dette représente toujours des actifs en avance qui ont une utilité non négligeable dans le cadre d'une mondialisation concurrentielle.

Donc ce qu'il faut, c'est savoir maîtriser la dette, or la dette publique de la France est à peine supérieure à son niveau de 1997. Elle a même diminué des les années 2000 avant de repartir modérément à la hausse. Donc la dette n'est pas encore tout à fait maîtrisée mais presque. Enfin presque si Sarkozy n'avait pas opté pour un budget très déficitaire afin d'obtenir un peu de croissance.

Je pense donc que nous devrions nous fixer pour objectif de stabiliser la dette sans chercher à la réduire.

Quant à la prise en compte des futures dépenses de retraite des fonctionnaires, c'est de la débilité, aucune nation au monde ne prend en compte ses prévisions de dépenses de demain pour évaluer sa dette d'aujourd'hui, pourquoi on devrait le faire nous en France ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’hypocrisie de la nomenklatura française.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’hypocrisie de la nomenklatura française.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: