FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Assassinat de Benazir BHUTTO

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Assassinat de Benazir BHUTTO Empty
MessageSujet: Assassinat de Benazir BHUTTO   Assassinat de Benazir BHUTTO EmptyVen 28 Déc 2007, 3:00 pm

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/asiepacifique/20071228.FAP7508/le_pakistan_risque_le_chaos_apres_la_mort_de_benazir_bh.html

Le Pakistan risque le chaos après la mort de Benazir Bhutto

AP | 28.12.2007 | 13:55

Citation :
A douze jours seulement des élections législatives, l'assassinat de l'opposante pakistanaise Benazir Bhutto risque d'affaiblir davantage encore le président Pervez Musharraf ainsi que les partis modérés, et de plonger le pays dans le chaos.

"Cet assassinat est le revers le plus grave porté à la démocratie au Pakistan", souligne Rasul Baksh Rais, politologue à l'université de Lahore. "Il démontre que les intégristes sont suffisamment puissants pour perturber le processus démocratique. La principale préoccupation de Musharraf sera désormais de maintenir l'ordre et de s'assurer que cela ne prenne pas la forme d'un important mouvement contre lui".
Cet attentat met aussi fin aux espoirs d'une alliance entre l'ancien Premier ministre et le chef de l'Etat. Washington comptait sur ce rapprochement pour galvaniser la lutte contre les militants talibans et d'Al-Qaïda après le scrutin du 8 janvier.
"Dans une société qui devient de plus en plus intolérante, elle était considérée par la communauté internationale comme celle qui pouvait faire la différence en tant que modérée qui, si elle arrivait au pouvoir, pouvait inverser la tendance de l'extrémisme religieux dans le pays", estime Zaffar Abbas, éditorialiste du respectée "Dawn".
Benazir Bhutto a été tuée par balles jeudi par un kamikaze qui s'est ensuite fait exploser alors qu'elle quittait un meeting politique à Rawalpindi. Il s'agissait du second attentat-suicide visant l'ancien Premier ministre pakistanais depuis son retour après huit ans d'exil en octobre dernier.
L'autre leader de l'opposition, Nawaz Sharif, dont le gouvernement avait été renversé lors d'un coup d'Etat mené par Pervez Musharraf en 1999, a rapidement annoncé qu'il boycottait les élections du 8 janvier, censées aboutir à la désignation d'un gouvernement civil après des années de domination militaire. Le Parti populaire du Pakistan (PPP) de Benazir Bhutto pourrait lui emboîter le pas, décision qui priverait le vote de toute légitimité.
Pervez Musharraf pourrait être la victime politique de la crise, certains lui reprochant de ne pas avoir suffisamment protégé Benazir Bhutto. Elle avait accusé des éléments du parti au pouvoir de soutenir des militants islamistes, des accusations qui pourraient maintenant prendre davantage de poids malgré les démentis d'Islamabad.
Le chef de l'Etat avait récemment suspendu la Constitution pendant six semaines et purgé la Cour suprême des magistrats qui auraient pu l'empêcher de briguer un nouveau mandat de cinq ans. Lui-même pris pour cible à deux reprises par Al-Qaïda en décembre 2003 à Rawalpindi, Musharraf ne semblait pas, dans l'immédiat, vouloir répondre par la répression à cet attentat. Il a décrété trois jours de deuil national et promis de redoubler d'effort contre les terroristes.
Il y a quelques mois seulement, il avait entamé des discussions directes avec Benazir Bhutto, avant de signer une loi d'amnistie levant les dernières poursuites pour corruption encore en cours notamment contre elle, ouvrant la voie à son retour au Pakistan.
Mais pour Anthony Cordesman, du Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS) de Washington, si Pervez Musharraf est soupçonné d'être impliqué dans cet assassinat ou d'avoir eu connaissance du complot sans réussir à l'empêcher, cela pourrait entraîner le Pakistan "au bord de la guerre civile". "Cela dépendra beaucoup de la revendication d'un quelconque mouvement extrémiste, mais même alors, un grand nombre de Pakistanais considéreront que le gouvernement Musharraf est au moins indirectement impliqué", a-t-il noté.
Selon Christine Fair, expert sur l'Asie du Sud au sein de la firme américaine Rand Corp., les appels au départ de Musharraf vont s'intensifier après cet assassinat. En revanche, Washington le voit toujours comme un allié et "n'a probablement pas de plan" pour son éventuelle démission dans ces circonstances, a-t-elle ajouté.
En tous cas, même si aujourd'hui au Pakistan domine la peur face à l'avenir, Anthony Cordesman estime que la crise ne devrait pas mettre en danger la sécurité de l'arsenal nucléaire du pays. "Il n'est pas entreposé dans un lieu où les émeutes et manifestations peuvent l'atteindre, et il n'y a aucune raison pour que l'armée devienne instable ou que leur sécurité soit compromise". AP

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Benazir_Bhutto

Citation :
Le 27 décembre 2007, Benazir Bhutto participait à une réunion électorale de son parti, le Parti du peuple du Pakistan, dans un parc public de Rawalpindi, dans la banlieue sud d'Islamabad. Après avoir regagné sa voiture blindée (une Toyota Mega Cruiser blanche), elle avait commencé à saluer la foule à partir du toit ouvrant. À 18 h 07 heure locale (13 h 07 GMT), un homme, présent dans la foule, a tiré 3 à 5 balles d'un revolver beretta 9mm dans sa direction, l'atteignant à la nuque et à l'épaule gauche, puis il a déclenché la charge explosive qu'il portait. Benazir Bhutto a été transportée au Rawalpindi General Hospital, distant de moins de 1600 mètres, où son décès a été prononcé à 18h16 en raison des dommages irréversibles qu'avait subie sa moelle épinière. 22 autres personnes sont mortes dans l'attentat.
La mort de Benazir Bhutto a donné lieu à plusieurs manifestations et à des émeutes au Pakistan [9] ayant fait au moins quatre morts [10]. Il a également suscité de nombreuses réactions politiques dans le monde entier.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Assassinat de Benazir BHUTTO Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 38
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

Assassinat de Benazir BHUTTO Empty
MessageSujet: Re: Assassinat de Benazir BHUTTO   Assassinat de Benazir BHUTTO EmptyVen 28 Déc 2007, 8:35 pm

Assassinat Bhutto: Al-Qaïda a revendiqué l‘attentat

(Belga) Le réseau terroriste Al-Qaïda a revendiqué la paternité de l‘attentat qui a coûté la vie jeudi à l‘ex-Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto, a affirmé vendredi la chaîne de télévision privée pakistanaise ARY.

Le gouvernement pakistanais "n‘est pas au courant d‘un lien avec Al-Qaïda" dans l‘assassinat de l‘ex-Premier ministre et opposante Benazir Bhutto, a déclaré le ministère de l‘Intérieur, après qu‘une télévision pakistanaise eut annoncé la revendication par le réseau terroriste. (NLE)

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Assassinat de Benazir BHUTTO Empty
MessageSujet: Re: Assassinat de Benazir BHUTTO   Assassinat de Benazir BHUTTO EmptySam 29 Déc 2007, 8:43 am

Je suis sans doute un grand sceptique, mais le retour sur grâce de l'ex première ministre et son assassinat ajouté au fait que celui-ci s'accompagnait d'une probable prochaine victoire aux élections contre le pouvoir en place me feraient plutôt douter de la revendication d'Al QuaÏda dans cette affaire...
Le Président pakistanais est-il un démocrate réputé ???
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Assassinat de Benazir BHUTTO Empty
MessageSujet: Re: Assassinat de Benazir BHUTTO   Assassinat de Benazir BHUTTO EmptyMar 01 Jan 2008, 1:58 pm

Je pense que l'actuel président redeviendra le chef suprême de l'armée au cas où ...

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Assassinat de Benazir BHUTTO Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Assassinat de Benazir BHUTTO Empty
MessageSujet: Re: Assassinat de Benazir BHUTTO   Assassinat de Benazir BHUTTO Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Assassinat de Benazir BHUTTO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sujet douloureux : le Caporal-Chef ROSSI
» Assassinat de la Saoudienne Balkis MELHEM.
» une mort suspecte
» Derrière l’assassinat de l’ambassadeur américain à Benghazi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Terrorisme international-
Sauter vers: