FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Larry King Live sur les OVNIs

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Larry King Live sur les OVNIs Empty
MessageSujet: Larry King Live sur les OVNIs   Larry King Live sur les OVNIs EmptyMar 05 Fév 2008, 2:30 pm

Source : http://www.ufofu.org/blog/2007/11/16/morceaux-choisis-du-larry-king-live-sur-les-ovnis/

Morceaux choisis du Larry King Live sur les OVNIs posté le 16 novembre 2007 dans la catégorie Article

Citation :
La transcription de l’émission de CNN est en ligne sur le forum Ovnis-États-Unis d'Amérique.

Quelques échanges significatifs, à défaut de traduire une douzaine de pages :
Shirley McLaine : “Il y a des partisans de la divulgation dans le gouvernement. Mais comme nous en avait averti le Président Eisenhower, les intérêts du lobby militaro-instriel sont devenus prépondérants et s’opposent à la divulgation…. Les gens ont peur d’être déstabilisés dans leurs systèmes de croyances, la présence aliène les interroge sur le concept de Dieu, bien que Mgr Balducci, prôche du Pape, ait plusieurs fois affirmé que ça ne devait pas poser de problèmes pour les croyants.”
James Fox : “La difficulté pour un gouvernement quand il s’agit de révéler au public ce qu’il sait de la présence aliène, c’est de devoir en même temps avouer son impuissance.” … “Ce que nous demanderons lundi, c’est la réouverture du projet Blue Book, ou quelquechose de similaire - les autorités doivent reconnaître que le phénomène mérite d’être publiquement examiné…. La plus récente grande manifestation Ovni aux Etats-Unis fut, il y a tout juste un an, au-dessus de l’aéroport O’Hare à Chicago.”
Nick Pope : “Je pense que le gouvernement britannique serait prêt à s’aligner sur une décision américaine de divulguer ce qu’ils savent…”
Fife Symington : “Je soutiens la démarche qui consiste à demander au gouvernement de diffuser ce qu’il sait.”
Larry King : “John Callahan est l’ancien Chef des Accidents et Enquêtes pour la FAA, à Washington. On lui a fait prêter serment de ne pas divulguer ce qu’il va vous dire maintenant.”
John Callahan revient sur l’affaire du Commandant de bord japonais qui avait déclaré avoir vu, en 1986, deux cylindres identiques voler en formation à une distance d’environ 170 mètres de son avion cargo : “L’ovni au-dessus de l’Alaska représentait la taille de deux 747 et il l’a suivi pendant 30 minutes… Les contrôleurs aériens d’Anchorage l’ont accroché au radar. Ceux de l’Air Force U.S. ont relevé l’écho. Quelques moments plus tard, l’objet avait disparu. Après cet incident, l’Amiral Angle,administrateur de la FAA à l’époque, a tenu une réunion avec des gens du FBI et de la CIA, ainsi qu’avec l’équipe scientifique du Président Reagan. Mon rôle était de leur transmettre tous les éléments, parce que la FAA ne traite pas les Ovnis. A la fin de la réunion, qui a duré environ deux heures, l’homme de la CIA s’est levé, et il a déclaré qu’il ne s’était rien passé, que nous n’avions pas été là, et nous avons du prêter serment. La CIA a saisi les rapports et les enregistrements radar“.
Larry King : “Nous avons ici le Colonel Chuck Halt, retraité de l’Air Force des Etats-Unis, il était Commandant-adjoint de la base de Bentwaters Woodbridge, une base militaire U.S. military dans le Suffolk, en Angleterre. En 1980, Chuck et sa patrouille se trouvaient dans la Forêt de Rendlesham.”
Le lieutenant-Colonel Chuck Halt commence par raconter l’incident en détails, puis il précise : “J’étais en communication avec le poste de commandement. J’ai réalisé sur place un enregistrement de 15 à 20 minutes. Il a été pas mal diffusé depuis. Je l’ai fait écouter par mes supérieurs le lendemain. Mon chef l’a ensuite fait entendre le mercredi suivant lors de la réunion d’état-major de l’Air Force. Leur réaction, d’après ce qu’on m’a dit, était qu’il ne savaient quoi faire de ça. Et le général à l’époque a déclaré, bon, ça s’est passé en-dehors de notre périmètre, c’est du domaine des anglais. Laissons les britanniques s’occuper de ça.” […] “On a voulu me persuader que je n’avais rien vu, j’ai du prêter serment de pas raconter cet incident, et je n’ai jamais été débriefé.”
Larry King : “Le Sergent Jim Pennison, retraité de l’Air Force des Etats-Unis, était chargé de superviser la sécurité sur la base de Woodbridge en 1980…”
Jim Penniston : “J’étais sur place la première nuit. Je suis sorti de la base pour inspecter les environs parce que j’avais d’abord pensé à un crash d’avion. J’avais demandé à une équipe de m’accompagner. En arrivant à l’orée de la forêt en sortant pas la porte Est, nous avons découvert un engin d’origine inconnue. Il était de forme triangulaire, posé au sol. Nous l’avons touché, nous en avons fait le tour, et nous l’avons photographié. Nous l’avons observé attentivement pendant 45 minutes.
Il n’y avait pas d’ouvertures visibles, pas d’habitacle d’équipage, impossible d’apercevoir l’intérieur; il n’ avait pas de compartiment moteur apparent. Il était parfaitement lisse, de couleur noire, on pouvait voir une lueur tourner à la surface de l’engin. J’ai pris des notes sur un petit carnet. C’était la procédure habituelle. Au bout de 45 minutes, il s’est mis en marche en émettant une lumière, et il s’est élevé jusqu’à la cime des arbres… sans aucun bruit ni déplacement d’air. Il est monté et il est parti. J’avais reproduit des symboles qui figuraient sur l’engin. Dans ce cas ce ne sont pas des lueurs dans le ciel. Il s’agit d’objets qui se sont posés dans les bois, et que des experts, habitués aux formes d’avions, ont examiné. Il n’y a aucune autre explication qu’un crash physique.”
Larry King : “Jim McGaha, que pensez-vous du témoignage du Sergent Penniston ? Il nous dit qu’il a touché l’objet et qu’il a tourné autour, et que l’objet a décollé et qu’il est parti dans l’espace. Alors, soit il est fou…”
McGaha : “Eh bien, nous n’avons aucune preuve de ça. Je n’ai jamais vu aucune preuve.”
Larry King : “Vous impliquez qu’il aurait menti ?”
McGaha : “Non, je veux dire qu’il est surement persuadé qu’il a touché un engin volant.”
Larry King : “Qui a décollé ensuite..”
McGaha : “C’est du bavardage. Mais la question est : quelle autre preuve avons-nous en dehors de son récit anecdotique, son rapport, qu’il s’est réellement passé quelquechose ? Aucune. Il n’y a simplement pas de preuves. Je voudrais répondre au Colonel Halt, quand il a dit que l’Air Force ne l’avait jamais contacté ni debriefé au sujet de cet incident. Depuis la fermeture du Blue Book en 1969, la règle officielle de l’Air Force est de ne jamais se charger des rapports d’Ovnis. Que ce soit pour, contre, ni d’aucune sorte.”
Larry King : “Pourquoi ?”
McGaha : “Eh bien, parce que ça a eu l’effet d’une très mauvaise publicité pour l’Air Force, et ils ne tiennent pas à être impliqués. La règle officielle est que si quelqu’un fait appel à l’Air Force au sujet d’un Ovni, tout ce qu’ils répondent, c’est ‘Voyez ça avec les autorités locales’. Sans autre commentaire. C’est leur politique officielle.”

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Larry King Live sur les OVNIs Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Larry King Live sur les OVNIs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Sciences :: Sciences "officieuses" :: Ufologie-
Sauter vers: