FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Processus d'investiture des candidats

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Processus d'investiture des candidats Empty
MessageSujet: Processus d'investiture des candidats   Processus d'investiture des candidats EmptyMer 06 Fév 2008, 2:33 pm

Source : http://www.tv5.org/TV5Site/info/communiques-de-presse-article.php?NPID=FR197946

Etats-Unis : le processus d'investiture des candidats à la présidence
le 30-01-2008 11:01 | émis par : Département d'Etat des Etats Unis d'Amérique

catégorie : Etats Etrangers

thème : Elections

zone : États-Unis

Citation :
Afin d'obtenir l'investiture de son parti politique en vue de l'élection présidentielle, un candidat doit avoir le soutien d'une majorité des délégués électoraux qui se réuniront à l'occasion de la convention nationale du parti en question durant l'été 2008. Les délégués voteront conformément aux résultats des scrutins des caucus et des primaires de leurs États respectifs. Le nombre de délégués d'un État est proportionnel au nombre de ses habitants.

La plupart des délégués s'engagent à voter pour le candidat qui a remporté le caucus ou la primaire organisés dans leurs États. Les partis de chaque État suivent leurs propres règles quant au système d'allocation des délégués aux candidats. Dans certains États, les délégués sont « attribués » aux différents candidats de façon proportionnelle au nombre de votes qu'ils ont obtenu. D'autres États appliquent le principe selon lequel « le vainqueur remporte tout » et accordent ainsi tous leurs délégués au candidat qui a remporté la majorité relative. Certains partis permettent à leurs directeurs de sélectionner quelques délégués « non engagés », qui ont le droit de voter pour le candidat de leur choix. L'investiture du parti va au candidat qui a reçu la majorité absolue des voix des délégués lors de la convention nationale. Dans les cas où il est nécessaire d'organiser plus d'un tour de scrutin pour déterminer le vainqueur de la convention, (un phénomène qui n'a pas eu lieu depuis la convention démocrate de 1980), la majorité des États permettent à leurs électeurs de voter différemment après le premier tour.
Durant les caucus et primaires, les démocrates sélectionneront en tout 4.364 délégués, ce qui implique qu'un candidat devra récolter au moins 2.183 suffrages pour obtenir l'investiture. Cependant, le parti démocrate national a déclaré que les 128 délégués engagés du Michigan, ainsi que les 185 de la Floride ne seront pas comptés lors de la convention nationale en raison du fait que ces États ont tenu leurs primaires avant le 5 février, en contravention du règlement du parti national. Les candidats démocrates n'ont pas visité ces États dans le cadre de leurs campagnes, et le nom de plusieurs candidats importants à l'investiture ne figurera pas sur les bulletins de vote du Michigan et de la Floride.
De leur côté, les Républicains éliront au moins 2.380 délégués, mais il possible que ce chiffre augmente si le parti national décide de reconnaître les voix des États qui avaient tenu leurs primaires avant le 5 février, c'est-à-dire le Wyoming, le New Hampshire, le Michigan, la Floride et la Caroline du Sud. Ces États risquent aujourd'hui de perdre la moitié de leur délégation. Depuis le mois de janvier 2008, un candidat républicain doit avoir 1.191 délégués pour obtenir l'investiture de son parti.
Résultats des scrutins récents
Selon Green Papers (Papiers verts), une association qui veille sur la distribution des délégués, c'est Mitt Romney, l'ancien gouverneur du Massachusetts qui se trouve à la tête de la course républicaine, avec un total estimatif de 59 délégués qui lui sont « engagés » suite à ses victoires au Michigan et au Nevada. Le sénateur John McCain de l'Arizona a récemment dépassé Mike Huckabee, le gouverneur de l'Arkansas, grâce à sa victoire en Caroline du Sud et jouit d'un total de 41 délégués aujourd'hui. L'ancien sénateur du Tennessee Fred Thompson et le représentant texan Ron Paul ont tout deux acquis des délégués suite aux scrutins de la Caroline du Sud et du Nevada.
Une élection primaire s'est récemment tenue au Michigan, mais aucun délégué n'a été accordé aux candidats démocrates étant donné que le parti démocrate de cet État a enfreint le règlement du parti national. La course entre les candidats démocrates Hillary Clinton (sénatrice de New York) et Barack Obama (sénateur d'Illinois) reste étroite. Bien que Mme Clinton ait récemment remporté le scrutin du Nevada, le parti démocrate national estime que M. Obama recevra un délégué de plus que sa concurrente grâce à sa victoire dans les régions rurales. Actuellement, M. Obama dépasse Mme Clinton de deux délégués « engagés » seulement. L'ancien sénateur de la Caroline du Nord John Edwards est en troisième place.

© News Press 2008

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Processus d'investiture des candidats Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Processus d'investiture des candidats
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vidéo position d'acouchement : excellent !
» STF:Le PROCESSUS ALPHA D'ELIMINATION
» HOSHIN-L'investiture des dieux
» Rouiller plus vite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Les États-Unis d'Amérique-
Sauter vers: