FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sa Majesté dans la mêlée particratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 58
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Sa Majesté dans la mêlée particratique   Mar 12 Fév 2008, 9:34 pm

A l'école, on m'a toujours appris que le Roi régnait, mais ne gouvernait pas. Je n'ai pas cru longtemps à cette fable : très tôt, j'ai compris que Sa Majesté faisait de la politique, prenait position, n'était pas au-dessus de la mêlée, qu'Elle s'appelât Léopold, Baudouin ou Albert. Les colloques singuliers, si normaux, selon nos doctes constitutionnalistes, n'ont jamais été conformes à l'idée que je me faisais de la démocratie.

Belle confirmation aujourd'hui : Le Soir relaie les informations du Standaard selon lesquelles Sa Majesté est favorable à la création d'une circonscription électorale unique... et se montre hostile à la N-VA, voire à Yves Leterme.

Le roi Albert II a plaidé pour la création d'une circonscription électorale unique et souhaitait une rupture du cartel CD&V-N-VA durant les négociations pour la formation d'un gouvernement orange bleu, rapporte le "Standaard".

Selon le quotidien flamand, le souverain était un ardent défenseur de l'Orange bleue, une coalition qui cadre aussi avec les préférences politiques de son chef de cabinet, Jacques Van Ypersele de Strihou.

"Didier Reynders (MR) a aidé le roi à dépasser sa grande aversion pour Yves Leterme (CD&V). Le Palais a tout tenté pour que l'Orange bleue réussisse. Ce n'est que lorsque le formateur Yves Leterme s'est retiré en novembre que le souverain s'est retourné vers celui avec qui il avait bien collaboré durant huit ans: Guy Verhofstadt (Open Vld)", écrit De Standaard.

Durant les négociations pour la formation d'un gouvernement, le roi Albert a plaidé pour la création structurelle d'une circonscription électorale fédérale, un moyen selon lui de maintenir la cohésion de la Belgique. Il souhaitait aussi le maintien des dix institutions scientifiques fédérales (comme l'IRM et les Musées royaux des Beaux-Arts) car elles symbolisent la nation, à ses yeux, poursuit le quotidien.

Lors de ses discussions avec M. Leterme et le président du CD&V Jo Vandeurzen, le roi a plaidé pour la rupture du cartel que le parti chrétien-démocrate flamand forme avec la N-VA, que le Palais considère comme une organisation dangereuse pour l'Etat. Le président de ce parti nationaliste, Bart De Wever, serait aussi la cause des difficultés à former un gouvernement, estime le Palais.


http://www.lesoir.be/actualite/belgique/la-circonscription-electorale-2008-02-11-576800.shtml

Ces révélations - si elles sont fondées - me paraissent particulièrement graves d'un point de vue démocratique. Sa Majesté est un pion essentiel du régime des partis ; Sa Majesté essaie (en vain) de tirer les ficelles ; à moins que les ficelles du Royal Pantin ne soient tirées par les particrates... Very Happy

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Sa Majesté dans la mêlée particratique   Mer 13 Fév 2008, 7:08 am

Non, j'ai toujours pensé que le roi disposait en Belgique d'un grand pouvoir occulte !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Sa Majesté dans la mêlée particratique   Jeu 14 Fév 2008, 1:58 pm

Stans a écrit:
Non, j'ai toujours pensé que le roi disposait en Belgique d'un grand pouvoir occulte !

Ce pouvoir occulte n'est pas compatible avec un véritable fonctionnement démocratique. La fonction royale est surannée ; elle est absolument inacceptable. Après les excès de Léopold III et de Baudouin, voilà ceux d'Albert II ! Cela suffit ! La République nous appelle.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Sa Majesté dans la mêlée particratique   Jeu 14 Fév 2008, 2:29 pm

Et pourtant ce pouvoir existe bel et bien !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa Majesté dans la mêlée particratique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa Majesté dans la mêlée particratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» A quel age dans la Loola ???
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: