FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles Empty
MessageSujet: Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles   Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles EmptyMar 26 Fév 2008, 2:18 pm

Source : http://www.karinelalieux.be/index.php?action=article&numero=171

Citation :
Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles

Bien qu'à New York pour une réunion internationale, Monsieur Reynders fait encore ce week-end la une de l'actualité. En effet, il a annoncé dans une interview donné au Morgen, publié ce samedi, qu'il est ouvert à toutes discussions tant sur l'institutionnel que sur la scission de l'arrondissement Bruxelles – Halle – Vilvoorde.

Vous allez me dire que cela paraît normal puisqu'il est à la table des négociations et qu'il faut bien parler avec ces homologues flamands. Ce qui est par contre tout a fait inacceptable, c'est qu'il met à mal le front des francophones. Ce front qui depuis 2005 répète que si il y a scission de BHV, il y aura en contrepartie l'élargissement de la Région Bruxelloise.

Or, pour le Président du MR cette scission peut avoir lieu moyennant 3 conditions : une circonscription fédéral pour élire une quarantaine de députés, un financement de certains grands projets pour Bruxelles (et non le refinancement de la Région bruxelloise ) comme le centre de Congrès ou le futur grand stade et la refédéralisation de certaines compétences (on ne sait pas lesquelles et leurs importances).

Il n'est donc plus question de l'élargissement de la Région bruxelloise…

Très rapidement les partis flamands (Cd&v et Open Vld) se sont félicités de l'ouverture de Reynders… il y a de quoi ! Les ambitions pour Bruxelles sont revues à la baisse. Bruxelles et les francophones sont bradés.

Très rapidement aussi, Olivier Maingain est venu au secours de son Président : non il n'a jamais dit ça et tout le monde l'a mal compris. Seulement dans la foulée, Maingain s'empresse de dire que si c'était le cas, le FDF ne voterait pas la réforme et que ces voix sont nécessaires pour avoir une majorité. Comme on dit, il n'y a pas fumée sans feu !
Beau jeu de rôle entre ces deux Présidents, l'un souffle le chaud et l'autre le froid. Mais le vrai chef, c est Reynders. C'est lui qui est l'unique interlocuteur des Flamands, comme le rappelle d'ailleurs avec détermination toutes les semaines un autre Président du MR, Gérard Deprez (MCC). Pour ce dernier, Maingain n'est d'ailleurs qu'un« excité communautaire »…

Qui croire ? Que croire ? On y perd son latin. Mais en tout cas, cette cacophonie a pour conséquence que ce sont les francophones qui en sortent une nouvelle fois affaiblis.

Déjà hier, le PS a dénoncé les propositions de Reynders (j'ai d'ailleurs eu l'occasion de l'indiquer sur les antennes de la RTBF hier soir), le Cdh silencieux tout le samedi, les a dénoncés ce dimanche midi. Les écolos n'ont pas fait de commentaires (au moment où j'écris ce post).

Reynders accrédite l'idée flamande (la proposition Leterme pour les écoles francophones et la cuillère à sucre de Bart de Wever) que les francophones peuvent être achetés et à bas prix, en plus. C'est assez choquant et ce pour différentes raisons :


d'abord la Région bruxelloise mérite que le Fédéral investisse sans contrepartie dans des grands projets internationaux et infrastructures qui profitent à l'ensemble habitants des deux autres régions mais aussi au rayonnement de la Belgique toute entière. Faut-il rappeler que Bruxelles contribue à concurrence de 20% au PIB alors que nous sommes moins de 10% de la population ;
ensuite, parce que les droits de francophones de la périphérie ne sont pas à vendre. Aujourd'hui, ils font déjà l'objet de tracasseries, de mépris de la part des autorités flamandes, si demain on scinde BHV, ils n'auront plus aucun droit ;
enfin, c'est coupé définitivement la région bruxelloise de la Wallonie et figé définitivement Bruxelles à l'intérieur des frontières des 19 communes. Or, nous savons tous que Bruxelles a besoin de s'étendre d'un point de vue socio-économique.

Alors Monsieur Reynders ressaisissez-vous ! Vous le répétez à qui veut l'entendre : vous êtes le nouveau leader francophone, vous êtes le plus fort, le meilleur…j'espère que vous serez aussi le plus ferme face aux revendications flamandes ! Mais c'est mal parti…

Ps : je voudrai saluer l'arrivée de Caroline Gennez à la tête de la présidence du sp.a : “Ik wil voorzitter zijn van een socialistische partij die leeft, debatteert, en na de discussie de rangen sluit”.

Rédigé par Karine Lalieux

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Le MR abandonne les Francophones de Bruxelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sambre s'en va de Bruxelles en catimini
» Bruxelles s'en mèle
» BBQ du personnel de la MARINE à Bruxelles 2011
» Je l'aime mais j'abandonne
» Char Léopard et M113

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Bruxelles et sa périphérie-
Sauter vers: