FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 CHAVEZ soutient ses "bons terroristes"

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

CHAVEZ soutient ses "bons terroristes" Empty
MessageSujet: CHAVEZ soutient ses "bons terroristes"   CHAVEZ soutient ses "bons terroristes" EmptyVen 07 Mar 2008, 6:40 am

Par Par Philippe ZYGEL AFP - Vendredi 7 mars, 00h37

CARACAS (AFP) -

Citation :

Le camp de la gauche radicale, animé par le Vénézuélien Hugo Chavez, a fait rebondir jeudi la crise latino-américaine déclenchée par la Colmbie, avec la rupture des relations diplomatiques annoncé par le Nicaragua et une polémique autour des otages des Farc.

Le président nicaraguayen Daniel Ortega a retrouvé les accents de l'ex-chef de la rébellion sandiniste, en justifiant la rupture des liens avec Bogota en raison de la "politique terroriste" de ce traditionnel allié des Etats-Unis.
"Nous rompons avec la politique terroriste pratiquée par le gouvernement" colombien, a déclaré M. Ortega, qui recevait à Managua son homologue équatorien Rafael Correa, dans le cadre de sa tournée diplomatique dans la région.
Le raid de l'armée colombienne, mené samedi en Equateur contre la guérilla marxiste des Farc, avait déjà abouti lundi à la fin des relations diplomatiques entre les deux pays.
M. Correa a de son côté exigé que le Groupe de Rio, dont les présidents tiennent sommet vendredi en République dominicaine, "condamne clairement l'agression colombienne".
Le hasard du calendrier a donné à ce sommet un potentiel explosif puisqu'il est censé réunir les dirigeants du Venezuela, d'Equateur et de Colombie.
Mais le président équatorien a allumé un nouveau feu contre le président colombien Alvaro Uribe, en l'accusant d'avoir sciemment torpillé la libération de plusieurs otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), lors du raid qui a tué le numéro 2 des rebelles.
"Regardez la bassesse, il savait qu'en mars douze otages allaient être libérés, parmi eux Ingrid Betancourt, a-t-il accusé.
"Il le savait et il a utilisé ces contacts (...) pour monter ce traquenard et faire croire au monde qu'il s'agissait de contacts politiques et de soutien aux Farc, et pour répandre un écran de fumée sur son action injustifiable".
L'ambassade de France a annoncé mardi à Quito qu'elle était au courant des contacts des autorités équatoriennes avec les Farc pour libérer l'ancienne candidate à la présidentielle en Colombie, qui détient aussi la nationalité française.
Cette révélation met à mal la position des autorités colombiennes qui accusent l'Equateur et le Venezuela de collaborer avec les Farc pour déstabiliser la région.
Le vice-président colombien Francisco Santos a encore souligné le rôle joué par M. Chavez, bête noire de Washington dans la région, soupçonné de financer les rebelles colombiens.
"Nous avons une bombe sur le point d'exploser et ce que nous devons faire, c'est désamorcer cette bombe qu'est l'appui clair du président Chavez aux Farc", a-t-il déclaré dans un entretien à l'AFP.
La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, qui a plaidé à Bruxelles pour une "solution diplomatique", a appelé à la vigilance "sur l'utilisation des régions frontalières par des organisations terroristes" et rappelé son soutien à la Colombie, un "bon ami" des Etats-Unis.
M. Chavez, qui traite les Farc de "bons révolutionnaires" et M. Uribe de "criminel de guerre", a toutefois prévenu qu'il poursuivrait sa médiation auprès de la rébellion colombienne, pour obtenir la libération des otages, à travers un échange avec des guérilleros emprisonnés.
"Quoi qu'il arrive, nous continuerons à lutter sur le chemin d'un accord humanitaire, pour la libération de tous les otages", a-t-il promis, avant de s'adresser à la mère de Mme Betancourt, Yolanda Pulecio, qui assistait à son discours au palais présidentiel à Caracas.
"Ici, c'est ta maison. Ne perdons pas la foi, l'espérance dans la lutte pour la vie, pour la libération d'Ingrid", a lancé M. Chavez.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
CHAVEZ soutient ses "bons terroristes" Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
CHAVEZ soutient ses "bons terroristes"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Terrorisme international-
Sauter vers: